Chroniques·Non classé

Brutal

brutal

Auteure : Lil Evans

Editions : Butterfly

 

Résumé :

Ash arrive au bout de sa peine. La prison, il y a passé la moitié de sa vie. En pleine canicule, tout en s’efforçant de survivre dans cet enfer, un rayon de soleil débarque. Isla. Quelques minutes passées ensemble et il comprend que son univers risque de voler en éclats. Isla, bibliothécaire, a été assignée au pénitencier de Rockwoods, l’un des plus dangereux du pays. Bien décidée à faire régner l’ordre dans son nouveau fief, elle devient rapidement la cible des pires criminels. Apeurée par ces hommes sans foi ni loi, elle pourra toutefois compter sur la protection d’Ash, ce bad boy qu’il l’a intriguée dès le premier regard. Celui qui a décidé de la protéger coûte que coûte et qui l’attire de plus en plus… Mais à quel prix ?

 

Service presse

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la nouvelle romance de Lil Evans, une auteure que j’aime beaucoup. Le résumé m’a toute suite tenté. Je remercie les éditions butterfly pour l’envoi de ce roman.

 

« Mon but de ces dix-sept prochains jours ? Ça va être de sortir d’ici encore en vie. De survivre, comme je l’ai toujours fait, et de survivre jusqu’au bout. »

 

Isla vit à Phoenix, là où elle a aussi grandi avec ses parents aimants. Elle mène une vie tranquille. Isla est bibliothécaire depuis plusieurs années. Et dernièrement, Isla vient d’être assignée au pénitencier de Rockwoods, l’un des plus dangereux du pays.

 

« Parce qu’elle est aussi rayonnante que le soleil qui manque à nos vies, quand nous sommes coincés à l’ombre. Parce qu’elle est… notre exact opposé. Un être qui ne semble ni dangereux ni violent, et encore moins furieux. Cette aura de calme qui l’entoure attire. Et envoûte. Et ensorcelle. »

 

Ash a 30 ans et a grandi à Phoenix, dans un quartier défavorisé, mais dans un foyer aimant. Mais un acte l’a amené tout droit en prison à seulement 15 ans. Et il est toujours. Dès son arrivée, pour survivre dans cette prison de haute sécurité, Ash a su se créer une réputation. Désormais, beaucoup le craignent et le respectent. Mais Ash vit ses derniers jours enfermé puisqu’il arrive enfin au bout de sa peine. La liberté lui temps les bras. Enfin seulement si Ash ne dérape pas durant les prochains jours. Et cela s’annonce compliqué avec tous ses ennemis qui rôdent et qui sont déterminés à régler leurs comptes avant sa sortie.

 

« Cette femme est en train de me sourire. Et mon cœur se met à me martyriser, tellement j’avais oublié les sensations que provoquaient ce genre de choses. Ça fait du bien. Un bien fou. Parce que pour la première fois depuis quinze ans, je me sens à nouveau comme un être humain, tout simplement. À ses yeux, je ne suis pas un animal, je ne suis pas un meurtrier, je ne suis pas un déchet, une ordure, un salaud. »

 

« Je sais que je ressemble à un danger ambulant. À un animal. Je ne suis même pas sûr d’être capable de me souvenir de comment sourire. Mais quand son sourire à elle illumine ma journée, j’esquisse un rictus qui semble la faire frémir. De plaisir ? De panique ? Je n’en sais rien. »

 

A seulement 17 jours de sa libération, le bout du tunnel se rapproche pour Ash. Mais chaque jour est un peu plus dur que le précédent. Ash est sur ses gardes plus que jamais. Le danger est partout. Il sait qu’à tout moment, on peut lui tomber dessus. Encore plus durant cette période de canicule. Les esprits des prisonniers s’échauffent vite. Et l’arrivée d’Isla ne va rien arranger. Très vite, elle va devenir une proie potentielle pour tous ces prisonniers. Voir une femme dans cette prison insalubre et violente est rare. Isla va toute suite intrigué Ash. Il ne comprend pas ce qu’une femme douce comme elle peut venir faire ici et va lui conseiller de ne pas revenir. Isla n’a pas sa place dans cet enfer au milieu de ces hommes sans foi ni loi qui n’ont plus rien à perdre et risque de s’y brûler les ailes.

