Chroniques·Non classé

Stepbrother & mojitos

Auteure : Adriana Dreux

Editions : Addictives

 

Résumé :

Calliopé est spécialiste des gaffes et des mauvaises décisions. La dernière en date ? Boire beaucoup trop de mojitos en boîte pour oublier sa rupture, sauter sur un inconnu aussi sexy que sensuel en complimentant ses fesses… et coucher avec lui avant de s’enfuir comme une voleuse. Cela aurait pu rester une soirée sans conséquences dont elle aurait ri avec sa meilleure amie par la suite. Sauf qu’elle retrouve cet inconnu assis sur le canapé de sa mère ! Alors Calliopé se rend compte qu’elle a couché avec Darren, le fils de l’ex-compagnon de sa mère, qu’elle n’avait pas vu depuis dix ans ! Son ancien demi-frère ! Il est arrogant, sûr de lui, déterminé à la séduire… et Calliopé a beau vouloir résister, ce n’est pas gagné !

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le roman d’une nouvelle auteure. Le résumé m’a toute suite tenté. Je remercie Carole et les éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

« Darren est comme une rose : à la fois magnifique et difficile à toucher. »

Calliopé a 23 ans et vit à Londres. Elle tient sa propre boutique de fleurs depuis 3 ans. Elle a dû se battre pour faire de sa passion son métier. Et elle travaille beaucoup aujourd’hui pour que son affaire marche. Tout allait bien dans sa vie. Elle était en couple depuis deux ans avec Matthew. Malheureusement, il vient de la quitter pour une autre. Pour Cali, ça a été un coup de massue. Elle ne s’y attendait pas. Elle a le coeur brisé, a tendance à douter d’elle et a bien du mal à se remettre. Elle se voyait faire sa vie avec cet homme avec qui elle a vécu beaucoup de bons moments.

« – C’était petit, tu sais ! Heureusement qu’il savait bien manier son manche ! Sam éclate de rire, m’entraînant dans son hilarité. – Je te jure ! C’était tellement petit que parfois ça me faisait des chatouilles ! »

Pour lui changer les idées, sa meilleure amie Sam va la trainer dans une boite branchée. Pour oublier et profiter un minimum de sa soirée, Calliopé va abuser de majitos et coucher avec un homme, alors que les coups d’un soir, c’est pas du tout son truc normalement. Directement, après l’acte, elle va avoir honte et s’enfuir. Elle pensait ne plus jamais le revoir. Mais le destin va en décider autrement quand quelques jours plus tard, elle va se retrouver face à cet homme dans le salon de sa mère. C’est la panique !

« – Tu pourrais pas le rapetisser, beau gosse ? – Pourquoi ? – Parce qu’il est trop gros ! Admettons que tu sois dans un magasin de vêtements. Si tu fais du L et qu’on te donne un XS, tu sais que tu ne pourras pas le mettre, car il va être trop serré et finir par craquer, et bah c’est pareil ! Ton pénis magique est un L, voire un XL et mon vaginou est un XS, ça ne va pas. »

Darren est directeur marketing. C’est l’ex demi-frère de Calliopé. Son père et la mère de Cali ont eu une histoire qui a duré 5 ans et qui s’est terminée il y a 8 ans. Ils ont vécu plusieurs années sous le même toit mais n’ont jamais vraiment noué de liens. Darren sortait souvent avec ses amis était renfermé. Leurs parents sont restés bons amis malgré leur séparation. Mais Calliopé n’avait jamais revu Darren depuis 8 ans. Elle ne l’avait pas du tout reconnu.

