Chroniques·Non classé

Dear Mr. President

Auteure : Emma P.

Editions : Butterfly

 

Résumé :

Monsieur le Président, je n’aurais jamais cru, en débarquant à Paris, que moi, Candice, Américaine atypique, je vous rencontrerais par hasard. Que votre sourire malsain et vos yeux noirs me hanteraient à ce point. Vous êtes sûr de vous, manipulateur et franchement un peu pervers sur les bords, pourtant, je n’arrête pas de penser à vous, Thomas Cortes. De quelle manière, un homme de votre stature, capable de changer le monde, arrive-t-il à me bouleverser autant ? À me faire perdre la tête ? Et croyez-vous qu’en venant de remporter les présidentielles, je m’attendais à tomber sur vous, Candice Holigan ? Une déesse qui parle tellement, que j’en perds tout contrôle ? Ce n’est absolument pas une bonne idée. Nos missives secrètes, nos rendez-vous cachés, finiront par me porter préjudice. Ce jeu dangereux ne se terminera pas bien, je le sais pertinemment, seulement je ne peux m’empêcher de m’approcher de vous. Vous m’obsédez, belle inconnue. Vous êtes ma putain de faiblesse. Et je me demande si vous n’allez pas causer ma perte…

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le nouveau roman d’Emma P. J’ai déjà lu deux romans de cette auteure et je les avais adorés. J’attendais celui-ci au thème original avec impatience.

Thomas a 34 ans et vient d’être êlu Président de la République à 57%. Il a réussi à se faire une place face à des personnages politiques historiques, qui auraient bien aimé l’évincer. Il s’est battu pour en arriver là. C’est un véritable bouledogue. Il est passionné par la politique depuis son adolescence. Et il est surtout célibataire. Une première pour l’Elysée.

Candice vient d’avoir 30 ans et vit à Chicago. Elle est secrétaire dans un pawn shop depuis plusieurs années. Elle est passionnée d’art. Elle a dû arrêter ses études de photographie puisque ses parents n’avaient plus les moyens de lui payer. Elle a toujours rêvé d’aller à Paris. Elle en est fan. Mais elle n’avait pas les moyens d’y aller jusqu’à maintenant. Sa famille a décidé de lui offrir l’occasion de passer deux semaines à Paris pour ses 30 ans.

Candice s’est prévue tout un planning pour en découvrir un maximum de Paris. Mais tout ne va pas se passer comme prévu. Dès son premier jour de visite, elle va faire une rencontre improbable. Elle va rencontrer le Président sans même savoir que c’est lui et se retrouver dans une position plutôt délicate. Son côté rafraîchissant et sa franchise vont directement plaire à notre cher Président. Elle va devenir son obsession. Celui-ci n’a pas fréquenté de femme depuis un an. Sa campagne électorale lui demandait bien trop de temps.

« Plus j’apprends à la connaître, plus je passe des moments tels que celui-ci avec elle, plus elle s’implante dans tout mon être. Dans mon cœur. Dans ma chair. Dans mon sang et même dans mes os. Candice Holigan est pire qu’un tatouage. Une fois qu’on l’a, impossible de s’en débarrasser. Elle reste dans la peau, à tout jamais. »

Tous deux vont commencer à échanger de façon épistolaire et se découvrir à travers quelques rendez-vous volés. Malheureusement, le temps leur est compté. Et Thomas a très peu de temps pour lui. Il a beaucoup de responsabilités. Sa relation avec Candice est loin de plaire à tout le monde. Elle est dangereuse pour lui. Elle lui fait perdre tout contrôle et pourrait le faire replonger dans ses démons. Quand à Candice, elle a tendance à se méfier des hommes. Elle n’a jamais eu de chance avec eux. Et elle a peur d’être une simple distraction pour lui et de souffrir encore.

