Chroniques·Non classé

Bad boy, first time

bad boy first time

Auteure : Olivia Chapmann

Editions : Addictives

Résumé :

Elle n’est jamais tombée amoureuse. Il pense que personne ne pourra un jour l’aimer. 
Et pourtant, l’amour va les transfigurer.
Pour Alyssa, l’été s’annonce une fois de plus bien pourri… Trois ans après la mort de son père, la jeune femme est au plus mal. Le quotidien sans lui est un cauchemar et Alyssa a perdu tout espoir de reprendre goût à la vie. Pour couronner le tout, ses voisins hébergent Nate, un connard de première aussi insolent qu’agaçant. Comme si elle avait besoin de ça ! 
Reste que le séduisant bad boy, sous ses airs arrogants, lutte lui aussi contre de terribles blessures.
Et si l’insupportable beau gosse avait plus à lui apprendre qu’elle ne l’imagine ? À commencer par le sexe et l’amour… 
Alors, deal ? Deux mois d’été pour s’aimer !

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le premier roman d’une nouvelle auteure Addictives. Le résumé m’a toute suite tenté. Je remercie Andréa des éditions addictives pour l’envoi de cette romance.

« Elle a l’air aussi brisée que moi, et je pensais pas que c’était possible. »

Alyssa a 18 ans et vit à Leavenworth avec sa mère et sa petite sœur. Elle va rentrer en dernière année de lycée à la rentrée. Alyssa souhaite devenir ostéopathe, en hommage à son père notamment. Elle a grandi dans une famille aimante et unie. Tout allait bien dans sa vie jusqu’à la mort brutale de son père il y a trois ans. Pour Alyssa, ça a été un choc terrible. C’était le membre de sa famille dont elle était la plus proche et qui lui ressemblait le plus. Alyssa n’arrive pas à s’en relever. Elle se sent comme une étrangère dans sa propre famille et est suivie par un psy.

« La vie n’est pas censée être facile, mais destinée a être vécue. Parfois, des moments heureux, d’autres fois, des moments difficiles. Mais, avec tous les hauts et les bas, on apprend des leçons qui nous rendent plus forts. »

Nate a 18 ans et vit à New York avec sa mère. Lui aussi va rentrer en dernière année de lycée. Il est passionné par la littérature et aimerait travailler dans l’édition. Son enfance n’a pas été simple. Elle lui a laissé de profondes cicatrices. Nate est infernal. Sa mère a du mal à le gérer. Elle est dépassée. C’est pour cela qu’elle a décidé de l’envoyer chez son oncle, le frère de son père, pour avoir un peu de répit. Nate est passionné par la moto. Toutes les filles craquent pour lui.

« Je n’avais jamais été aussi vivant que ce soir, sur ma moto, avec elle. C’est comme si tous mes problèmes, tous mes défauts n’existaient plus à ses côtés. Elle rend les choses tellement plus simples ! La forteresse de glace que j’ai construite autour de mon coeur commence petit à petit à se craqueler, laissant entrer le bonheur par ses fissures. Et j’aime ça. »

Nate arrive à Leavenworth pour y passer les deux mois d’été. Il est loin d’être ravi de débarquer dans cette ville pourrie et de vivre chez cet oncle qu’il n’a quasiment jamais vu et qui est en plus le shérif de la ville. Nate aurait préféré passer l’été avec ses amis. Malheureusement il n’a pas eu le choix. Si les premiers jours, Nate va rester enfermé dans sa chambre malgré le bel accueil de son oncle et sa femme, il va finir par faire la rencontre d’Alyssa : la fille de la voisine. La jeune femme va toute suite lui plaire mais il a pleins de préjugés sur elle sous prétexte qu’elle est riche. Malgré les dires de son oncle, Nate doute d’avoir des points communs avec Alyssa.

« Pourquoi mon coeur se met à battre aussi vite ? Pourquoi tous mes sens sont en alerte quand elle est dans les parages ? Pourquoi j’ai ce besoin irrépressible de sentir sa peau contre la mienne ? »

« Ça ne fait que quelques semaines qu’il est arrivé, mais c’est comme s’il avait toujours été là, dans ma vie. »

« J’ai juste besoin que tu me prennes dans tes bras et que tu ne me lâches pas, souffle-t-elle en se blottissant contre moi. »

Malgré tout, Alyssa l’attire. Et il sent bien que c’est réciproque. Alors Nate va prendre un malin plaisir à la déstabiliser avec son regard profond. Nate intrigue Alyssa et l’envoute avec son sourire ravageur. Elle a envie de le connaitre. Rapidement, Nate va faire la rencontre de Daniel, le meilleur ami d’Alyssa. Ainsi Nate va se faire une place dans la bande d’amis d’Alyssa et les amener à passer du temps ensemble. Alyssa ne cesse de hanter les pensées de Nate. Il sent qu’elle cache quelque chose d’important. Mais jamais il ne la brusquera pour la découvrir. Nate fait du bien à Alyssa. Il est présent pour elle sans la juger.

