Chroniques·Non classé

Rome – marked men tome 3

Auteure : Jay Crownover

Editions : J’ai lu

Collection : Pour elle

 

Résumé :

Intrépide et pleine de vie, Cora Lewis est aussi celle qui veille sur ses amis « bad boys » tatoueurs, dans le salon Marked où elle officie comme perceuse. Derrière son apparente joie se cache un cœur brisé et Cora est bien décidée à ne plus jamais se laisser embraser par une passion dévorante. Elle attend maintenant l’homme parfait, sans bagages douloureux ni histoire dramatique, avec qui elle pourra s’engager. Et elle rencontre Rome Archer. Sous ses airs rassurants d’ancien soldat, Rome est en fait têtu, autoritaire et rigide. Pas très « homme parfait » ! Et surtout il revient du front… Si Rome avait l’habitude d’être le grand frère protecteur, le fils aimant, le bon soldat, aujourd’hui il n’est aucun de ces hommes-là. Traumatisé, il cherche un moyen de survivre et de reprendre le cours de sa vie, malgré les démons de la guerre qui le rongent. Pour cela, il pensait être seul, jusqu’à ce que Cora débarque dans sa vie et l’éclaire de mille couleurs. Parfois les mauvais chois sont les meilleurs.

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur Rome. J’avais tellement hâte de lire ce tome depuis que j’ai lu le premier sur Rule. J’ai direct adoré Rome en tant que personnage secondaire. Du coup, j’étais curieuse de découvrir son histoire à lui.

Cora est une femme franche. Elle gère le salon de tatouage The marked et y est également perceuse. Elle n’a pas eu une enfance facile. Sa mère l’a laissée seule avec son père qui travaillait dans la marine. Elle a passé son temps à aller d’une base navale à une autre et a été élevé par des nounous la plupart du temps. Côté amour, à 17 ans, elle a cru avoir trouvé le bon. Ils allaient même bientôt se marier. Avec lui, Cora se pensait enfin chez elle. Mais il l’a trompé et lui a brisé le cœur. C’est grâce aux gars du Marked qu’elle a survécu. Depuis, Cora se protège. Elle a très peu de relations avec des hommes. Elle est à la recherche de l’homme parfait.

« Elle avait un goût sucré. Elle avait un goût de rédemption. Elle avait le goût d’un avenir que je n’avais plus à deviner. »

Rome revient d’Afghanistan. Il n’est désormais plus un soldat. Et il a bien du mal à trouver un sens à cette nouvelle vie après avoir passé presque 10 ans dans l’armée. Tellement de choses ont changé depuis son départ il y a un an. Il n’arrive toujours pas à accepter le secret de Rémy et de ses parents et le fait que Rule n’ait plus besoin de lui puisqu’il est heureux avec Shaw maintenant. Il n’arrive pas à savoir quoi faire de sa vie maintenant. Et il est hanté par tout ce qu’il a vécu à l’armée. Il fait beaucoup de cauchemars. Il cherche désespérément sa voie. Côté cœur, Rome est loin d’être un Don Juan.

« Elle avait raison, j’étais en un million de morceaux éparpillés et il me manquait sûrement plus d’un boulon pour tout remettre en place »

Entre Rome et Cora, c’est plutôt explosif. Ils se sont souvent croisés mais ils ne se connaissent pas. Aucun des deux ne refuse de lâcher prise. Ils ont deux forts caractères. Et Rome est très désagréable et pessimiste. Il n’a plus rien du Rome qu’on a appris à connaitre dans le premier tome. Il est complètement perdu et repousse tous ses proches. Il devient incontrôlable et se noie dans l’alcool. Il est loin d’être l’homme responsable qu’il était avant. Cora a bien du mal à voir en lui un mec bien comme tout le monde semble le penser. Elle n’hésitera pas à le remettre à sa place contrairement au reste de la bande. Il est loin de lui faire peur. Elle ne peut pas le laisser semer la pagaille dans la bande.

« Rome Archer était une force qu’il fallait voir à l’œuvre, une tempête en préparation faite de pensées brisées et de démons dangereux, de culpabilité mal placée et d’un avenir incertain. Je n’en étais pas sûre, mais j’avais le pressentiment que j’étais peut-être l’une des seules personnes capables de résister à la destruction que laissait la tempête dans son sillage »

Malgré cela, Rome reste un homme magnétique. Et Cora a bien du mal à se montrer indifférente face à sa carrure imposante même s’il est loin d’être l’homme parfait dont elle rêve. D’autant que Cora a un grand cœur et qu’elle ne peut s’empêcher d’avoir envie de prendre soin et d’aider tout le monde. Mais jusqu’où les mènera cette relation ? Rome est dangereux. Il pourrait faire tomber toutes les barrières de Cara. Elle perd toute sa rationalité dans ses bras. Mais arrivera-t-elle à le laisser entrer dans sa vie ? Lui fera-t-elle confiance même s’il est imparfait ? Rome acceptera-t-il l’aide de Cora ? Et si ensemble ils trouvaient leur équilibre ?

