Chroniques·Non classé

L’un contre l’autre – Toi + moi partie 1

toi

 

Auteures : Emma Green

Editions : Addictives

 

Résumé :

Elle avait laissé un bad boy, elle retrouve un big boss ! Alma Lancaster ne pensait plus jamais entendre cette voix, celle de Vadim Arcadi, son premier amour. Mais le bad boy du campus est devenu un big boss redouté, et pas n’importe quel patron : celui d’Alma ! De la fac de cinéma à l’empire de King Productions, Vadim King a changé de nom, changé de vie. Mais dans ses yeux brille toujours la même rage de vaincre, sous sa peau bat toujours le même coeur indomptable. Douze ans après leur douloureuse séparation, la passion renaît et, entre eux, la confrontation prend des allures de duel.

 

Service presse

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la suite de la trilogie « Toi + moi ». Je l’attendais avec impatience. La fin du préquel « Seuls contre tous » m’a a fait tellement mal au coeur. Je remercie les éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

 

« Personne n’a jamais réussi à m’aimer comme tu le faisais, dis-je d’une voix tremblante. »

 

Alma a 30 ans et vit à Paris. Elle a grandi dans une famille protectrice entourée de ses parents, de son grand-frère et de sa petite sœur. Alma est passionnée par le cinéma depuis toujours et a gravi les échelons petit à petit. Elle est directrice adjointe chez King France depuis peu. Alma n’a jamais oublié son premier amour : Vadim. La culpabilité et les regrets la bouffent depuis des années.

 

« Vadim Arcadi a été mon premier amour. De ceux qu’on n’oublie pas, même si la terre entière s’échine à vous répéter « Grandis, passe à autre chose… ». »

 

« On ne cesse pas d’aimer en trois jours, surtout lorsqu’on aime depuis toujours. »

 

Vadim a 32 ans et vit à Los Angeles. La vie ne l’a pas épargné. Mais ce n’est pas pour autant que Vadim a baissé les bras. Au contraire. Il s’est battu pour être là où il en est aujourd’hui. C’est le PDG de King Productions, une multinationale dans le milieu du cinéma. Le jeune homme rebelle a laissé place à un homme avec des responsabilités, respecté et reconnu dans le milieu du cinéma. Sa boite est toute sa vie. Côté amour, Vadim se contente de relations superficielles suite à sa rupture brutale avec Alma. Il a trop souffert.

 

« Vadim Arcadi ne fait pas partie de mon passé, il ne m’a jamais vraiment quittée. Encore une fois, c’est ironique – j’en viens à détester ce mot –, sachant que c’est moi qui ai mis un terme à la plus belle histoire d’amour que j’aie jamais vécue. »

 

« On se tourne autour, on se cherche sans cesse, on se provoque, on se balance des atrocités, mais en réalité on espère revivre le passé. Je l’aime toujours. Je devrais tout lui dire, je devrais être honnête, mais il me rend dingue, il me fait péter les plombs ! »

 

Douze ans plus tôt, Alma et Vadim ont eu le coup de foudre. Pourtant tout les séparait. Alma avec son côté fille à papa était tout ce que Vadim détestait et désirait en même temps. Alma et Vadim ont vécu une histoire aussi intense que courte. Si Alma a aidé Vadim à panser ses plaies, Vadim a appris à Alma à vivre différemment, à se libérer de sa cage dorée. Mais malheureusement, l’entourage d’Alma a eu raison d’eux. Face à la pression de son père, Alma a fini par de nouveau rentrer dans le rang, laissant Vadim derrière elle. Mais elle n’a jamais cessé de croire en eux et a toujours espéré que leurs chemins se recroisent un jour.

 

« La vérité, c’est qu’il a raison. C’est que je suis amoureuse de lui comme au premier jour, que je ne veux pas le perdre, ni le partager avec une autre. La vérité, c’est aussi que la peur me ronge. Que je suis terrifiée à l’idée qu’il se serve de moi pour se venger et qu’il me jette. Terrifiée de le perdre une seconde fois. »

 

« J’étais tombée amoureuse en un rien de temps, aussi bien saisie par sa beauté extérieure qu’intérieure. Tout chez lui m’attirait, de son caractère obstiné, engagé, passionné, à son corps tant désiré. »

 

Pourtant, quand Alma découvre que Vadim est son boss, c’est un choc. Les souvenirs lui reviennent comme un boomerang. Son cœur s’emballe de nouveau. Vadim est là pour quelques mois pour lancer la filiale française. Il tient à garder la tête froide et va se montrer indifférent. Le Vadim d’aujourd’hui n’a plus grand-chose à voir avec celui qu’Alma a connu. Mais Alma est toujours aussi folle de lui. Et elle compte le reconquérir. Sa vie n’a aucune saveur sans Vadim. Maintenant qu’Alma a retrouvé Vadim, hors de question de le laisser s’échapper. Cela fait douze ans qu’elle l’attend.

