Chroniques·Non classé

Toi plus que tout

Auteure : Mia Sheridan

Editions : Hugo Roman

Résumé :

Crystal a souvent perdu ceux qu’elle aimait et n’a jamais pu compter sur personne. En grandissant, elle s’est forgé une carapace de défiance et elle a appris à ne plus croire en rien. Lorsque Gabriel Dalton vient la voir dans le club de strip-tease où elle danse, elle croit qu’il est un homme comme elle en a croisé beaucoup. Il lui fait une proposition déconcertante qu’elle refuse aussitôt ; elle est déterminée à ne plus se laisser abuser par les hommes. Gabriel a traversé une épreuve terrible, mais il a appris à se reconstruire morceau par morceau, à goûter tout ce que la vie peut lui offrir, à aimer son existence pourtant si tourmentée. Il a tout de suite remarqué Crystal, sa fragilité et sa méfiance. Lui qui garde de son passé une grande difficulté à vivre avec les autres, pourrait bien se rapprocher de Crystal. Si elle le lui permet et si elle commence à s’aimer elle-même.

Avis :

Hello !

On se retrouve pour un nouvel avis sur le nouveau Mia Sheridan. J’adore les romans de cette auteure. J’avais vraiment hâte de lire ce nouveau livre.

Crystal n’a pas eu une enfance facile. Elle a été abandonnée et rejetée par ceux qui auraient dû prendre soin d’elle. Aujourd’hui, elle est strip-teaseuse. C’est le seul métier qu’elle a trouvé pour s’en sortir et gagner un minimum d’argent. Malgré tout, elle a du mal à joindre les deux bouts. Et elle supporte de moins en moins cette vie et tous ses hommes qui la pelotent sans arrêt. Sa solitude lui pèse. Et elle déteste ce travail. Elle n’a plus aucun espoir. Elle ne croit plus au bonheur. Sa route n’a fait que rencontrer celle de mauvaises personnes qui l’ont brisée un peu plus à chaque rencontre.

« Un sourire est venu illuminer son visage de cette façon si singulière qui lui était propre. C’était magnifique mais un peu pénible aussi, comme quand on allume la lumière dans une pièce plongée dans le noir. J’ai détourné le regard. Je n’aimais pas l’effet qu’avait ce sourire sur moi, comme s’il remuait quelque chose au plus profond de moi. »

Gabriel a 27 ans et est sculpteur. Il a été enlevé par un pédophile alors qu’il avait 9 ans. Il a finalement réussi à s’échapper 6 ans plus tard. Malheureusement, entre temps, ses parents sont morts. Cette nouvelle a été dure à encaisser. Mais il avait toujours son petit frère et l’associé de son père qui les a recueillis. Aujourd’hui, il s’en est bien remis. Il vit dans une magnifique maison dans le Vermont. Mais il a du mal à laisser entrer des gens dans son intimité. Il n’arrive pas à être à l’aise en compagnie d’une femme. Et son enlèvement provoque encore beaucoup de réactions. Quand il va en ville, on le regarde comme une bête de foire. Malgré cela, il est déterminé à tout faire pour avoir une vie totalement normale. Il est prêt à sortir de sa zone de confort. Pouvoir avoir une relation avec une femme est la dernière chose qu’il lui manque pour s’épanouir pleinement.

« Peut-être que j’avais discerné dans ses yeux la même souffrance que la mienne. Peut-être parce qu’elle parlait autant à mon cœur qu’à mon âme, comme tout ce que j’aimais. Et peut-être qu’il n’y avait rien à expliquer. Mon amour pour Ellie était comme un souffle de vie.»

Un jour, Gabriel va se rendre dans le club de strip-tease où travaille Crystal avec un objectif bien précis : trouver la fille qui l’aidera à accepter qu’une femme le touche. Et c’est Crystal qui va directement attirer son attention. Elle l’intrigue. Il a envie de découvrir qui elle est vraiment. Il vaut au-delà de son statut de strip-teaseuse. Il a direct remarqué qu’elle n’était pas à sa place ici. C’est celle qu’il lui faut pour l’aider. Et pourquoi pas pour plus ? Mais avec Crystal, rien n’est simple. Elle est devenue méfiante au fil du temps. Et surtout, elle se hait elle-même et n’est pas prête à se dévoiler. Elle a barricadé son cœur pour ne plus souffrir. Elle a peur d’aimer et de perdre de nouveau un être cher.

« La seule chose que je pouvais faire pour Ellie, c’était lui montrer. Je lui offrirais des arcs-en-ciel tous les jours rien que pour revoir le sourire qui avait illuminé son visage ce matin et ses yeux émerveillés. Parfois, j’avais le sentiment que nous nous trouvions chacun à l’extrémité d’une corde raide et que l’on marchait l’un vers l’autre. Un seul pas suffirait pour que nous tombions tous les deux au fond du gouffre. »

Ellie est dans une lutte intérieure sans fin. Gabriel suscite des émotions inhabituelles en elle. Mais elle pense ne plus rien mériter. Elle a autant besoin d’aide que lui finalement. Malgré le fort caractère de Crystal, Gabriel n’a pas dit son dernier mot. Leur alchimie est indéniable. Il est déterminé à l’aider aussi et à briser ses défenses. A lui montrer que les hommes ne sont pas tous les mêmes. Et à révéler aussi la beauté de Crystal tout comme il le fait avec ses sculptures. Mais d’autres obstacles se mettront entre eux. Gabriel arrivera-t-il à ne pas paniquer au contact de Crystal ? Pourra-t-il la guérir ?

