Chroniques·Non classé

Not for you

Auteure : Marion Carmin

Editions : Addictives

 

Résumé :

Andréas revient à Paris pour le mariage de son frère. Après cinq ans de voyages et de missions humanitaires, son arrivée en France est compliquée : il a changé, il est confronté à des souvenirs difficiles, les liens avec sa famille se sont distendus… Et pour couronner le tout, le passé lui explose particulièrement à la figure lorsqu’il rencontre la fiancée de son frère : Faustine. Leur amie d’enfance. Son premier amour. La plus belle nuit de sa vie en Argentine. Et la pire trahison. Il lui en veut, elle le hait, et pourtant la passion et le désir n’ont jamais été aussi puissants. Ils ont toutes les raisons de ne pas craquer… mais ce n’est jamais aussi simple.

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le premier roman d’une nouvelle auteure Addictives. Le résumé m’a toute suite tenté. Je remercie Carole des éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

« Faustine. Il faut que je te dise… je sais parfaitement nouer mes cravates tout seul. C’était juste une excuse pour t’avoir au plus près de moi, m’avoue-t-il, sans l’ombre d’un remords. »

Andréas a 31 ans et vient de partir 5 ans en missions humanitaires à travers le monde à la suite d’un drame. Il avait tout pour lui mais rester était impossible pour lui. Ça a été un électrochoc et lui a fait comprendre que la vie qu’il menait ne lui plaisait pas vraiment. Il a donc tout plaqué. Aujourd’hui, il est de retour à Paris pour le mariage de son frère jumeau. Il n’était jamais revenu depuis 5 ans. Il a vécu beaucoup de choses en 5 ans et a eu le coeur gros de quitter le Bénin, où il y a mené une vie réduite à l’essentiel mais heureuse. Sa réadaptation s’annonce difficile. Il n’était plus habitué au bruit et à la foule. Il ne compte pas rester longtemps en France.

« Je t’aime, Faustine, je suis amoureux de toi depuis plus de quinze ans, non, en fait je crois que je t’aimais déjà avant. Je suis fou de toi. Pas une journée ne s’est écoulée sans que je ne pense à toi. J’ai fait tout ce que je pouvais pour t’oublier, pour passer à autre chose, mais on peut constater que c’était un échec total. Tout me ramène toujours à nous deux, ensemble. Je suis complètement mordu. Irrémédiablement accro à toi. »

Mais il n’est pas au bout de ses surprises et pourrait changer d’avis. Andréas n’a encore jamais rencontré la fiancée de son frère. Il est loin de s’imaginer que c’est son premier amour : Faustine. Leurs parents sont amis et ils se connaissent depuis l’enfance. C’était sa meilleure amie. Et à l’adolescence, des sentiments plus forts ont fait leur apparition. Mais Andréas n’a jamais osé lui avouer son amour par peur de détruire leur relation. Mais il y a 4 ans, le destin les a réunit en Argentine alors qu’Andréas était en mission et Faustine en vacances. Ils ont passé dix jours merveilleux ensemble. Mais quelque chose les a finalement séparés. Faustine est rentrée en France avec le coeur brisé. Et Andréas a poursuivi ses missions.

Faustine a 29 ans et est sous-chef dans un restaurant étoilé. Se faire accepter, parmi l’équipe, n’a pas été facile mais elle s’est accrochée. Et aujourd’hui, elle s’y plait et est vraiment passionnée par son travail. Elle a dû se battre contre la volonté de son père pour pouvoir exercer ce métier. Il a toujours voulu diriger sa vie. Et Faustine a toujours cherché à avoir son approbation et son amour. Elle est en couple depuis plus de trois ans avec Edouard, le frère d’Andréas.

« Je crois qu’au fond, même si je ne voulais pas l’admettre, j’ai toujours su que ce serait toujours toi. »

Lorsqu’Andréas et Faustine se retrouvent l’un en face de l’autre, c’est le choc. Faustine ne savait pas qu’Andréas était rentré en France. Tous deux ne se sont jamais oubliés et sont très troublés de se revoir. Personne n’est au courant de leur courte histoire. Le passé et le présent de Faustine vont se percuter. D’autant qu’Andréas l’aime toujours et compte la récupérer avant qu’il ne soit trop tard. Il ne lâche pas l’affaire. Peu importe qu’il faille briser le couple de son frère. Il ne peut pas rester sans rien faire. Il lui reste seulement 50 jours avant le mariage. Il est persuadé que leur histoire n’est pas finie et que son frère n’est pas du tout faite pour Faustine. Tous deux ont des caractères et idéaux opposés.