« C’est comme s’il rendait les choses plus simple depuis son arrivée. Il me fait me sentir bien. Et je suis sûre qu’il ne remarque même pas l’effet qu’il produit quand il est là. Je doute de provoquer la même chose chez lui. »

« Il a quelque chose dans le regard qui me donne envie de le prendre dans mes bras, de l’embrasser. J’y vois de l’excitation mélangée à de la peur. C’est décidé, je ne laisserai pas passer ma chance de l’embrasser ce soir. C’est officiel, je suis littéralement en train de craquer pour ce garçon. »

« Je veux qu’elle sache, avec ce baiser, que je serai toujours là pour elle, quoi qu’il arrive. »

Au fil des jours, Nate comprend qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Alyssa n’est pas du tout celle qu’il imaginait. Elle est aussi brisée que lui. Il s’attache à elle alors qu’il s’était fait la promesse de ne jamais ressentir ce genre de choses pour une fille. Son passé le hante. Nate a peur que tout s’arrête quand Alyssa découvrira le vrai lui. Il se croit incapable d’être aimé. Pour Alyssa aussi cette relation est compliquée. Elle a peur que Nate fuit en découvrant son instabilité. Alyssa et Nate ont chacun leurs barrières. Réussiront-ils à les détruire pour vivre pleinement ces deux mois d’été ensemble ? Que se passera-t-il à la fin de l’été quand Nate devra repartir à l’autre bout du pays ? Ces vacances pourraient finalement s’avérer trop courtes.

« Si je pouvais enlever toute la douleur de ton cœur et la mettre dans le mien, je le ferais, murmuré-je en posant mon front contre le sien. »

« Son rire est la plus belle chose que j’ai jamais entendue. »

«  Je n’étais jamais tombé amoureux, jusqu’à cet été. Comme quoi, ne jamais dire jamais. »

Mon avis sur ce roman est assez mitigé. Cette histoire est touchante, douce et mystérieuse. Des sujets forts et sensibles sont abordés, notamment le deuil, la dépression et la maltraitance. Mais j’ai trouvé que ces sujets n’étaient pas assez approfondis, que l’auteure restait trop en surface. Les évènements s’enchainent un peu trop vite à mon goût. J’ai constaté quelques répétitions par moments. Et j’ai senti venir la plus grosse révélation de l’histoire. Malgré cela, les idées sont bonnes. Et la plume de l’auteure est plutôt addictive mais manque de maturité.

« Je sais que je ne suis pas parfait, que je vais faire des erreurs. Parce que c’est la première fois que j’aime une fille. Je suis fou amoureux de toi, Alyssa. Et ça, je l’ai compris le soir de la fête nationale. Depuis le premier jour, tu prends tes quartiers petit à petit dans mon coeur et dans mon esprit. Et, putain, ouais, j’ai flippé. Parce que jamais personne ne m’a fait ressentir tout ça. Personne n’a jamais pris le temps d’essayer de me connaître, de me comprendre. J’étais brisé, couvert de cicatrices, et puis tu es arrivée. Tu as pris le temps d’attraper chaque petit morceau de moi pour les recoller ensemble. »

« Alors, ouais, je suis amoureux de toi, putain… Et c’est pas près de disparaître, tu peux me croire. »

Les personnages sont bien construits. Alyssa est une femme brisée, forte et naturelle. Au fil des pages, elle va combattre ses démons et redevenir elle-même. Nate est un homme magnétique, bienveillant, vulnérable, mystérieux et attentionné. Il a vécu un véritable calvaire et ne s’aime même pas lui-même. Personnellement, je n’ai pas retrouvé le côté bad boy en lui, hormis peut-être dans les premières pages. Alyssa et Nate ont leurs blessures et leurs cicatrices. Ils souffrent depuis des années. Leurs passés les tourmentent. Mais ensemble, ils vont s’apaiser et entrevoir un avenir serein. Tous deux se complètement parfaitement et vont bousculer l’existence l’un de l’autre. Entre eux, c’est aussi intense que tendre. Leur relation naît vraiment rapidement. Peut-être un peu trop.

« Tu vois la brune, là, aux cheveux bouclés ? C’est la fille la plus forte que je connaisse. Regarde son grand sourire : elle était sincèrement heureuse ce soir-là. Et tu vois le blond super beau qui la regarde sans aucune discrétion ? Eh bien, il croit en cette fille. Il sait qu’elle est capable de combattre ses démons pour les détruire à tout jamais. Il croit en elle comme jamais personne ne pourra le faire. Il ne dit pas ça parce qu’il ressent des trucs pour cette fille, mais parce que lui, non plus, ne se croyait pas capable de se sortir de ça. Alyssa, je veux que tu croies en toi comme moi, je crois en toi. »

« On croit tous en toi, Alyssa. Il ne manque plus que toi. »

« Ça fait des années que je n’ai pas été aussi heureux. Et tout ça, c’est grâce à elle. De jour en jour, elle me fait me sentir important, aimé. »

J’ai beaucoup aimé les nombreux personnages secondaires qui ont une place importante dans l’histoire. Eddie, l’oncle de Nate, est génial avec lui. J’ai aimé la relation qui se crée entre eux au fil des pages. J’ai aussi adoré les amis d’Alyssa et de Nate. Ils sont si présents les uns pour les autres. Entre révélations, secrets et tensions, ce roman est bien rythmé. Si vous aimez les romances new adult plutôt fleur bleue, n’hésitez pas à découvrir celle-ci. Malgré les petites choses qui m’ont dérangé, j’ai passé un bon moment. Et bien sûr cet avis est personnel. D’autres personnes ont adoré cette lecture.

« Elle me fait craquer un peu plus chaque jour. Chaque seconde que je passe en sa compagnie, mon âme et mon coeur se réparent doucement. Jamais je n’aurais pensé que ce serait possible. »

« Au fil des jours, je ne comprends pas ce qu’il m’arrivait. Je voulais toujours te voir, être avec toi, t’entendre rire. Je pensais toujours à toi. »

« Je veux rester à tes côtés quoi qu’il arrive parce que je t’aime, Alyssa Fitzgerald. »

Note : 3/5


Elsa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s