Non classé

Le fils de ma boss

le fils

Auteure : Billie Morgan

Editions : Addictives

Résumé :

S’il y a une chose que Candice chérit encore plus que son travail, c’est sa boss : Scarlett Ferguson, une avocate de renom, et la personne qui l’a prise sous son aile à la mort de sa mère. Elle ne ferait jamais rien pour la trahir. Mais un jour, elle rencontre Aydan, son fils, et tout bascule. Pourtant, c’est insensé : Candice est comme une fille pour Scarlett, et elle a huit ans de plus qu’Aydan… elle ne peut pas succomber ! 

Lui se moque de tout ça : il la veut, et il fera tout pour l’avoir. 

Lorsque Candice finit par capituler, au risque de tout faire exploser, la jeune femme se lance dans une relation aussi sulfureuse que secrète avec celui qui l’a décontenancée dès le premier regard. 

Mais ne sait-elle pas que les secrets finissent toujours par être dévoilés ?

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la nouvelle romance de Bille Morgan. J’ai lu une autre de ses romances que j’avais bien aimé. Et comme j’adore les histoires d’amour interdit, je ne pouvais pas résister à celle-ci. En plus c’est assez inédit comme interdit. Je remercie Orlane des éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

« Rien que de l’apercevoir, j’ai déjà l’impression de mieux respirer, de pouvoir enfin prendre une goulée d’air pour emploi. »

Candice a 29 ans et vit à Miami, en colocation avec sa meilleure amie Holly. Elle est l’assistante juridique de l’avocate de renom Scarlett Ferguson, et adore son travail. Pour Candice, Scarlett est plus que sa boss. C’est la femme qui l’a prise sous son aile, huit ans plus tôt, juste après la mort de sa mère. Candice avait du mal à se relever de cette épreuve survenue si brutalement. Scarlett lui a offert une opportunité incroyable. Elle l’a formée et lui a offert un nouveau départ. Si Candice s’en est sortie, c’est grâce à sa boss mais aussi grâce à son travail acharné. Candice a aussi une passion pour le poker.

« C’est plus fort que moi, j’ai besoin de lui. De ses sourires, d’entendre sa voix, de me blottir dans ses bras rassurants. J’aime son odeur, celle qu’il laisse longtemps derrière lui et dans mes draps, les fleurs qu’il coince sous l’essuie-glace de ma voiture, ses attentions qui me font croire que je compte pour lui. J’adore sa force et sa tendresse. Son caractère buté et pourtant si doux. »

Aydan a 21 ans et vit à New York, sur le campus. Mais il revient vivre à Miami, chez sa mère Scarlett, durant les vacances d’été. Aydan étudie le droit et est déjà destiné à devenir un grand avocat, tout comme une bonne partie de sa famille. Il lui reste encore quatre ans d’études devant lui. Mais Aydan a aussi une passion pour le Free Climbing depuis neuf ans. Il aime se mettre en danger et plait aux filles. Aydan n’est pas du genre à s’attacher. Il aime bien trop sa liberté et ne veut pas s’enchainer.

« La culpabilité qui me porte depuis six ans est toujours là, mais le fardeau est moins lourd depuis l’instant où je l’ai partagé. Pourtant je n’avais pas conscience de son poids, avant. »

Entre Candice et Aydan, ça va assez mal démarrer. En réalité, tous deux se sont déjà rencontrés il y a six ans alors qu’Aydan s’est retrouvé obliger de faire un stage d’une semaine dans le cabinet de sa mère, alors qu’il s’était fait virer de son collège. Candice a toute suite plu à Aydan. Quand Candice tombe sur Aydan dans le bureau de Scarlett, elle ne le reconnait pas et le rabroue comme un gosse. Et quand elle découvre qui il est vraiment, Candice est déstabilisée. Aydan n’est pas un gamin. C’est devenu un homme terriblement sexy et craquant. Et Candice plait encore plus à Aydan aujourd’hui. Elle l’obsède et l’intrigue. Il est déterminé à la séduire. D’autant qu’Aydan sent qu’il ne laisse pas Candice indifférente.

« À chaque fois que je la contemple, je crève d’envie de l’embrasser à pleine bouche. C’est profondément troublant. Quand nos lèvres se touchent, c’est comme si tous mes sens étaient enfin connectés, en phase. Avec elle, surtout. »

Pour Candice, il est hors de question de craquer. Aydan est off-limits. Il n’est pas pour elle. Candice recherche un homme pour fonder une famille. Aydan est trop jeune et surtout, c’est le fils de sa boss qu’elle admire tant et qu’elle considère comme une figure maternelle. Scarlett lui fait confiance. Candice ne veut pas la trahir. Elle doit garder ses distances. Scarlett a tant fait pour elle. Mais en même temps, Aydan ne cesse de hanter ses pensées et l’attire. Il ne lâche pas l’affaire et fait tout pour prouver à Candice qu’il n’est pas le gamin qu’elle imagine. Résister sera impossible pour Candice.

