Chroniques·Non classé

Game on – saison 1/2

Auteure : Elisa Houot-Hope

Editions : Kaya

 

Résumé :

Désormais orpheline et forcée d’habiter chez une tante qu’elle ne connait pas, Arielle s’est jurée de retrouver le chauffard inconnu responsable de la mort de ses parents. Or l’heure de la vengeance va sonner bien plus tôt que ce qu’elle pensait. Rongé par les remords, Matt quitte sa ville natale en laissant derrière lui ses vieux démons qui l’empêchent d’avancer. Mais la culpabilité ne vous laisse jamais vraiment en paix. Quand Arielle rencontre Matt, elle voit en lui tout ce qu’elle déteste : un garçon arrogant, trop sûr de lui, qui joue avec les filles. Alors c’est décidé, elle le fera payer pour tous les autres. Et s’il y avait plus à perdre qu’à gagner ? Que la partie commence.

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le roman d’une copine bookstagrameuse que j’avais très envie de lire. En plus, c’était l’occasion de découvrir une nouvelle maison d’édition qui me faisait de l’œil depuis un moment.

Arielle a 17 ans. Elle menait une existence normale jusqu’à ce fameux jour qui a fait basculer tout son monde. Ce jour-là, elle a perdu ses parents dans un accident de la route par un chauffard qui n’a jamais été retrouvé. Depuis, elle est complètement perdue. Sa vie à elle s’est aussi arrêté ce jour-là. Arielle a par conséquent été confiée à la sœur de son père dont elle ne connaissait même pas l’existence. Celle-ci habite à Chicago. Arielle doit donc quitter tous ses repères en France et partir pour les Etats-Unis, le pays d’origine de son père, où elle n’avait encore jamais mis les pieds.

Mais en même temps, en étant là-bas, elle se rapprochera un peu plus de son rêve : intégrer la Berklee College of Music. Arielle se retrouve donc à vivre dans une nouvelle maison impersonnelle avec sa tante qui est une vraie tornade. Elle n’est que très peu présente et laisse Arielle vivre comme elle veut. C’est bien loin de la vie qu’a toujours connu Arielle. En plus de cela, Arielle doit intégrer un nouveau lycée et se faire de nouveaux amis dans un lycée où tout le monde se connait depuis plus de deux ans. Peu importe, elle n’a pas l’intention de tisser des liens forts. Elle doit juste tenir un an avant de pouvoir réaliser son rêve.

Matt a 17 ans. Lui aussi est nouveau. Il vient de Los Angeles. Il est venu à Chicago pour commencer une nouvelle vie et fuir ses démons. Il avait trop de mauvais souvenirs à Los Angeles et espère pouvoir les oublier dans cette nouvelle ville. Et il ne supportait plus le regard que sa mère posait sur lui suite aux conneries qu’il a commises. Il ne voulait plus la faire souffrir. Il compte se reprendre en main en prenant un nouveau départ.

Arielle et Matt se retrouvent dans la même classe. Et Arielle intrigue toute suite Matt. Il se demande pourquoi elle aussi intègre un nouveau lycée un mois après la rentrée et compte bien la percer à jour. De son côté, Arielle se méfie de lui. Elle le trouve trop arrogant. Surtout que Matt ne croit plus en l’amour. Sa seule expérience lui a laissé un goût amer. Il ne compte plus reproduire les mêmes erreurs. Mais ce qu’ils ignoraient tous les deux, c’est que leurs passés vont vite les rattraper.

« Dans un geste désespéré, ses lèvres se posent sur les miennes. Et le temps s’arrête. C’est comme si j’avais attendu ce moment toute ma vie. Je suis en parfait accord avec lui, plus que je ne l’ai jamais été avec moi-même. »

J’ai passé un merveilleux moment avec ce livre. Je l’ai littéralement dévoré en à peine trois heures. A partir du moment où j’ai lu la première page, je ne l’ai plus lâché. Les chapitres sont assez courts et la plume de l’auteure est tellement addictive. L’intrigue est tellement bien menée. Ce young adult est bouleversant, émouvant et en même temps il a ses petits moments de légèreté. Tout est parfaitement bien dosé. Je me suis toute suite attachée aux personnages tant principaux comme secondaires. Phoebe a une telle joie de vivre communicative qui fait du bien.

 « En fin de compte, les mots ne sont pas importants. Ce qui compte, ce sont les regards en coin qu’il me lance chaque fois qu’il croit que je regarde ailleurs. Ce sont les petits ronds qu’il dessine inconsciemment sur mon épaule du bout de son index. Les battements de son cœur qui s’accélèrent. Et surtout, le sourire béat qui illumine son visage depuis que me suis blottie contre lui. »

Arielle n’est pas du genre à se laisser faire. Au contraire, elle souhaite se débrouiller toute seule. Elle ne manque pas de caractère. Mais elle a aussi ce côté fragile tellement touchant. La perte de ses parents l’a détruite. Elle est complètement paumée et malheureusement elle va se retrouver dans une situation encore compliquée. Si Matt nous apparaît aux premiers abords très sûr de lui, au fil des pages, on le découvre plus vulnérable et totalement dépassé par ses actes passés.

 « Même si j’ai une centaine de raisons de lui refuser cette danse, toute ma volonté s’envole lorsque son regard croise le mien. Je noue mes mains autour de son cou et pose ma tête contre son épaule. À ce moment, il n’existe rien d’autre que lui et moi. »

La relation entre les personnages est aussi mignonne que tragique face aux circonstances de leur rencontre. Ils se ressemblent tous les deux et se comprennent tellement. Ils n’attendent plus grand chose de la vie. Ils doivent tous les deux faire face à un nouveau départ et se reconstruire pour pouvoir avancer. Ils ont chacun leurs secrets et sont aussi bordés l’un que l’autre. Entre haine, colère, amour et vengeance, tout est loin d’être simple entre eux. J’ai vraiment hâte de lire la suite après cette fin frustrante. Je suis curieuse de savoir la tournure que va prendre l’histoire. Je vous recommande grandement cette petit pépite.

Note : 4.5/5

 

Elsa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s