Chroniques·Non classé

Mon boss, sa famille cinglée, mon Noël pourri, et moi…

Auteure : Lil Evans

Editions : Cherry publishing

Résumé :

Siana aime son travail par-dessus tout. Son nouveau patron sexy et un peu trop autoritaire ? Pas tant que ça. Pourtant, après une période de chômage qui n’en finissait plus, elle sait tout ce qu’elle lui doit. Alors quand il va exiger d’elle un Noël en compagnie de sa famille, pour compenser une bourde qu’elle a commise, elle ne pourra pas refuser. Même si sa famille est vraiment, vraiment la pire de l’univers…

Knox est intransigeant, froid et arrogant. Lorsque son regard dur se pose sur Siana, il ne veut qu’elle. Immédiatement. Mais il n’a qu’une seule règle : ne jamais, jamais toucher ses employées. Un problème s’impose pourtant. Comment résister à son regard pétillant, à ses courbes à se damner, et à ses fichus trucs de Noël pleins de paillettes qu’elle dépose partout autour d’elle ? Il est la glace, elle est le feu. Tout les oppose, et pourtant, entre eux, les étincelles vont briller. Les étincelles, et toutes ces foutues paillettes de Noël.


Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la nouvelle romance de Noël de Lil Evans, une auteure que j’adore. J’avais beaucoup aimé celle de l’année dernière. Alors je n’ai pas hésité longtemps avant de craquer pour celle-ci.

« Un jour, je changerai le contrat de mes employés pour leur dire que l’apport de sapin constitue une faute grave, grogne-t-il. »

Knox a une trentaine d’années et vit à New York. Il a monté sa propre société d’expertise d’œuvres d’art, il y a sept ans, lorsqu’il n’avait plus rien : Sullivan Inc. Son entreprise est ce qu’il possède de plus cher au monde. Knox y consacre tout son temps. Sullivan Inc lui a permis de renaitre. Et aujourd’hui, c’est une entreprise prospère et le symbole de sa réussite. Knox est un patron froid mais connait tout de la vie de ses employés. Côté vie privée, c’est une catastrophe. Knox n’a confiance en personne, pas même en sa famille. Alors hors de question de laisser une femme s’approcher de son cœur en morceaux.

« On m’a trop trahi, trop blessé, trop démoli. Et la cuirasse en acier blindé que je porte à présent en guise de peau me va comme un gant. Je n’ai plus d’âme. Je n’ai plus de cœur. Tout est mort en moi, et j’aime ça, parce que ça me permet aujourd’hui d’avancer sans m’encombrer d’aucune embûche sur mon chemin. Je ne respecte plus rien ni personne. Je ne me préoccupe plus de rien ni personne. À part de ma société. »

Siana a 26 ans et vit en colocation avec sa meilleure amie dans le Queens. Elle est proche de sa famille et est diplômée en histoire de l’art. Siana a travaillé dans des musées et a étudié les tableaux français les plus connus au monde. Depuis six mois, elle est en pleine traversée du désert professionnellement. Pour une raison mystérieuse, personne ne veut l’embaucher. Siana n’arrive même pas à décrocher d’entretien. Trouver un travail depuis pourtant de plus en plus urgent pour elle.

« Qu’est-ce que j’ai fichu pour que cette femme débarque chez moi, me vole mes battements de cœur, et commence à mettre le bazar dans ma vie dès le premier jour ? »

« Je crois que cette jolie petite brunette volcanique va foutre le feu dans mon existence et honnêtement, ça me fait autant chier que… plaisir. Un plaisir étrange, un peu malsain, de ceux qui font mal, mais un mal orgasmique. »

Son bras droit ayant démissionné il y a une semaine, Knox a programmé un entretien avec un homme pour le remplacer. Et non seulement celui-ci est en retard, mais en plus il a la surprise de se retrouver face à une femme. Et pas n’importe laquelle : Siana. Celle que Knox avait croisé dans le hall quelques minutes plus tôt et qui avait fait palpiter son coeur en deux secondes avec son sourire contagieux. Knox est d’une humeur massacrante. A cause du retard de Siana, son planning millimétré à la perfection est foutu. Mais celle-ci ne va pas se laisser impressionner. Elle tient plus que tout à passer cet entretien et va carrément refuser de partir. C’est le job de ses rêves.

« J’ai besoin d’elle. J’ai besoin d’elle là, maintenant, tout contre moi. Et ça me tue, de ressentir tout ça alors que je hais les gens. Ça me tue, de ne pas la détester. Je voudrais que tout soit comme avant, dans ma vie. Que tout soit parfait, ordonné, avec mes employés qui me craignent et baissent les yeux face à moi. Mais il y a Siana, à présent, dans mon univers. Et elle est en train de le chambouler, bordel. »

Pour Knox, embaucher Siana est risqué. Il la désire comme aucune autre femme auparavant et s’interdit de ressentir quoi que soit, et encore moins pour une employée. Mais en même temps, passer à côté d’un telle candidature est impossible pour lui. La colombienne est déterminée à faire ses preuves. Ce poste est inespéré pour elle. Mais Siana ne s’écrasera pas pour autant. Au contraire, elle n’hésitera pas à remettre Knox à sa place. Siana amuse Knox. Elle dénote et est rafraichissante face aux autres employés qui ont tendance à s’aplatir devant lui. Mais Knox a tout de même du mal à la cerner et surtout à comprendre pourquoi elle ne trouvait pas de travail. Et il compte bien percer ces mystères.

