Chroniques·Non classé

In love with Mister President livre 2 : Retour à Kalys Island

in love

Auteure : Marie HJ

Autoédition

Résumé :

En embarquant pour une croisière aux Caraïbes, Nolan ne s’attendait pas à ce face à face déroutant avec le fils de son meilleur ami. Leurs seize ans d’écart, la fonction de Nolan, ses liens avec les parents d’Aaron… En théorie, tout sépare le jeune nageur professionnel du Président de Kalys Island. Et pourtant… L’un est sculptural, jeune et insolent. L’autre charismatique, sensuel, autoritaire. Malgré les embûches et les pièges ennemis, entre Kalys et Londres, l’attirance les percute de plein fouet, aussi ardente qu’interdite. Et si l’un se fiche des conséquences, l’autre ne peut se permettre de les ignorer. Lorsque la passion désarçonne la raison, tout peut arriver.

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le second tome de la mini saga de l’été de Marie HJ. Je l’attendais avec impatience après la fin du tome précédent. J’avais hâte de lire la suite des aventures d’Aaron et Nolan. Je remercie Marie pour l’envoi de ce service presse.

Attention ceci est un tome 2, tout ce qui se passe dedans d’écoule du tome précédent donc cette chronique contient des spoilers. Ne lisez pas les trois premiers paragraphes. Ma chronique du tome 1 est disponible ici.

« Merci de me voir, même à travers un écran. Merci de m’avoir écouté sur cette plage. Merci, tout simplement d’avoir une si belle âme. Merci de te jeter dans la gueule du loup, d’accepter nos paradoxes, simplement pour être là. »

« Chaque fois que j’attrape le bonheur, il se barre, fugace et traître, en me laissant qu’un arrière-goût amer. »

A la fin de la première partie, Nolan était contraint de mettre fin à ses vacances plus vite que prévu et à la suite d’une catastrophe sur son île. Il a donc laissé Aaron derrière lui juste après leur premier rapprochement et dit au revoir à ces quelques jours d’insouciance. Mais mettre de la distance entre lui et Aaron n’est pas plus mal puisque Nolan ne peut pas se permettre de vivre quoi que ce soit avec Aaron, même s’il ne cesse de hanter ses pensées. Ce qu’il ressent pour Aaron est déplacé selon Nolan.

« En venant ici, je ne me suis offert qu’une jolie parenthèse. Un bonus d’après vacances. Jamais il ne sera question de plus, j’ai bien compris le principe. »

« Des mois que je tente de respirer, de sourire et d’avancer. Des mois que je stagne, parfois recule et ferme les yeux sur ce que je devrais affronter. »

Aaron est rentré à Londres. Mais pas pour longtemps. Voir Nolan face à tant de responsabilités et complètement épuisé sans personne pour vraiment le soutenir lui fait mal. Nolan a besoin de lui. Alors le voilà parti pour Kalys Island pour prendre soin de Nolan et lui apprendre à se détendre, à se reposer. La présence d’Aaron déstabilise autant qu’elle apaise Nolan. Grâce à lui, Nolan a l’impression de retrouver une famille. Mais Nolan est déterminé à ce qu’ils ne soient qu’amis, peu importe si cette croisière l’a amené à le voir autrement.

« Chaque fois… Chaque occasion est bonne pour nous pousser dans une chute improbable et illusoire. Il suffit de rien, et nous devenons les victimes consentantes de notre plongeon dans les tourments. Chaque fois… En ressortir devient un peu plus compliqué. Comme si cette attirance qui ne nous lâche à aucun moment enlisait nos pieds à la manière d’une mélasse gluante et insidieuse. Un jour nous n’en reviendrons pas. Nous plongerons une bonne fois pour toutes. »

Sauf qu’au fil du temps, vivre ensemble sans pouvoir se toucher est une véritable torture. Et en vivant en tête à tête, c’est encore plus compliqué de résister. Aaron fait perdre toute son assurance à Nolan et le rend fou. Celui-ci craque complètement pour le Président. Il se fiche bien de leur différence d’âge. Aaron a d’autres vrais problèmes qui le perturbent qu’il refuse d’affronter. Nolan le voit bien et a envie d’effacer tous les maux d’Aaron. Ses résolutions se font de plus en plus la malle au fil des jours. Nolan joue avec le feu. Les problèmes s’enchainent pour lui. Et la réalité va vite les rattraper…

