Chroniques·Non classé

The boy on fire – vol 2/3

boy

Auteure : Emma Green

Editions : Addictives

Résumé :

À 21 ans, Jagger l’éternel joueur n’a toujours pensé qu’à lui et à profiter de la vie. Mais aujourd’hui, il doit voler au secours de Kasper, son petit frère de 17 ans tombé dans une secte. Là-bas dans l’outback, au fin fond du désert australien, on ne joue pas, on ne sourit pas, et surtout on respecte les règles sous peine des pires châtiments. Car de cet endroit qu’on appelle Le Cercle, on ne revient pas. Pour infiltrer cette communauté secrète et en sortir son frère, Jagger accepte d’épouser Nell, une fidèle disciple aussi fermée qu’indéchiffrable. Mais derrière ses yeux vairons troublants, la mystérieuse blonde se révèle moins douce et docile qu’elle n’y paraît. Et le fougueux Jagger, qui pensait ne jamais tomber amoureux, va devoir faire l’impossible choix : son frère ou l’amour ? Sa liberté ou le risque de tout perdre ?

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le second volume du nouveau Emma Green que j’avais hâte de lire. Je l’ai reçu dès la sortie du volume 1. Mais je voulais attendre pour ne pas trop être frustrée entre le volume 2 et le volume 3. Je remercie Orlane des éditions addictives pour l’envoi de ce volume.

« Le garçon en feu ne s’éteint jamais totalement. »

« Pourquoi est-ce que j’aime autant t’avoir à mes côtés, Jagger ? »

Attention cette chronique contient des spoilers du volume 1 (avis ici). Je ne pouvais pas faire autrement. Tout découle de ce premier volume. Si vous voulez vraiment connaitre mon avis sans spoilers, vous pouvez directement sauter les deux premiers paragraphes.

« Il faut croire qu’à force, même au milieu de cet enfer, Jagger Farrow finit par déteindre sur moi. »

« Nell est plutôt une sorcière bad ass et bosseuse, capable de jeter mes pires sorts à ses ennemis. Et ça va faire mal. »

A la fin du premier volume, nous quittions Nell et Jagger en bien mauvaise posture et en probable grand danger. Le plan de vengeance de Nell est plus que jamais menacé et est surtout découvert par Jagger. Celui-ci est sous le choc et tient à comprendre le véritable but de Nell. Jagger se sent trahi. Il a l’impression d’avoir été manipulé et est en colère. D’autant que Nell s’entête à tout lui cacher.

« Cette fille est une putain de bombe à retardement : elle ne reculera devant rien. Et je ne recule plus non plus. Sans réfléchir, je penche ma tête vers elle et l’embrasse sans aucune douceur. »

Si Nell est de retour à la secte, c’est pour venger son grand frère : celui qui était son dernier repère dans ce monde et qui l’a toujours rassuré depuis qu’ils avaient rejoint cet enfer. Nell est prête à tout pour aller au bout de son plan, pour découvrir ce qu’il est arrivé à Seth en son absence. Ne pas savoir la ronge. Elle est inconsciente, se met constamment en danger et menace d’entrainer son mari dans sa chute. Jagger s’attache à Nell et s’inquiète de plus en plus pour elle. Il ne peut s’empêcher de se mettre en danger pour lui venir en aide. Pourtant ce n’est pas pour elle qu’il est venu ici à la base. En plus Nell refuse de s’allier à lui.

« Me soucier de lui, encore une fois, ce n’était pas dans mes plans. Mais ce garçon a le don de vous mettre la tête et la vie à l’envers… pour vous faire faire n’importe quoi. »

« Parce qu’une fois qu’on la connaît, qu’on a réussi à l’apprivoiser, on ne peut plus s’en passer. Ces conclusions me filent mal au bide. »

Jagger étouffe de plus en plus dans cette secte. Sa liberté lui manque. Et pourtant, il a du mal à s’imaginer vivre sans Nell désormais. Dans cet enfer, ses sentiments se décuplent. Nell est constamment dans sa tête. Pour Nell, ce n’est certainement pas le moment de tomber amoureuse. Aucune distraction n’est possible si elle veut réussir son plan. Mais Jagger ne cesse de la prendre au dépourvu et prend de plus en plus de place. L’agité lui met la tête à l’envers et est sa seule lumière dans ce monde obscur. Ses sentiments pour cet homme la dépassent.

