Chroniques·Non classé

Prison rules

Auteure : Clara Nové

Editions : Addictives

Résumé :

Faith est désespérée : sans travail, avec un petit frère et une grand-mère à sa charge, elle n’a d’autre choix que d’accepter d’enseigner au pénitencier de Boston. Oubliant ses préjugés, elle va y mettre tout son cœur, bien déterminée à offrir le meilleur aux détenus. Mais, très vite, Luke Knight, un élève différent, aussi beau que cultivé, captive son attention. Elle n’a rien à lui apprendre, mais il va pourtant suivre ses cours avec assiduité. Entre eux, le désir est évident, brutal… interdit. Ils ne peuvent y succomber. D’autant que Luke ne lui dit pas tout. À commencer par la raison pour laquelle il est en prison. Ancien tueur à gages pour l’Organisation, il a maintenant une tout autre mission, à laquelle Faith pourrait bien se retrouver mêlée contre son gré. Elle n’est pas prête pour ce qui l’attend… Une chose est sûre : craquer pour un prisonnier, ce n’est pas sans danger.

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la nouvelle romance de Clara Nové, un spin-off de « Killing me softly » que j’avais adoré. Le résumé m’a tellement tenté. Ce roman peut se lire totalement indépendamment de l’autre. Je remercie Orlane pour l’envoi de cette romance.

« Parce qu’il est temps que nous soyons heureux. Jusqu’à présent, nous n’y sommes pas parvenus chacun de notre côté. Mais peut-être sommes-nous faits pour atteindre le bonheur ensemble, qui sait ? »

Faith a 26 ans et vit à Boston avec son petit frère de 17 ans chez leur grand-mère depuis quelques jours. Elle est maitresse d’école depuis trois ans. Mais Faith est dans une période compliquée. Malgré la travailleuse acharnée qu’elle est, celle-ci vient de perdre son travail. Sa classe a fermé. Faith adore son métier et pensait retrouver vite un emploi. Mais ce n’est pas malheureusement pas le cas. Et trouver un travail devient urgent pour elle. La maison de sa grand-mère nécessite de gros travaux.

« J’ai frôlé la mort une fois déjà. Peut-être était-ce le destin. Peut-être était-ce écrit que je ne devais pas aller plus loin que mes 26 ans. »

Luke a 32 ans et est en prison depuis un mois. Sa vie n’a jamais été simple puisqu’il a grandi au sein de l’Organisation. Il n’a jamais connu ses origines. Luke avait seulement 10 ans quand il a appris à se servir d’une arme. Par la suite, il a été tueur à gages pour l’Organisation jusqu’à ce qu’elle tombe l’année dernière. Luke étouffait dans l’Organisation qui lui a toujours fait réprimer ses émotions. Il avait découvert le goût de la liberté pendant quelques mois. Mais cela n’a été que de courte durée. Luke supporte mal la détention.

« Parce que moi, je n’ai rien à quoi me raccrocher. Ni passé, ni futur d’ailleurs. None a réussi là où je ne suis qu’échec. Seul, solitaire, et sans avenir. »

Face à l’urgence de la situation, Faith doit accepter le seul travail qu’on lui propose. C’est son dernier espoir. Elle va donc être prof au pénitencier de Boston. Son but est de remettre les prisonniers au niveau avant leur sortie. Ce boulot s’annonce compliqué pour Faith. Ses nerfs vont être mis à rude épreuve. Mais peu importe, Faith est heureuse d’avoir trouver un travail et de pouvoir encore une fois transmettre son savoir. C’est tout ce qui lui importe. Et Faith ne se laissera pas démonter face à ces hommes dangereux.

« J’ai droit à un peu de bonheur, bordel. Ou pas. Peut-être que j’ai trop fait de mal dans ma vie d’avant pour mériter autre chose que de me prendre le karma en pleine tronche jusqu’à ma mort. »

« Faith, j’ai envie de l’aimer, de la protéger, de la garder. L’émotion de ces sentiments si nouveaux m’étreint de plein fouet. »

Luke va toute suite décontenancée Faith. Il est cultivé et dénote face aux autres élèves. Celui-ci est aussi surpris de se retrouver face à une prof telle que Faith. S’il suit ces cours, c’est pour une bonne raison. Luke a un projet en tête : retrouver sa liberté au plus vite. Pour cela, il cherche à rejoindre le gang des irlandais. Ce n’est clairement pas le moment pour lui de s’amouracher d’une fille. Luke doit rester fixer sur son objectif. Mais Faith l’attire comme aucune autre auparavant. Sauf que Luke doit se tenir à distance. Se rapprocher d’elle pourrait la mettre en danger.

