Chroniques·Non classé

Sweet heart

Auteure : K. Bromberg

Editions : Hugo Roman

Collection : New romance

 

Résumé :

Tout a commencé par une invitation. Au mariage de mon ex-fiancé. J’aurais dû l’ignorer. La mettre à la poubelle. La brûler. Mais je ne l’ai pas fait. Je viendrais accompagnée. Et mon assistante a accidentellement envoyé ma réponse. C’est là qu’entre en scène Hayes Whitley. Mégastar de cinéma. L’homme qui a ravi le cœur de millions de fans. Mais moi, je lui avais donné le mien neuf ans auparavant. C’était mon premier amour. Il était mon tout. Jusqu’au moment où il a pris la tangente pour poursuivre ses rêves sans le moindre au revoir. Lorsqu’il s’est pointé, sortant de nulle part, dix ans plus tard, j’aurais mieux fait de garder mes distances. J’aurais dû rejeter sa proposition de m’accompagner au mariage de mon ex. Je n’aurais jamais dû le laisser m’embrasser. Mais je ne l’ai pas fait. Et maintenant, nous nous retrouvons à nous demander si les morceaux de la vie que nous avons partagée autrefois s’emboîteraient toujours d’une façon ou d’une autre. Un premier amour, ça ne s’oublie pas facilement. La question est de savoir si nous préférons oublier ou si nous prenons du le risque de voir ce qui va se passer ?

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le nouveau livre de K. Bromberg. J’ai lu le premier tome de Driven l’été dernier mais je n’ai pas été super convaincu même-si je pense continuer cette histoire bientôt. J’avais quand même bien envie de découvrir ce livre.

« Si une personne trouve son âme sœur, rien ne les empêchera d’être réunis à la fin. »

Saylor a 27 ans et tient depuis quelques mois sa pâtisserie spécialisée dans les cupcakes. C’est sa seule occupation. Elle doit beaucoup travailler pour tenter de maintenir son affaire à flot. Puis cette activité lui permet d’oublier sa vie sentimentale désastreuse. Depuis qu’elle a quitté son ex il y a 6 mois à une semaine de leur mariage, c’est le calme plat. Et même-si c’est elle qui l’a plaqué, elle a toujours quelques doutes sur son choix. Le confort que cette vie lui offrait lui manque tout de même. Elle a tout de même passé 6 ans avec lui. D’autant plus, qu’en le quittant, elle a aussi perdu tous ses amis. Ils se sont tous rangés de son côté à lui. Selon tout son entourage, c’était l’homme parfait mais Saylor et lui n’avaient pas la même conception de la vie. Saylor voulait réaliser son rêve en montant son affaire alors qu’il préférait qu’elle reste à la maison.

« J’ai le sentiment d’aborder un nouveau chapitre dans mon existence. Un chapitre différent dans lequel j’ai des besoins et des rêves et des passions. Alors que je peux vouloir les partager avec quelqu’un, je sais maintenant qu’il est aussi important de savoir ce qui me rend heureuse que de rendre mon partenaire heureux. »

Lorsque Saylor reçoit le faire part de mariage de cet ex identique au sien en modifiant juste le nom de la marié, elle croit d’abord à une blague. Et au final, elle y voit la possibilité de vraiment tourner la page en allant à ce mariage. De faire taire tous ses doutes. Mais le problème, c’est qu’elle ne peut pas s’y rendre seule, elle a indiqué sur le faire part qu’elle viendrait accompagner. C’est là qu’intervient son premier amour, Hayes. Ils se sont aimés il y a 10 ans mais un jour, Hayes s’est enfuit sans explication et n’est jamais revenu, détruisant toutes les promesses qu’ils s’étaient faites. Il est parti poursuivre ses rêves. Désormais, il a 29 ans. C’est un acteur et le chouchou d’Hollywood. Mais il n’a jamais recontacté Saylor. Il est seulement resté en contact avec son frère qui n’est autre que son meilleur ami.

« Hayes Whitley me manipule comme un Rubik’s Cube. Il le faisait autrefois et il le fait toujours. Il m’a changée. A transformé le naïf puzzle compact aux couleurs vives que j’étais avant et m’a laissée en vrac, toute désorganisée. Je ne suis qu’un mélange d’émotions contradictoires quand il s’agit de lui. Et j’ai eu beau essayé de toutes mes forces de revenir à cet état compact dans lequel j’étais avant lui, je sais que ce sera toujours impossible. »

C’est donc le frère de Saylor qui va contacter Hayes pour qu’il lui vienne en aide et qu’il l’accompagne à ce mariage. Quand ils se retrouvent l’un face à l’autre, le passé n’a jamais aussi proche du présent. Si Saylor pensait être guéri de la perte d’Hayes, en réalité cette blessure ne s’est jamais refermée. Son retour la perturbe. Elle est partagée entre la colère et l’espoir. Ce retour ravive énormément de souvenirs et d’émotions en elle. L’attraction entre eux est toujours aussi forte.