« Les addictions les plus dangereuses sont celles qui ne mettent que peu de temps à s’installer en nous. Lui, il a fait sa place immédiatement dans mon monde. J’imagine la douleur de la désintox. Impossible à envisager pour le moment. »

« Rien n’est jamais simple dans ma vie affective, encore moins depuis que Nolan y est entré sans prévenir et en fracassant tout sur son passage. Je ne respire plus qu’à son rythme à lui. »

J’ai beaucoup aimé cette seconde partie attendrissante et vibrante. J’ai aimé plonger dans cet univers présidentiel. Une nouvelle intrigue plutôt inédite, liée au métier de Nolan, voit le jour. Et nos deux héros vont devoir faire face à une nouvelle difficulté. La tension ne cesse de monter entre eux au fil des pages. Le suspense est à son comble sur les mystères que cachent ces deux hommes. Tous deux se dévoilent à nous petit à petit. C’était un plaisir de les retrouver et de les découvrir encore un peu plus. La plume de l’auteure est toujours aussi agréable à lire.

« J’ai beau m’être battu contre moi-même, maintenant je sais que depuis le début, toute résistance n’a servi à rien d’autre qu’à me pousser davantage vers lui. Privez un homme de son âme, vous n’arriverez qu’à le rendre encore plus fou. »

« Cet homme arrive décidément trop facilement à me chambouler dans tous les sens sans que je n’arrive à récupérer la raison. Je ne suis qu’une marionnette entre ses mains, et le pire c’est que j’adore ça et ne cesse de vibrer à chacune des impulsions qu’il me transmet. »

Ce second tome nous fait découvrir une nouvelle facette de Nolan. J’ai adoré le voir dans son rôle de Président. Il est si sûr de lui et investi auprès de son peuple. Malgré tout, même s’il aime son boulot, ses responsabilités l’écrasent parfois. Et la pression n’est pas toujours facile à vivre pour lui. Côté vie personnelle, Nolan est complètement largué. Cette seconde partie nous permet de plus percevoir la fragilité d’Aaron. Son mal-être est profond. Grâce à Nolan, il se sent vivant de nouveau. Tous deux vont s’ouvrir l’un à l’autre et ont fait battre mon cœur.

« L’amour, les battements de cœur, les émois et les frémissements, tout ça ne se commande pas. Je les subis durement sans pouvoir me débattre alors qu’ils m’attirent vers le fond d’un abysse obscur et inéluctable. Je ne suis que la victime de cet homme qui ne semble même plus me voir, et j’en meurs à petit feu. »

J’ai également aimé retrouver Claire, l’assistante de Nolan, qui est de si bons conseils pour notre Président. Entre non-dits, menaces, doutes, frustration et passion, cette seconde partie est encore bien rythmée et promet un final excellent avec cette fin si horrible. J’ai hâte de voir comment Nolan et Aaron vont réussir à surmonter toutes les embûches qui se mettent sur leur chemin vers l’amour dans le dernier tome qui m’attend déjà dans ma liseuse.

« Nos regards se perdent l’un dans l’autre, nos doigts se resserrent entre eux, mon coeur se met à battre encore plus fort, et je me sens enfin vivant. Après tant de jours suffocants, Aaron me rend enfin mon oxygène. Juste comme ça, sans prévenir. »

« Avancer. Enterrer la douleur et l’oublier. J’y suis parvenu une fois, alors que j’avais tout perdu. Une nouvelle épreuve ne devrait être qu’un jeu d’enfant. »

Note : 4/5

Je vous laisse avec deux autres citations.

« Nolan éveille en moi des instincts étranges. Avec lui, j’ai envie d’être capable. D’être quelqu’un. Pas juste le gamin qui boude pour un rien, même si ce point ne risque pas de changer. Mais pour le reste, il provoque chez moi une série de pulsions protectrices et emphatiques. J’ai besoin de lui offrir ce dont il a besoin, d’être ce rouage qui manque à sa vie. De devenir cette formule magique qui provoque son sourire, même aux pires moments. Je veux être précieux et important à ses yeux. »

« Nolan n’est pas juste un homme d’agréable compagnie, il est aussi, et surtout, une personne qui me donne envie de chercher à devenir meilleur. À me surpasser. Sans même que cela me coûte le moindre effort. Il a cette magie dans le regard. Dans les notes rocailleuses de sa voix. Dans sa manière de me considérer comme son égal alors que j’en suis loin. »


Elsa

Un commentaire sur “In love with Mister President livre 2 : Retour à Kalys Island

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s