« Thomas Cortes est le seul à qui j’ai envie de dire bonjour dès que j’ouvre les yeux. L’unique individu au monde que je rêve de câliner afin d’être certaine de passer une bonne journée. »

Plus les jours passent, plus ils s’attachent l’un à l’autre. Que se passera-t-il quand Candice devra repartir ? Écoutera-t-elle sa raison ou son coeur ? Candice saura-t-elle se faire une place dans la vie bien remplie de Thomas ? Arrivera-t-elle à se faire à son rythme de vie ?

« Tu me manques. Ton sourire, ta voix, ton accent, tes caresses. Tout me manque chez toi, Candice Holigan. Je perds la tête sans ta présence réconfortante. Je ne suis qu’une moitié d’homme quand tu n’es pas là. »

J’ai beaucoup aimé cette histoire originale, romantique et pétillante. L’univers est vraiment inédit et complexe mais très bien maîtrisé par l’auteure. J’avais un peu peur que le côté politique soit trop présent. Mais en fait, tout est parfaitement bien dosé dans ce livre. C’était vraiment un plaisir de retrouver la plume si fluide de l’auteure. On sent qu’elle s’est éclatée en écrivant cette histoire. Ce livre va vous réconcilier avec la politique. Une fois dévoré, vous n’aurez qu’une seule envie : sortir votre carte électorale pour élire Thomas comme Président.

« Parce qu’il n’y a que toi qui réussisses à me faire sourire. Parce que tes yeux me mettent à genoux. Parce qu’entre nous, ça fait des étincelles. Parce que tu es la plus belle et la plus merveilleuse des femmes que porte notre planète. Parce que mon cœur a un raté à chaque fois qu’il te voit. Parce qu’avec tes mains dans les miennes, on pourrait faire tourner le monde. Parce que tu me manques. Que je deviens fou sans toi. »

Les personnages sont vraiment attachants et ne manquent pas de caractère. Candice est femme réfléchie, spontanée, solitaire, douce, franche et maladroite. Elle manque de confiance en elle. J’ai vraiment adoré sa personnalité haute en couleurs. Elle parle vraiment beaucoup trop et a une répartie plutôt drôle. Thomas est un homme déterminé, magnétique, arrogant, autoritaire, solitaire et humain. Il aime se dépasser sans arrêt. Mais c’est surtout un homme qui doit porter un masque chaque jour pour dissimuler ses émotions. Je suis vraiment tombée sous le charme de ses différentes facettes.

« Et mes mensurations, vous les voulez aussi ? Parce que je peux vous les communiquer, je lance, amère. »

Entre Candice et Thomas, c’est plein de passion et terriblement sensuel. Ensemble, ils vont trouver leur équilibre et pouvoir être eux-mêmes. Grâce à Thomas, Candice va apprendre à se lâcher et va prendre confiance en elle. Quand à Thomas, Candice va lui permettre de s’échapper un peu de ses obligations. Cette femme sans retenue le change des mensonges auxquels il est exposé sans cesse dans le monde de la politique. Avec elle, il va pouvoir être un homme normal. Ils vont bouleverser la vie l’un de l’autre. J’ai adoré leur relation pleine de taquineries.

« Et moi, ça me consume. De bout en bout. J’étais paumé sans toi, Candice. Là, enfin, je me sens vivant. T’es mon scorpion, mon bonbon. Tu m’as piqué et ton venin neurotoxique a foutu le camp dans mon cerveau. Ainsi qu’ici… Il pose ma main sur son cœur. »

Je vous recommande grandement cette histoire pleine de passion et de bonne humeur. Ne perdez pas une seule minute et poussez la porte de l’Elysée pour y découvrir ses nombreux secrets et son Président terriblement charmant. J’en aurais voulu encore et encore. Ce livre est un vrai petit bonbon acidulé à dévorer sans modération. Si vous recherchez une histoire légère, sans prise de tête, ce livre est fait pour vous. Je ne serais pas contre un petit spin-off sur la sœur de Candice peut-être ?

Note : 4,5/5

 

Elsa

4 commentaires sur “Dear Mr. President

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s