 

« Ça n’a rien à voir avec un coup de cœur que j’aurais eu pour cette femme. Ce n’est pas possible parce que je n’ai pas de cœur, j’en suis certain. Il s’est trop atrophié ces dernières années, et il ne ressemble plus qu’à un vulgaire caillou qui bat dans ma poitrine. »

 

« Ash Gilliam est déconcertant. Cet homme se décline en toute une palette de nuances, d’émotions, d’angles durs qui étonnent et attirent. Il est dangereux, intimidant quand ses sourires sont sublimes. Je le trouve attachant, drôle et parfois si doux, quand ses baisers sont désarmants et violents. Excitants. Outrageants. »

 

« Tu es le premier homme que je rencontre et qui me contemple de cette façon. Avec douceur. »

 

Mais Isla se fiche des conseils d’Ash. Malgré la peur et le danger qui rode, elle tient à ce boulot et va même l’apprécier au fil du temps. Isla aime l’idée de pouvoir offrir un peu d’évasion à tous ces hommes. D’autant qu’elle voit bien que certains souhaitent s’en sortir. Isla n’hésitera pas à tenir tête à Ash, à le défier, peu importe qu’il soit un criminel. Elle voit autre chose en lui à travers ses différents actes, notamment quand il va prendre un nouveau prisonnier sous son aile. Ne réussissant pas à faire fuir Isla, Ash va lui offrir sa protection. Avec Isla, Ash a l’impression d’être un homme normal. Elle apporte de la lumière et de la douceur dans ses ténèbres et une vraie bouffée d’oxygène.

 

« Je sais qu’il représente l’interdit, et que je risque gros en jouant avec le feu qu’il représente, pourtant, bon sang, je ne m’étais jamais sentie aussi vivante depuis si longtemps ! Il a fait crépiter quelques étincelles dans ma poitrine où repose un coeur en cendres, et ça me redonne vie. »

 

« Cet homme respire le testostérone, la sauvagerie et le sexe. Il est une bouffée de pure adrénaline, de tension qui vous percute en plein coeur et… Mon Dieu, il m’a complètement renversée. Comme je ne l’ai jamais été. Ash est un uppercut en pleine poitrine, le genre d’homme qui ne s’oublie pas, même après une seconde à peine en face à face. »

 

« Ses sourires sont ma drogue, ma came, mon ecstasy la plus pure, la plus mortelle qui soit. Et j’en ai besoin. J’ai besoin de la sentir couler dans mes veines à en triper pendant des heures. »

 

Isla se sent étrangement à l’aise avec Ash. Cet homme l’intrigue, la fascine et l’attire. Mais hors de question de tomber amoureuse d’un criminel pour Isla. Elle a déjà assez souffert par le passé et s’est promis de ne jamais remettre son cœur dans les mains d’un homme. Et les relations avec les détenus sont interdites. Ash pensait son cœur mort, mais Isla bouleverse tout. Il a envie de la connaitre. Elle le déstabilise complètement. Mais Ash sait qu’il n’est pas à sa hauteur. Il n’a aucune perspective d’avenir et angoisse de sa future sortie, de devoir tout réapprendre de la vie en société. Rien ne l’attend dehors, alors qu’ici, Ash s’est construit une second famille. Se rapprocher d’Isla est aussi dangereux, elle a tendance à lui faire tout oublier. Et la moindre erreur pourrait lui être fatale. Ses ennemis attendent tous le moment idéal pour le tuer.

 

« Je comprend qu’à cet instant, je suis son ancre, et s’il faut que je me noie pour le sauver, je veux bien plonger. Et ne jamais remonter. »

 

« Toi, tu as tout de spécial, Ash. Tu es une bombe d’émotions qui m’explose dans la poitrine dès que je pense à toi, dès que je te vois. »

 

Alors Ash réussira-t-il à éviter tous les pièges tendus par ses ennemis et à se tenir à carreau ? Quel crime a-t-il commis pour se retrouver en prison ? Réussira-t-il à mettre son passé derrière lui et à démarrer une nouvelle vie ?

 

« Tu es solaire, et repousser le soleil, comme si tu souhaitais vivre dans le noir et le froid, c’est contre nature. »

 

« Il n’y a que de la bonté en cette femme, voilà pourquoi je la vois comme un diamant pur et magnifique dès que je pose les yeux sur elle. »

 

J’ai beaucoup aimé cette histoire intense, intrigante et captivante. L’auteure nous plonge dans un univers sombre et différent de ce qu’on a l’habitude de voir. J’ai apprécié cette originalité. L’univers carcéral est vraiment bien exploité. J’ai aimé découvrir la réalité de ce monde, où tout le monde se fait justice soi-même et où même les gardes peuvent être des pourris. Le danger est omniprésent de tous les côtés. J’ai toute suite été immergée dans ce roman et eu l’impression de tout vivre avec les personnages. La tension est à son comble jusqu’au bout. Mon cœur s’est serré et même brisé à un moment. Les larmes n’étaient pas loin de couler. Mais j’ai aussi été terriblement en colère face à certaines injustices. La plume de l’auteure est percutante et addictive.