« Je pourrais prétendre que si j’ouvre les lèvres – lui donnant accès – c’est parce que j’ai besoin de respirer, mais ce serait mentir. Parce qu’à l’instant où sa langue danse contre la mienne, j’ai envie de me noyer dans son baiser. Dans ce qu’il a de familier. Dans ce qu’il y a de différent. Dans son côté inattendu. Dans son côté confortable. Dans tout. Et dans l’acte lui-même. Hayes Whitley m’embrasse. A nouveau. »

Mais ils ont tous les deux changés. Ils ne sont plus du même monde. Et Saylor est plus méfiante que jamais. Elle ne veut pas qu’on lui brise le cœur une nouvelle fois. Elle n’a plus confiance en Hayes. Sont-ils vraiment toujours compatibles ? Se laisseront-ils une seconde chance ? N’est-il pas trop tard ? Et Saylor sera-t-elle assez forte pour supporter la nouvelle vie de dingue que mène Hayes ?

« Mais je ne peux pas m’éloigner d’elle tout de suite. Je sais à quel point le sevrage brutal de Saylor peut être dur. Je connais cette brûlure dans mes tripes, qui a duré presqu’un an. Les tripes ? Plutôt le coeur. Et soudain je me dis que ça a probablement duré même plus longtemps puisque tout me revient en force après seulement un baiser. »

Avec tous les retours positifs que j’ai pu lire sur ce livre, je m’attendais à beaucoup mieux. Je me suis pas mal ennuyée durant cette lecture. J’ai trouvé le début de l’histoire vraiment long. Je n’ai pas ressenti de grandes émotions en lisant ce livre. L’auteure n’a pas su m’emporter dans son histoire. Pourtant, j’aime bien lire des comédies romantiques de temps en temps. Mais là, ça manquait de peps. Sans doute, est-ce dû aussi au fait que j’ai eu un énorme coup de cœur juste avant. C’est toujours compliqué de passer après un tel livre. Ce livre était mignon. Il y avait de jolis moments mais vraiment trop de longueurs. J’aurais aimé un peu plus de rebondissement. Là il y en a eu qu’un en gros.

« Parce que l’amour, c’est comme la magie. On peut s’interroger – comment il arrive, quand il arrive, pourquoi il vous bouleverse quand il arrive, et comment vous avez pu exister avant qu’il n’arrive -, mais il est possible de n’avoir jamais les réponses. Parfois il suffit d’y croire sans se poser de questions. »

Saylor est une femme courageuse. Elle a dû tout recommencer à zéro après sa séparation avec son fiancé. Mais elle ne se laisse pas abattre. Elle est forte et indépendante désormais. Elle a du caractère mais surtout une très grande fierté. Au contact de son ex-fiancé, elle a beaucoup changé. Grâce à Hayes, elle va se retrouver elle-même tel qu’elle était avant : spontanée, insouciante, déjantée et sûre d’elle.

« Ce que je trouve avec toi, Saylor, je ne le veux avec personne d’autre. Tu as gravé ta marque sur moi. Pas seulement mon cœur par ton amour ou mon esprit par tes paroles, mais encore davantage mon âme par tout ce que tu es. Tout ce que tu aspires à devenir. Et tout ce que tu crois que nous pouvons être ensemble. »

Hayes est un charmeur avec son regard intense, son sourire irrésistible et son côté mystérieux. Il a un petit côté taquin assez craquant je dois l’avouer. Il est devenu un homme et a bien mûri. C’est désormais un homme à l’écoute, attentionné, déterminé et romantique. J’ai bien aimé son petit côté vulnérable face à Saylor. Il va tout faire pour regagner sa confiance. Entre eux deux, c’est passionnelle et tellement naturelle. Il y a une réelle connexion. De vrais âmes sœurs !

« Est-tu un appareil photo @SweetCpks ? Parce que chaque fois que je te regarde, je souris. »

J’ai tout de même bien aimé les 100 dernières pages. Là où ça bouge enfin. Hayes m’a bien fait rire. J’ai aussi apprécié les facettes du côté star d’hollywood qu’on nous montre à travers ce livre. Et le frère de Saylor est génial. Il est d’un soutien infaillible pour elle. D’ailleurs, à ce que j’ai compris, l’auteure a écrit son histoire à lui. J’aurais été curieuse de la lire. Libre à vous de choisir ou non de lire ce livre en tout cas. Moi je crois que je préfère vraiment les histoires plus complexes. Si vous cherchez un livre tranquille et si vous aimez les histoires de seconde chance, celui-là est ce qu’il vous faut !

« Il n’y a qu’un amour qui compte plus que votre premier amour et c’est votre dermier amour. Quelle chance j’ai que pour moi ce soit la seule et même personne ! »

Note : 3/5

 

Elsa

8 commentaires sur “Sweet heart

    1. Je pense que j’en attendais trop en fait. Pourtant j’aime bien les lectures douces de temps en temps. Mais celui-là ça l’a vraiment pas fait. Après, on ne peut pas aimer tous la même chose aussi. Il en faut pour tous les goûts !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s