« En tout cas, ma jolie, les tee-shirts taille unique s’adaptent à toutes les morphologies, et je suis sûr que tu vas y trouver ton plaisir malgré mes mensurations. »

Pour Calliopé, malgré l’attirance qu’elle ressent et cette connexion qui les unie, leur relation est désormais impossible. Elle a peur de la réaction de sa mère et de son ex beau-père qui compte beaucoup pour elle. Il l’a aidé à traverser une période difficile. Le problème, c’est que Darren est déterminé à l’avoir. La situation ne le dérange pas du tout. Au contraire, elle l’amuse. Il va la pousser dans ses retranchements et ne lâchera rien. Cali réussira-t-elle à résister à la tentation ou finira-t-elle par assumer son attirance pour Darren ? Elle va également devoir faire face au retour de son ex. Lui redonnera-t-elle une chance ? Quel choix fera-t-elle entre Darren et Matthew ?

« Darren est le seul à me faire vivre tout ça, à me faire vibrer comme nul autre, à me faire sentir femme tout simplement. Je le hais, je le déteste mais il me fait également ressentir cette sensation qui rend mon cœur plus léger quand je suis avec lui. »

J’ai beaucoup aimé le début du roman. C’était frais, addictif et drôle. La plume de l’auteure est très agréable. Mais j’ai vraiment eu du mal avec le comportement du personnage féminin. Calliopé ne sait vraiment pas ce qu’elle veut. J’ai eu envie de la secouer à plusieurs reprises pour la faire réagir. Pour moi, elle se mettait vraiment des barrières pour rien. Elle s’inventait une relation impossible et dramatisait trop alors qu’elle n’a jamais eu aucun vrai lien familial avec Darren. A cause d’elle, l’histoire a fini par tourner en rond. Avec elle, c’est un pas en avant et deux en arrière. J’ai fini par me lasser du coup. C’est dommage parce que l’histoire démarrant vraiment bien. Ce qui m’a aussi dérangé, c’est le côté triangle amoureux. D’ailleurs, si j’avais su que c’en était un, je ne l’aurai pas demandé.

« Je suis amoureuse de sa douceur, de sa jalousie, de son côté malicieux, de sa folie, de ce qu’il est prêt à faire pour être simplement avec moi, de son côté protecteur, de son impulsivité, de son corps, de son âme… Il est ma drogue et comme toute drogue, je n’ai pas le droit de le consommer. Il m’est interdit. »

Calliopé est une femme indépendante, sentimentale, courageuse et entêtée. Elle n’est pas du genre à se laisser faire. Elle aime sa zone de confort et déteste l’inconnu. Elle se soucie beaucoup trop du regard des autres. Je l’ai trouvée vraiment dure avec Darren. Je n’ai pas vraiment compris ses choix. Elle a tendance à trop fuir plutôt que d’affronter les problèmes. Darren est un homme arrogant, charismatique, envoutant, doux, attentionné, protecteur et ambitieux. Il sait ce qu’il veut. Je l’ai trouvé vraiment patient avec Calliopé. Et j’ai aimé son côté taquin.

« Malgré la force brute et animale dont il a fait preuve quelques instants auparavant, je ne voudrais me trouver nulle part ailleurs qu’entre ses bras. Il n’y a pas d’endroit plus rassurant en ce monde à mes yeux, je m’y sens en sécurité. »

J’ai aimé voir les personnages se chercher. Mais j’aurai aimé que ça ne dure pas aussi longtemps. Entre passion, doutes, provocations, mensonge et rancoeur, cette histoire vous fera sans doute passer un bon moment si vous aimez les triangles amoureux et que vous avez envie d’une histoire sans trop de prise de tête. Pour moi, ce roman manquait aussi d’un peu de mystères. Et j’ai été un peu frustré qu’il n’y ait pas d’épilogue. Je suis un peu restée sur ma faim.

« Il m’a rendue accro à lui comme on peut devenir accro à l’alcool, à la cigarette ou à la drogue. Je suis ivre de lui. Bilan ? Il m’est indispensable et aucun traitement, aucun médecin ne pourra me soigner de lui. La maladie d’amour est incurable. »

Note : 3/5

 

Elsa

2 commentaires sur “Stepbrother & mojitos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s