Chroniques·Non classé

Un Noël à Covent Garden

Auteure : Jules Wake

Editions : J’ai lu

Collection : #exclusif

 

Résumé :

Plein d’amis, un job de maquilleuse d’opéra et un fiancé… Noël aurait pu s’annoncer sous les meilleurs auspices pour Tilly, avec marrons chauds et flocons de neige en bonus ! Mais ça, c’était avant que le système informatique bugge. Entre en scène Marcus Walker. LE geek. Aussi fantaisiste qu’un algorithme. Aussi créatif qu’un disque dur. De quoi gâcher sa période préférée de l’année à Tilly la technophobe, qui croit vivre un cauchemar quotidien en travaillant avec Marcus. Pourtant, Marcus n’est peut-être pas le coeur polaire que Tilly imagine. Son fiancé n’est peut-être pas non plus l’homme parfait qu’elle croit connaître. Et s’il suffisait de laisser faire le miracle de Noël pour savourer le plus inattendu et le plus délicieux des réveillons ?

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur une petite romance de Noël qui me faisait de l’oeil depuis sa sortie. J’ai donc fini par craquer.

Tilly a 29 ans et vit à Londres. Elle est maquilleuse dans un opéra de renommée mondiale. Elle adore son boulot, même-si ses parents le désapprouvent. Elle est en couple depuis 5 ans avec Felix. Ils sont mêmes fiancés désormais. Mais ils s’éloignent de plus en plus. Ils ne partagent plus grand chose. Cela fait même des mois qu’ils n’ont pas fait l’amour. Pourtant Tilly a bien essayé de le faire craquer. Mais rien n’y fait.

Tilly est très douée dans son métier. Mais malheureusement, avec l’informatique, c’est une toute autre histoire. Elle a ouvert une pièce jointe contenant un virus qui a provoqué un bug informatique. Marcus va donc être embauché pour tout remettre en marche et moderniser un peu tous les services et notamment celui dans lequel travaille Tilly. Elle va donc devoir travailler en lien avec Marcus et va se montrer plutôt hostile à ce changement. Tilly est une adepte du papier. Elle ne voit pas l’intérêt d’apprendre à utiliser correctement un ordinateur. Mais depuis le virus, elle est mise à l’épreuve et va bien devoir collaborer.

Les relations entre Tilly et Marcus sont plutôt tendues. Tous les deux ne sont pas du tout intéressés par le travail de l’autre. Leurs caractères sont diamétralement opposés : alors que Tilly est spontanée, Marcus est sans arrêt dans le contrôle. Mais ils vont malgré tout se découvrir des points communs comme le football et la lecture. Et surtout cette attirance même s’ils font tout pour la cacher. Au fil du temps, Tilly va aussi découvrir un nouveau Marcus plus détendu et faire des découvertes bouleversantes sur son fiancé qui vont la pousser à se rapprocher de Marcus et à laisser parler son attirance.

« Parfois, on sait comme une évidence qu’une chose est juste ; même en plein désarroi, on le sait. J’eus cette certitude à la seconde où nos bouches se touchèrent. Nous entamâmes une exploration lente et complète où nos lèvres et nos langues se taquinaient comme dans les mouvements hésitants d’une première danse. »

Mon avis sur ce livre est plutôt mitigé. J’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire. Il y a pas mal de longueurs dûes sans doute aux trop nombreuses descriptions. La romance est arrivé vraiment trop tard à mon goût. Elle était trop au second plan. C’était super frustrant. Toute la première moitié du livre est orientée sur le métier de Tilly. Et je vous avouerais que ça ne m’a pas du tout passionné. Je suis passée totalement à côté de cette partie de l’histoire. La seconde partie est plus prenante et m’a touché. Mais j’en attendais plus.

Les quelques rebondissements sont concentrés uniquement sur la fin de l’histoire. C’est vraiment dommage parce qu’honnêtement cette histoire avait du potentiel. La relation entre Tilly et Marcus aurait vraiment méritée d’être plus développée. Les quelques passages de romance était agréable à lire. Ce qui m’a aussi dérangé c’est le fait qu’on ne ressente pas vraiment l’ambiance de Noël. Et la fin était vraiment trop rapide. J’ai vraiment l’impression de ne pas connaitre les personnages en fait. L’auteure est restée trop en surface. Il y avait un réel manque d’émotion dans cette histoire.

Tilly est une femme franche et plutôt gaffeuse. Elle a un don pour se mettre dans des situations embarassantes. C’était plutôt drôle. J’ai beaucoup aimé suivre son évolution tout au long de l’histoire. Tilly va ouvrir les yeux sur beaucoup de choses et grandir. Marcus est un homme séduisant, patient et sûr de lui. On le découvre au début de l’histoire plutôt distant et froid. Au fil des pages, c’est un autre Marcus qui va se présenter à nous. Un Marcus vulnérable et taquin. Tilly va lui faire perdre tout contrôle.

Par rapport au couple qu’ils forment, je n’ai pas grand chose à dire. Je manque vraiment de « matière » pour juger. Je n’ai pas eu le temps de m’attacher à eux en fait. Je vous conseille de vous faire votre propre avis sur ce livre. Peut-être que ma lecture précédente avait aussi mis la barre trop haute. Ce n’est pas toujours simple de passer après une lecture coup de cœur.

Note : 2,5/5

 

Elsa

Un commentaire sur “Un Noël à Covent Garden

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s