Chroniques·Non classé

Be my teacher (The pleasure instructor)

Be my teacher bibli

Auteure : Mina Zadig

Editions : Addictives

Sortie papier : 13/04/2023

Résumé :

Dans la vie de Valentine, tout n’est pas rose. Écrasée par sa sœur, moquée par sa famille, elle est du genre invisible tendance coincée. Aussi, quand elle déboule au Serial Killer, le bar à cocktails le plus hype de la capitale, pour y être barmaid, personne n’y croit. Surtout pas elle. Encore moins Mads, son beau gosse de boss qui est, de loin, le cocktail le plus hot de la place. Mais justement ! Valentine maîtrise l’art du cocktail à la perfection et elle compte bien s’imposer dans le game. En ce qui concerne le style, elle peut compter sur ses amis pour la métamorphoser en oiseau de nuit. Mais pour le sexe, à qui demander conseil ? Il y en a bien un qui serait parfait… Mais est-ce vraiment une bonne idée de demander à son boss de devenir son professeur de sexe ?

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la nouvelle romance de Mina Zadig. J’ai adoré ses deux autres sorties chez Addictives. Je ne pouvais donc pas résister à celle-ci. Je remercie Orlane des éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

« J’ai envie que mon patron m’embrasse même si je sais que c’est la pire chose qui pourrait arriver, justement parce que je bosse pour lui. »

Mads est danois. Mais il vit à Paris. C’est le patron du Serial Killer, un bar qu’il a monté avec trois amis qu’il a rencontré sur les bancs de l’école, il y a maintenant dix ans. Le club commence à avoir une belle renommée après des débuts difficiles. Ils ont déjà failli mettre la clef sous la porte. La concurrence est rude. Mads ne vit que pour son club. Il sacrifie tout pour lui et enchaine les conquêtes. Mads ne veut pas s’encombrer d’une petite amie.

« Valentine est un condensé d’éléments complémentaires et discordants qui me font beaucoup trop d’effet. Elle est timide et pourtant elle n’hésite pas à me rentrer dedans et à remettre à ma place. Elle est capable de ressembler à une institutrice coincée un jour et de devenir une vraie bombe le lendemain. »

Valentine a 23 ans et vit à Paris. Ses relations avec sa famille sont compliquées. Sa sœur l’a toujours rabaissée et ne cesse de l’écraser. Valentine est la femme que l’on ne remarque jamais. Elle est barmaid dans un club miteux depuis deux ans. Celui-ci ne lui permet pas d’exercer ses talents. C’est la reine du shaker. Valentine aime inventer, créer et tenter des expériences. Elle aime le contact avec des gens. Sa vie amoureuse a toujours été désertique.

« Cette nana est un oignon. Elle est enfermée dans un carcan fait de multiples couches qui doivent cacher tout un tas de trucs surprenants. C’est que la demoiselle pourrait être jolie si elle arrivait à se défaire de tout ce qu’elle a mis en place pour se cacher. »

Alors que le Serial Killer est en plein boom, Rebecca, une des associées, et la pro des cocktails les plante du jour au lendemain, leur annonçant sa grossesse au dernier moment. C’est un coup de massue pour Mads et ses autres associés. Il se sent trahi et est désespéré. Ils s’étaient jurés d’aller au bout de leur projet tous les quatre. Cette annonce vient tout remettre en cause. Mads et ses amis doivent donc dénicher la perle rare. Valentine va tenter sa chance. Travailler au Serial Killer serait une opportunité incroyable pour elle. Mais sa candidature ne va pas faire l’unanimité, surtout aux yeux de Mads qui doute vraiment qu’elle fasse l’affaire.

« J’avais raison de redouter ce baiser parce qu’il a allumé un feu en moi et que je ne vois personne d’autre que lui pour l’éteindre. »

« D’habitude je cours après les filles, bon sang. Je ne fais pas tout ce que je peux pour les fuir. »

Valentine détonne dans ce club branché. Elle n’a pas du tout le look de l’emploi puisque celle-ci fait tout pour passer inaperçue. Et en plus, Valentine n’a pas beaucoup d’expérience. Mais au fil des tests, elle ne va cesser d’impressionner Mads et ses amis. Valentine a un vrai don. Et finalement, c’est elle qui va obtenir le poste de barmaid en chef. Rapidement, Valentine va se faire sa place dans l’équipe notamment grâce à Antonia qui va la prendre sous son aile. Etrangement, elle devient une femme sûre d’elle derrière son bar. Si Valentine est sympa avec tout le monde, c’est plus compliqué avec Mads. Il la met en rogne et elle ne va pas hésiter à le remettre à sa place. Tous deux aiment s’asticoter.

« Cette fille est une arme de destruction massive. Elle réussit l’exploit d’être sexy et classe. De montrer son corps sans rien dévoiler. N’importe quel mâle normalement constitué, dont je fais indéniablement partie, rêverait de lui retirer cette robe pour voir ce qu’elle dissimule. »

« C’est surréaliste… Depuis qu’elle est apparue dans ma vie, j’ai l’impression d’être dans la quatrième dimension où tout serait pareil mais très différent à la fois. »

Dans ce monde de la nuit, tout semble possible pour Valentine. Les hommes semblent s’intéresser à elle. Mais question séduction, elle est toujours aussi nulle. Valentine est désespérée. La solution ? Trouver le prof parfait pour lui enseigner les règles de la séduction, lui donner des conseils. Et le candidat idéal n’est autre que Mads. L’opération baiser de la mort et séduction est lancée. Mais rien ne va se passer comme prévu. Cette idée est surréaliste pour Mads. Mais en même temps, il a envie d’aider Valentine à reprendre confiance elle, de lui faire oublier toutes les remarques acides de sa sœur.