 

« Quand l’amour vous tombe dessus, plus rien n’a d’importance. Si ce n’est l’envie d’être auprès de lui, avec lui, contre lui, de sentir son désir et, enfin, de s’abandonner. Vadim m’a appris à lâcher prise, à être à l’écoute de mes sens, à devenir femme. Tout en douceur, en tendresse, puis avec fougue, avec passion. »

 

« Vadim est une drogue dont je n’ai jamais réussi à décrocher. Dont je ne veux pas décrocher. Pourquoi le voudrais-je ? Il est la meilleure chose qui me soit arrivée. »

 

Mais Vadim est méfiant. Alma reste celle qui l’a détruit il y a douze ans. Il ne s’est jamais remis de sa trahison. Malgré cela, se passer d’elle est compliqué pour Vadim. Alma est la seule qui le connait vraiment. Il ne cesse de souffler le chaud et le froid. Alma est perdue. Dans les bras de Vadim, elle se sent à nouveau elle. Mais leur relation reste fragile. Alma ignore encore beaucoup de choses sur Vadim. Et elle aussi a ses secrets. Dans le même temps, Vadim et Alma doivent faire face à l’expansion de King France qui ne plait pas à tout le monde. La concurrence est rude. Alors Vadim et Alma réussiront-ils à mettre le passé de côté ? A faire de leurs différences une force ?

 

« Je suis terrifiée par ce que je ressens, j’ignore si je vais droit dans le mur, mais cet homme est une machine conçue pour faire tomber mes barrières, pour m’éloigner du droit chemin. J’avance sur un sentier plein d’obstacles, mais il m’est impossible de freiner, alors je continue malgré moi d’avancer. »

 

« Je ne veux qu’elle… Alma. Tellement, que ça en est presque douloureux… »

 

J’ai un avis un peu mitigé sur ce tome. L’histoire est touchante et pleine de rebondissements. C’est un véritable ascenseur émotionnel. Entre Vadim et Alma, il y a beaucoup de sujets sensibles. Ils ne cessent de se blesser puis de se rabibocher. Le manque de confiance persiste entre eux. J’ai passé un bon moment. Mais quelques petites choses m’ont dérangé. Tout se résolvait un peu trop vite à mon goût. Alma fond trop facilement face à Vadim. Mais la plume des auteures est toujours aussi agréable à lire. Je dois tout de même avouer qu’il y a une belle évolution entre ce roman et leurs romans d’aujourd’hui.

 

« Tu étais mon premier amour, Vadim Arcadi. À ce jour personne n’est parvenu à te remplacer. Parce que ta folie clashait parfaitement avec ma retenue. Ta liberté avec ma cage dorée. Ton courage avec mon appréhension. Ton ouverture d’esprit avec mon ignorance. Les opposés s’attirent, c’est une évidence, mais tu étais bien plus que mon contraire. Tu étais celui que j’attendais, tu es celui que j’attends toujours. Maintenant, je suis prête à affronter l’avenir, à sauter vers l’inconnu les yeux fermés. Où que tu sois, viens sauter avec moi. »

 

Les personnages sont attachants. Alma est une femme ambitieuse, maladroite, jalouse et impulsive. Son comportement était un peu exagéré parfois. Et en même temps, Alma est trop à la merci de Vadim. Elle a manqué de caractère. Vadim est un homme brillant, obstiné, tourmenté, charismatique et protecteur. Il a côté vulnérable assez touchant aussi. Les chapitres bonus de son point de vue apportent vraiment un plus. Entre Alma et Vadim, c’est aussi explosif que tendre. Leur amour est inconditionnel. C’est si beau de voir à quel point leurs sentiments sont toujours aussi puissants des années plus tard.

 

« Qu’est-ce que tu veux que je te dise, Alma ? Comment est-ce que je suis censé ne plus t’aimer ? répond-il en remontant ses manches pour se donner une contenance. Douze ans que j’essaie et que j’échoue à tous les coups. Je t’ai dans la peau, tu m’obsèdes, tu me tourmentes jour et nuit… »

 

« Avant j’observais le monde en noir et blanc, tes yeux m’ont appris à reconnaître et à apprécier le gris. »

 

J’ai adoré l’importance donnée aux personnages secondaires. Ils ont chacun leurs failles. Plein de sujets sont traités à travers eux. J’ai tellement aimé la fraicheur de Lily, la sœur d’Alma. C’est un vrai ovni dans sa famille. Elle croque la vie à pleine dents, peu importe les pressions familiales. Puis Lily est un grand soutien pour Vadim et Alma depuis toujours. Entre rivalité, rancœur, trahison, secrets et désillusions, cette romance souffre de multiples obstacles. Si vous aimez les histoires de seconde chance, n’hésitez pas à vous laisser tenter. Malgré les petits points négatifs, j’ai hâte de découvrir la fin de l’histoire de Vadim et Alma en avril. Encore une fois, le tome se termine par un gros cliffhanger.

 

« Avec toi je veux vivre, partager, aimer, te le dire, pleurer, sourire, crier, souffrir, oublier, courir. Ne plus fuir. Douze ans que j’attends, douze ans que je t’aime. Cap ou pas cap de me pardonner, de tout recommencer ? »

 

« Avec elle, j’ai le sentiment que tout est possible. Que mes cicatrices peuvent s’effacer, au gré du temps. Que mon parcours chaotique s’arrête enfin là, que le pire est derrière moi. »

 

« Je n’ai jamais pu la chasser des mes pensées, même pendant ces douze ans d’absence. Parce qu’elle seule a réussi à révéler ce que j’ignorais moi-même. Qu’on peut être bousillé par la vie et se relever. Qu’on peut réparer les injustices qui ont été commises. Qu’on peut grandir sans famille, sans amour et rectifier le tir. »

 

Note : 3,5/5


Elsa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s