Chroniques·Non classé

Le prince déchu – les héritiers tome 4

Auteure : Erin Watt

Editions : Hugo Roman

Collection : New romance

 

Résumé :

Easton Royal a tout pour lui : la beauté physique, l’argent, l’intelligence. Son but dans la vie, c’est de s’amuser autant que possible. Il ne pense jamais aux conséquences de ses actes. Mais quand Hartley Wright fait son apparition, elle bouscule la vie tranquille d’Easton. Malgré le fait qu’elle soit très attirée par Easton, elle est celle qui lui dira non. Easton ne la comprend pas et, forcément, il n’en est que plus attiré. Hartley veut qu’il grandisse et, en attendant elle ne veut pas de lui. Elle a probablement raison. Rivalité. Règles. Regrets. Pour la première fois dans la vie d’Easton, être un Royal ne suffit pas. Il est sur le point d’apprendre que plus on part de haut, plus dur est la chute.

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la suite de la saga les héritiers qui cette fois met Easton au premier plan. Je l’avais adoré en tant que personnage secondaire dans les trois premiers tomes. J’avais hâte d’en découvrir encore plus sur lui.

 « Je suis le défaut de conception de la famille Royal, celui qui n’est pas tout à fait comme les autres, celui qui s’effondre et brûle, le plus souvent. »

Easton est en dernière année de lycée. Mais les études, ce n’est pas ce qui l’intéresse le plus. Lui, tout ce qu’il veut c’est obtenir sa licence de pilotage. Sauf que son père lui interdit de voler. Easton est trop instable. Toute le monde se fait du soucis pour lui. Il n’a aucune limite. Il est empreint à toutes sortes d’addictions : alcool, sexe et bagarre. Il ne pense qu’à s’amuser et réfléchit toujours trop tard aux conséquences de ses actes. De toute façon, quoi qu’il arrive, avec un chèque de son père, tout s’arrangera. C’est comme ça que fonctionne les Royal.

« Je n’ai pas prévu de grandir. Être adulte, ça craint. Être adulte, ça vous demande de vous intéresser à autre chose qu’à vous-même. Et ça sous-entend faire des trucs chiants pour rendre heureux quelqu’un d’autre. Et si moi, je ne suis pas heureux ? Qui va s’occuper de ce problème ? Personne. Personne d’autre que moi. »

Hartley est nouvelle à Astor Park. Elle a des relations compliquées avec sa famille. Pour une raison mystérieuse, elle a très peu de contact avec eux depuis 3 ans déjà. Elle vit seule dans un taudis et travaille dans un bar pour subvenir à ses besoins. Aujourd’hui, tout ce qu’elle souhaite, c’est réussir son année. Aucune distraction n’est possible. Elle n’a pas le droit à l’erreur. Sinon, elle risque de repartir de là d’où elle vient.

« Ma réponse est terrible, parce que je n’ai pas d’autre justification que d’être Easton Royal et de reconnaître que mon but dans la vie, c’est de m’amuser. Tant que je ne fais de mal à personne, tout va bien. Le problème, c’est que quelqu’un est toujours blessé. »

Quand Easton rencontre Hartley, il la veut. Forcément, il a déjà eu toutes les autres filles de l’école. Mais malgré son attirance, elle refuse et le remet à sa place. Easton est trop immature pour elle. Il ne lui apporterait que des problèmes supplémentaires. Hartley a déjà assez des siens et n’a pas le temps pour entretenir une relation. Tout ce qu’elle veut, c’est passer inaperçue. Pour Easton, c’est la douche froide. Il a tellement l’habitude que toutes les filles se jettent sur lui.

« Hartley est une distraction bienvenue. Un puzzle dont les pièces ne correspondent pas les unes avec les autres. Et, pour être honnête, je suis un bon coup. Elle aurait de la chance de tomber sur moi. Alors vraiment, non, je ne devrais pas laisser tomber. Pour son bien, et tout ça. »

Mais Easton n’a pas dit son dernier mot. Hartley l’intrigue. Il compte bien la percer à jour et la faire tomber dans ses bras. Pour ça, il ne se privera de rien. Elle l’attire comme aucune autre fille ne l’avait attiré auparavant. Et surtout, pour une fois, il se sent utile. Easton est l’enfant du milieu et a toujours eu l’impression d’être mis à part. Que personne n’avait vraiment besoin de lui. Entre les jumeaux et ses frères aines désormais partis de la maison, il se sent seul. Easton mûrira-t-il avant que ses actes aient des conséquences trop lourdes ? Hartley lui pardonnera-t-elle son comportement ?

« Quand elle a peur ou qu’elle souffre, elle fonce dans le tas. Quelqu’un de moins têtu que moi aurait déjà laissé tomber. Et voilà la raison pour laquelle elle est seule, parce qu’elle n’a personne dans sa vie qui veuille s’accrocher à elle. »

J’ai passé un bon moment avec ce livre. Les pages se tournent toutes seules. La plume des auteures est tellement agréable. J’ai tout de même trouvé que les personnages étaient un peu trop extrême dans leurs comportements. Surtout Easton. Il est vraiment drôle mais bien trop immature. L’histoire était un trop légère à mon goût. Le mystère quand à ce qui a éloigné Hartley de sa famille m’a tout de même bien tenu en haleine tout au long de cette lecture.

 « Nan, mec. Mon corps, c’est un parc d’attractions. Eastonland. Les nanas viennent de très loin pour vivre l’expérience sauvage d’Eastonland. »

Easton est certainement le frère Royal qui déconne le plus. Il prend tout à la légère. Je crois que je n’ai jamais « vu » un personnage à l’ego aussi surdimensionné que lui. C’était assez drôle. Easton est encore un enfant. Il est prétentieux, têtu, égoïste et impulsif. Hartley m’a brisé le cœur. C’est une fille solitaire, renfermée mais tellement forte. J’ai adoré son honnêteté envers Easton. Elle va fendre un peu son assurance. Leur histoire d’amour est mignonne.

« Ce baiser est un pur délire. Je veux m’accrocher à elle, la tenir bien serrée contre moi et faire durer ce moment pour toujours. »

Ce que j’ai surtout apprécié dans ce livre, c’est de suivre la suite des intrigues des tomes précédents. Ella a une belle place dans ce tome. Elle est toujours aussi géniale et tient à ce qu’Easton soit heureux. Pour cela, elle est prête à tout, quitte à être toujours derrière son dos. Reed m’a quand même bien manqué.

« Le truc avec Ella, c’est qu’elle n’est pas aussi dure qu’elle veut le faire croire. Elle a le cœur le plus tendre que j’ai jamais rencontré et elle se soucie vraiment des autres. Si elle pense que vous en valez la peine, elle remuera ciel et terre pour vous faire sentir aimé et apprécié. »

Encore une fois, les auteures nous offrent une fin renversante avec deux gros rebondissements même s’il y en a un que j’avais facilement deviner au cours de ma lecture. Le dernier tome porte bien son nom. La famille Royal est loin d’être en paix. J’ai vraiment hâte de lire la suite. Même-si je n’ai pas du tout envie de quitter cette famille.

 « Tu ne m’as causé que des problèmes depuis que je t’ai rencontré. Alors s’il te plaît, pour l’amour de Dieu, n’essaie plus de m’aider. Ne m’aide plus et n’arrange rien du tout. Tu n’es pas capable d’arranger quoi que ce soit. Tout ce que tu fais, c’est tout détruire. »

Note : 3,5/5Les héritiers - tome 4 Le prince déchu

Elsa

3 commentaires sur “Le prince déchu – les héritiers tome 4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s