Chroniques·Non classé

The price of revenge

Auteure : Marjorie Burbaud

Editions : Addictives

Résumé :

À 16 ans, Olive est la reine du lycée. Mais quand un drame impensable survient, sa vie prend brusquement un autre tournant, et elle se retrouve propulsée à la une des médias par un article choc. 
Huit ans plus tard, la jeune femme tente de laisser derrière elle tout ce qui la rattache à sa vie d’avant. Tout, sauf une chose : son besoin de comprendre ce qui a pu pousser un journaliste à faire basculer sa vie d’adolescente dans l’enfer.
Pourtant, quand elle retrouve l’homme en question, son désir de vengeance vacille. Parce qu’Alec MacGall est peut-être le monstre qu’elle rêve de mettre à terre, mais il est aussi un businessman troublant au sex-appeal dévastateur. Désormais, elle veut lui faire du mal autant qu’elle veut qu’il lui fasse du bien… Parviendra-t-elle à vaincre l’homme de ses cauchemars et de ses songes les plus interdits avant que le piège se referme sur elle ? 

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la nouvelle romance de Marjorie Burbaud. J’ai adoré ses autres romans parus chez Addictives qui avaient toujours un côté original. Et le résumé de cette romance m’a toute suite tenté. Je ne pouvais donc pas résister. Je remercie Orlane des éditions addictives pour l’envoi de ce service presse.

« Mais comment un homme qui m’a fait tant de mal peut-il me faire ressentir de si belles choses ? »

Olive a 24 ans et vit à Seattle, tout près de sa sœur de cœur, Emilia. Elle vivait une existence paisible dans une petite ville perdue de l’Etat de Washington, jusqu’à ce qu’un drame la frappe à l’âge de 16 ans. Depuis, Olive est victime d’un stress post-traumatique. A la suite de ce drame, sa vie est devenue un enfer. Elle est juriste, diplômée en droit pénal, depuis six mois. Olive est accro à son travail. La justice est toute sa vie. Elle organise des séances de justice restaurative deux fois par semaine. Olive aime apprendre au contact des gens : agresseurs et victimes. C’est sa thérapie.

« Elle est comme un drapeau rouge qui attise mes nerfs. »

« Alec MacGall reste et restera toujours celui qui a lancé les dés à ma place et qui n’a jamais regardé le résultat avant de tourner les talons, se contrefichant de savoir ce qu’il avait fait de ma vie. »

Alec a 29 ans et vit aussi à Seattle. Il est rédacteur en chef de la chronique criminelle dans le plus gros journal de la côte ouest et adore son métier. Alec est passionné par le milieu judiciaire et les faits divers. Il a gravi les échelons au fil des années. Alec a commencé comme stagiaire dans cette rédaction. C’est d’ailleurs un article qu’il a écrit, il y a huit ans, alors qu’il était encore stagiaire qui a lancé sa carrière, lui a donné un nom dans le milieu. Cet article racontait le drame qu’a vécu Olive. Son article a fait sensation, été relayé dans tout le pays et a horrifié la population.

« Cet homme est une bouffée d’opium. Électrisante. Sexy. Addictive. Assassine. »

« Tout me rappelle cet homme, que ce soit en bien ou en mal. Il n’y a même plus de différence, à présent. »

Huit ans après le drame qu’elle a vécu, Olive est toujours en quête de paix et déterminée à retrouver le journaliste qui a brisé sa vie en racontant l’horreur qu’elle a vécu dans les médias. Suite à cet article, Olive est devenue l’objet de tous les regards. Elle veut comprendre pourquoi elle a intéressé ce journaliste. Elle a du mal à passer à autre chose et a besoin de se confronter à son passé pour enfin tirer un trait dessus. Olive va rapidement trouver son identité. Mais sa rencontre avec ce journaliste ne va pas du tout se passer comme elle l’imaginait.