« Ça m’énerve de l’effleurer, d’aimer ça et d’en vouloir plus. Tellement plus que je pourrais en crever d’un manque cruel, dès ce soir, loin de sa présence. De ses sourires. De ses horribles décorations de Noël. »

« Parce que l’humanité de Siana est tout ce qui manquait à ma vie depuis toujours. Cette foutue pièce d’un puzzle sans laquelle je me sentais incomplet. Et le réaliser me fiche une peur pas possible. »

Siana va mettre le bordel dans l’existence bien ordonnée de Knox, notamment en répandant Noël partout alors que ce dernier est allergique à cette fête. Malgré leur forte attraction, aucun d’eux ne veut succomber. Pour Siana, ce travail est trop précieux. Quant à Knox, il ne veut pas reproduire les mêmes erreurs. C’est pour cela qu’il va se comporter comme un connard. Mais résister au fil des jours en passant des heures ensemble sera de plus en plus difficile. Au contact de Siana, le cœur de Knox se réveille. Et craquer devient une évidence quand à la suite d’une erreur monumentale, Siana se retrouve à jouer la copine de Knox, qui a menti à sa famille pour avoir la paix, pendant dix jours.

« Ténébreux, mystérieux, attirant, cet homme est comme un ouragan qui dévaste tout sur son passage sans rien laisser derrière lui. Ni volonté ni fierté. J’ai envie qu’il me ravage, et j’ai envie qu’il le fasse tout de suite. »

« Siana est censée jouer un rôle. Alors pourquoi est-ce que ça me semble si naturel, lorsqu’elle m’embrasse ? »

J’ai bien aimé cette lecture touchante, pétillante et drôle. J’ai souri mais eu aussi parfois mal au cœur. Cette histoire véhicule de beaux messages, évoque des sujets forts et nous plonge parfaitement dans l’ambiance de Noël. Entre malentendu, coups bas, amertume, préjugés et secrets, cette romance ne manque pas de piquant et de tensions. C’était un plaisir de retrouver la plume de l’auteure une nouvelle fois.

« Je me fous d’avoir des failles et des doutes, je me fous que personne au monde ne me comprenne ou ne m’apprécie. Tant qu’elle, elle continue à me vouloir à ses côtés, alors je pourrai subir toutes les trahisons du monde, je m’en relèverai. Je m’en remettrai, car rien ne pourra me voler ce que j’ai de plus précieux au monde. Siana. Cette femme qui m’a redonné foi en tout ce qui m’entourait. »

Les personnages sont attachants. Siana est une femme lumineuse, franche, naturelle, généreuse et sensible. J’ai adoré son caractère volcanique. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et dit tout ce qu’elle pense. Ça apportait des situations plutôt drôles. Knox est un homme taciturne, sauvage, autoritaire, droit et protecteur. Il n’est pas toujours facile à suivre je dois l’avouer. Knox est plein d’insécurités et a tendance à se dénigrer. C’est aussi un dingue du contrôle. Son cœur est écorché. Siana va l’apaiser et l’aider à réapprendre à aimer et à faire confiance. Entre eux, c’est tendre et plein de piquant.

« Il est spécial, à mes yeux. J’aimerais que parfois il s’en aperçoive, qu’il cesse de se considérer avec tant de hargne qu’il puisse voir que certaines personnes l’aiment pour de vrai. »

Un autre petit personnage m’a beaucoup touché. Mais je vous laisserai le découvrir par vous-même. J’ai vraiment passé un bon moment avec cette romance. Je ne peux que vous la recommander.

« Tu es une foutue addiction, Siana, et comme toutes les addictions, il me faut ma dose ou j’ai l’impression que je vais crever. »

« Sous ses abords de connard, sous les airs durs et inaccessibles qu’il cherche à se donner, il y a tout un monde qui se cache dans son cœur. Un monde où rien n’est vraiment cruel, où tout est ordonné et parfait. Et surtout, un monde où il tient aux gens, où il s’inquiète pour eux et les comprend. Même s’il préfère ne jamais le montrer à qui que ce soit. »

« Tu vois, moi aussi on me regarde souvent, parce que mon moule à moi est un petit peu plus épais que celui de la moyenne. Mais ce n’est pas grave. Je m’en fiche. Il faut savoir accepter son propre moule tel qu’il est, sinon on se retrouve à pleurer, et ça, ça ne va pas du tout ! »

Note : 4/5


Elsa

2 commentaires sur “Mon boss, sa famille cinglée, mon Noël pourri, et moi…

  1. Salut! J’espère que vous allez bien !
    J’aime beaucoup votre blog.
    Et les chroniques donnent envie d’augmenter une pal.
    J’ai lu ce livre et j’ai bien aimé. 🥰😊
    Bonne journée !!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s