Chroniques·Non classé

Stepbrother love

img_6947

Auteure : Zoé Murat (anciennement Phoebe P. Campbell)

Editions : Addictives

Sortie : 26/12/2018

 

Résumé :

Esmée est combative et déterminée. Après un début chaotique dans la vie, elle est décidée à saisir la nouvelle chance qui lui est offerte et à ne pas la lâcher. Rien ni personne ne se mettra sur son chemin ! Nash est rebelle et blessé. Les ombres de son passé le poursuivent encore aujourd’hui et il doute de s’en libérer un jour. Esmée débarque dans son quotidien telle une tornade, bouleversant tout sur son passage. Ils s’attirent autant qu’ils se détestent ! Mais le pire ? C’est qu’ils sont frère et sœur adoptifs… S’ils cèdent à la passion, tout s’effondrera !

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur une des dernières parutions des éditions addictives de cette année 2018. Le résumé de ce livre m’a toute suite tenté. Je n’ai pas pu m’empêcher de le commencer dès que je l’ai eu en ma possession. Je remercie Carole des éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

Esmée a 18 ans, est mexicaine et vit à San Francisco. Elle a eu une vie assez chaotique jusqu’à maintenant. Elle a vécu 12 ans dans une famille d’accueil qui lui a fait vivre un enfer, jusqu’au point où elle ait eu envie d’en finir. Elle dormait dans la même chambre qu’une dizaine d’autre filles, sur une paillasse, dans une grange mal isolée, où elle n’avait pas toujours de quoi manger. Depuis presqu’un an, elle est désormais chez Amy et Jo et elle s’y plait beaucoup. Mais elle a du mal à s’intégrer dans son lycée. Elle se méfie beaucoup des gens à cause de ce qu’elle a vécu. Elle souhaite devenir journaliste.

« Je suis un puzzle. Encore en morceaux. J’ai volé en éclats il y a des années et il me faudra encore du temps pour retrouver mon… intégralité. Mon intégrité. »

Nash a 21 ans. C’est le fils adoptif d’Amy et Jo depuis déjà quelques années. Il est actuellement sur un tournage à Hollywood en tant qu’assistant-réalisateur. Enfin c’est ce que ses proches croient. En réalité, il est juste l’assistant d’un réalisateur plutôt exigeant. Mais il n’a pas le choix, il lui faut de l’argent pour réaliser son propre film sur lequel il travaille déjà depuis trois ans. Et au moins, il a tout de même un pied dans le monde du cinéma. Avec les filles, Nash ne va pas plus loin que trois mois de relation. C’est sa limite à ne pas dépasser.

« Mes lèvres partent à la recherche des siennes. Je sens ses mains tressaillir dans mon dos quand nos bouches se rejoignent. Sa langue touche délicatement la mienne. C’est troublant, délicieux, tendre et fiévreux à la fois. Mes doigts sur ses épaules s’écartent, puis s’enfoncent dans les muscles solides… Je les sens rouler sous sa peau. Mon ventre se creuse. On n’a pas le droit ! « 

Esmée n’a toujours pas rencontré Nash. Celui-ci est un véritable fantôme. Elle a beaucoup entendu parler de lui en bien par Amy et Jo mais elle n’a pas une bonne impression sur lui. Elle partage désormais son ancienne chambre et a fait des découvertes qui lui ont fait penser tout le contraire de ce qu’on a pu lui dire sur lui. Et surtout, il n’a même pas encore pris une journée juste pour la rencontrer. Le jour de son anniversaire, il va enfin rentrer et confirmer à Esmée tout ce qu’elle s’imaginait sur lui en se montrant odieux et prétentieux. Il l’exaspère toute suite.

« L’arrivée d’Esmée dans la famille est un bouleversement, une bombe atomique, une chance et une malédiction. Rien n’est simple. C’est beau et cruel à la fois. »

Esmée n’est pas du genre à se laisser faire. Leurs relations seront plutôt tendues au début. En réalité, le comportement de Nash est une façon de se protéger. Il s’attendait à ce qu’Esmée ressemble à une gamine. Sauf que c’est totalement le contraire. Elle l’attire. Cette nouvelle arrivante va mettre le bordel dans son existence. Mais il va rapidement découvrir qu’ils ont plus de points commun qu’il le pensait. Tous deux vont se confier l’un à l’autre et se rapprocher de plus en plus.

« Prouve-moi que je suis désirable, dis-je d’une voix rauque. Montre-moi comment se comporte un homme quand il trouve qu’une fille est attirante, je t’en supplie. Libère-moi… »

Résisteront-ils à la tentation ? Comment arriveront-ils à se défaire de cette situation délicate ? S’ils succombent, ils pourraient tout perdre. Esmée est sur le point de se faire adopter par Amy et Jo et n’a pas du tout envie de perdre sa place dans cette famille. Elle est consciente de la chance qu’elle a. Elle les aime beaucoup. Mais faire taire cette attirance relève de l’impossible, surtout quand les sentiments et le destin s’en mêlent. La réalité va très vite les rattraper… Comment réagiront Amy et Jo en apprenant leur relation ?

