Chroniques·Non classé

Jonah’s words

Auteure : Marie HJ

Autoédition

 

Résumé :

« Jonah n’a jamais su simplement me dire oui. Toujours dans la retenue. Tellement sûr de lui en apparence et tellement apeuré sous l’armure. J’ai découvert tant de choses entre ses pages. Tout ce que je brûlais d’entendre, je l’ai finalement lu. Trop tard. Il m’a affirmé que tout n’était que mensonge. Je sais que c’est faux. Peut-être qu’aujourd’hui il ne pense plus un traître mot de tout ça. Possible qu’il soit passé à autre chose. Jonah que je croyais si fort… tellement fragile en réalité. Le retrouver malgré lui. Affronter la passion. Essuyer son mépris. Perdre la raison. Voilà ce qui m’attend. »

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le nouveau roman de Marie HJ. Depuis que je l’ai découverte, je ne rate plus aucun de ses romans. Celui-ci m’intrigue beaucoup. J’avais hâte de le découvrir. Je remercie Marie pour l’envoi de ce roman et sa confiance.

« Je ne peux pas promettre l’infini alors qu’il ne m’appartient pas. »

« Le passé, parfois, fait encore plus mal au présent. »

Jonah a 30 ans et vit à Détroit. Il a grandi avec sa mère. Son existence n’a jamais été paisible, surtout depuis son adolescence, lorsque la maladie de sa mère a été découverte. Au fil des années, sa mère est devenue de plus en plus instable psychologiquement. La vie de Jonah a sans cesse été chamboulée. Et il a dû finir par tout gérer. Il a notamment arrêté ses études à 19 ans pour travailler. Et trouver l’amour n’est pas vraiment dans ses projets.

« Mais c’est dur de dire adieu à Jonah Kade. Je veux dire, un vrai adieu. Un de ceux qui veulent dire que plus jamais je n’aurai de nouvelles. »

Scott a 32 ans et vit à Westcity. Il a grandi avec ses parents à Newriver. Scott est en couple depuis plusieurs années avec Ilona, la fille de la Fondation Prescott pour laquelle il travaille. Elle est neuropsychiatre. Tout semble lui sourire. Mais en réalité, ce n’est qu’une apparence.

« Je n’étais pas certain avant, mais maintenant, je n’ai plus aucun doute. Scott Caldwell ne sera pas comme les autres. »

« Le seul traitement pour me guérir de lui, c’est lui, tout simplement. Lui. Lui. Lui. »

Jonah et Scott se sont connus il y a 12 ans lorsque la mère de Jonah a trouvé un travail chez les parents de Scott. Jonah et sa mère ont vécu durant quelques mois dans un bungalow dans le jardin de la famille. Ils y ont été bien accueillis. Scott a toute suite voulu nouer une amitié avec Jonah. Lui était plutôt réfractaire. Mais Scott est quelqu’un d’obstiné et n’a rien lâcher. Au final, c’est une histoire d’amour qui est née entre eux. Jonah était enfin heureux et plein d’espoir. Sa mère était épanouie. Malheureusement, quelque chose a fini par faire partir Jonah.

« A côté de la manière dont mon cœur bat dès que je pense à lui, les mots semblent tellement désuets. Je pourrais t’expliquer que j’aime son odeur, sa chaleur, la manière dont il fronce les sourcils lorsqu’il n’obtient pas ce qu’il souhaite. Je pourrais promettre qu’il est celui qui a appris à mon cœur comment aimer. Le premier à m’agacer, à me faire rire et tout oublier. »

En réalité, il y a toujours eu une part d’ombre entre Scott et Jonah. Scott a découvert la maladie de la mère de Jonah en lisant les carnets de Jonah, qu’il a oubliés en partant. Et depuis, il n’a rien oublié. Au contraire. Scott a tout fait pour développer des recherches sur la maladie de Marissa, la mère de Jonah. Il a même contacté le centre de celle-ci et lui a fait une offre impossible à refuser : intégrer le protocole au sein de la fondation Prescott sans avoir rien à payer. Jonah a directement accepté. Le problème, c’est qu’il ne savait pas que Scott se cachait derrière ce centre. En le découvrant, c’est la douche froide pour Jonah qui pensait enfin avoir un peu de répit. Tout est compromis désormais. Jamais Jonah n’aurait pensé que sa route recroiserait celle de Scott un jour.

