Chroniques·Non classé

Calder & Eden – tome 2

Auteure : Mia Sheridan

Editions : Hugo Roman

Collection : New romance

 

Résumé :

Calder et Eden ont réussi à échapper à la secte dans laquelle ils vivaient depuis des années. Mais à quel prix ? Jusqu’alors ils avaient affronté les dangers de leur existence, ensemble, au cœur de leur communauté. Ils se retrouvent projetés dans un monde dont ils ne connaissent rien. Calder est convaincu que l’amour de sa vie n’a pas survécu à la terrible inondation qui a englouti les membres de leur communauté. Il s’estime responsable de sa mort et lutte pour trouver un sens à sa vie. Eden pense aussi que Calder a disparu ce jour funeste et même si elle a trouvé de l’aide et de nouveaux amis, elle ne fait que survivre. Le défi à relever est immense et difficile. Mais une passion comme la leur ne peut pas s’éteindre. Elle pourrait peut-être les guider l’un vers l’autre. Pour espérer trouver le bonheur à deux, ils devront abattre de nombreux obstacles liés à leur passé mais aussi d’autres, plus nouveaux.

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le second tome de cette duologie dont j’avais beaucoup aimé le premier tome. Je me suis jetée sur la suite. J’avais tellement besoin de retrouver Calder et Eden. Je ne pouvais pas les laisser dans une telle situation trop longtemps.

Attention, je vais spoiler ce qu’il se passe à la fin du tome 1. Le tome 2 découle de cette fin. Ne surtout pas lire les 4 premiers paragraphes.

Eden et Calder ont réussi à se sauver d’Arcadie, la secte dans laquelle ils vivaient. Ils ont survécu à la terrible inondation qui a eu lieu en Arcadie. Ce sont les deux seuls survivants. Mais tous deux pensent que l’autre est mort ce jour-là. Ils tentent de survivre chacun de leur côté de ce monde qui leur est inconnu et qu’on leur a venté comme étant le mal. Ils n’ont plus aucun repère. Tous deux s’étaient dévoilés à l’autre coeur, corps et âmes. Ils sont brisés par l’absence de l’autre.

« C’est drôle de voir à quel point nous sommes ballottés dans ce monde de fous. Nos histoires et nos chagrins s’imbriquent les uns dans les autres et changent la donne, parfois pour le meilleur et parfois pour le pire. »

Calder et Eden restent marqués par les violents traumatismes qu’ils ont vécu en Arcadie. Calder se sent coupable de ne pas avoir pu sauver Eden. Eden a eu de la chance. Alors qu’elle était seule, affaiblie et perdue, elle a fait la rencontre de gens bienveillants et généreux qui l’ont beaucoup aidés. Mais elle reste brisée psychologiquement. Pour Calder, tout est plus compliqué. Il n’est plus que l’ombre de lui-même. Il est désespéré. Il n’a plus le goût à rien. Heureusement, Xander est là pour lui.

« Je songeai que même-si la vie pouvait se montrer horrible et sidérante, terrible et tragique, elle était aussi pleine de moments d’une beauté bouleversante. Et parfois, il n’y avait rien d’autre à faire que de rire. »

Tous deux vont devoir affronter leur passé pour pouvoir avancer et apprendre d’où ils viennent vraiment. Ils vont tous les deux faire des découvertes bouleversantes qui vont les fragiliser. Ils vont devoir subir beaucoup de changements et assimiler beaucoup de choses en peu de temps. Leur chemin sera semé d’embûches avant qu’ils puissent vivre normalement. Le destin va finir par les réunir quelque temps plus tard. Mais tous deux auront chacun évolués de leur côté. Calder reste très torturé parce qu’il a vécu le jour où il a quitté Arcadie. Sont-ils encore vraiment faits l’un pour l’autre ? Arriveront-ils à rattraper le temps perdu ?