« J’ai rêvé de ce moment durant des jours. Être adoptée par ces femmes, faire partie de cette famille, c’était la chance de ma vie. Jusqu’à Nash. Aujourd’hui, ce qui est censé être un aboutissement et un commencement tout à la fois me paraît être une imposture et un mensonge. »

J’ai eu un énorme coup de coeur pour cette histoire. Et j’ai su dès les premières pages que ça le saurait. Je vous avoue que j’ai eu du mal à trouver les mots pour écrire cette chronique tellement j’ai aimé cette histoire. Elle est aussi magnifique que douloureuse. J’ai eu l’impression de vivre tout avec les personnages. Je me suis impregnée de toutes les émotions. Ce livre était si intense et tellement bouleversant. Un jour après la fin de ma lecture, j’ai encore du mal à m’en remettre. J’ai fini cette histoire en larmes et avec un gros pincement au cœur à l’idée de quitter ces personnages si attachants et touchants.

« Esmée est devant moi, le visage ravagé de chagrin, se tordant les mains. Je dois lutter contre moi-même pour ne pas me précipiter et la serrer contre moi pour éponger toutes ses larmes, boire son chagrin, remonter le temps et défaire ce que je lui ai fait… Je délire. Je voudrais tellement que ce soit possible. »

Esmée est une jeune femme aussi brisée que courageuse. C’est elle qui a réussi à tous les libérer de cette famille d’accueil dans laquelle ils vivaient tous un cauchemar. Ces douze années passées là-bas l’ont détruite psychologiquement. Elle est tellement dure avec elle-même désormais. Elle est pleine de complexes. J’ai vraiment souffert pour elle en lisant certains passages. Et en même temps, elle a un caractère bien trempée et assume ses désirs. C’est une jeune femme vraiment surprenante. Nash est un homme attentionné, doux et ambitieux. Lui aussi n’a pas une histoire facile. Il porte un tel poids sur ses épaules. Cet homme est formidable.

« Je t’aime, la coupé-je, me laissant aller à prononcer ces foutus mots, pour la première fois de ma vie. Elle me regarde comme si je venais de sauver le monde… ou de la sauver, elle. C’est elle qui m’a sauvé. »

L’histoire d’amour entre Esmée et Nash est aussi sensuelle que tendre. Ils se comprennent tellement l’un et l’autre. Il y a une telle complicité entre eux. Grâce à Nash, Esmée va se libérer, apprendre à vivre normalement et prendre confiance en elle. Les voir autant lutter et culpabiliser face à ce qu’ils ressentent m’a fait si mal. J’ai eu tellement peur pour eux. Faire face au jugement des autres ne sera pas simple non plus. C’était terriblement dur de les voir si seuls, de les voir devoir se justifier sur leur relation. J’ai eu envie de les prendre dans mes bras à plusieurs reprises pour les réconforter.

« Un frère et une sœur qui couchent ensemble, c’est de l’inceste, m’assène-telle d’une voix dure. »

J’aime tellement les histoires de relation interdite parce que c’est souvent des histoires riches en émotions et remplies d’amour. Et là le moins qu’on puisse dire, c’est que j’ai été servie. C’est sans doute une des plus belles histoires que j’ai lue sur le sujet. En plus, elle évoque d’autres sujets fort comme l’adoption, les familles homoparentales, les relations toxiques et la maladie. Des sujets qui m’ont encore un peu plus touchés. J’ai tellement aimé la famille particulière que forment Amy, Jo, Nash et Esmée. Il y a tellement d’amour entre Amy et Jo. Et elles sont si généreuses et bienveillantes.

« L’amour n’est pas toujours là où on pense, dis-je sans réfléchir. Il n’est ni logique ni rationnel ni… toujours bien accepté… »

Entre provocations, secrets, trahison et culpabilité, cette histoire ne vous laissera aucun répit. Je l’ai littéralement dévoré en une journée. Je n’ai pas pu le lâcher avant de savoir le fin mot de cette histoire. C’était une nécessité pour moi de savoir comment l’auteure allait résoudre cette histoire. Je ne pouvais pas penser à autre chose. Sa plume est vraiment super addictive. Tout est parfaitement bien construit dans cette histoire. L’auteure m’a brisé le coeur pour ensuite me le reconstituer de la plus belle des manières. Elle m’a aussi fait voyager dans des lieux époustouflants. Si vous aimez les histoires de relation interdite passionnelles et déchirantes, je vous recommande grandement ce livre. On peut dire que j’aurais fini l’année en beauté avec les éditions addictives !

« J’ai l’impression de crever chaque fois que je te regarde, me répond-il aussitôt. »

« Chaque fois qu’on me renvoie à ce baiser, je ne peux que penser à ce que nous avons fait d’autre… et qui était tellement bon, fort et merveilleux. Et tellement interdit. »

« Je pense à toi. Chaque fois que je respire, murmure-t-il, avant de raccrocher. »

« Renoncer à Esmée, c’est renoncer à la seule femme capable de me faire croire au bonheur. »

Note : 6/5

 

Elsa

10 commentaires sur “Stepbrother love

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s