Chroniques·Non classé

Les derniers battements du cœur

Auteurs : Kelley York & Rowan Altwood

Editions : Pocket jeunesse

 

Résumé :

Quand Luc avait seize ans, une inconnue lui a sauvé la vie : on lui a transplanté son coeur. Trois ans après, son corps rejette la greffe. Lassé des hôpitaux et des traitements, Luc se résigne à faire ses adieux. Pour cela, il s’organise un roadtrip jusqu’en Oregon, où l’euthanasie est légale. Mais sa meilleure amie, Evelyn, se joint au voyage et réveille en lui des sentiments enfouis. Sa présence suffira-t-elle à lui redonner l’envie de se battre ?

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur ce livre qui a l’air particulièrement touchant.

Evelyn a 17 ans et est une fille plutôt réservée et mal dans sa peau. Elle fait des études par correspondance. Elle vit avec sa mère pas vraiment stable dans ses relations amoureuses. Elle avait tout de même réussi à faire durer sa dernière relation 3 ans. Evelyn avait donc été contrainte de déménager en Arizona pour suivre sa mère et vivre avec son amoureux du moment. Au départ, elle a espéré avoir enfin une vraie famille. Mais elle s’est vite rendu compte que Robert ne pourrait jamais être un père pour elle.

Après 3 ans et une rupture, Evelyn et sa mère reviennent en Californie. C’est un soulagement pour Evelyn de quitter l’Arizona qui est loin de lui avoir laissé des bons souvenirs. En quittant la Californie, Evelyn a aussi dû quitter Luc, son seul ami et même bien plus même-si elle n’a jamais osé lui avouer. Pendant ces 3 ans, Evelyn et Luc ont tenté de garder le contact mais les nouvelles de Luc se faisaient de plus en plus rares au fil du temps. Depuis quatre mois, elle n’a plus aucune nouvelle.

« Lui et moi, c’était comme l’huile et l’eau : impossibles à mélanger, mais complémentaires. J’étais accommodante là où il se montrait inflexible. Je poussais là où il tirait. On se complétait. »

Luc a 19 ans. Il est passionné de musique. Suite à une maladie, il a dû subir une greffe du cœur 3 jours après qu’Evelyn ait déménagé, après des années à être sur liste d’attente. Aujourd’hui, il est toujours sous traitements et doit suivre un régime alimentaire strict. Malheureusement, 3 ans plus tard, son corps rejette ce nouveau cœur.

« Moi aussi, je me suis laissé tomber. Voir Evelyn, l’avoir près de moi, lui prendre la main comme j’avais l’habitude de le faire quand quelque chose la bouleversait : ça aurait pu me réconforter un peu. C’étaient des petits riens, des choses qui n’appartenaient qu’à nous, et qui, au lycée, apportaient toujours beaucoup de réconfort. »

Sa vie faite d’incertitudes, de privation et passée dans les hôpitaux lui pèse. Il a toujours caché sa maladie à Evelyn. Il refusait que son regard sur lui puisse changer. Il voulait continuer d’être un homme normal pour elle. Que rien ne change. Evelyn se doute qu’il est malade mais sûrement pas que c’est si grave.

« Qu’est-ce qu’elle peut m’énerver quand elle fait des trucs pareils. Quand elle me regarde comme si j’étais une vraie personne. Quelqu’un qu’elle trouve intéressant et qu’elle apprécie. Ça m’exaspère parce que ça me fait sentir des choses. Je déteste qu’elle soit la fille la plus tolérante que j’aie jamais rencontrée, parce que je n’ai aucune raison valable de continuer à lui cacher l’état de mon cœur agonisant. »

Aujourd’hui, il tient à garder encore plus ses distances malgré que lui aussi ressente des sentiments pour Evelyn. Il considère qu’il n’a rien à lui offrir à part de la souffrance. Il refuse de faire du chagrin à une autre personne. Pourtant, il aurait adoré qu’elle soit sa petite-amie s’il avait eu la chance de vivre une vie normale.

« Je suis mourant, et je voulais faire quelque chose par moi-même avant qu’il soit trop tard. J’ai besoin de réfléchir à la façon dont je veux mourir. »

En apprenant que son corps rejette son cœur, pour Luc, c’est un échec. Il n’a pas envie d’encore tout recommencer. Avoir une nouvelle greffe relève du miracle. Il est fatigué de se battre. Il a déjà perdu tellement de temps pour si peu de résultat. Il veut être pour une fois enfin maître de sa vie et de sa fin. C’est là qu’il commence à penser sérieusement à l’euthanasie.