« Je ne cherche même plus à comprendre ce qu’elles lui trouvent toutes. Ce mec est un serial baiseur. Un méga super bon coup et un excellent professeur. »

« Valentine est une glu dont j’essaie de me libérer sans aucun succès. Bon sang, qu’est-ce qui fait qu’on est attiré par une fille plutôt qu’une autre ? »

Ces leçons ne seront pas sans conséquence. L’attirance ne va cesser de grandir entre eux. Pour Mads, craquer pour un membre du personnel est trop dangereux. Mais Valentine l’obsède et le poursuit jusque dans ses rêves. Pour Valentine, Mads est intouchable puisque c’est son boss. Mais son corps ne cesse de s’enflammer à son contact. Et tout se complique quand les sentiments s’en mêlent puisque tous deux n’ont pas les mêmes attentes. Cette expérience n’a qu’une durée limitée. Valentine pourrait finir avec le cœur brisé…

« Valentine m’a donné son corps mais elle m’a aussi donné son cœur et je l’ai piétiné. J’ai fait exactement ce que je m’étais juré de ne pas faire. »

« Elle est celle qui hante mon esprit, occupe chacune de mes pensées. Celle dont l’indifférence me torture, celle que j’aimerais garder dans mon lit, celle pour qui je pourrais sûrement faire des conneries, comme partager plus d’une nuit ou proposer de faire un bout de chemin ensemble. »

J’ai beaucoup aimé cette histoire touchante, intense et drôle. J’ai aimé l’originalité de cette initiation. Cela faisait un moment que je n’avais pas été autant prise dans une histoire. J’ai eu mal au cœur pour Valentine. Comme Antonia, j’ai eu envie de la prendre sous mon aile, de la rassurer. J’ai éprouvé beaucoup de colère mais aussi de l’attendrissement et de la frustration. J’ai dévoré cette histoire en une journée tant elle est addictive. C’était un plaisir de retrouver la plume de l’auteure.

« Ma seule certitude, c’est que je l’aime comme une folle. Que mon cœur lui appartient et que je rêve de retrouver l’abri de ses bras et la douceur de ses baisers. »

« Les sentiments… Je les avis. Je crois que je suis tombé amoureux de toi le jour où tu es venue faire les essai au Serial. Seulement, j’étais trop con et trop aveugle pour m’en rendre compte. Et puis il y a eu ces putains de cours et tout ce qu’ils ont engendré. L’élève a dépassé le maître, Valentine. Depuis, je n’arrête pas de penser à toi, à ce qui s’est passé entre nous. Combien c’était unique et divin. Je t’aime aussi, mon cœur. »

Les personnages sont attachants. Valentine est une femme courageuse, honnête, renfermée, persévérante et bourrée de complexes à cause de sa sœur. Elle doute beaucoup d’elle-même et est si mal dans sa peau. Mais face à Mads, Valentine ne manquera pas de répondant. Elle perd toute sa retenue verbale. J’ai aimé sa répartie, la voir s’affirmer au fil des pages et assister à sa renaissance. Elle va vraiment grandir. Mads est un homme franc, maladroit, charismatique, protecteur et têtu. Ses certitudes vont voler en éclats au fil des pages.

« Mads est addictif ; son corps, ses lèvres, ses mains, son sexe en moi. Il sait me procurer des sensations totalement inédites qui me transportent dans un autre monde. Avec lui, je me sens belle, sûre de moi et ça, ça n’a pas de prix. »

« Je suis fou amoureux de toi. Je pensais qu’aucune femme n’arriverait jamais à me faire voir la vie autrement. Je me suis gouré. Je croyais que je ne serais jamais l’homme d’une seule femme. Là aussi, je me suis vautré. Est-ce que je veux qu’on partage notre vie tous les deux ? Oui, je le veux. »

Entre Valentine et Mads, c’est aussi tendre que passionnelle. Leur histoire met du temps à se mettre en place. J’ai d’ailleurs eu envie de les secouer à la fin. Les personnages secondaires sont assez nombreux. Ce sont des amis géniaux. Entre malentendus, préjugés, trahison et peur, cette romance ne manque pas de rebondissements. J’ai passé un si bon moment de lecture. Je n’avais pas envie de quitter les personnages. J’en aurais voulu encore et encore. Je vous recommande grandement cette belle histoire.

« Je sais qu’on peut vivre avec quelqu’un toute une vie. À condition de trouver la personne qui vous accompagnera et c’est clair que je l’ai trouvée, un après-midi, alors qu’elle venait seulement montrer ce qu’elle savait faire derrière un bar. »

Note : 4,5/5


Elsa

Un commentaire sur “Be my teacher (The pleasure instructor)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s