Chroniques·Non classé

Inside lines

Auteure : Amheliie & Maryrhage

Autoédité

 

Résumé :

À 20 ans, Kade King est une star montante dans le football professionnel anglais. Talentueux, avec un avenir prometteur, il n’y a qu’une ombre au tableau : son homosexualité. Rebelle engagé pour l’égalité, il tente de s’imposer dans un milieu qui ne veut pas de lui. Plus connu pour ses éclats de violence que son talent sur le terrain, le jeune attaquant est en mauvaise posture. À 32 ans, Asher Grant a fait un trait sur sa carrière de footballeur professionnel. Victime d’une blessure irréversible, il est passé de la lumière à l’ombre. À présent entraîneur, on lui propose un poste prestigieux : entraîner une grande équipe de Premier League proche de la déroute. Dès que les deux hommes se rencontrent, une tension électrique naît dès les premiers instants : ils se détestent. Pourtant, ils partagent le même amour du jeu… voir un peu plus que ça. Quand ils se retrouvent à collaborer plus intimement, Kade et Asher vont découvrir qu’ils n’ont pas qu’un seul point en commun. Et lorsque le désir entre en jeu, ils doivent apprendre à lire entre les lignes pour se comprendre.

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le dernier M/M en date de ce duo d’auteures que j’aime tant. Le premier M/M que j’avais lu était d’ailleurs d’elles et dans le monde du foot en plus. Quand j’ai appris qu’elles allaient en sortir un autre, j’ai sauté dessus. En période de coupe du monde, c’est vraiment le livre idéal à lire.

« Et j’ai envie de l’aimer pour ça, parce que je suis bien avec lui, parce que quelque part je revis. J’ai consacré ma remontée au boulot, à stabiliser mon existence. Je n’étais pas préparé à tomber sur lui, à ressentir ces choses que j’avais presque oubliées tellement la douleur était encore présente. Et lui, il est arrivé, avec sa peur et son courage, avec sa force et sa détermination : il m’a transformé. On est différents sur le papier, totalement différents, et pourtant on est semblables dans nos secrets. »

Asher alias Emperador a 32 ans. C’était un très bon joueur de foot. Tout le monde l’adulait. Mais une blessure a brisé tous ses rêves. Il a été contraint d’arrêter sa carrière et il a encore du mal à l’accepter. Le foot, c’était sa raison de vivre. Désormais, il est coach de l’Arsenal. Il reste discret sur sa sexualité, mais il est bisexuel. Il a eu une longue relation avec une femme mais cette relation a fini par tourner au cauchemar il y a maintenant deux ans. Désormais, Asher se contente des plans d’un soir. Il consacre toute sa vie à son travail. C’est ce qui lui a permis de se relever. C’est son refuge. Sa solitude lui pèse parfois mais il a trop peur de reproduire les mêmes erreurs en s’engageant dans une autre relation.

« La solitude ronge les esprits. Elle les enveloppe et tisse sa toile sans qu’on y prête attention. Et, lorsqu’on prend conscience de sa présence, il est déjà trop tard, elle nous a avalés, voracement, en laissant seulement quelques miettes qu’on essaye de reconstruire. C’est ce que Kade est pour moi. »

Kade alias Furious a 20 ans. Mais c’est déjà un très bon joueur de foot. Il a beaucoup de talent. Ce qui lui fait souvent défaut, c’est son tempérament impulsif. Malgré son jeune âge, il a déjà dû faire face à beaucoup d’épreuves. Kade est gay. Ce n’est un secret pour personne. Il a fait son coming out il y a deux ans. Il n’a jamais voulu vivre cacher. Il a toujours assumé ce qu’il est. Peu importe que ça ne plaise pas à tout le monde, surtout dans le monde du foot. Il est très investi dans cette cause. Il vient d’être recruté par l’Arsenal, le club dirigé par son père. Et c’est loin de lui plaire. Ses relations avec ses parents sont plutôt compliquées. Avec son père, c’est très électrique. Mais peut-être que ce transfert lui permettra enfin de ne plus être sur la touche sous prétexte qu’il est homosexuel.

« Mon premier rêve ? Devenir footballeur. Mon dernier ? Le rester. Mon pire cauchemar ? Comprendre que j’étais gay et voir ce rêve potentiellement s’échapper. Pourquoi un cauchemar ? Parce qu’aujourd’hui, il règne un manque d’ouverture d’esprit qui fait défaut à cette magnifique discipline qu’est le football. »

Pour ramener l’Arsenal en haut du classement, il y a beaucoup à faire. L’équipe accumule les défaites. Mais Asher est confiant. Il sait ce dont il est capable. Il compte bien tous les remettre à leur place. Avec lui, tout le monde sera traité à la même enseigne. Ils vont tous devoir faire leurs preuves pour espérer être titulaire. Entre Kade et Asher, dès le début, ça fait des étincelles. Ils se provoquent sans arrêt. Kade n’est pas du tout décidé à suivre les conseils d’Asher. Mais il est déterminé à lui prouver qu’il est le meilleur. Asher ne l’impressionne pas du tout. Entre eux deux, la tension est palpable.