« J’ai cette envie presque irrépressible de le toucher, mais j’ai peur de me brûler. Ou de le brûler. »

« Cet homme ne passe pas une minute sans me donner envie de sourire. C’est inquiétant. »

« Alec MacGall n’est pas le grand méchant loup que j’ai imaginé toutes ces années. Et c’est une terrible vérité. »

Alec va toute suite attirer Olive et la déstabiliser. Elle est incapable de le sortir de ses pensées. Pourtant, Olive ne peut pas désirer l’homme qui l’a blessé il y a huit ans, son bourreau. A cause de lui, elle a tout perdu. Olive plait aussi à Alec. Elle a changé de nom suite au drame qu’elle a vécu et Alec ne l’a pas du tout reconnu. Cette femme éveille sa curiosité. Il a du mal à la cerner. Mais elle l’obsède malgré tout. Olive devrait fuir. Mais Alec l’envoute et lui fait perdre la raison. C’est encore plus dur de résister quand tous deux ne cessent de se croiser et qu’Alec n’a aucune envie de résister à la tentation.

« Je désire l’homme qui s’est servi de mon histoire pour se construire une carrière. Je le désire si fort que j’en ai mal. »

« Alec allume en moi une étincelle de vie chaque fois qu’il entre dans mon espace. C’est grisant, addictif, presque douloureux. Douloureusement étourdissant. »

Alec ne ressemble en rien à l’homme qu’Olive imaginait. La situation lui échappe. Elle est de plus en plus perdue. Au fil de leurs rencontres, Alec se fraye un chemin dans sa vie, alors qu’il est censé être son ennemi. Il l’a fait se sentir vivante et bouleverse toutes ses convictions. Son désir de vengeance vacille. Olive s’enfonce dans son mensonge et joue à jeu dangereux. Elle va de plus en plus loin. Comment réagira Alec en apprenant qui est vraiment Olive ? Un avenir entre eux est-il vraiment possible, malgré le drame qui les lie ? Olive pardonnera-t-elle à Alec ?

« Alors que ce dernier me tient toujours, que la chaleur de ses paumes imprègne ma peau, je réalise que la vengeance n’a pas le goût que j’espérais, car il se pourrait bien qu’elle empoisonne la mauvaise personne. Moi. »

« Ce soir, j’ai reçu une leçon. La vengeance, ça n’apaise pas. Ça réveille le monstre qui sommeille en chacun de nous et qui ne devrait jamais se réveiller. »

J’ai beaucoup aimé cette histoire intense, mystérieuse et originale. L’intrigue est bien construite. Le suspense est à son comble. Je me suis posée tout un tas de questions. Mon cœur s’est serré face à certaines révélations. Les sujets abordés sont forts, notamment celui du pardon et du stress post-traumatique. La psychologie des personnages est bien travaillée. Et c’était une nouvelle fois un plaisir de retrouver la plume si addictive de l’auteure.

« Je t’ai détestée à en tomber amoureux de toi. »

« Je t’aime à t’en détester. »

« Je t’ai toujours voulu. Quand je voulais découvrir qui tu étais. Quand j’ai compris qui tu étais. Quand j’ai tenté de repousser la vérité. Quand tu m’as rattrapée. Le souci, c’est que je t’aimais déjà depuis l’étape numéro un. »

Olive est une femme déterminée, forte, vulnérable et méfiante. Elle a vécu un drame lorsqu’elle était adolescente mais s’est battue pour remonter la pente. C’est une survivante. Au fil des pages, Olive va faire la paix avec son passé. J’ai aimé découvrir son métier. C’était intéressant et pas commun. Alec est un homme intelligent, brillant et imprévisible. C’est un journaliste capable de se remettre en question.

« Je veux voir ton reflet, Olive. Le plus clairement possible. Parce que les mots que tu choisis, peu importe ce qu’ils sont, seront toujours le plus beau reflet que tu pourras me montrer. »

« Alec est dans ma tête chaque foutue seconde de chaque jour. »

« Je t’ai voulu dès le premier instant. »

Entre Olive et Alec, la tension est à son comble. L’amour et la haine vont se côtoyer. Leur histoire va prendre un certain temps à naître malgré l’attraction si puissante entre eux, à cause du passé qu’ils ont en commun. Entre non-dits, vengeance, rancoeur, culpabilité et affrontements, cette romance va vous tenir en haleine et vous faire ressentir de belles émotions. Une belle histoire de reconstruction à découvrir.

« C’est toi qui m’a tout appris. La haine, celle que l’amour provoque. L’amour, celui qui ne se provoque pas. »

« Je te remercierai tous les jours pour ce que tu as fait pour moi, le bien comme le moins bien, parce que les deux combinés, c’est la raison pour laquelle on est là aujourd’hui, dit-elle. »

Note : 4,5/5


Elsa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s