Chroniques·Non classé

Fairy love

 

Auteures : Nina Loren & Jeanne Pears

Autoédition

 

Résumé :

Haven Phillips est l’assistante du célèbre éditeur Preston Barlow. Son quotidien est uniquement rythmé par le travail et les sorties avec ses amis. L’amour n’a pas de place dans sa vie de working girl débordée. Elle est bien décidée à s’y tenir, mais c’était sans compter sur Zachary Quinn, le très sexy chef cuisinier et accessoirement meilleur ami de son patron.

Zach, quant à lui, est un passionné qui ne jure que par sa cuisine. Prendre le temps de se poser et de construire une relation sérieuse avec une femme, il a du mal à l’envisager, et les douleurs passées l’en ont empêché jusqu’à présent. Ca, c’était avant qu’il rencontre Haven. Elle est belle, indépendante, et terriblement attirante.

S’il pourrait bien se laisser tenter, il va malgré tout devoir batailler pour lui prouver qu’il est bien plus que ce qu’il laisse entrevoir. Seulement, oser enfin se livrer et se montrer tel qu’il est ne représente-t-il pas le plus grand des défis ? Zach sera-t-il prêt à franchir le pas pour saisir sa nouvelle chance d’être heureux ?

 

Service presse

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le quatrième et dernier tome de la saga de nouvelles « Nouvelles chances » de Nina Loren et Jeanne Pears. J’ai adoré chacune des histoires pour l’instant. Alors j’avais hâte de lire celle-ci. En plus c’est une romance de Noël. Je remercie les auteures pour l’envoi de cette nouvelle.

 

« Je te veux, Haven, réellement, sans artifice. »

 

Haven a 28 ans et a grandi dans un foyer chaleureux mais modeste. Elle vit à Boston et est l’assistante de Preston (héros du tome 1), le boss de Barlow Editions, depuis cinq ans. C’est un record par rapport aux assistantes précédentes. Preston n’est pas un patron facile à supporter. Il est intransigeant. Mais Haven ne laissera sa place pour rien au monde. Elle rêvait de travailler dans cette maison d’édition et adore son boulot, même s’il lui prend tout son temps.

 

« Tu es ma rédemption, Haven. »

 

Zach a 43 ans. C’est le meilleur ami de Preston. Il est à la tête de trois restaurants prestigieux à Boston. C’est un chef cuisiner talentueux et passionné. Zach voue tout son temps à son travail. C’est un travailleur acharné. Il n’a aucune envie de se poser avec une femme et enchaine les conquêtes. Son célibat lui convient.

 

« Ne laisse pas tes vieux démons tout gâcher. Tes blessures ne définissent pas qui tu es aujourd’hui, et ton passé non plus, tu m’entends ? Tu as toutes les cartes en main pour être heureux. »

 

Il y a quelques semaines, Haven et Zach n’ont plus réussi à résister à leur attraction si forte et ont partagé une étreinte torride. Depuis, c’est silence radio entre eux. Mais tous deux vont être forcés de se côtoyer. Preston souhaite organiser une grande soirée festive à l’approche de Noël. Il veut absolument que Zach se charge du buffet. Après le refus de ce dernier, c’est Haven que Preston va envoyer pour le convaincre. Après ce qu’il s’est passé avec Zach il y a deux mois, Haven n’a aucune envie de se retrouver face à lui. Tout cela la perturbe encore beaucoup trop. Mais elle n’a pas vraiment le choix.

 

« Mon cœur qui s’emballe, cette sensation de flotter, mon ventre qui se noue lorsque je pense à elle sont autant d’indices qui me font penser que je suis sûrement amoureux. »

 

« Est-ce que tu sais tout ce que tu provoques en moi ? Je… Je n’ai jamais vécu ça, avec personne. Et cela m’effraie autant que cela me rend heureuse. Parce que je sais que c’est toi. »

 

Sauf que Zach ne compte pas changer d’avis. Mais Haven ne s’avoue pas vaincue. Elle doit réussir pour ne pas décevoir son boss. Alors Haven va insister jusqu’à le convaincre. Ce ne sera pas simple, notamment parce que Haven refuse de succomber de nouveau au charme de Zach, d’être de nouveau sa proie. Et lui ne cesse de faire allusion à ce qu’il s’est passé entre eux. Zach déstabilise et agace Haven. Mais cette dernière s’évertue à ne rien laisser paraitre. Si Zach l’attire et hante ses nuits, il représente aussi tout ce qu’elle fuit chez les hommes.