« Une pulsion me donne l’envie incontrôlable de le serrer tellement fort dans mes bras pour le réconforter… Comme chaque fois que j’ai lu ces lignes. »

« Je réalise qu’il n’a jamais réellement disparu de mon existence. Il a toujours été là ! Quelque part, autour de moi. Dans chaque décision, dans chaque mot. Impalpable. Mais bien présent. Essentiel même. »

Jonah se retrouve dans une situation délicate puisqu’il a désinscrit sa mère de son ancien centre. Et il refuse d’avoir affaire à Scott. Il n’a plus aucune confiance en lui. Mais comme il y a 12 ans, Scott n’a pas dit son dernier mot. Mais il pourrait bien s’y brûler les ailes. Les souvenirs remontent. Et l’attirance aussi. Pourtant, Scott a déjà sa vie. Il court vers la catastrophe. D’autant qu’au fil du temps, Jonah a de plus en plus de mal à résister. La situation le dépasse. Il est envahi par plein de sentiments contradictoires. Entre rage et passion, coeur et raison, qui remportera la bataille ?

« Si je devais choisir cinq lettres pour décrire ce que j’ai l’impression de voir briller, au loin, à cet endroit qui s’appelle le bonheur, mon choix se porterait sur S.C.O.T.T. »

« Il a attrapé mon organe vital, lui a appris à battre pour ensuite le priver de son oxygène. »

Cette histoire une véritable petite merveille. Ce roman est émouvant, doux et poignant. L’enchainement entre passé et présent est parfait. J’ai eu beaucoup de mal à lâcher ce roman tant je voulais savoir ce qui avait pu séparer Jonah et Scott. La plume de l’auteure est prenante. Entre malentendus, regrets, trahison, vengeance, et rancoeurs, cette histoire intense va vous faire vivre tout un tas d’émotions. Les personnages sont vraiment attachants.

« Il m’offre cet instant de paix auquel je ne croyais plus. Quelques secondes volées au passé et aux espoirs. Un moment durant lequel mon cœur se réveille et se met à y croire à nouveau. Réellement. Un pur éclair de grâce et de rédemption au milieu du chaos. »

Jonah est un homme bon, courageux, sensible, tourmenté et un peu insupportable. Il a un sacré caractère, ne donne pas facilement sa confiance et a tendance à tout garder pour lui. Sa détresse est vraiment touchante. Il a dû tout affronter seul, sans jamais personne sur qui s’appuyer. Et malgré tout cela, il a toujours trouvé la force de continuer à avancer, sans jamais baisser les bras. Scott va l’apaiser. Grâce à lui, il va enfin vivre.

« Pendant longtemps, il ne touchait plus que mes pensées. Il ne représentait que de vieux souvenirs élimés, cassés, déchirés, puis recollés et rangés comme un trésor maudit dans un coin de mon cerveau. Depuis vendredi, j’ai quelque chose de plus. Ce n’est pas poussiéreux. C’est vrai. Vivant. Plus brutal. Douloureux. Mais même dans l’agonie, je préfère détenir ce petit plus que de me contenter des bribes du passé. »

Scott est un homme déterminé, curieux, protecteur et un peu maladroit. Il ne manque pas d’assurance est plein de bonnes intentions. Entre Jonah et Scott, c’est tendre et sensuel. Ils sont aussi têtus l’un que l’autre. J’ai aimé les voir s’affronter. Je n’avais pas envie de les quitter. Je vous recommande grandement cette histoire touchante, mignonne et pleine d’espoir.

« C’est… Quelque chose qui fait battre le cœur d’une manière unique. Quelque chose que tu ne peux combattre, même si tout le reste de toi-même aimerait que tu le fasses. C’est trop fort et impossible. »

« Tu as rendu ma vie parfaite. Je t’aime et je veux faire briller les paillettes pour toujours. »

Note : 4,5/5

 

Elsa

7 commentaires sur “Jonah’s words

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s