Chroniques·Non classé

Alec – Gayscort agency tome 2

Auteure : Marie HJ

Autoédition

Résumé :

Séduisant et assuré, Alec maîtrise son rôle d’escort à la perfection depuis des années. Appart en plein cœur de Manhattan, boss et clients satisfaits. L’histoire pourrait en rester là.

Mais il y a Tom.

Tom, l’éternel électron libre et insaisissable.

Tom, le frère d’âme. L’unique famille, la moitié de son propre cœur.

Alec et Tom. Un duo autant puissant que fragile. Absolu et douloureux. Presque dangereux.

Lorsque ce dernier décide d’intégrer lui aussi la prestigieuse équipe des membres actifs de GSA, les bases floues et indéfinissables de leur amitié menacent de s’écrouler.

La jalousie, les sentiments, l’addiction et le passé. Des ombres trop longtemps ignorées surgissent, mettant à mal l’équilibre trop précaire auquel ils se rattachaient depuis toujours, au point de tout revoir, tout réenvisager.

Alec et Tom.

Reste-t-il encore quelque chose à sauver ?

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la nouvelle romance de Marie HJ qui nous replonger dans l’univers de Gayscort agency. J’avais adoré le premier tome. Alors je suis contente de retrouver cet univers. Je remercie Marie pour l’envoi de ce roman.

« Je l’aime et le déteste, comme on aime un film d’horreur, un thriller ou un drame qui fait chialer. Impossible à éviter, alors qu’on sait qu’on va morfler. »

Tom et Alec ont respectivement 24 et 25 ans. Ils vivent en colocation à New York depuis six ans maintenant et ont grandi dans le Bronx. Tom est barman chez Gayscort, tandis qu’Alec est escort. Tous deux sont inséparables depuis l’enfance. Ils sont tous l’un pour l’autre et partagent une amitié sans failles. Mais l’équilibre de leur relation est précaire.

« Voilà, ça c’est Alec. Un mélange de tout et de rien, mon absolu comme mon pire néant. Celui qui en un battement de cils peut me faire sentir génial et unique autant que con et ridicule. Mon virus à moi, mon meilleur moment comme mon pire chaos. »

« Je suis sa pénombre tandis qu’il m’apporte ma lumière. »

Tom se sent bien chez Gayscort. Mais depuis plusieurs mois, il souhaite lui aussi entrer dans le catalogue des escorts. Tom refuse de se faire entretenir par Alec et aimerait subvenir autant que lui à leurs besoins. Pour Alec, il en est hors de question. Tom ne deviendra pas escort. Mais Tom a désormais décidé de se rebeller. En plus, des clients le veulent. Enfin, suite à un quiproquo, ils hésitent entre lui et Alec. La compétition est lancée entre eux ! Et Tom compte bien remporter la partie. Hors de question qu’Alec prenne sa place, alors qu’il a enfin sa chance.

« Ma vie redevient enfin équilibrée. Je peux recommencer à exister. Et tant pis si nous nous enfermons à nouveau dans ce puzzle inextricable qui nous guette depuis toujours. Nous ne savons pas survivre autrement, dans tous les cas. Quitte à respirer, je préfère que ce soit son air à lui qui embrase mes poumons. »

« En réalité, je crois que j’attends malgré moi qu’il nous délivre. Il suffirait de quelques mots. Lui, a ce pouvoir que je ne détiens pas. »

Pour Alec, il n’est pas envisageable que Tom gagne ce contrat qui l’amènera à passer 10 jours à Miami avec un client. Il a toujours veillé sur lui et n’arrêtera pas de le faire. Alec va tout faire pour être choisi. C’est le meilleur de la boite, alors ça ne devrait être simple pour lui de remporter ce duel. Mais ce sera bien plus compliqué que prévu. Entre eux, tous les coups seront permis. Tom en a marre qu’Alec le surveille et le protège. Il veut vivre comme il l’entend.