 

« J’ai besoin d’elle, de sa présence dans ma vie, de son corps contre le mien. J’ai besoin qu’elle soit mienne, qu’elle m’aide à extirper toute cette culpabilité de mon esprit, qu’elle m’accepte comme je suis moi-même incapable de le faire. Je ne suis toujours pas certain que je mérite d’être heureux, mais je crois que j’en ai malgré tout terriblement besoin et que la délivrance se trouve à portée de main pour la première fois depuis près de deux décennies. »

 

Tout se complique un peu plus quand Zach exige de travailler sur cette soirée avec Haven. Tous deux vont être amenés à se côtoyer régulièrement. Haven est déterminée à ce que leurs échanges restent uniquement professionnels. Seule sa carrière compte pour Haven actuellement. Elle refuse toute distraction. Sauf que Zach va la pousser dans ses retranchements et la rendre folle. Et résister sera encore plus dur quand Haven va découvrir qu’elle a une image faussée de Zach. Celui-ci se cache depuis des années et ne va cesser de la surprendre. Mais comment réagira Haven face au passé de Zach ? Sera-t-il un obstacle à leur histoire ?

 

« Je n’ai pas réussi à mettre de côté tout ce que tu me fais ressentir. On a merde une tonne de fois, l’un comme l’autre, et pourtant tout ce que je veux, c’est être dans tes bras et ne plus les quitter. »

 

« Je t’aime, Haven. Je ne me souvenais plus ce que ça faisait de ressentir une chose pareille, mais c’est là, indéniablement. »

 

J’ai adoré cette lecture émouvante, surprenante et profonde. Ce tome est si parfait. J’ai aimé sa construction différente des autres. Ce tome est coupé en deux parties : la première du point de vue de Haven et la seconde du point de vue de Zach. Ça permet de maintenir un peu le suspense sur qui est vraiment Zach. Les auteures abordent des sujets forts, notamment celui de l’acceptation de soi. L’un de ces sujets m’a mis les larmes aux yeux. J’ai littéralement dévoré ce roman d’une traite. Et j’en aurais voulu encore. La plume des auteures est si addictive.

 

« Je ne sais pas précisément quand je suis tombée amoureuse de lui et j’aimerais dire que cela s’est révélé à moi quand il s’est dévoilé sans artifice, mais la vérité est que Zach s’était infiltré dans mon cœur depuis un petit moment, déjà, sûrement même alors que je faisais tout pour le détester et le repousser. »

 

Les personnages sont attachants. Haven est une femme déterminée, sûre d’elle, franche et bienveillante. Elle pense bien trop souvent aux autres avant elle-même. Zach est un homme charismatique, autoritaire, taquin, généreux mais aussi vulnérable. Son personnage m’a vraiment touché. Il est plein de failles et d’insécurités. Zach a du mal à se laisser aller. Son mal-être est profond. Ce n’est pas du tout celui qu’on pourrait imaginer aux premiers abords. Zach n’a pas arrêté de me surprendre. Au fil des pages, il va faire la paix avec lui-même et trouver enfin sa place. Entre Haven et Zach, c’est aussi chaotique que tendre. Leur alchimie est incroyable.

 

« C’est la fin d’un voyage semé d’embûches, mais le commencement d’une aventure qui, j’en suis certain, ne pourra que nous rendre heureux jusqu’à la fin de nos jours. »

 

« Ses mots glissent sur ma peau pour pénétrer mon coeur comme un baume apaisant. Jamais je n’aurais pensé qu’ils me feraient tant de bien, comme si je les attendais depuis longtemps. Je n’avais aucune idée qu’être aimée me comblerait à ce point. »

 

C’était une nouvelle fois un plaisir de retrouver les autres personnages de cette saga. Ce roman se passe en plus en grande partie en parallèle de l’histoire de Lennon et Sebastian. Du coup, ça prolonge un peu leur histoire. Entre drame, préjugés, provocations, culpabilité et tensions, j’ai passé un merveilleux moment de lecture avec cette romance. Je quitte tous les personnages avec un pincement au cœur. J’ai aimé vivre cette année avec eux. Mais apparemment ce n’est pas complètement terminé puisqu’une surprise est prévue pour Avril. J’ai hâte d’en savoir plus. En attendant, foncez découvrir cette jolie saga remplie d’amour sous toutes ses formes.

 

« Lorsqu’il s’empare de mes lèvres, un profond sentiment de bien-être déverse tout son pouvoir en moi. Je ne me suis jamais sentie aussi bien, aussi aimée, choyée, adorée. Zach a ce don de m’apaiser, de s’infiltrer dans mes veines, dans mon corps, dans mon âme pour ne faire qu’un avec moi. »

 

Note : 4,5/5


Elsa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s