Non classé

La romance M/M

Hello !

On se retrouve aujourd’hui pour un article assez particulier. Depuis quelque temps, j’avais envie de vous parler du genre M/M. C’est vraiment une catégorie de romance que j’aime beaucoup. Ça me change un peu entre deux romances M/F. Je me suis dit que ça serait vraiment pas mal que je vous en parle un peu plus. D’autant que quand je vous en ai parlé en story instagram, vous avez été plutôt nombreux à être intéressés. Je suis un peu en retard pour le publier puisqu’il devait normalement sortir mercredi, mais j’avoue que ça m’a demandé plus de temps que prévu. Et puis j’ai été prise dans mes lectures.

Je vous ai demandé si vous aviez des questions sur instagram aussi. Et du coup, je vais m’en inspirer pour tenter de vous parler au mieux de ce genre de romance. Commençons par le commencement, j’ai lu mon premier M/M en décembre 2016. C’était « Hors jeu » d’Amheliie et Maryrhage. Et j’ai toute suite été séduite. Ça avait été un gros coup de coeur. J’avais été parcourue par tout un tas d’émotions.

« Elle est où la tolérance, papa ? Il est où le problème, maman ? Le vrai problème, c’est de voir des gosses mal dans leur peau, terrorisés par la réaction des personnes qui comptent le plus à leurs yeux, de les entendre dénigrer ce qu’ils sont parce qu’ils ne veulent pas décevoir leurs parents en étant « des malades ». Je suis un « malade », maman, j’en ai toujours été un. Papa, j’ai toujours aimé les hommes et pour votre bonheur, j’ai massacré le mien. » Hors Jeu – Amheliie & Maryrhage

Après cette superbe lecture, j’ai du coup eu envie de poursuivre. J’en ai donc lu pas mal d’autres depuis. Et j’ai rarement été déçue. J’en ai lu dans différents univers. Mais surtout dans des mondes où l’homosexualité n’a pas vraiment sa place, comme dans celui du sport et notamment du football. Malheureusement, quand t’es homosexuel dans ce milieu, tu n’es bien souvent pas considéré comme un homme. Et tu dois faire tes preuves plus que les autres. C’est triste mais c’est la réalité.

« Cela va bien plus loin que la nudité physique. Il déshabille aussi mon âme. Il retire mes barrières. Il pousse plus loin mes frontières. » Be with me – Sophie Auger

Qu’est-ce que tu aimes dans les romances M/M ?

Tellement de choses. Bien souvent, je trouve les romances M/M bien plus profondes en terme d’émotions. Les personnages doivent faire face au regard des autres et se battre pour faire accepter leur relation parce que malheureusement leur amour est différent des autres. Et ce côté-là me touche particulièrement. J’aime suivre les questionnements et le chemin semé d’embûches d’un personnage vers l’acceptation de son homosexualité. Ce que j’aime aussi, c’est le fait que les personnages évoluent beaucoup tout au long de l’histoire. J’adore les voir lâcher prise, se mettre à nus et être enfin eux-mêmes. Ces histoires sont vraiment magnifiques et passionnelles.

« J’avais simplement peur, au fond, que l’on ne m’aime jamais pour qui j’étais réellement. J’étais terrifié à l’idée de mourir avant d’aimer, de ne pas être aimé en retour, ou bien encore d’être apprécié pour ce que je n’étais pas. » Les mots d’Eden – Céline Etcheberry

Est-ce que tu préfères quand les personnages sont déjà gays ou quand ils se découvrent gays pendant le roman ?

J’aime les deux. Bien souvent, un personnage sait qu’il l’est. Et l’autre pas vraiment. Ou alors, il ne l’assume pas. C’est un peu le schéma classique même-si je trouve qu’il y a toujours un truc en plus dans chaque M/M qui rend l’histoire unique. C’est vrai que j’ai tendance à préférer le personnage qui se découvre gay et/ou qui ne l’assume pas vraiment. Ce personnage-là a tendance a plus me toucher vis-à-vis de ces réactions face à ce qu’il ressent qui est limite pour lui comme une maladie parfois. Et ça me révolte vraiment. Tout le monde devrait pouvoir aimer qui il veut. C’est le bonheur et le respect qui comptent avant tout. Moi j’aime la différence que nous offre ce monde. Je suis vraiment très ouverte d’esprit.

« J’étais la personne la plus homophobe du monde. Parce que « homophobe » signifie « qui a peur des homosexuels ». Et j’avais une trouille bleue de moi-même. » L’homme de l’année – Sarina Bowen

Est-ce que tu arrives à t’identifier aux personnages même-si ce sont des hommes ?

C’est une belle question. Je ne dirais pas que je peux m’identifier totalement à eux. Mais j’arrive tout de même à me mettre un minimum à leur place quand je suis vraiment emportée dans l’histoire. Peu importe la différence de genre. Jusqu’à maintenant, le fait de m’identifier ou non aux personnages ne m’a jamais posé de problèmes. Qu’on soit homme ou femme, on a quand même des similitudes au niveau des sentiments. Et d’ailleurs ces hommes me touchent souvent bien plus que les femmes dans les romances « classiques ». Je m’attache d’autant plus à eux puisque leur combat me prend aux tripes.

