Chroniques·Non classé

It’s raining love !

Auteure : Emma Green

Editions : Addictives

 

Résumé :

En allant se mettre au vert dans la campagne anglaise, Pippa espère fuir les casseroles qu’elle traîne malgré elle : son foutu ex, qui l’a larguée en direct sur un plateau télé, sa mère poule, qui n’a de cesse de la couver depuis vingt-quatre ans, et sa tripotée de soeurs, sur qui elle ne peut jamais compter. Alors que l’actrice londonienne vit son pire cauchemar – isolée du reste du monde, les talons aiguilles plantés dans la boue jusqu’au cou –, elle rencontre le British le plus arrogant, le plus égoïste et le plus charming qui soit. Tandis qu’ils ne peuvent pas se supporter, Alistair Blackwood lui demande de l’épouser, de tout plaquer et de s’installer dans son manoir d’aristo. Pour de faux, juste pour une sombre histoire d’héritage et d’ego. Une proposition qu’elle ne va pas pouvoir refuser…

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le nouveau tant attendu Emma Green. Depuis quelques temps, je suis une inconditionnelle de ce duo d’auteures. Je ne loupe plus aucune de leurs parutions. Au contraire, je me jette directement dessus. C’est des valeurs sûres pour moi. Je remercie Léna des éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

Pippa a 24 ans et vit à Londres. Elle est actrice. Elle a grandi avec sa mère qui a du mal à couper le cordon et ses trois sœurs toutes plus loufoques et étouffantes les unes que les autres. Suite à une rupture assez brutale avec son ex, avec qui elle était en couple depuis 4 ans et qui l’a largué en direct à la télé, elle avait besoin de se mettre au vert, de se faire oublier et de faire le point sur sa vie. Sa sœur aînée lui a donc réservé un séjour dans un hôtel thalasso à la campagne. Sauf que tout ne va pas se passer comme elle l’imaginait.

« Je voudrais quand même demander au docteur Yang s’il serait possible d’implanter quatre puces GPS à mes filles, avec prise de température permanente, auto-perfusion de médicaments, alarme qui sonne en cas de sortie sous la pluie sans manteau ou de traversée de rue en dehors des clous et compte rendu quotidien de leur vie à leur mère par visioconférence. »

Alistair a 29 ans. C’est un aristocrate et mécano. Il travaille dur pour entretenir le manoir dans la campagne dans lequel il vit, qui appartient depuis toujours à sa famille. Suite à un pari, lui aussi se retrouve dans cet hôtel thalasso un peu spécial. Alistair est aussi séduisant qu’arrogant. C’est un solitaire. Il collectionne les coups d’un soir. Il refuse tout engagement pour une raison mystérieuse. Un mal être le ronge.

« De tous les sexes, tous les âges et toutes les nationalités, mes trois sœurs et mes six ex inclus, vous êtes la personne la plus horripilante que j’aie jamais rencontrée, annoncé-je solennellement en allant rouvrir le rideau. »

Entre Pippa et Alistair, c’est électrique dès le début. Ils ne peuvent s’empêcher de se provoquer l’un et l’autre sans arrêt. Ils s’insupportent tous les deux. Mais pourtant, Alistair va proposer à Pippa de l’épouser pour de faux à cause d’une histoire d’héritage, elle ne pourra pas refuser. D’autant qu’Alistair l’intrigue. Et au fil des jours, des sentiments pourraient bien faire leur apparition. Ce jeu s’annonce dangereux. Alors la ville et la campagne seront-ils capables de fusionner ? Réussiront-ils à respecter les règles qu’ils se sont fixées ? Que cache Alistair ? Laissera-t-il une chance à Pippa ? Et Pippa réussira-t-elle à lui faire confiance et à garder secret ce faux mariage ?

« On a rarement posé sur moi un regard aussi gourmand, aussi avide, aussi mordu de mon corps et pas seulement des plaisirs ressentis par le sien. C’est grisant de compter autant. D’exister vraiment. Étourdissant de ressembler à la femme la plus désirable du monde, à cet instant. Et je dois me mordre les lèvres fort pour ne pas lui murmurer des mots d’amour. »

J’ai adoré cette lecture aussi drôle que touchante. J’ai directement été surprise par le début de roman. Je ne m’attendais pas à cela mais c’était une agréable surprise. C’est vraiment une jolie comédie romantique mouvementée, authentique et pleine de fraîcheur. Les personnages sont super attachants, autant les principaux que les secondaires. J’ai adoré la famille si unique de Pippa. Et c’était si apaisant de « vivre » dans cette campagne anglaise si chaleureuse pendant quelques heures. La plume de ces auteures est toujours aussi addictive. J’ai littéralement dévoré ce livre.

« Aime-moi, engueule-moi, guéris-moi, pousse-moi, retiens-moi. N’arrête jamais, Pippa ! Je t’ai trouvée, je ne te lâcherai pas. »

Pippa est une femme indépendante, bavarde, accro aux réseaux sociaux et spontanée. Elle est également forte et assez têtue. Elle va donner du fil à retordre à Alistair. Elle se met dans des situations improbables assez énormes. Alistair est un homme magnétique, insolent, insupportable et énigmatique. Il est aussi assez lunatique. Mais il est surtout respectueux, attentionné et il a un côté vulnérable tellement touchant. Son histoire n’est pas simple. A cause de son passé, il se refuse le droit d’aimer. C’est beau de « voir » à quel point il est attaché à ses terres. Son manoir est toute sa vie.

« Je ne respirais pas avant toi, Pippa. Je vivais en apnée, enfermé sous le capot d’une voiture. Je fuyais le bonheur, je survivais à peine en attendant que ma vie prenne enfin un sens. »

Avec Pippa et Alistair, vous n’êtes pas prêts de vous ennuyer avec leurs joutes verbales incessantes. Ils sont aussi désespérés l’un que l’autre. Ensemble, ils vont guérir et trouver la paix. Leur histoire est aussi tendre que passionnelle. Tout le clan Jones va semer le chaos chez cet aristocrate. Pippa va redonner un sens à vie. Elle va le pousser dans ses retranchements et l’aider à se pardonner. Quand à Pippa, grâce à Alistair, elle va se réconcilier avec la gent masculine. Je vous recommande grandement de plonger dans l’histoire des Pippalistair avec qui vous passerez forcément un merveilleux moment et qui vous donneront le sourire en cette période de rentrée.

« Entre chaque baiser, Alistair me murmure qu’il m’aime. Qu’il ne peut plus vivre sans moi. Que je suis son air, son oxygène, le centre de son monde, le moteur de son existence. Toute sa vie. »

Note : 4,5/5

 

Elsa

4 commentaires sur “It’s raining love !

    1. Tous leurs livres sont géniaux vraiment. J’ai été déçue que par un seul de leurs livres pour l’instant : le premier qu’elles ont écrit. Bon je les ai pas encore tous lus. Mais c’est mon objectif haha. En tout cas, je suis contente de t’avoir tenté ! 😊

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s