Chroniques·Non classé

Eleanor & Grey

Auteure : Brittainy C. Cherry

Editions : Hugo Roman

Collection : New romance

 

Résumé :

Eleonor et Greyson, opposés en tous points, se rencontrent au lycée, tombent amoureux, et deviennent uniques l’un pour l’autre, jusqu’à ce que la vie et son lot de malheurs les sépare alors qu’ils ont 17 et 18 ans. Lorsque 10 ans plus tard, Eleonor accepte ce boulot de nounou dans les beaux quartiers, comment aurait-elle pu imaginer, qu’elle devrait s’occuper des enfants de Greyson, son amour de jeunesse ? Mais le garçon qu’elle avait connu par le passé, est devenu un homme – un homme froid, solitaire, détaché de tout. Le sourire qui perçait parfois dans le regard tourmenté du garçon qui avait ravi son coeur de jeune fille, suffisait à convaincre Eleonor que ce garçon-là, valait la peine qu’on se batte pour le retrouver. Tout ce qu’espère Eleonor c’est d’avoir la chance de laisser une marque à son tour, sur l’ âme de Greyson East, qui l’a marquée à jamais.

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le nouveau roman de Brittainy C. Cherry, une de mes auteures préférées. J’avais hâte de retrouver sa plume.

« Je lui avais dit que je voulais être son ami pour lui éviter d’être seule, mais sans doute que j’en avais autant besoin qu’elle. Peut-être que j’avais encore plus besoin d’elle qu’elle de moi. »

Eleanor a 32 ans et est nounou depuis ses 18 ans. Elle a grandi dans l’Illinois avec ses parents très aimants. Eleanor est solitaire depuis toujours. Elle a toujours préféré la compagnie des livres à celle des autres. Sa seule amie au lycée était sa cousine. Eleanor a toujours fait en sorte de se fondre dans la masse, pour ne pas qu’on la remarque.

« Chaque fois que Greyson se mettait à rire en regardant le film, je riais aussi parce qu’il avait ce genre de rire qui vous faisait penser que vous aviez rencontré la personne la plus heureuse au monde. »

Greyson a 32 ans et est PDG de EastHouse Whiskey. Il a pris la suite de son père. Lui aussi a grand dans l’Illinois mais avec des parents trop souvent absents, passant leur temps à se déchirer. Greyson a aujourd’hui deux filles de 5 et 14 ans, Lorelai et Karla.

« Je n’étais pas sûr que ce garçon existe en vrai. Même dans mes romans, les héros n’étaient pas aussi gentils. »

Eleanor et Grey se sont connus alors qu’ils avaient 17 ans. Ils ont partagé une relation particulière. La mère d’Eleanor était atteinte d’un cancer. Grey avait perdu son grand-père, dont il était très proche, d’un cancer quelques semaines plus tôt et avait toujours du mal à s’en remettre. Grey a changé les idées à Eleanor et lui a permis d’échapper à la réalité pendant quelques heures chaque semaine. Au fil du temps, des sentiments ont fait leur apparition. Eleanor a découvert que Grey était bien loin du garçon qu’elle imaginait. Leur relation a durée plusieurs mois jusqu’à ce que la vie les sépare.

« – Je voulais juste que tu saches que moi, je le vois. Tu sais, le toi que le reste du monde ne voit pas. Il plissa le nez et se massa la nuque. – Tant mieux, parce que moi aussi je te vois. »

« Lorsque Eleanor souriait ouvertement, c’était la plus jolie chose que j’avais jamais vue. »

Seize ans plus tard, Eleanor va postuler pour un poste de nounou sans savoir qui est vraiment l’employeur. Au final, elle va se retrouver face à Greyson. C’est un choc pour Elena. Les souvenirs lui reviennent de plein fouet. Mais Greyson n’a plus rien à voir avec celui qu’elle a connu. La vie l’a rendu dur, froid et triste. Il a perdu toute son insouciance et son optimisme. La douleur et la culpabilité le submergent. Grey est enfermé dans les ténèbres et se noie dans son travail pour éviter d’affronter la réalité. Il tient à distance tous ses proches, même ses filles. Après un entretien de plus bizarres, Eleanor va quand même être embauchée. Réussira-t-elle à rester plus longtemps que les autres nounous ? En 10 mois, 6 nounous se sont succédées.

« On n’avait pas besoin de parler de l’amour pour savoir qu’il existait. L’amour ne devenait pas réel seulement au moment où l’on en parlait à voix haute. Non, l’amour était là, silencieux, dans l’obscurité de la nuit, pour soigner les fêlures qui existaient dans nos cœurs. »

Pour Eleanor, ce travail s’annonce bien plus compliqué que les autres. Cette famille est très affectée par la perte de leur point d’ancrage survenue quelques mois plus tôt. L’atmosphère est très pesante dans cette maison. Si Lorelai va plutôt bien l’accueillir, Karla va tout faire pour la faire craquer et se jouer d’elle. Mais Ellie n’est pas du genre à se décourager. Elle est déterminée à ramener le bonheur dans cette famille. Grey l’a soutenue pendant les moments les plus sombres de son existence. Il l’a sauvée. Aujourd’hui, elle tient à l’aider à son tour. Eleanor ne va pas hésiter à le pousser dans ses retranchements et à lui dire ses quatre vérités pour lui faire ouvrir les yeux et le pousser à parler de ses souffrances.