« Au fond de lui, derrière l’apparence solide d’un homme sûr de lui, Luke est resté un môme effrayé, qui a besoin de racines et de se sentir aimé. »

« Cette femme est décidément tout ce que je veux dans la vie. Douce, belle, amusante, simple et sincère. Je ne veux qu’elle, et pour toujours. »

Luke éveille la curiosité de Faith et la trouble. Mais craquer pour un prisonnier est une très une mauvaise idée. D’autant que Faith ne sait même pas pour quelle raison il a été condamné. Luke est très difficile à cerner. Il ne cesse de la prendre au dépourvu. Avec Luke, c’est un pas en avant puis deux en arrière. Faith est perdue. Elle a autant envie de le baffer que de l’embrasser. Et quand les sentiments s’en mêlent, c’est foutu…

« Je t’aime toujours, Luke. J’ai essayé que ça s’arrête. Mais je n’ai pas réussi. Il faut croire que mon coeur est encore plus têtu que moi. Par-delà la réalité, il n’a cessé de battre pour toi. »

J’ai beaucoup aimé cette histoire touchante, intrigante et surprenante. Je ne m’attendais pas du tout au tournant qu’a pris l’histoire à un moment donné. J’ai aimé l’univers original et les rebondissements si nombreux. Cette histoire est vraiment bien ficelée. J’ai ressenti beaucoup d’émotions en la lisant. J’ai eu le cœur brisé et ai éprouvé beaucoup de compassion pour les personnages. C’était une nouvelle fois un plaisir de retrouver la plume si addictive de l’auteure.

« Sauver physiquement quelqu’un, me contredit-il, c’est simple. Ce que toi tu as fait, Faith, c’est tellement plus fort. Tu m’as sauvé de moi-même, de l’abîme où je me perdais, de la nuit où je m’enfonçais. Tu as été mon phare, Faith, depuis des mois. Et je prie tous les jours pour te garder indéfiniment avec moi. »

« On s’est sauvés l’un l’autre, corrigé-je. Et ça va continuer, je te le promets. »

Les personnages sont attachants. Faith est une femme généreuse, sérieuse, bienveillante, forte et douce. C’est le pilier de sa famille. Elle a vraiment beaucoup de responsabilités sur les épaules. Parfois j’avais vraiment envie de la libérer de tout ce poids, de la réconforter. Luke est un homme envoutant, fiable, protecteur et plein de blessures. Malgré tout ce qu’il a vécu, c’est un homme si bon. Luke tellement souffert depuis sa plus tendre enfance. Ne pas connaitre ses origines a créé un véritable vide en lui avec lequel il a du mal à vivre. Cette plaie reste toujours béante. Et la haine le ronge. Il lui faudra beaucoup de temps pour trouver la paix.

« Cette clé symbolise ma libération. Celle que tu as permise. Et en même temps, c’est celle de mon cœur. Ça me semblait juste que tu la portes, vu que tu détiens mon âme, à présent. »

« Je me suis incrusté dans sa vie et je n’ai pas l’intention d’en partir. Je suis trop amoureux pour la lâcher. »

Entre Faith et Luke, c’est aussi intense que tendre. Leur couple m’a mis du baume au cœur. Je n’avais pas envie de les quitter. J’ai aussi aimé retrouver un peu None et Eva de « Killing me softly ». Entre vengeance, effroi, drame, trahison et traumatisme, vous ne risquez pas de vous ennuyer avec cette histoire que je vous recommande grandement.

« Mon cœur à moi gonfle encore un peu plus d’amour pour lui, comme si c’était encore possible. Et je sens, à cet instant-là, qu’il le fera un peu plus chaque jour que Dieu nous donnera de passer ensemble. »

« Tu me donnes tout, Faith. Je ne sais pas si je mérite tout l’amour que tu m’offres, mais je veux que tu saches que je ferai tout pour en être digne, pour le restant de notre vie. Ensemble. Enfin, si tu veux bien… »

Note : 4,5/5


Elsa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s