Chroniques·Non classé

Mon insupportable boss

Auteure : Charlie Lazlo

Editions : Addictives

 

Résumé :

Sören est puissant, riche, il n’a peur de rien ni de personne… mais il est un boss exécrable. Ses actionnaires lui imposent donc une Chief Happiness Officer : une cheffe du bonheur, pour remotiver les troupes et faire en sorte que les employés reprennent confiance en leur boîte et en leur directeur. Rose connaît Sören de réputation… et un peu plus, puisqu’ils ont partagé une nuit torride cinq ans plus tôt. Elle hésite à refuser le poste, mais elle en a terriblement besoin. Quand elle arrive dans l’entreprise, elle est déterminée à s’imposer… mais le clash est immédiat. Ils se désirent, s’affrontent, se détestent et sont incapables de se résister. Peu importent les conséquence !

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le premier roman de Charlie Lazlo qui sort en papier. Ce roman m’avait déjà fait de l’oeil lors de sa sortie numérique il y a quelques mois. Et j’ai eu l’occasion de lire la romance de Noël des auteures que j’avais beaucoup aimé. J’attendais donc cette sortie avec impatience. Je remercie Carole des éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

Rose vit à Paris et est cheffe du bonheur. Elle a exercé son métier pendant 5 ans aux US, en Californie. Malheureusement elle a été obligée de rentrer en France. Mais elle compte vite y repartir. C’est là-bas qu’est sa vie et que son métier est vraiment reconnu comme indispensable. Rose croit fermement en l’amour.

« Être en retard, c’est pour faire durer le suspense ? Ou c’est une nouvelle manière de chercher le bonheur ? Je suppose que c’est ce qui explique que je n’ai jamais eu la chance d’arriver dans ce bureau le matin en vous y trouvant déjà ? »

Sören vit à Paris et est à la tête d’une grosse start-up. C’est un patron exécrable et très exigeant. Un acharné du travail. Sa vie tourne uniquement autour de son boulot. Il y passe même les week-ends. Il rentre chez lui uniquement pour dormir ou retrouver ses conquêtes d’un soir. Sören a très peu d’attaches. Mais se préoccupe par contre beaucoup de l’environnement. Sören n’a pas eu une enfance facile. Et il en porte encore les blessures aujourd’hui.

« Moins de blabla, plus d’action, Sören. Il faudra te montrer créatif si tu veux remonter dans mon classement. »

Il y a cinq ans, juste avant que Rose parte aux US, Rose et Sören ont couché ensemble lors d’une soirée, sans même se connaitre. Ce n’est pas le genre de Rose mais sachant qu’elle partait le lendemain à des milliers de kilomètres, elle ne s’est pas posée de questions. Tous deux ne pensaient jamais se revoir. Mais Rose va être embauchée comme responsable du bonheur dans la start-up de Sören. Ces derniers temps, la situation est catastrophique dans sa start-up. Ses employés le quittent un à un face à son comportement tyrannique et son manque d’estime envers eux. Pour le bien de l’entreprise, Sören ne peut plus se permettre d’autres départs. Sa DRH a donc décidé d’embaucher Rose.

« Et de deux… Pour l’instant, c’est assez créatif pour vous, mademoiselle Legrand ? On dirait bien que cette nuit, c’est moi qui apporte le bonheur… »

« Je te laisse ma culotte, ça te fera un souvenir quand ta main ne te suffira plus… »

Rose sait que Sören est celui avec qui elle a couché il y a cinq ans. Elle n’avait pas forcément envie de le revoir mais elle a besoin de ce travail. Sören va toute suite prendre un malin plaisir à l’embarrasser. Pour lui, ce job est une connerie. De toute façon, il se fout du bonheur et du bien-être de ses salariés. Seule la productivité compte à ses yeux. Il conteste les idées de Rose et l’agace. Tout ce qu’il veut, c’est la faire fuir. Mais celle-ci ne compte pas se laisser faire et faire tout son possible pour ramener la sérénité dans la boite de Sören. Rose n’est pas du genre à se décourager facilement. Leur relation est conflictuelle. Mais l’attirance est toujours là.