« Cela ne faisait rien qu’il ait l’air perdu comme un enfant dans le noir, que son passé soit plus lourd et plus dur à affronter que les autres, ou qu’il ne pense pas à demain, encore moins à l’avenir. Si je n’étais pas sûre d’être prête à complètement abandonner mon rêve, Rome se posait comme un obstacle m’empêchant d’y parvenir. Je ne pouvais pas ignorer qu’il y avait quelque chose entre nous, et il était temps de ne plus avoir peur et de savoir précisément de quoi il s’agissait. »

J’ai eu un gros coup de cœur pour Rome. Ce tome est tellement intense, riche en émotions et plein de profondeurs. Rome m’a littéralement retourné le cœur et tellement émue. Je suis directement entrée dans l’histoire et je ne voulais pas en ressortir. J’aime tellement toute cette bande d’amis. C’est un vrai bonheur de passer du temps avec eux. Ils sont si loyaux les uns envers les autres. J’ai adoré découvrir plus d’autres personnages comme Asa et Nash qui sont pas mal mis en avant aussi dans ce tome. J’ai aimé suivre de nouveau la famille Archer et les voir avancer encore dans leur deuil de Rémy. Une scène m’a beaucoup touché. Je suis complètement sous le charme de cette saga.

« C’est ce que nous faisions. Nous nous sauvions. Il m’avait convaincue d’arrêter de vivre dans la peur. Je lui avais fait comprendre que celui qu’il voulait être et ce qu’il choisissait de faire était suffisant. Il n’avait pas besoin d’être quoi que ce soit de plus. Il n’était pas parfait, je n’étais pas parfaite, mais l’amour que nous avions l’un pour l’autre… rien n’était plus parfait que cela. »

Cora et Rome sont tellement attachants. Cora est une femme haute en couleurs. Elle a l’air petite et fragile mais c’est un vrai pitbull. Elle est pleine de surprises. Elle est indocile, extravertie et audacieuse. Elle dit tout ce qu’elle pense. Et elle a tout de même des blessures. Elle est terrifiée par l’amour. Elle a tellement peur d’avoir le cœur brisé une seconde fois. Et pourtant, face à ses amis en couple, elle se sent si seule. Rome est aussi fort que faible. Et elle a bien du mal à accepter de ne plus être aussi solide qu’avant. L’armée lui a laissé beaucoup de cicatrices autant physiques que mentales. Il est très perturbé et si vulnérable. J’ai eu le cœur brisé de le voir si triste et perdu. J’avais envie de le prendre dans mes bras.

« Tu es mon homme, personne d’autre ne me fait ce que tu me fais, et c’est tout ce qui compte. Je ne savais pas ce que voulait dire « parfait » avant toi. »

Rome s’est souvent sacrifié pour ses proches et maintenant, il ne sait plus comment vivre sans qu’on ait besoin de son aide. Il n’arrive plus à trouver sa place au sein de sa famille. Il a beaucoup de culpabilité en lui et un sens du devoir et de l’honneur incroyable. C’est un homme protecteur, fiable, déterminé et en même temps devenu imprévisible. Il est tellement beau dans ses imperfections. Rome et Cora sont adorables ensemble et si honnête l’un envers l’autre. Ils sont différents mais ils s’accordent très bien ensemble. Grâce à Cora, Rome va retrouver espoir en l’avenir et se reconstruire au fil des pages. Elle va illuminer sa vie. J’ai adoré le personnage de Brite aussi. Il est si généreux. La fin est tout simplement bouleversante. J’ai déjà mal pour Nash. Son tome s’annonce des plus intenses. Je vous recommande grandement cette petite merveille.

« Je me rendais compte que l’amour ne servait à rien si on le gardait serré entre ses mains. Il n’avait de pouvoir que lorsqu’on avait le courage de le donner à quelqu’un d’autre pour qu’il le garde en lieu sûr. »

Note : 5/5

 

Elsa

2 commentaires sur “Rome – marked men tome 3

  1. Quand je l’ai lu, Rome était mon préféré ♥ Mais j’ai ensuite découvert Nash et il l’a détrôné ^^ Et oui, le quatrième tome est un des plus intenses 😀 J’ai hâte qu’il sort chez J’ai lu pour avoir ton avis 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s