« Comment puis-je à nouveau laisser s’en aller celle pour qui mon cœur s’envole chaque fois qu’elle me regarde avec ses iris bleus qui crépitent de malice, chaque fois que j’entends son rire cristallin et chaque fois qu’elle me sert son petit sourire qu’il soit espiègle, charmeur ou même triste, dans ses jours les plus sombres. »

Andréas va se battre pour leur histoire. Et de rencontres en rencontres, Faustine va être de plus en plus perturbée. Les doutes vont s’immiscer en elle. Toute sa vie est remise en question par son retour. La culpabilité la gagne. Entre coeur et raison, quel choix fera-t-elle entre les deux frères ? Aura-t-elle le courage d’annuler son mariage ? Edouard est-elle vraiment celui qu’il lui faut ? N’est-il pas trop tard pour une histoire entre Andréas et Faustine ? Et que se passera-t-il lorsque la vérité sur leur courte histoire éclatera ? Comment réagira Edouard ? Andréas retrouvera-t-il ses marques en France ou repartira-t-il ?

« Je veux pouvoir te prendre dans mes bras, effleurer tes lèvres et éprouver leur douceur, emmêler mes doigts dans tes cheveux. Je veux pouvoir embrasser et caresser ta peau chaque jour. »

J’ai eu un coup de coeur pour cette histoire vraiment bien construite. Tout est très bien dosé. Je suis entrée dedans dès les premières pages. Et j’ai eu bien du mal à en ressortir tant l’histoire était prenante et riche en rebondissements jusqu’aux dernières pages. J’ai eu les larmes aux yeux face au beau geste d’un des personnages, dont je ne vous dirai pas le nom pour ne pas trop vous en révéler. J’espère que vous le découvrirez par vous-mêmes. Ce que j’ai aussi aimé, c’est le fait que cette histoire bouleverse un peu les codes. Et la plume de l’auteure est vraiment addictive.

« Cette femme est enfin à moi, et j’ai encore du mal à le croire. Jamais je n’aurais cru pouvoir vivre et ressentir la force d’un tel amour. »

« Je sais, je suis sûre de ce que je veux, de ce que je ressens. Et ce que je veux, c’est toi, maintenant et pour toujours ! Je ne veux plus attendre et risquer de te perdre. »

Les personnages sont attachants et touchants. Andréas est un homme pragmatique, attentionné, envoutant, franc, passionné et plein de bonne humeur. Son seul défaut, c’est qu’il manque un peu de tact parfois. Faustine est une femme entière, déterminée, entêtée, généreuse, spontanée, ambitieuse et pétillante. Son personnage est une bouffée d’air frais. C’est une femme de caractère. Grâce à elle, Andréas va faire la paix avec lui-même et surtout avec son passé, ce qui l’a fait fuir il y a 5 ans.

« Je ne te veux pas seulement quelques nuits ou quelques semaines, je te veux dans tous mes matins. Je te veux tout entière et je veux tout avec toi. Je mettrai un point d’honneur à me faire pardonner, chaque jour. »

Entre eux, c’est intense. Leur complicité est tellement évidente et belle. J’ai eu un pincement au coeur en les quittant. J’ai aussi beaucoup aimé les personnages secondaires qui sont assez nombreux et apportent beaucoup à l’histoire. Entre trahison, tensions, vengeance, doutes, malentendus et secrets, cette histoire ne vous laissera aucun répit. Je vous recommande grandement cette très jolie histoire qui sort un peu de l’ordinaire et qui est pleine d’émotions. Pour un premier roman, c’est une véritable réussite. J’ai déjà hâte de lire l’auteure à nouveau.

« Dans ce baiser digne des plus belles comédies romantiques, je lui fais passer tout l’émoi qui me secoue depuis que je l’ai aperçue au bout de l’allée, et c’est comme si le temps s’arrêtait. Comme si tout disparaissait autour de nous. »

Note : 5/5

 

Elsa

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s