« Je t’aime, je t’aime. Mais rien n’est anodin, rien n’est sans douleur. Parce que quand je te vois, tout me chamboule, tout me bouleverse. Je te veux et ça me blesse. Je t’aime comme un éclat de colère, comme une lueur de fureur. Comme l’ombre d’une douceur à laquelle il fait bon de se couler de temps en temps. » Wild heart – Lily Haime

Quel est ton livre M/M coup de coeur ?

C’est une question super difficile. Comme je le disais, quasiment toutes mes lectures M/M ont été d’excellentes lectures. Je pense que je vais dire « Hors jeu ». Ça a été le premier et il garde une grande place dans mon coeur. J’aime vraiment les M/M qui se passent dans le monde du sport. Wade et Nikki me manquent tellement.

« Nos lèvres s’imbriquent à la perfection. Chaque fois qu’on s’embrasse, je suis un peu plus amoureux de lui. Ça n’a rien à voir avec le sexe. Je l’aime. J’aime son odeur quand je suis près de lui, l’effet apaisant qu’il a sur moi. » En mâle de toi – Fierté tome 1 – Sarina Bowen & Elle Kennedy

Ton top 5 de tes M/M préférés ?

C’est difficile de les classer. Donc je vais juste vous en donner 5 sans vraiment vous donner d’ordre. Dans ce top, il y en a vraiment pour tous les goûts. Je suis sûre que l’un de ces livres est fait pour vous, si vous souhaitez vous lancer ou continuer à lire du M/M. Je vous laisserais aller découvrir les résumés. Dans tous les cas, vous pouvez retrouver mes avis sur tous ces romans sur mon blog.

Hors-jeu (M/M dans le monde du sport)

Les mots d’Eden

En mâle de toi & Coming out (M/M dans le monde du sport)

Désirs défendus (relation entre un prof et son élève)

Fucking love tome 1 et 2 (M/M dans le monde du porno)

« Il affiche cet air contrarié, celui que je peux prendre quand on ne fait pas ce que j’aurais aimé qu’on fasse. Je l’avais très souvent, avant Asher. Avant qu’il ne veuille voir au-delà des apparences, avant que je ne lui tape dans le cœur, comme on tape dans un ballon pour remporter la victoire finale. Il a été la différence. Celui qui m’a apporté de la paix dans mon bordel sans fin. » Inside lines – Amheliie & Maryrhage

Je vais finir par une dernière conclusion sur ce que j’aime vraiment dans la romance M/M. Je l’ai déjà évoqué au dessus mais j’avais encore quelques petites choses à dire pour vous convaincre de vous lancer. Ce que j’aime aussi dans les M/M, c’est l’intensité des sentiments que ressentent les personnages. Une fois que les personnages ont réussi à passer un minimum au dessus du regard des autres, plus rien ne peut se mettre entre eux. J’aime toutes les émotions que ces romances me procurent : colère, tristesse, joie et j’en passe. Les personnages ont vraiment tendance à me toucher en plein coeur. Certains vont jusqu’à se détester de ressentir de tels sentiments pour un homme et sont même rejetés par leur famille. C’est terrible. On ne peut vraiment pas rester de marbre face à de telles réactions qui sont guidées par la société.

 « J’en crève, James. J’en crève de te voir tous les jours en cours, de te retrouver ici, et de devoir garder mes mains pour moi. De ne pas pouvoir te toucher comme je le voudrais, de ne pas pouvoir t’embrasser, te caresser. Tu es là, et pourtant tu me manques tout le temps. C’est comme une douleur constante qui refuse de s’en aller. » Désirs défendus – F. V. Estyer

Personne ne devrait avoir à se justifier sur ses sentiments. Avoir peur se montrer tel qu’il est. Aimer c’est beau. Peu importe que ça soit entre deux personnes de sexes opposés ou non. Il faut laisser vivre les gens. Il n’y a pas de normalité dans l’amour. On ne choisit pas qui on aime. C’est pour cela aussi que je lis ce genre de romance aussi : pour l’appel à la tolérance qui manque encore bien trop dans notre société actuelle. Et pourtant on est au 20ème siècle.

« Dereck est contre moi, sa tête dans mon cou, je joue avec ses cheveux en découvrant que la tendresse existe aussi avec un homme, qu’elle est plus intense et plus bouleversante aussi. Je découvre aussi ce que ça fait d’aimer deux corps masculins et de rester ensemble après. » Fucking love tome 1 – Amheliie

Je trouve ces romances plus réalistes et tellement d’actualités. Ces lectures sont vraiment puissantes. Ce que j’aime aussi vraiment, c’est la tendresse que nous offre ces relations. Et puis même s’il y a des schémas classiques, comme pour les romances M/F, il y a aussi des histoires super originales. En fait, on retrouve les complications que peuvent nous offrir de les romances M/F couplées à la complication principale du M/M : le regard des autres. Ce couplage cré un cocktail vraiment intéressant et captivant. Et en ce qui concerne les scènes de sexe, elles sont particulièrement torrides. Si vous préférez que ça reste soft, des romaces M/M young adult existe comme « Autoboyographie ».

