Chroniques·Non classé

Sur ta bouche

img_2779

Auteure : Sophie Auger

Autoédité

Résumé :

Lenie et Cerise. Deux personnalités, deux parcours, deux êtres que tout oppose, une rencontre. C’est toujours ainsi dans les histoires d’Amour. Seulement cette fois, l’auteure a eu envie de changer les codes. Adieu le prince charmant. On se retrouve, on se découvre, entre filles. Parce que l’Amour n’a pas de sexe. Parce qu’on ne peut pas empêcher Cupidon de frapper quand il l’a décidé. Mais bien évidemment rien n’est jamais rose, rien n’est jamais simple. Lenie et Cerise pourront-elles tout surmonter ? Ceci est moins sûr… Entre passion et raison. Entre passé et présent. Une romance plus intense que légère, plus réelle qu’imagée. Vous voulez en savoir plus ? Vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le nouveau roman de Sophie Auger. J’avais adoré sa plume quand j’ai lu « Be with me ». Et j’avais vraiment envie de lire enfin un F/F après avoir lu plusieurs M/M. Je me suis donc direct laissée tenter.

Lenie a 26 ans. Elle est l’assistante de son frère, PDG d’un des plus gros cabinets d’architectes de la ville à défaut de pouvoir vivre de sa passion : l’écriture. Pour elle, écrire est une vraie thérapie. Dès qu’elle rentre chez elle, elle s’empresse de continuer son roman en cours. Lenie est une fille qui ne manque pas d’assurance. Beaucoup la craigne en tant que sœur du patron. C’est une femme libre. Elle n’a jamais été attirée par les hommes. Elle va de filles en filles. Elle ne veut plus s’attacher suite à une relation destructrice qu’elle a vécu il y a plusieurs années.

« Plus de sentiment. Je me l’étais jurée. Plus de passion, plus de doute, plus de question. Je sens que tout ça est en train de voler en éclats. Je sens que tout ça appartient désormais au passé. Et si je ne me soucie guère du futur, le présent a quelque chose de sucré. Le présent se tient juste devant moi. Et illumine ce parc. Il illumine la ville. Il illumine mon être. Cerise. »

Cerise a 21 ans. Elle est en stage de fin d’études pour 6 mois dans le cabinet d’architecte où travaille Lenie. Elle est fiancée à Pierre qu’elle a rencontré en seconde. En apparence, tout semble aller pour le mieux pour elle. Mais en réalité, Cerise ne se sent pas à sa place dans cette vie.

« Je suis devenue la parfaite petite fiancée, la parfaite petite fille, la parfaite étudiante, stagiaire, amante, amie. Je suis devenue une autre et ce soir, dans le canapé, comme frappée par la foudre, je réalise l’évidence : je ne suis pas Cerise. Je ne sais même plus qui elle est. »

Elle s’est lancée dans ses études pour faire plaisir à ses parents, pour ne pas les décevoir. Son rêve à elle c’est d’ouvrir son propre restaurant. Et au fil du temps, elle et son petit ami se sont éloignés. Cerise est douce et sensible. Elle fait toujours passer les envies des autres avant les siennes. A tel point qu’elle a mis de côté tous ses rêves. Elle ne se reconnait même plus elle-même. Elle est complètement perdue.

« C’est comme si chacune de ses caresses enclenchait une connexion, allumait la lumière. Partout où les doigts de Lenie se faufilent, je reprends vie. Je découvre. Je réveille. Je suis le piano sur lequel elle déroule sa symphonie. Je suis chaque atome, chaque étoile, chaque morceau de l’Univers. Je suis vivante. »

Lenie a craqué sur Cerise dès qu’elle l’a vue. C’est son obsession. Quand à Cerise, Lenie la trouble et éveille de nouvelles envies en elle. Grâce à Lenie, Cerise va réapprendre à vivre pour elle sans se poser de questions, retrouver sa spontanéité, se libérer. Avec Cerise, Lenie va se donner une autre chance d’aimer. Elle ne pourra plus rien contrôler. Ses barrières vont tomber une à une. Mais son passé pourrait bien refaire surface et tout détruire. Elles vont toutes les deux apprendre à se découvrir, se trouver de nombreux points communs. Mais que choisira Lenie ? Lumière ou obscurité ?

« Cerise avait définitivement fait disparaître les résidus de cet enfer, m’avait ouvert les portes d’un Amour pur et irréel et je m’y laissais bercer sans me poser de questions. Je ne voyais qu’elle, n’imaginait rien d’autre qu’une vie avec elle. Jusqu’à ce soir. »

J’ai eu un gros coup de cœur pour cette histoire. J’ai terminé ce livre avec les larmes aux yeux. Cerise m’a beaucoup touché. J’ai eu envie de la prendre dans mes bras à plusieurs reprises. Elle est si attendrissante. La voir assumer ses désirs est si touchant. La faiblesse qui se cache sous l’assurance de Lenie m’a aussi touché. Son passé est si douloureux. Ce livre est plein d’espoir et de tendresse. Il traite de sujets forts et très intéressants comme du monde de l’édition à travers le personnage de Lenie.

« Elle domine. Elle efface. Elle torture mon esprit. Elle est pire qu’un scénario. Elle est l’histoire. Celle que je ne pourrai jamais écrire. Celle que je me refuse à imaginer. »

L’auteure nous livre un beau message d’amour et de paix. L’amour n’a pas de limite, pas de sexe. J’ai adoré le prologue. Merci à l’auteure de l’avoir écrit. J’aurais été tellement frustrée sans. J’ai aussi beaucoup aimé avoir des nouvelles de tous les personnages dans les remerciements. C’était vraiment une jolie histoire. J’en ressors le cœur rempli d’amour et le sourire aux lèvres. L’écriture de l’auteure est addictive et poétique. Je n’ai pas pu lâcher ce livre avant de l’avoir fini. Et je crois que j’en aurais voulu encore. Je vous recommande grandement cette histoire.

« Je ne peux pas. Je ne peux pas en faire ma proie. Il y a de ces êtres dans le monde, qui vous inspirent le respect, la fragilité, la douceur, que vous avez envie de protéger, de respecter, d’aimer tout simplement. Je suis incapable de tout ça. Et Cerise mérite bien plus encore. »

Note : 5/5

 

Elsa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s