Chroniques·Non classé

Extrême lovers – saison 1 vol 4/4

Auteure : Chloé Wilkox

Editions : Addictives

 

Résumé :

Bad boy tatoué et skateur professionnel, Aaron vit à cent à l’heure et ne s’attache à personne. C’est trop dangereux. Ce qu’il veut, c’est vivre le moment présent. S’amuser, se défoncer, coucher avec les plus belles filles et, quand son heure sonnera, partir sans regret mais surtout, sans personne à regretter. Sans personne pour le pleurer. Mais il suffit d’une fête pour que tout bascule. Étudiante en première année de droit, Kim a tout de la fille parfaite : sérieuse, déterminée, en couple depuis des années… Aaron n’aurait jamais dû la croiser, encore moins être séduit. Mais un bad boy ne refuse jamais un défi.

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la fin de la première saison de cette histoire que j’attendais avec impatience. Je remercie Léna des éditions addictives pour l’envoi de ce service presse.

Dans le volume précédent, tout semblait s’arranger entre Aaron et Kim. Mais pour Kim, ce n’est pas encore assez. Elle a besoin de savoir ce qu’ils sont réellement l’un pour l’autre. Elle veut des réponses et refuse de rester dans le flou. Elle veut partager plus avec lui. Elle est déterminée à faire avancer les choses. Alors Hell acceptera-t-il de mettre des mots sur cette relation qui les lie ?

« Et puis tu crois quoi ? Que j’ai besoin de standards pour me dire ce que je dois aimer, ce qui doit me faire bander ? Ouais, t’as des seins, des fesses, des cuisses, du ventre. Et ouais, ton corps m’excite à mort. Et puis je te trouve belle, aussi ! continue-t-il de m’engueuler. Genre, vraiment belle. D’ailleurs, t’es probablement la plus belle fille que j’aie eue dans mon lit ! »

Dans ce volume, Aaron se livre de plus en plus facilement et on découvre encore des choses surprenantes sur lui. Quand à Kim, elle reste toujours très secrète sur ce passé qui l’a détruite. Elle a peur de ce qu’Aaron pourrait penser d’elle. Et Aaron se pose de plus en plus de questions. Alors Kim et Aaron arriveront-ils vraiment à construire une relation ensemble malgré leurs passés et leurs caractères forts ?

« Putain Fire, pourquoi est-ce qu’il faut qu’on s’engueule tout le temps ? lâche-t-il en mordant ma lèvre inférieure. Parce que la passion rend idiot et que toi, Aaron Heller, tu me passionnes. Parce que j’ai peur que tu t’en ailles. Parce que la dernière fois que tu m’as laissée, j’ai eu l’impression de mourir. Parce qu’il est évident que je suis en train de tomber amoureuse de toi. »

J’ai un avis plutôt mitigée sur ce volume. Je crois que cette histoire c’est un peu trop les montagnes russes pour moi. Entre les personnages, c’est un peu « je t’aime moi non plus ». Et c’est frustrant à la longue même-si j’ai tout de même passé un bon moment avec ce livre. Ce que j’apprécie vraiment dans cette histoire, c’est l’importance donnée aux personnages secondaires surtout à Megan et Lukas. Ils ont tous des histoires vraiment captivantes. J’adore aussi les sujets de société importants que traitent l’auteur.

« J’ai à peine fini ma phrase qu’elle m’embrasse. Comme si j’étais tout : sa bouée de sauvetage, son mec, son amant, son meilleur ami. Sa bouche brûlante caresse la mienne, sa langue habile se fraie un chemin et me fait perdre la tête. »

Dans ce volume, on ressent vraiment le mal être de Kim. C’était assez bouleversant. Elle a une telle honte de son passé. Elle en est vraiment traumatisée. On découvre aussi une femme très complexée par son corps pulpeux. Elle manque de confiance en elle. Mais c’est une super amie pour Lukas. La saison 2 s’annonce intense pour son personnage.

« Je suis avec toi parce que tu me fais rire, parce que tu m’intrigues. Parce que sous tes dehors de bulldozer, t’es putain de fragile et que personne à part moi n’a l’air de s’en rendre compte, et ça, ça me bouleverse. Parce que je suis comme ça, moi aussi, et que j’ai beau te connaître à peine, j’ai l’impression qu’on se comprend. Comme si… comme si on avait été faits pour se rencontrer, dès le début. Comme si tout ce temps, je n’avais jamais eu de meuf sérieuse parce que je t’attendais, toi. »

Aaron vit vraiment à fond. Il continue de repousser ses limites. Il flirte sans cesse avec le danger. Il est vraiment autodestructeur. Il peut être vraiment dur parfois. Mais il a un côté vulnérable vraiment touchant. Entre Hell et Fire, tout est loin d’être simple. Ils ont beaucoup de bas que de hauts. Ils se battent sans cesse l’un contre l’autre. Il y a beaucoup de non-dits et de souffrance entre eux. Mais ils sont aussi tellement vivants ensemble.

« Quand je t’ai dit que je ne te connaissais pas : je ne le pensais pas. Je crois qu’au contraire, je te connais intimement. Peut-être plus que tu ne le sais, et plus que je ne le voudrais, et je… je te vois, Fire. Même quand t’essaies de tout foutre en l’air pour que je te foute la paix, pour que je ne te devine pas : je te vois. Et je… je suis amoureux de toi. Genre, vraiment amoureux. Et ça, ce n’est pas près de passer, quoi que tu fasses. C’est ça que j’aurais dû te dire, que j’étais venu te dire… »

La fin est juste horrible et donne vraiment envie de connaitre cette seconde saison qui va enfin nous révéler tous les mystères que cachent Kim. Malgré tout, je vous recommande grandement ce livre très sexy.

« T’es mon meilleur coup. Ça t’en bouche un coin, hein ? demande-t-il devant mon silence interloqué. Je ne sais pas à quoi ça tient mais quand t’es là, tout mon corps te sent et quand t’es pas là, je crève de ton absence ! Ce qui fait que je passe à peu près 100 % de mon temps obnubilé par toi ! »

Note : 3,5/5

 

Elsa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s