Chroniques·Non classé

Be my baby

Auteure : Lily Tortay

Editions : HQN

 

Résumé :

Cette nouvelle colocation est la meilleure chose qui pouvait arriver à Rose. Quoi de mieux que d’avoir deux super nanas comme colocataires quand on cherche à oublier son ex-petit ami possessif ? En plus, cet appartement parisien avec terrasse est sublime, et Rose adhère déjà à 100 % au principe des soirées cosmopolitan. Sans oublier que Charles, le voisin, est absolument canon. Mais ses colocataires l’ont bien mise en garde : il séduit toujours la petite nouvelle avant de lui briser le cœur. Alors, si Rose veut une chance de rester dans cette colocation, elle ferait mieux de croiser le voisin le moins possible…

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le nouveau roman de Lily Tortay. J’ai adoré les deux autres que j’ai lu d’elle. Et celui-ci me faisait de l’oeil depuis sa sortie. J’ai donc craqué.

« De toute façon, je suis sûr que tu finiras par accepter de sortir avec moi. Avec toi, mon charme prend un peu plus de temps pour agir, mais je suis confiant. »

Rose a 28 ans et vit à Paris. Elle est illustratrice free-lance de livres pour enfants. Elle aime dessiner depuis toute petite. C’était même son échappatoire face à son enfance chaotique. Rose est passionnée par son métier. Jusqu’à maintenant, elle vivait seule dans un studio. Mais elle a dû le quitter précipitamment. Elle a réussi à trouver rapidement une colocation avec deux autres filles dans un appartement de rêve.

« Et puis quand j’embrasse, je suis tellement bon que les filles ont du mal à se remettre, alors j’évite, pour le bien de tout le monde ! Imagine pour les mecs qui passent après moi, ça ne leur laisserait aucune chance de conclure »

Charles a 30 ans et vit à Paris en colocation avec son meilleur ami. Il a racheté une petite boite d’édition il y a deux ans. Il est passionné de littérature depuis tout petit. Charles a dû s’opposer à son père pour pouvoir faire ce qu’il voulait. Leurs relations sont tendues. Son père aurait aimé qu’il reprenne l’entreprise familiale. Charles est plutôt de sa mère par contre.

« Il n’y a pas si longtemps, j’avais envie de te frapper quand je te voyais, et maintenant, je dois me retenir pour ne pas passer mon temps à t’embrasser. »

Si Rose va avoir une super première impression sur l’immeuble et l’appartement, elle va vite se rendre compte que le voisinage n’est pas idéal. Charles est son voisin et c’est un véritable tombeur. Il enchaine les conquêtes et a fait fuir toutes les colocs précédentes. Et Charles semble très intéressé par cette nouvelle voisine. Il compte bien l’avoir. Mais Rose n’a pas la tête à ça. Elle sort d’une séparation difficile et n’a pas l’intention d’avoir une nouvelle relation, même éphémère. Elle ne veut pas finir comme les anciennes colocs. Charles est tout ce qu’elle déteste : dragueur, riche et nonchalant. Mais il a du charme malgré tout.

« Tu te souviens de ce que je t’ai dit sur le fait d’embrasser quelqu’un, me demande-t-il en prenant mon visage entre ses mains. Tu n’es pas comme les autres, Rose, tu es bien au-delà… »

Fuir Charles et lui résister va s’avérer compliqué sachant que leurs terrasses sont collées l’une à l’autre. Rose n’est pas au bout de ses surprises. Malgré leurs différences sociales, tous deux ont plus de points communs qu’elle le croit. Mais avant de pouvoir espérer avoir une autre histoire d’amour, Rose a ses propres batailles à mener. Ce n’est pas une femme qui s’ouvre facilement et elle va devoir faire face à beaucoup de changements dans sa vie. Rose est pleine d’incertitudes. Charles arrivera-t-il à gagner sa confiance et à faire tomber ses barrières ?

« Tu as ce petit supplément d’âme que les autres n’ont pas. »

« Ma Rose, tu as tellement d’épines qu’il va encore m’arriver d’être dépassé, mais je suis là pour toi. »

Cette lecture démarrait plutôt bien. Je suis toute suite entrée dans l’histoire. Malheureusement tout a fini par aller beaucoup trop vite à mon goût. J’ai trouvé que le comportement du personnage masculin manquait de cohérence. D’un seul coup, il change complètement. J’aurais vraiment aimé que les personnages se cherchent un peu plus, qu’il y ait un vrai jeu de séduction entre eux. Leur couple se construit dès les premières pages. Tout était beaucoup trop simple entre eux. Quelques longueurs finissent par se faire ressentir à cause du manque de rebondissements. Il faut attendre la moitié de l’histoire pour qu’il y ait un vrai rebondissement.

« Je ne sais pas si le bonheur, c’est d’être assis sur un canapé dans les bras de son petit ami, mais en tout cas, ça y ressemble »

La fin est trop brutale. Je suis malheureusement passé à côté de cette histoire. J’ai eu du mal à ressentir de vraies émotions. J’ai toute de même aimé les quelques sujets traités mais celui des différences sociales, de la précarité et des relations familiales toxiques. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. J’ai même préféré les personnages secondaires aux principaux. J’ai trouvé qu’ils apportaient vraiment de la profondeur à l’histoire. J’ai aimé le côté cash de Louise, une des colocs de Rose. Et la plume de l’auteure reste agréable à lire.

« Quand nous avons dormi ensemble et que je t’ai tenue dans mes bras, je me suis senti à ma place. Quand nous avons fait l’amour, j’ai su ce que signifiait ne faire qu’un. Il y a une telle communion entre nous… À chacun de ces moments, tu n’as jamais triché. Rose, tu es mon évidence. »

Rose est une femme courageuse, maladroite, indépendante, déterminée et solitaire. Elle manque un peu de confiance en elle et n’a pas eu un démarrage simple dans la vie. Rose a des blessures profondes et a grandi dans la précarité. Grâce à Charles, elle va apprendre à lâcher prise, découvrir les plaisirs simples de la vie et tirer un trait sur son passé. Charles est un homme arrogant, mystérieux, généreux, obstiné mais aussi attentionné et doux. Il a eu une belle enfance et n’a jamais manqué de rien. C’est un homme bien sur lequel on peut compter. J’ai malgré tout trouvé son comportement un peu excessif et étouffant par moment. Si vous aimez les histoires sans prise de tête avec quelques petits rebondissements, cette histoire devrait vous plaire.

« Il m’a fallu une seconde pour tomber amoureux de toi. Ce n’est pas une question de temps. »

Note : 3/5

 

Elsa

 

2 commentaires sur “Be my baby

  1. Je ne connais pas l’auteur mais le fait que ça parle de colocations me tente bien, ces derniers temps j’en ai accumulé certains sur ce thème là dans ma PAL. La seule chose qui me dérange c’est que ça aille trop vite, je n’aime pas non plus. Plus ça met du temps (enfin pas trop quand même) meilleur le livre est je trouve 🙂 A voir si je me laisse tenter ou pas

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s