Chroniques·Non classé

Jeux imprudents – vol 3 et 4/6

Auteure : Emma Green

Editions : Addictives

Sortie : 20/01/2018

 

Résumé 

« À 17 ans, je fuis l’enfer, ma famille d’accueil et le désert du Nevada pour venir retrouver Harry Quinn sur son île paradisiaque. Harry, c’est mon amour d’enfance. Et ma plus grande trahison. Kidnappé à 3 ans et séquestré jusqu’à 11, il a traversé le pire. Et j’étais là. Maintenant majeur, de retour parmi les siens et devenu le roi de la fac de Key West, il s’est reconstruit sans moi et s’est métamorphosé : je l’ai quitté enfant, je le retrouve immense, puissant, sculpté, beau à crever. C’est bien joli, tout ça… mais moi, je deviens quoi ? Moi qui lui rappelle son enfance volée, cette vie d’avant qu’il veut tant oublier, j’ai tout à perdre. Harry compris, mais j’ai trop besoin de lui pour renoncer. Il avait juré de ne jamais m’abandonner. Pourquoi a-t-il brisé notre pacte d’enfants ? » Petits, June et Harry ont partagé leur solitude et joué à ne pas avoir peur. Aujourd’hui, leur passé les rattrape et, pour sauver leur peau, ils vont devoir s’apprivoiser à nouveau, s’unir enfin, se tendre la main… et ne plus jamais se lâcher.

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique sur la suite de « Jeux imprudents » que j’attendais avec impatience comme d’habitude. Merci à Carole et aux éditions addictives pour ce service presse.

Le volume 2 se terminait avec un retour inattendu et déstabilisant dans la vie d’Harry qui va tout chambouler. Il va replonger un peu plus dans son passé et repousser tout le monde. Son avenir qu’il espérait tout tracé devient incertain. C’est un Harry plus torturé que jamais que l’on découvre. Arrivera-t-il à affronter son passé ? Quel choix fera-t-il ?

« Où sont passés les bras qui relèvent, qui serrent, qui soutiennent et entraînent ? Où sont les mains tendues, les oreilles attentives et les épaules pour pleurer ? »

Et quand Harry et June se rapprochent, c’est loin de plaire à tout le monde. Entre le Tristant protecteur et Sienna qui veut garder tous ses fils pour elle. June trouvera-t-elle sa place dans cette famille ? June et Harry auront-ils droit au bonheur malgré leurs passés qui s’acharnent ? Ils vont encore affronter des épreuves difficiles qui les marqueront à jamais.

« Parce que je ne sais plus quel rôle jouer dans sa vie. Parce qu’un seul mot, un seul regard, un seul soupir de sa part suffit à bousculer tout mon monde. »

Leurs jeux dangereux ne cesseront pas. En sortiront-ils vainqueurs ? Peut-on vraiment construire un avenir avec un passé aussi ancré dans le présent ? June commence à croire en elle, en un avenir possible. Elle se construit petit à petit entouré de cette famille hors du commun. Mais la menace n’est jamais loin. Ces moments d’insouciance sont limités.

« Le lumineux Harry m’adresse un regard sublime qui me désarme, un regard plein de tendresse, de sourires, de promesses. Un regard qui caresse, qui accroche, qui embrasse. Un regard qui bouleverse, bien plus que les mots d’amour qu’il ne veut pas me dire. Un regard qu’on n’oublie jamais, comme celui qu’on a échangé il y a dix ans, en joignant nos index et mélangeant nos sangs. »

J’ai passé un bon moment avec Harry et June. Dans ces deux volumes, l’histoire s’accélère. L’histoire d’amour entre June et Harry prend un nouveau tournant. J’adore leur relation pleine de chamailleries. Ils ne cessent jamais de se provoquer l’un et l’autre. Je trouve cependant que l’histoire va trop vite à mon goût et manque de retournements de situation.

« On lutte pour de faux, on se débat l’un contre l’autre, on roule l’un sur l’autre, à l’infini. On se sourit, on s’embrasse, on se percute. On s’éloigne, on s’épouse, on recommence. On joue aux adultes qui n’ont pas besoin de se précipiter. Qui ont toute la vie devant eux pour s’aimer. »

La relation amoureuse est trop calme de mon point de vue. Mais sinon j’adore toujours autant les personnages. Leur amour donne le sourire. Liv est toujours aussi géniale. Et j’ai beaucoup aimé voir Harry en situation de faiblesse. C’est touchant de le voir dépassé par tout ce qu’il lui arrive. De le voir baisser sa garde petit à petit avec June. La plume des auteures est toujours aussi belle et addictive. J’ai hâte de lire le prochain volume. Cette fin m’a donné des frissons.

Et j’aime vraiment beaucoup les souvenirs de jeux interdits évoqués dans ce quatrième volume. Ça m’a replongé dans les débuts de l’histoire de Tristan et Liv et dans l’enfance d’Harry et donner envie de relire les deux premiers tomes de cette saga. Ces livres font vraiment partis de mes meilleures lectures. Je crois que je n’oublierais jamais Liv et Tristan. C’est un vrai plaisir de les retrouver. Je vous recommande grandement de lire leur histoire avant celle et June et Harry.

Note : 4/5

 

Elsa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s