« Ça aussi, ça va me rendre folle. Toute le place que ce garçon prend. La fille que je deviens quand je me vois dans ses beaux yeux plissés. Ça me trouble, ça me fascine et ça m’empoisonne la vie : il est hors de question que je dévie de mon but à cause de lui. Pas après tout ça. Il se dit mon allié et je le crois, mais à la fin, je serai seule à aller jusqu’au bout, je le sais. »

Nell a regagné sa place dans la secte. Mais elle reste une paria. Le gourou se méfie toujours d’elle et l’a à l’oeil. Nell a des devoirs à accomplir maintenant qu’elle est mariée. Sauf qu’elle continue de transgresser les règles. Nell a de plus en plus de mal à se taire face aux évènements. L’étau se resserre autour d’elle. Et la date fatidique de la mise à exécution de son plan approche à grand pas. Mais sera-t-elle capable d’aller jusqu’au bout ou déviera-t-elle avant qu’il ne soit trop tard ? Tiraillé entre son envie de sortir son frère de là et de ne pas laisser Nell derrière lui, quel choix fera Jagger ? Parviendra-t-il à faire entendre raison aux deux ?

« Je lui souris, malgré tout. Parce qu’il a beau vouer une passion à l’activité qui consiste à me pousser à bout, me provoquer, me titiller, me rendre folle, je n’ai que lui. Ce garçon est devenu mon feu. Mon repère. Ma lumière. Mon ange-gardien. »

« S’il prend tous ces risques pour moi, c’est forcément qu’il le ressent aussi. Ce feu entre nous. »

J’ai eu un coup de coeur pour ce second volume bouleversant et révoltant. Mon cœur a été malmené. Il s’est serré et même brisé. J’ai ressenti tant d’émotions : tristesse, soulagement, peur, colère. On monte d’un cran avec ce deuxième volume. Vous n’êtes vraiment pas au bout de vos surprises. La fin est encore plus horrible que celle du premier volume. Et c’était encore un plaisir de retrouver la plume si riche de ce duo d’auteures.

« J’ai à peu près tout détesté dans ce Cercle… de toutes mes forces… Tout à part toi. »

« La douceur de sa voix, la lenteur de ses gestes, la chaleur de ses doigts qui frôlent ma peau, la tendresse de son regard plongé dans le mien, tout me bouleverse. Je voudrais le remercier. Je voudrais l’embrasser. Lui dire que je suis en train de tomber amoureuse. Que c’est vertigineux. Mais je me trouve pétrifiée. »

Les personnages sont si attachants. On apprend encore plus à les connaitre dans ce second volume. Nell est une femme courageuse, déterminée et entêtée. Elle a vraiment du cran et déteste se montrer vulnérable. Nell a pris l’habitude de se débrouiller seule et de tout garder pour elle. Jagger est un homme attentionné et rebelle. C’est quelqu’un sur qui on peut compter à tout moment. Entre Nell et Jagger, c’est de plus en plus intense et fort. Leurs sentiments l’un pour l’autre se développent au fil des pages. Et ils se font de plus en plus confiance, même s’ils adorent aussi se pousser à bout l’un et l’autre.

« Je sens une petite flamme s’allumer au creux de ma poitrine en me répétant que je ne suis plus seule. Jagger comble mon vide. Il remplit les petits interstices des fêlures creusées en moi, depuis toutes ces années. Il tient mes démons à distance, il me rend vivante, entière, forte. Il me donne des ailes. J’ai soudain envie de l’entendre rire. Envie de le serrer dans mes bras et de ne plus le lâcher. Envie de l’embrasser, le toucher, le humer, le mordre, le sentir frémir. »

J’aime aussi suivre l’évolution de Kasper, le frère de Jagger. Il est de plus en plus mature malgré son jeune âge. Les personnages secondaires sont vraiment importants. Ils apportent encore plus d’intensité à l’histoire. Entre provocations, drame, trahison, vengeance et traumatisme, ce second volume est plein de rebondissements. Vous n’en ressortirez pas indemne. Et le pire c’est que le plus dur reste à venir apparemment selon les auteures. Le troisième tome s’annonce encore plus puissant. J’ai à la fois hâte de lire la fin de cette histoire hors du commun et en même temps un peu peur. Seules ces auteures peuvent me faire cet effet.

« Avant lui, je ne m’étais jamais sentie protégée, désirée, choyée, aimée comme ça. Je ne dis pas qu’il est amoureux de moi… Je dis juste qu’il me fait me sentir importante. Comme si je passais avant lui. Jagger Farrow ne ressemble à aucun autre homme que je connais, dans le monde extérieur ou ici, dans ma vie d’avant ou celle-ci. »

« Toute ma vie ou presque, je me suis sentie seule, vulnérable, pas à ma place. Mais pas cette nuit. J’ai désormais un clan, moi aussi. A nous quatre, on est presque une armée. »

Note : 5/5


Elsa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s