« Dépassons encore quelques limites, Asher. Jouons hors de notre surface de réparation et voyons qui marquera un but. Peut-être que ce match-là sera nul, et peut-être même que nous ne serons plus deux adversaires l’espace de quelques heures. »

Ces deux-là ne se laissent pas indifférents malgré leurs différences. Ils s’attirent comme des aimants. Kade est déterminé à faire fondre la glace qui emprisonne Asher et à le faire perdre contrôle. Quand à Asher, il crève d’envie de découvrir la souffrance que cache Kade. C’est l’une des rares personnes qu’il n’arrive pas à cerner. Pourtant, leur relation est interdite et quand les sentiments s’en mêlent, tout dérape. Asher fuit désormais tout engagement. Kade et Asher jouent avec le feu et pourraient bien se brûler. Alors qui remportera la bataille ? Comment réagira Kade en apprenant le passé d’Asher ?

« On se déchire, mais c’est comme ça qu’on s’aime, dans l’incertitude, dans les combats et dans les désaccords, parce qu’on finit toujours par trouver une ligne de conduite qui nous convienne à tous les deux. »

J’ai passé un super moment avec ce livre. Ce livre m’a autant fait rire que brisé le cœur. Je suis rentrée directement dans l’histoire. Avec la coupe du monde, j’étais à fond dans le thème. J’ai adoré plonger dans les coulisses du monde du football. Assister à la construction d’une équipe. Découvrir le rôle d’un entraîneur. C’était vraiment passionnant et tellement intense. La plume de ces auteures est toujours aussi magique. Les personnages qu’elles ont construit sont complexes et surtout très attachant. Et quel plaisir de retrouver Wade et Nikki. C’était tellement bon ! Ça m’a donné envie de relire leur histoire.

« Il affiche cet air contrarié, celui que je peux prendre quand on ne fait pas ce que j’aurais aimé qu’on fasse. Je l’avais très souvent, avant Asher. Avant qu’il ne veuille voir au-delà des apparences, avant que je ne lui tape dans le cœur, comme on tape dans un ballon pour remporter la victoire finale. Il a été la différence. Celui qui m’a apporté de la paix dans mon bordel sans fin. »

Asher est un homme sans arrêt sur la retenue et très directif. C’est une coquille vide. Il ne ressent rien. Mais c’est aussi un homme dévoué et passionné. Il prend son rôle de coach très à cœur et tient à amener ses hommes au plus haut. Son histoire est bouleversante. Kade est un rebelle. Il assume toutes ses envies et est d’une franchise sans limite. C’est aussi un homme courageux qui se bat pour la tolérance. Derrière son côté impulsif, se cache un homme généreux qui manque d’amour. Ce personnage m’a beaucoup surpris.

« Cet amour incompris, interdit mais qui me prend aux tripes. Je l’ai dans la peau et beaucoup plus profondément encore. Il a envahi ma vie, il a compris mes démons, il s’est ouvert à moi et j’ai découvert un homme blessé qui tente de garder la tête hors l’eau. Pourtant, je l’ai laissé couler. Mais j’irai le chercher. Même si je dois en perdre mon souffle, je ne le laisserai pas seul dans les profondeurs sombres de son esprit. »

Entre Kade et Asher, c’est aussi torride que tendre. Il y a une telle alchimie entre eux. J’ai adoré leur relation pleine de défis. Kade et Asher, c’est la rencontre entre le feu et la glace. La rencontre de deux âmes solitaires. De deux êtres imparfaits qui ont chacun leur fardeau. Ils sont une vraie force l’un pour l’autre. Ils vont s’apaiser et trouver leur équilibre ensemble. Apprendre l’un de l’autre. Grâce à Asher, Kade va devenir un homme. Et grâce à Kade, Asher va réapprendre à vivre pleinement sans se poser de question et à se pardonner. Ils se comprennent mieux que personne l’un et l’autre et sont tellement forts ensemble.

« À cet instant, je sens que la porte de mon cœur s’ouvre pour le laisser entrer et s’installer. Je suis en train de tomber amoureux d’un homme imparfait, au destin brisé et aux erreurs douloureuses. Et dans ses imperfections, je m’y retrouve, parce que nous ne sommes pas si différents. »

Ce livre évoque aussi le manque de tolérance dans le monde du football. Et c’est tellement dommage ce manque d’ouverture d’esprit quand on voit l’union qu’apporte ce sport en période de coupe du monde. C’est rageant qu’un joueur puisse être jugé pour son orientation sexuelle avant de l’être pour son jeu. Personne ne devrait plus avoir à faire ses preuves sous prétexte qu’il est homosexuel. Ça n’impact en rien son talent. J’ai eu mal de voir Kade devoir affronter toutes ces insultes et ces rejets alors que c’est un homme extraordinaire. J’espère profondément que les mentalités finiront par changer. Je vous recommande grandement cette histoire touchante et amusante.

« C’est aussi difficile d’aimer quelqu’un que de tirer le pénalty de la libération pour un match. Sauf qu’on ne joue pas une coupe, mais le cœur de deux personnes. C’est plus périlleux. »

Note : 4,5/5

 

Elsa

2 commentaires sur “Inside lines

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s