« Mais maintenant… ce n’est plus seulement pour moi que je m’inquiète. J’ai peur pour Evelyn, de ce qu’elle pourrait faire, éprouver, si je fermais les yeux une dernière fois ici, maintenant, la tête posée sur ses genoux, et qu’elle ne parvenait pas à me réveiller. »

Mais avant cela, Luc compte bien enfin profiter un peu du temps qu’il lui reste et partir en voyage. Il va partir en road trip avec Evelyn qui elle aussi fuit des problèmes. Personne d’eux ne sait quel issu aura ce voyage. Luc va faire découvrir le monde à Evelyn qui n’a jamais eu la chance de voyager. Ce voyage s’annonce éprouvant pour lui. Sa fuite ne fera pas taire sa maladie. Tiendra-t-il jusqu’au bout de leur road trip ? Quelle décision prendra-t-il ? Evelyn arrivera-t-il à lui redonner envie de se battre ?

« Je n’ai jamais voulu m’attacher à personne. Et encore moins à elle. Maintenant, je me demande comment sera la dernière fois où je verrai son visage. »

A un moment, Luc n’aura pas le choix et devra parler de sa maladie à Evelyn. Il va devoir la laisser prendre ses propres décisions à arrêter de décider à sa place. A force d’être aussi proches, tenir ses distances sera de plus en plus compliqué pour eux. Evelyn va tout faire pour lui montrer que la vie vaut le coup d’être vécue.

« Je lui prends la main, mêlant nos doigts, car en cet instant, je crois que la seule chose dont j’aie envie, c’est qu’elle reste là et qu’elle me promette qu’elle sera là, si jamais je devais rouvrir les yeux. »

Je ressors de cette lecture avec un avis assez mitigé. Je crois que j’attendais un peu trop de ce roman. Je n’ai encore jamais lu de livre de cette auteure. Mais j’en avais entendu beaucoup de bien. Avec le résumé, je m’attendais à une histoire forte, profonde et pleine d’émotions. Et je n’ai même pas versé une seule larme. Pourtant, je suis sensible. Surtout face à de telles histoires. Mais il y avait beaucoup de moments longs où il ne se passait pas grand chose. C’est dommage. L’histoire avait vraiment du potentiel.

« Je suis amoureux de cette fille exaspérante et frustrante, et je vais mourir. Ça lui brisera le coeur et ce sera entièrement ma faute. »

Luc m’a quand même touché. Il est courageux. Pour lui, il est comme un poids pour sa famille. Il est complètement perdu et ne sait plus quelle décision prendre. Il refuse de croire qu’on puisse avoir envie de s’attacher à lui malgré sa maladie et ce qu’il pourrait arriver dans un an comme demain. Il est empli de peur, d’amertume et de colère. Et on ne peut que le comprendre. C’est si dur d’être autant impuissant.

« Elle m’a demandé si j’avais peur qu’elle décide de partir si elle avait su la vérité… et je ne crois pas que c’est ce que je redoutais. J’avais peur qu’elle reste. »

Evelyn est douce, gentille, attentionnée et généreuse. Elle fait toujours passer les autres avant elle. Elle n’a d’ailleurs jamais été la priorité de personne. Même pas de sa mère. Et elle en souffre beaucoup. C’est un grand soutien pour Luc. Malgré ses non-dits, elle ne le laissera jamais tomber, peu importe l’issu de ce voyage. C’est une jeune femme forte.

« Je déteste penser que je ne suis pas une raison suffisante pour vivre. Que j’arrive en numéro 2, comme pour ma mère. Que j’ai été bête de penser que notre relation lui donnait une raison de vouloir vivre. »

Malgré le contexte de l’histoire, j’ai trouvé que l’histoire d’amour n’était pas vraiment forte. Les personnages sont touchants. Mais leur histoire d’amour ne m’a pas fait ressentir de grandes émotions. C’était juste mignon. Il m’a vraiment manqué quelque chose dans ce roman. Cependant, les avis sont assez partagés sur ce livre alors je vous conseille de vous faire votre propre avis.

« Je veux qu’elle sache que je pense à elle quand elle n’est pas là. Que depuis que je l’ai rencontrée, je n’ai pas pu voir un papillon sans penser à elle et ceux qu’elle faisait en papier avec des feuilles ou des serviettes. Sans oublier le fait que je veux qu’elle se souvienne que, même après tout ce temps, je me suis rappelé qu’aujourd’hui était un jour spécial. »

Note : 3/5Les Derniers battements du coeur

 

Elsa

2 commentaires sur “Les derniers battements du cœur

  1. J’avoue que depuis la sortie du roman, je suis hyper curieuse et je m’attendais à une histoire hyper intense
    Mais ton avis me rend plus dubitative… Je vais voir si j’ai l’occasion de le lire mais du coup, il ne va plus être sur la liste de priorité 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s