« Nous sommes des adultes qui ont fait le choix d’être ensemble, malgré tout un tas d’obstacles, malgré le regard des autres, malgré l’adversité et la nouveauté. C’est ainsi. Comme toutes les étoiles dans ce putain de ciel et l’amour que je porte à ma fille. Je suis tombé amoureux d’un homme alors que je n’étais pas prédestiné à ça. J’ai eu le cœur brisé par une femme qui se recolle petit à petit à côté d’un mec extraordinaire. » Fucking love tome 2 – Amheliie

Cet article s’arrête ici. J’espère qu’il vous aura plu. Que je vous aurais donné envie de vous lancer ou de poursuivre dans votre découverte des M/M avec notamment les petites citations entre chaque paragraphe des M/M que j’ai le plus aimés. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaires. J’y répondrais avec plaisir. J’aime vraiment échanger avec vous. J’ai beaucoup aimé faire cet article plutôt différent de ce que je fais habituellement. Si vous avez d’autres idées d’articles qui changent un peu, dites-les moi aussi en commentaires.

« On nous apprend à remettre notre existence entre les mains du Christ, et il nous montrera le chemin. Mais quand je prie, le Père céleste dit oui. Il me dit qu’il est fier de moi et qu’il m’aime. Quand je t’embrasse, je sens que c’est ce qu’il faut faire, même-si tout ce que je lis répète que je devrais trouver ça mal. ça me rend fou. » Autoboyographie – Christina Lauren

De mon côté, je compte bien lire de plus en plus de M/M. J’en ai plein dans ma wishlist mais j’avoue qu’avec toutes les sorties M/F, c’est compliqué. Si vous en avez à me conseiller, n’hésitez pas aussi. D’ailleurs vous pouvez vous aussi répondre aux questions. Ça serait cool si vous aussi vous appréciez ce genre. Je pense vous faire un top 10 des romances M/M à lire d’ici quelque temps si ça vous tente.

« Je veux te demander de nous donner une autre chance, car j’ai envie de rester dans ta vie, de te donner l’impression d’être ta famille. Cet être que jamais tu ne pensais obtenir. Je veux être cette personne qui t’aimera pour ce que tu es et non pour ce que tu aurais pu être… Je veux t’aimer plus qu’un simple aller-retour Floride-Alaska. » La liberté de t’aimer – Amheliie et Maryrhage

 

A bientôt sur le blog

Elsa

14 commentaires sur “La romance M/M

  1. Merci pour cet article. Je n’ai lu qu’un M/M jusqu’à présent wild heart un peu par hasard et en 24h. J’ai adoré. Ça change et l’histoire est belle.
    Tu m’as donné envie d’en relire et de relire wild heart par la même occasion.

    J'aime

  2. Wahou ! Je crois que tu as réussi a écrire exactement ce que j’apprécie dans une romance MM alors que je n’y arrivais pas
    En tout cas j’aime beaucoup ce genre de romance parce qu’elles ont toujours une profondeur plus intense qu’une romance classique notamment quand un des deux héros se decouvre gay ou ne s’assume pas (même si on est d’accord c’est pas normal, ils devraient se sentir à l’aise avec leur sexualité et non pas ‘malades’)
    Merci pour cet article 🙂

    J'aime

    1. Haha j’en suis contente. C’est vrai que c’est pas toujours simple de mettre des mots sur ce genre de choses. C’est un peu comme une évidence pour nous en fait. Alors l’expliquer, c’est compliqué.
      Avec plalsir pour l’article. Merci d’être passée le lire !

      J'aime

  3. J’ai découvert le MM il y a 3 ans environ par hasard car je trouvais la couv’ magnifique avec une lecture assez hardos « dangereusement heureux » de Varian Krylov.
    Je conseille tous les livres de Lily Haime qui sont d’une grande poésie, tous ceux de Sloane Kennedy et de NM Mass qui sont excellents également, la série Conséquence de Cara Dee ou celle With Love de Marie HJ qui est vraiment bien ou la série « Tentation » de Ella Franck vraiment très bonne. Je suis moins fana des MM métamorphes par contre même si j’ai aimé la série « l’appel du renard » de Charly Reinhardt. Les MF finissent par me paraître bien fades.

    J'aime

    1. Beaucoup des livres de Lily Haime sont dans ma wishlist. Et la saga de Marie HJ me fait de l’oeil depuis un moment. Surtout que j’adore ses M/F alors j’ai vraiment envie de découvrir ses M/M. Pour le reste, je ne connais pas vraiment. Mais je vais noter ces conseils. Merci ! Je suis d’accord pour les M/F qui deviennent un peu fades au fil du temps quand on a découvert le M/M. Merci d’être passée lire mon article !

      J'aime

  4. Super article ! Depuis que je lis du M/M de façon très régulière, j’ai beaucoup de mal à me plonger dans un roman M/F. Depuis mon adolescence, j’ai un lien particulier avec la communauté LGBT et donc je pense que ça ressort côté lecture aussi. Dans la romance M/M, tout est tellement plus intense.

    J'aime

Répondre à letempodeslivres Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s