« En réalité, je suis le réel enfoiré des deux parce que je ferais n’importe quoi pour briller dans ses yeux. Même lui imposer certains de mes choix. J’en suis pleinement conscient. »

« Il est beau. Magnifique. Sensuel et sauvage. Impossible de résister à Tom lorsqu’il joue de moi ainsi. »

« Rester à tes côtés est aussi constructeur et essentiel pour moi que difficile et douloureux. »

Alec et Tom ont toujours formé une équipe soudée. Mais aujourd’hui, l’ambiance est plus que pesante entre eux. Tom aimerait que leur relation évolue. Cela fait des années qu’il attend Alec. Alec est de plus en plus perdu dans tous les plans de sa vie. Et résister en étant loin de la réalité ensemble pendant quelques jours sera impossible. Sauront-ils mettre leurs ressentiments de côté pour mener à bien leur mission ? Et réussiront-ils à enfin trouver un équilibre tous les deux ?

« Personne ne peut respirer privé d’un cœur, non ? Le mien je viens de le quitter en le laissant seul à Manhattan. »

« Il suffirait d’un rien pour que je retombe dans mes travers le concernant. Si Alec sourit, c’est que tout va bien. Si Alec ne tremble pas, je n’ai aucune raison d’être nerveux. Si Alec va bien, alors je vais bien. »

« Simplement parce qu’il est Alec et moi Tom. Que lui sans moi, ce n’est pas envisageable. »

J’ai passé un merveilleux moment de lecture avec cette romance touchante, vibrante et tumultueuse. Alec et Tom m’ont autant émue que fait sourire. J’ai aimé retrouver l’univers. L’ambiance est bien différente de celle du premier tome. Celui-ci est plus profond. C’est l’histoire de deux âmes brisées qui ensemble forment un tout. L’intrigue est bien construite et bien rythmée. J’ai eu du mal à lâcher ce roman. La plume de l’auteure est toujours aussi addictive.

« Parce que notre histoire m’a toujours suggéré une chanson. Une voix qui pleure et souffre entre l’infini et le néant. La nécessité de recouvrir de larmes la douleur qui rend tout plus dur et absolu. »

« Je récupère sa nuque sous ma paume et cette fois, c’est moi qui l’embrasse. Comme j’en ai envie depuis toujours. Tendrement. Avec mon cœur. Avec mes sens. »

Les personnages sont attachants. Alec est un homme charismatique, possessif, protecteur et entêté. Je l’ai trouvé un peu trop excessif parfois avec Tom. Il gérait trop sa vie. J’ai plus apprécié son personnage au fil des pages. Tom est un homme fragile, perdu, insaisissable et bienveillant. Il n’hésitera pas à s’opposer à Alec. C’est un électron libre. Alec et Tom sont si complémentaires. Leur amour sonne comme une évidence. Mais pour eux, c’est si compliqué de le voir, de se le dire. Ils ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre, mais vivre ensemble n’est pas sans mal non plus. Entre Alec et Tom, c’est aussi tendre que puissant.

« C’est tellement plus simple lorsqu’il est présent. J’ai beau détester ça, j’adore tout autant m’accrocher à lui. Je suis totalement addict de ce type, c’est une réalité qui me porte sur le système. Le sevrage sera compliqué, cette fois. »

« Et même si j’ai dû aller trop loin pour réussir à tenir ma promesse, même si mon miroir me renvoie une image que je ne supporte plus, je peux le supporter. Tant que dans ses yeux à lui, j’arrive encore à me trouver beau. »

C’était un plaisir de retrouver Lou et Owen, les personnages du tome précédent. Ils sont toujours égaux à eux-mêmes et viennent apporter de la légèreté dans ce tome. D’ailleurs, je tiens à rappeler que les deux tomes peuvent se lire de façon totalement indépendante. Entre non-dits, faux-semblants, défis, rancœur et désillusions, je vous recommande grandement cette romance touchante et amusante.

« Aussi simple que complexe. Aussi basique qu’essentiel. Aussi beau que merveilleux. L’amour… tout et rien. Aussi logique qu’incroyable. C’est aussi comme ça que nous nous définissons. Evidents mais compliqués. Torturés, mais heureux. Têtus mais gagnants. »

« Mon unique but, tu le connais. C’est de ne plus jamais te quitter ou te laisser partir. Je t’aime, c’est tout. »

Note : 4/5


Elsa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s