Chroniques·Non classé

Dreams on Earth

Auteure : Amélie C. Astier

Autoédition

 

Résumé :

À 16 ans, North Sørensen est un adolescent presque comme les autres. Fils d’une scientifique de renommée internationale et d’un célèbre pirate du XXIème siècle, son quotidien est rythmé par l’écologie et la sauvegarde de la planète. Il rêve d’explorer le monde en le sauvant des jougs de ses ennemis. Militant engagé, il a mille idées et espère pouvoir les concrétiser. Secrètement, North souhaite fonder sa propre association au sein de son lycée pour sensibiliser la jeune génération. Alors qu’il devait rejoindre son père pour un road-trip maritime, l’adolescent se retrouve coincé à Paris pour l’été. Et si North est « heureux » de rester aux côtés de ses amis, il ne se doute pas un seul instant qu’il va vivre sa première histoire d’amour et affronter des difficultés qu’il ne s’attendait pas à croiser.

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur une nouvelle M/M young adult que j’attendais avec impatience. Je remercie Amélie pour l’envoi.

« On ne devrait pas avoir peur d’aimer. »

North a 16 ans et vit à Paris, une ville qu’il est loin d’aimer. Il y étouffe notamment en été à cause de la canicule. C’est un scientifique et un écolo dans l’âme. North n’a pas eu une enfance comme les autres. Il ne voit pas souvent ses parents qui voyagent dans le monde et se battent pour préserver la planète. North les admire pour leurs combats, même-si ça n’a pas toujours été simple de grandir sans leur présence au quotidien. Ses parents sont ses héros. C’est sa grand-mère qui s’est en grande partie occupé de lui. Il en est très proche. Depuis trois mois, il est émancipé et vit seul dans un super appartement parisien.

« Chacun s’invente une conception de l’amour. Il y a autant de définitions que de personnes vivant sur cette planète. On aime comme on le souhaite, de la façon qui nous correspond le mieux et qui nous rend heureux. Chaque individu à sa propre interprétation. »

Depuis ses 14 ans, North a l’habitude de partir chaque été, avec son père, sillonner les océans pour apprendre le métier en effectuant des actions bénévoles pour l’association de son père. D’ailleurs, il compte rapidement rejoindre son père dès qu’il aura son diplôme. Il se faisait une joie de partir à l’aventure encore cette année, de passer du temps avec son père et de rattraper un peu le temps perdu. Malheureusement, il va se retrouver bloqué à Paris. North est habitué à ces perturbations de planning de dernières minutes. Mais il reste déçu. Son été s’annonce morose.

« Il réveille mon cœur quand je l’aperçois, c’est une sensation aussi désagréable qu’envoûtante. »

Ce qu’il ignore, c’est que cet été pourrait bien lui ouvrir d’autres portes et lui réserver bien des surprises. Cet été va marquer un tournant dans sa vie. A commencer par Sofiane, son voisin depuis des années et le grand-frère de son meilleur ami. Ils ont tous les trois grandi ensemble. North a passé beaucoup de temps chez eux. Sofiane a 18 ans et est promis à une grande carrière dans le football. C’est la star du bahut. Bientôt, il deviendra pro. Son avenir se joue cet été. Si North considère Zayn, son meilleur ami comme son frère, il est amoureux de Sofiane depuis quelques temps déjà dans le plus grand secret. Chaque soir, ils se retrouvent sur leurs balcons respectifs pour fumer et échanger. Le temps d’un été, tous deux vont vivre une histoire d’amour aussi belle que douloureuse.

« On peut construire quelque chose d’imparfait, ou ne rien construire du tout, mais je préfère avoir seulement 50 jours pour te voir, plutôt que 365 sans toi. »

Cet été, North a également un objectif : créer sa propre association pour lycéens et étudiants pour sensibiliser sa génération à l’écologie et tenter de sauver le monde à son niveau. Il y pense depuis des mois et a plein d’idées en tête. Ses amis vont l’aider. Ensemble, ils vont devenir acteur de la lutte écologiste. North va vivre un été plein de nouvelles expériences qu’il ne risque pas d’oublier.

« Parce qu’il y a toujours un paradis sur terre, et parfois, il ne s’agit pas seulement d’un lieu. »

J’ai passé un merveilleux moment de lecture avec cette nouvelle authentique, douce, engagée et passionnée. L’auteure m’a une nouvelle séduite grâce aux sujets très intéressants qu’elle aborde notamment l’écologie et les questionnements sur l’adolescence. Encore une fois, on y parle aussi du manque de tolérance face à l’homosexualité, de la peur du rejet face à la différence. C’est un roman qui sensibilise. J’ai adoré suivre cette bande d’amis le temps d’un été. Ils sont tous différents mais s’accordent au final tellement bien les uns avec les autres. La plume de l’auteure est toujours aussi prenante.

« Je suis tombé amoureux de toi, North, alors que j’ai toujours été effrayé à l’idée de l’être et même si nous n’avons eu que cinq semaines, nous aurons de beaux souvenirs. »

J’ai eu un coup de coeur pour le personnage de North. North est un jeune homme mature, indépendant, discret, courageux et aventureux. Du haut de son si jeune âge, North a déjà pas mal d’actions à son actif et a de solides convictions. Il souhaite plus que tout être au cœur de l’action et conquérir le monde qu’il a déjà eu l’occasion de bien parcourir. North a tendance à être un peu en décalage avec les adolescents de son âge. Malgré tout, il a trouvé une seconde famille en ses amis.

« Aime encore, North, n’évite pas les autres parce que je n’ai pas été à la hauteur. Tombe amoureux une seconde fois. Je suis juste jaloux de celui à qui tu parleras jusqu’à tard dans la nuit en lui exposant tes pensées, tes rêves et surtout, ton cœur. Ce mec-là, ou cette nana, qui tu veux, tant que tu es heureux. Il sera chanceux. Et aime cette personne à fond. »

Entre amertume, trahison, non-dits, peurs et doutes, cette nouvelle est intense et riche en émotions. Pour un premier young adult M/M, c’est une réussite. J’ai adoré le petit clin d’oeil à Wade Perkins de « Hors jeu ». Dreams on earth pose les bases de Heaven on earth qui sortira à la rentrée et que j’ai déjà hâte de découvrir rien que pour retrouver tous les personnages pour une plus longue durée cette fois. Je vous recommande grandement cette histoire qui vous plongera au coeur d’un premier amour et de ses sentiments si bouleversants.

« C’est ça l’amour ? Avoir l’impression de ne jamais toucher terre ? »

Note : 4,5/5

 

Elsa

2 commentaires sur “Dreams on Earth

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s