« Tout cela me surprenait, me titillait, ravivait en moi quelque chose que je pensais mort depuis longtemps. J’avais l’impression qu’il y avait un objet brillant et magnifique qui se penchait devant moi et que je n’avais qu’à tendre la main pour m’en emparer. »

J’ai passé encore une fois un merveilleux moment avec cette histoire. Je me suis laissée emporter dans l’histoire dès le prologue. L’auteure nous offre une nouvelle fois une histoire pleine d’émotions, de souffrance mais aussi d’espoir. J’ai été émue dès les premières pages par l’histoire des deux personnages. Cette histoire d’amour est intense et bouleversante. J’ai vraiment beaucoup aimé le fait qu’à un moment du livre, les rôles s’inversent. Mia Sheridan a une nouvelle fois frappée fort. Sa plume est poétique et touchante. Je me suis tellement attachée à ces deux personnages brisés par la vie si complémentaires.

« La main de Gabriel est venue prendre ma main sous la table avec cette douceur et cette fermeté qui le caractérisait. Ma peau s’est hérissée de chair de poule. Oh mon cœur s’emballait ! Nos mains étaient liées comme si nous ne faisions qu’un, comme si chaque partie de son corps m’accueillait et que j’étais la seule à pouvoir y prendre place. Comme si nous avions été sculptés en pensant à l’autre. »

Gabriel m’a fait complètement fondre. C’est un homme séduisant, aussi timide que solide. Il est rempli de gentillesse, d’innocence, d’espoir et de sincérité. J’ai adoré son manque d’expérience. Il n’a pas conscience de son charme. Son personnage est tellement différent des hommes qu’on a l’habitude de « voir » dans les romances. Il a un cœur si pur. C’est un homme généreux, protecteur, respectueux, doux et apaisant. Un homme extraordinaire et admirable. Malgré ce qu’il a vécu, il reste optimiste. Il porte bien son nom. Au final, son enlèvement est très peu évoqué. L’auteure parle surtout de l’après.

« J’éprouvais un puissant besoin de la protéger et de la réconforter. C’était profond, ça faisait mal. Mais mon amour pour elle était encore plus grand, plus puissant que mes angoisses. Je n’avais pas besoin de m’entraîner. J’avais simplement besoin d’amour et d’en remplir totalement mon cœur pour qu’il n’y ait plus de place pour autre chose. »

Crystal est une jeune femme aux premiers abords froide et agressive mais au fil des pages, on découvre une femme sensible et douce. Elle a aussi vécu l’enfer. Elle est complètement perdue. Elle m’a fait mal au cœur à de nombreuses reprises. C’est une éternelle pessimiste qui manque profondément d’affection. Elle porte en elle des cicatrices indélébiles et elle va vivre encore des moments difficiles tout au long de l’histoire. Elle est pleine de colère, de culpabilité et de doutes. Grâce à Gabriel, elle va retrouver une vie sereine et réapprendre à accorder sa confiance et à ouvrir son cœur. Il va lui redonner espoir en la vie et en ses rêves.

« Gabriel. Comme l’ange. Mon ange. Je veux qu’il devienne mon ange. J’ai fermé les yeux et j’ai imaginé que ses bras étaient deux grandes ailes drapées autour de moi pour me protéger du monde. Cette image m’a fait sourire. »

J’ai également aussi beaucoup aimé les petites phrases à chaque début de chapitre. Elles ont une grande place dans l’histoire. Ce livre fait passer de beaux messages. Il nous apprend à voir au-delà des préjugés et nous montre que malgré toutes les horreurs qu’on peut vivre, on peut s’en sortir. L’amour triomphe toujours à la fin. Gabriel et Crystal vont se sauver l’un et l’autre. Je vous recommande grandement ce livre qui vous chamboulera et vous touchera en plein cœur. Je suis vraiment triste de laisser Gabriel et Crystal derrière moi. Pour moi, ce livre est un coup de cœur. Et j’ai déjà hâte de lire le prochain livre de l’auteure.

« La vie débordait de fleurs qui, contre toute attente, trouvaient la force de se tourner vers le soleil et de s’épanouir. La vie était faite de miracles qui se présentaient quand on s’y attendait le moins et d’une sagesse selon laquelle la guérison, comme les pierres, n’est que sable, pression et temps. »

Note : 5/5

Je vous laisse avec quelques autres citations. Il y avait tellement de jolis passages que je ne pouvais pas me résoudre à en laisser certains de côté.

« Je veux qu’elle me touche encore. Qu’elle reste. Si elle partait, je voudrais qu’elle revienne. Pour moi. Ou pour admirer le lever du soleil. »

« Cet homme épouvantable n’a pas réussi à m’empêcher d’offrir mon amour à la femme de ma vie. Je te donne mon cœur, Eloïse. Il est pour toi. J’espère que tu l’acceptes. Mais même si tu n’en veux pas, je ne regretterais rien. Je ne regretterais jamais de t’aimer parce que ça veut dire que je gagne. »

« Son sourire était le soleil de ma vie, et ses caresses, des milliers d’arcs-en-ciel qui dansaient sur ma peau. Je l’aimais tellement que mon cœur semblait prêt à exploser. »

« Je ne regretterais pas toutes ces années durant lesquelles j’étais trop terrifié pour m’approcher de quelqu’un. Dans cette solitude, je m’étais préservé pour Eloïse. La femme de ma vie. Nous sculpterions notre avenir ensemble. Pour la première fois depuis longtemps, je me sentais enfin de retour chez moi. »

Acheter la version ebook en cliquant ici.

Elsa

10 commentaires sur “Toi plus que tout

  1. Vraiment, ça se sent dans ton texte que tu as craqué pour ce livre. 😉 Tu en fais un beau résumé, tellement qu’on aime presque les personnages sans avoir ouvert le bouquin! 😛

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s