« Plus elle s’abandonne, plus je la veux. Plus elle résiste, plus je la veux. Plus je l’ai… et plus je la veux. »

Rose tient fermement à rester professionnelle. Elle ne veut pas perdre la confiance des salariés. Mais difficile de résister à ce Sören toujours aussi con mais encore plus sexy qu’avant. D’autant qu’il a bien envie de la faire craquer. Tous deux vont se pousser dans leurs retranchements. Sören va avoir besoin de Rose. Ils vont jouer à un jeu dangereux. Rose pourrait bien se brûler les ailes encore une fois. Elle a tendance à s’emballer un peu trop. Sortira-t-elle indemne de cette histoire ? Aura-t-elle le droit à son propre bonheur ? Pourquoi est-elle revenue en France ? Réussira-t-elle à conserver ce job ?

« Mon bonheur, à moi qui me targue d’en être une spécialiste, c’est lui, désormais, qui le tient entre ses mains. »

« De toute façon, tu veux que je te dise, Sören ? Le bonheur, c’est manifestement pas ton truc… »

Je me suis régalée avec cette histoire sensuelle pleine d’émotions et de tensions. J’ai été surprise par le tournant que prend l’histoire à un moment donné. Et j’ai beaucoup apprécié la tournure qu’a pris la romance par la suite. Ce roman est bien rythmée et plein de sarcasmes. J’ai beaucoup aimé voir les personnages se chercher. Entre manipulation, passion, mensonge, malentendus et provocations, cette histoire est vraiment très addictive. Et la plume des auteures est agréable à lire.

« Un nouveau shoot de bonheur est aussitôt instillé dans mes veines, et un sourire idiot étire mes lèvres. Bordel, j’ai envie de la reprendre dans mes bras, de la refaire tournoyer, serrée contre mon cœur, comme un con enivré de félicité, à l’infini. »

Rose est une femme dynamique, pétillante, déterminée, généreuse, bienveillante et optimiste. Elle a le coeur sur la main et est pleine de bonne volonté. C’est un rayon de soleil. Elle croit fermement en la nature humaine et aime propager du bonheur. Rose est par contre moins bonne en ce qui concerne son propre bonheur. J’ai aimé la voir remettre Sören à sa place. Sören est un homme arrogant, asocial, insupportable, fier, froid, autoritaire et méprisant. Il manque d’humanité et a un caractère pourri. C’est un maniaque du contrôle. Mais quand on creuse bien au fond de lui, on y découvre aussi un homme tendre, attentionné, sensible et courageux. Sa détresse et son combat sont touchants. Un coeur se cache sous son armure.

« Il me repose et me contemple avec ce qui ressemble à de l’émerveillement. J’ai l’impression d’être la plus belle chose qu’il ait jamais admirée et mon cœur repart pour une nouvelle cavalcade. Je l’aime. Je l’aime. Je l’aime. »

Tout oppose Rose et Sören en apparence. Sauf leur désir intense et violent l’un pour l’autre. Leur relation est aussi électrique que tendre. Tous deux forment un cocktail détonant. Rose va fissurer la carapace de Sören et lui réapprendre à s’ouvrir aux autres et à aimer. La vie de Sören va se trouver complètement bouleversée. Je vous recommande grandement cette jolie comédie romantique qui va vous mettre du baume au coeur en ces temps un peu maussades.

« Tu m’as réappris à m’ouvrir aux autres, Rose. À être de nouveau heureux, quand tu es là, bien sûr, mais aussi juste parce que je sais que je vais te retrouver, toi, ton énergie communicative et ton petit corps sexy qui me donne envie de te dévorer. Mais surtout, tu m’as réappris à aimer. Plus précisément… A t’aimer, Rose. »

Note : 4,5/5

 

Elsa

3 commentaires sur “Mon insupportable boss

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s