 

« Je l’aime tellement que je me demande comment j’ai pu vivre aussi longtemps sans cette femme au creux de mon âme. »

 

« Ash m’entoure alors de ses bras, m’attire à lui pour que nous soyons face à face, et tandis qu’il m’embrasse doucement, je me demande si je ne suis pas devenue complètement accro à cet homme, à cet effet si saisissant qu’il a sur moi. Ses beaux yeux verts qui me fascinent totalement. Ses rires si rauques font danser mon cœur. S’il était une drogue, j’aurais déjà plongé, craqué pour lui. S’il était une drogue, je voudrais être son overdose. »

 

Les personnages sont tellement attachants et bien construits. Isla est une femme rayonnante, douce, courageuse, honnête et généreuse. J’ai aimé son caractère. Elle ne se laisse pas faire mais est aussi pleine de compassion et manque de confiance en elle à cause de son passé. Isla a le cœur sur la main et sera d’un grand soutien pour Ash. Avec lui, elle se sentira vivante comme jamais auparavant. Ash est un homme magnétique, tourmenté, protecteur, respectueux et fier. Il a des failles profondes qu’il déteste montrer et est prêt à tout pour ceux qu’il aime. Cet homme cache un cœur en or, est si parfait et la tentation incarnée. Je suis tombée sous son charme. Isla va l’apaiser. Entre Isla et Ash, c’est aussi tendre qu’intense. Leur relation met du temps à se mettre en place. J’ai aimé les voir se chercher et se découvrir au fil des pages.

 

« Isla est une femme qui se gorge de tout ce qui est beau et doux, autour d’elle. Elle n’aime pas qu’un peu, elle aime à la folie. Tout. Tout ce qui lui plaît, tout ce qui la fascine. »

 

« Tu représentes ce recoin de ciel sombre et fascinant qui ne cesse d’attirer mon regard. Tu es peut-être dangereux, Ash. Tu es peut-être brutal, sauvage et violent, pourtant je sais qu’il y a quelque chose de bon en toi. Tu m’as dit que tu n’avais pas de coeur ; c’est faux. Il se trouve là. Il a souffert, il s’est brisé, il s’est étranglé autour des barreaux de ta cage, pourtant s’il était vraiment mort, tu le serais aussi. Tant que tu respires, tant qu’il bat, il peut renaître. »

 

« Je l’attire à moi, le force à s’allonger, sa tête sur mes cuisses, et quand il se recroqueville en enlaçant ma taille, j’ai l’impression d’avoir au creux de mes mains un diamant brut sur le point de se briser. »

 

Les personnages secondaires ont une grande importance dans l’histoire. Je me suis aussi beaucoup attachée à eux malgré leur statut de prisonnier, notamment à Raym, l’ami d’Ash, au gringalet et à Ez, qui est comme un second père pour Ash. Et n’oublions pas Mila, une gardienne de prison qui fait tout pour donner un peu d’espoir à ces prisonniers au lieu de les enfoncer. Je les ai tous quittés avec un gros pincement au cœur. J’en aurais voulu encore et encore. Entre vengeance, malentendus, secret, interdit et haine, cette romance ne manque pas de rebondissements, d’émotions et de danger. Une très belle romance marquante à découvrir !

 

« Je veux être plus que ça, Isla, parce que je t’ai dans la peau comme un putain de tatouage, je t’ai dans chaque battement de ce stupide cœur que j’étais pas censé avoir, et je t’ai dans mon âme. Isla, ma vie ne m’a jamais autant paru plus lumineuse qu’à cet instant. »

 

« Il a remis mon cœur en route, et ce traître a commencé à battre plus fort, à s’intéresser à lui, chose qui n’était plus arrivée depuis si longtemps… J’en avais même oublié à quel point il était bon d’offrir sa confiance à quelqu’un. De le laisser vous toucher, vous bercer le cœur, et en prendre soin. »

 

Note : 4,5/5

 

On se quitte avec trois autres citations que je tenais à vous partager aussi.

 

« Cet homme est hermétique, il est… comme une muraille infranchissable et qui menace pourtant de s’effondrer. Je dois mettre les piliers au bon endroit pour l’aider à tenir le coup. Comme m’y prendre ? Je n’en sais rien. Et ça me tue… »

 

« Quand tu pars, Isla, tu prends tout ça avec toi. Mon cœur, mon oxygène, mon soleil et tout mon bonheur. Ces moindres foutues miettes de bonheur que tu as fait entrer dans ma vie ces deux dernières semaines. Avant toi, je n’avais jamais connu ça. Avant toi, mon existence était une putain de traversée du désert où je crevais à petit feu, et puis tu t’es pointée. »

 

« Elle représente mon opium. Ma dépendance. Ma morphine. Avec elle, je me sens mieux. Heureux. Comme je ne l’avais jamais été de toute ma putain de vie. Jamais je ne la laisserai tomber. Jamais, bordel, je ne la laisserai s’éloigner, car j’en crèverai. Parce qu’en réalité, Isla est plus que ma raison de vivre. Elle est chaque battement de ce cœur qui ne palpite que grâce à elle. De ce cœur qui était mort, et qu’elle a redémarré. Isla est la lumière dans mon obscurité, et ce, à tout jamais. »

 

Elsa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s