« Elle est la personne qui me rend plus fort, qui me donne envie de me dépasser, sans chercher pour autant à me changer. Elle m’accepte comme je suis, malgré mes nombreux défauts. Et à voir l’ardeur avec laquelle elle chérit mon corps meurtri, peut-être qu’elle m’aime, elle aussi. »

Une relation basée sur le sexe sans attaches va démarrer entre eux, avec une règle : que Scarlett ne soit jamais au courant. Aucun lendemain n’est possible entre eux. Candice compte juste profiter un maximum de cette belle parenthèse. Aydan ne va cesser de la pousser dans ses retranchements. Il lui fait perdre la tête. Et Candice se sent de plus en plus perdue. La situation lui échappe. Aydan est parfois difficile à suivre et a du mal à s’ouvrir. Son passé va en plus refaire surface. Et son existence va voler en éclats. Tous deux jouent à un jeu dangereux. Surtout quand les sentiments s’en mêlent. Candice pourrait tout perdre.

« Tu as le droit de lâcher prise, Aydan. Je te rattraperai. »

« Mais comment réagir, quand mon estomac se crispe lorsqu’il rit ? Quand une déflagration explose dans mon ventre parce que son regard clair percute le mien ? Et que son sourire en coin, en me repérant, achève de faire vaciller mon cœur ? Comment continuer à jouer quand je réalise que je suis amoureuse ? »

J’ai adoré cette histoire touchante, vibrante et si sincère. L’intrigue est bien menée. La tension monte au fil des pages. Cette romance vous offrir quelques pics d’adrénaline. A un moment, les révélations s’enchainent. Je ne savais plus où donner de la tête. Des sujets forts sont abordés, notamment celui de la différence d’âge mais aussi du viol. Et la plume de l’auteure est addictive.

« Je suis lentement et désespérément tombée amoureuse d’Aydan Ferguson. »

« Ce que je ressens pour cette fille, cette femme, est incomparable. Aucune ne m’a jamais donné ce sentiment d’être enfin à ma place. Elle a toujours les mots, les sourires qui me rassurent, que je n’avais même pas conscience d’avoir besoin d’être rassuré. »

Les personnages sont attachants. Candice est une femme raisonnable, audacieuse, solaire et loyale. J’ai aimé la voir s’affirmer au fil des pages. Aydan est un homme arrogant, franc, déterminé, joueur mais aussi tourmenté. Il a sa part d’ombre et de fragilité. Un mal-être le ronge. Quelque chose qu’il a vécu dans sa vie l’a transformé. C’est malgré tout un homme qui sait ce qu’il veut. Entre Candice et Aydan, c’est aussi tendre que sensuelle. J’ai aimé les suivre dans leurs questionnements. Il y a une véritable alchimie entre eux. C’est une évidence.

« Je chute dans le vide, comme si mes doigts, fatigués, rendaient les armes et cessaient de s’accrocher. Jamais je ne suis tombé aussi bas. Ce n’est pas moi qu’elle a choisi. »

« J’aime ta ténacité, ton courage, ta force de caractère. Tu sais ce que tu veux et ne laisse rien se mettre sur ton chemin. J’aime tout de toi, Aydan, même ta folie quand tu grimpes sur les buildings. »

J’ai aussi beaucoup aimé le personnage de Holly. C’est une femme touchante qui a un passé difficile. Une vraie battante. Entre interdit, passion, rancoeur, secrets et provocations, de nombreux obstacles vont se mettre sur le chemin de Candice et Aydan. J’ai aimé les bonus qui nous en apprennent un peu plus. J’ai vraiment passé un bon moment avec cette jolie lecture, qui nous prouve encore une fois que l’amour n’a aucune limite.

« Oui, je t’aime et c’est pas nouveau. Je suis tombé amoureux de tes cheveux de sirène, de tes yeux de biche, de ton sourire si spontané, de ta gentillesse, puis de tes courbes de déesse, de ton parfum… La liste est longue, tu sais ! »

« C’est quoi, huit ans franchement ? Moi, il ne m’a fallu que huit secondes pour tomber… Tendrement… Désespérément… Amoureux de toi. »

« Il ne m’a fallu que huit secondes pour comprendre que j’étais enchaîné. Pour que tu t’incrustes partout en moi. »

Note : 4/5

Elsa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s