« Tu trouves toujours les mots qu’il faut au moment où il faut. Même lorsque je ne veux pas les entendre c’est comme si tu connaissais les mots que j’ai besoin d’entendre. »

« Quand tu la regardes, c’est comme si le monde entier s’illuminait à l’intérieur de toi. »

Ellie sait que cet homme n’est pas le vrai Grey. Et elle compte bien tout faire pour le faire redevenir lui-même. Ses filles ont plus que jamais besoin de lui. Eleanor le sait plus que n’importe qui. Pas à pas, elle va aider cette famille à se reconstruire et rendre leur vie meilleure. Réussira-t-elle à ramener Grey à la vie ? Et trouvera-t-elle sa place parmi cette famille ? Grey sera-t-il capable de lui faire une place dans son coeur ?

« Je tombai amoureuse de lui, et cela se fit le plus naturellement du monde. Presque comme si je n’étais faite que pour aimer cet homme-là. »

« Tu as toujours été une bonne chose, Eleanor, depuis le premier jour où je t’ai rencontrée. »

J’ai beaucoup aimé cette histoire aussi belle que triste. J’en suis ressortie toute chamboulée. Cette romance m’a mise les larmes aux yeux autant qu’elle m’a fait sourire. Elle est authentique, bouleversante et pleine d’espoir. J’ai aimé voir cette famille se reconstruire au fil des jours, pas à pas. L’auteure fait passer de jolis messages dans cette histoire et aborde un sujet fort : le deuil avec toujours beaucoup de justesse. C’était une nouvelle fois un plaisir de retrouver sa plume.

« Tu m’as ramené à la vie alors que mon âme était morte. Tu me sauves la vie chaque fois que je pense à toi. Le seul fait de penser à toi me guérit. Je sais qu’il reste des choses à régler. Je sais qu’il y a des obstacles que nous devrons franchir, mais si tu le veux, je suis prêt à sauter le pas. Je veux sauter et voler avec toi, et seulement toi, pour le reste de ma vie. »

Les personnages sont très attachants. J’ai eu un coup de coeur pour Eleanor. Cette femme est extraordinaire. Si généreuse, protectrice, patiente et directe. Ellie a un coeur en or. Elle a beaucoup d’amour à donner. C’était vraiment beau de la voir prendre autant soin de cette famille si cabossée, sans jamais laisser personne à l’écart. Grey est un homme que l’on découvre complètement différent entre les deux parties. Mais il reste attentionné, doux, franc et un peu maladroit. Ses conflits intérieurs sont sans fin et ses blessures si sensibles. Il nage en plein désespoir. Eleanor va ramener le soleil dans sa vie. Elle va l’apaiser, lui redonner le sourire et lui donner la force d’avancer.

« J’avais besoin qu’il sache qu’on a le droit de craquer. De s’écrouler. De s’effondrer et de brûler. Puis, quand viendrait pour lui le moment de se relever, s’il lui arrivait d’avoir besoin d’une main tendue, je lui donnerais toujours la mienne. »

Leur relation est vraiment belle et m’a mise des papillons dans le ventre. Karla et Lorelai ont aussi une grande place dans l’histoire. Lorelai est une petite fille adorable, impertinente et drôle. Karla est jeune femme très touchante. Elle est vraiment marquée psychologiquement par ce tragique évènement qui a touché sa famille. Sous ses côtés dur et insolente, elle est surtout sensible et perdue. Ce qu’elle vit m’a brisé le coeur. J’ai vraiment pris plaisir à découvrir chacune des fêlures de tous ces personnages. Chacun des petits pas qu’ils vont faire les uns vers les autres m’ont donné le sourire. J’attendais avec impatience de les voir heureux tous ensemble.

« Tu représentes la paix dans ce chaos. Tu es le rayon de soleil qui traverse les nuages. Tu es le bonheur même, et c’est tout ce que j’ai toujours voulu. Je voulais être heureux. Et c’est la raison pour laquelle je veux passer le reste de ma vie dans tes bras. »

J’ai aussi beaucoup aimé la grand-mère de Lorelai et Karla. Elle est vraiment adorable et si importante pour cette famille. Elle et Grey ont vraiment une belle relation. Cette histoire est bien plus qu’une histoire d’amour, c’est avant tout l’histoire d’une famille. Je quitte vraiment tous ces personnages avec un pincement au coeur. Mais j’espère les retrouver un peu dans le prochain tome consacré à l’histoire de Landon, le meilleur de Grey, et Shay, la cousine d’Ellie. Ça risque de faire des étincelles entre eux. Je vous recommande grandement cette histoire touchante et pleine d’espoir.

« C’était elle, c’était moi, et c’était nous. C’était toute notre histoire. C’était notre toujours et notre éternité. Et cela allait être beau. »

« Eleanor Gable, tu fais battre mon cœur, tu es mon rire et mon amour. »

Note : 4,5/5

Et juste pour le plaisir, je vous laisse avec deux autres citations que je ne pouvais pas me résoudre à ne pas partager.

« Eleanor commençait à devenir ma première pensée du matin et la dernière avant de poser la tête sur l’oreiller, le soir. Je ne savais pas que c’était possible… Je ne savais pas qu’un cœur pouvait se mettre à battre pour une personne qui n’était qu’une inconnue quelques semaines plus tôt. »
« Eleanor est attentionnée et gentille, et son sourire peut illuminer toute une pièce. Lorsqu’elle rit, elle le fait de tout son cœur, et lorsqu’elle pleure, elle fait voler votre cœur en morceaux. »

 

Elsa

 

 

Un commentaire sur “Eleanor & Grey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s