Chroniques·Non classé

Jusqu’à ce que la neige cesse de tomber

Auteure : F.V Estyer

Autoédition

Résumé :

Lorsqu’une tempête de neige cloue les avions au sol, Maddox et Easton se retrouvent au pied du mur. Il ne leur reste qu’une seule solution pour espérer rejoindre leur famille à temps pour les fêtes de Noël : traverser le Canada en voiture.
En froid depuis plusieurs années, c’est à reculons qu’ils prennent cette décision, redoutant des retrouvailles teintées de colère et de ressentiment après que leur amitié est partie en fumée.
De Toronto à Calgary, suivez Maddox et Easton dans un road-trip qui leur permettra peut-être enfin de réparer leurs erreurs passées, et pourquoi pas, de s’accorder une seconde chance.

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur une seconde nouvelle de Noël issue du recueil « Noël autour du monde » qui me tentait aussi beaucoup.

« Parfois, il suffit simplement d’être avec la bonne personne pour être heureux. »

Easton vit à Toronto. Alors qu’il doit rejoindre sa famille pour Noël, une tempête de neige s’abat sur l’Ontario. Tous les vols sont annulés. Pour Easton, il est inconcevable de passer Noël sans sa soeur jumelle Sophia. Ce n’est jamais arrivé. Il existe une seule solution pour qu’Easton puisse passer les fêtes en famille : faire la route avec Maddox, le frère de Dennis, le mari de sa soeur. C’est la pire des solutions pour Easton.

« La rancœur est quelque chose de vil, parce qu’elle nous empêche d’aller de l’avant, peu importe combien on le souhaite. »

« Maddox éclate de rire, et bordel, des frissons remontent le long de mon échine. J’avais oublié à quel point j’aimais l’entendre rire, j’avais oublié à quel point c’était fréquent, quand on était ensemble. »

Entre Maddox et Easton, une belle amitié est née dès leur rencontre. Ils étaient inséparables, se connaissaient par coeur et se voyaient dès que l’occasion se présentait. Mais il y a trois ans, tout a basculé. Leur amitié a pris fin du jour au lendemain. Depuis, Maddox et Easton ne se sont pas revus. Un gouffre les sépare. Et là, les voilà partis pour un road trip de plus de 3000km ensemble et donc de nombreuses heures de route jusqu’à Calgary. Entre eux, c’est très tendu. Surtout du côté d’Easton. Il déteste Maddox et lui en veut. Easton n’a aucune envie de renouer le dialogue. Le voyage s’annonce long.

« La vie nous offre une seconde chance, et je compte bien la saisir… et faire en sorte qu’il la saisisse aussi. »

« Je compte faire tout ce qui est en mon pouvoir pour entendre ce rire, encore et encore, pour les années à venir. »

Maddox voit ce road trip comme une chance de recoller les morceaux, rattraper le temps perdu et crever enfin l’abcès. Il est heureux de passer du temps avec Easton. Si Easton tente de ne rien laisser paraitre, les souvenirs l’assaillent au fil des heures. Revoir Maddox remue trop de choses en lui. Alors ce voyage leur permettra-t-il de mettre leurs différends de côté ? De se pardonner ? Réussiront-ils à ne pas s’étriper ? Et si les miracles de Noël existaient ? Ce voyage pourrait finalement être un peu trop court…

« Nos lèvres s’épousent, avec une douceur qui fait fondre mon coeur, me donnant le sentiment d’être enfin là où je rêvais d’être depuis tout ce temps. »

« J’ai envie de croire que cette fois, c’est la bonne, Maddy. Pour toi et moi. »

J’ai beaucoup aimé cette nouvelle touchante et attendrissante. J’ai passé un merveilleux moment tout au long de ce road trop improvisé. J’adore les histoires de retrouvailles et de seconde chance.  Du coup j’ai été conquise avec celle-ci. Les personnages sont attachants. J’ai encore une fois eu ce goût de trop peu. J’aurais tellement aimé passer plus de temps avec eux, les connaître un peu plus, les voir évoluer. C’est toujours un peu frustrant les nouvelles. Mais c’est en même temps des petites lectures doudou qui font du bien.

« Malgré mon air dépité, je crains que mon coeur finisse par exploser. Parce que je connais Maddox. Je sais combien sa carrière, c’est toute sa vie. Aujourd’hui, en dévoilant que nous sommes ensemble, il me montre que cette vie, j’en fais également partie. »

Entre rancoeur, animosité, non-dits, tensions et regrets, cette petite romance remplie d’espoir est bien rythmée et se dévore en à peine une heure. Je vous la recommande grandement pour commencer en douceur.

« Il y a bien un nous, Easty. Il y a un nous depuis des années. On avait juste besoin de… se retrouver. »

« Peut-être qu’on arrivera à tenir au moins jusqu’à ce que la neige cesse de tomber, déclare-t-il. »

Note : 4,5/5


Elsa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s