« Nous éclatâmes de rire et quelque chose trouva sa place dans mon coeur. Comme si j’avais enfin déniché le parfait mélange de couleurs qui me permettrait de peindre le tableau que j’avais en tête depuis si longtemps. »

Ils vont devoir faire face à leurs problèmes respectifs. Sauront-ils s’épauler l’un et l’autre pour que l’amour et le bonheur triomphe de toutes ces douleurs ? Les épreuves qu’ils devront surmonter seront encore nombreuses avant qu’ils puissent enfin être libres de se bâtir une vie ensemble.

Pour être totalement honnête avec vous, j’ai été un peu déçue par ce second tome. Je pense que les avis des autres lecteurs l’ayant lu avant moi, m’ont beaucoup influencée aussi. Beaucoup de personnes ont eu un gros coup de coeur pour ce tome. Et du coup, j’avais mis la barre assez haute. Et au final, j’ai préféré le premier tome. Ce second tome était vraiment trop calme à mon goût. Je m’attendais à ce qu’il soit plus sombre. Et au final, ce tome-ci est vraiment simple. J’aurais aimé que ça soit plus compliqué au niveau de leurs retrouvailles.

« Je t’aime, Caramel. Tu as un coeur magnifique. Et peut-être que parfois tu as l’impression que c’est chaotique, parce que la vie est comme ça, mais pour moi tu es la beauté née du chaos. »

En fait, tout au long de ma lecture, j’étais dans l’attente d’un gros rebondissement, et celui-ci n’est malheureusement jamais venu. Il y en a eus mais ils étaient plutôt minimes de mon point de vue. Encore une fois, cet avis est vraiment personnel. J’ai tout de même apprécié retrouver les personnages qui restent très attachants et touchants. Mais je n’ai pas été autant parcourue par les émotions qu’avec le premier tome. Je suis contente d’avoir lu cette histoire malgré tout. J’ai tout de même passé un bon moment avec les personnages. Mais il en faudra bien plus pour surpasser « Archer’s voice ».

« Je t’aime, Belle de Jour. C’est ton coeur qui m’a toujours gardé en vie. Ton amour. Ta douceur. Je t’ai peinte pour te maintenir en vie, c’est ce qui m’a permis de survivre. »

Eden est une femme toujours aussi courageuse. Calder est un homme torturé, impulsif, protecteur et particulièrement vulnérable dans ce tome. Son passé m’a dévastée. Mon coeur s’est serré pour lui. Son histoire est vraiment affreuse. J’ai eu envie de lui faire des câlins j’avoue. Il reste super adorable avec Eden. Entre eux, c’est vraiment passionnelle et si tendre. C’est une vrai évidence même-si certains s’opposent à leur relation. Ils se complètent parfaitement. Leur amour est si profond.

« C’était vrai ce que j’avais affirmé un jour à propos des étoiles : certaines choses sont plus visibles dans la lumière… et d’autres dans les ténèbres. Parce que quelque part au milieu de la nuit, Calder m’attira à lui et nous acceptâmes de manière tacite et officielle, l’idée que le monde était laid et pourri et que l’amour était absurdement dangereux et ridiculement hasardeux… mais que nous aimerions quand même. Nous garderions nos coeurs tendres et fougueux ouverts. C’était idiot, grotesque et bien. C’était la chose la plus courageuse que nous ayons jamais faite. »

Ensemble, ils vont trouver leur équilibre, tourner la page, faire disparaître la douleur qui les hante, affronter leurs démons et renaître. Entre culpabilité, mensonge, trahison et mystères sur la secte, cette histoire reste agréable à lire. J’ai beaucoup aimé le personnage de Molly qui sera d’une grande aide pour Eden et Calder. Je vous recommande tout de même cette jolie histoire mais je vous conseille surtout de ne pas mettre la barre trop haute pour apprécier vraiment votre lecture.

Note : 3,5/5

 

Elsa

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s