Chroniques·Non classé

Sensual bodyguard

 

Auteure : Wendy Roy

Editions : Butterfly

 

Résumé :

Cadmal est garde du corps. Quand il n’exerce pas son métier avec rigueur, il prend du bon temps, enchaînant les conquêtes, son cœur à jamais hors de portée. Néréa est infirmière. Elle mène une vie bien rangée et dévouée aux autres depuis un terrible accident qui a fait voler sa vie en éclats. Dès leur première rencontre, l’attraction est forte, le désir irrésistible ! Un phénomène aussi spectaculaire que dangereux. Seulement, chacun d’eux porte un lourd passé qui pourrait bien leur exploser à la figure…

 

Service presse

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur une des dernières romances de Wendy Roy. C’est un spin-off de « Killer boss » que j’avais beaucoup aimé. J’avais du coup très envie de découvrir celui-ci. Je remercie les éditions butterfly pour l’envoi de ce roman.

 

« Il y a parfois des rencontres et des évidences qui changent ta vie avant même que tu le saches. »

 

Néréa a 25 ans et vit à Milwaukee, dans un quartier délabré et malfamé. Elle est infirmière à domicile et a du mal à joindre les deux bouts. C’est à la suite d’un terrible accident, dans lequel elle a perdu une partie d’elle-même, qu’est née sa vocation. Néréa avait à tout prix besoin de ne plus se sentir aussi impuissante que ce jour-là. Sa culpabilité la bouffe toujours. C’est en aidant un maximum les autres qu’elle tente de payer sa dette. Son métier est sa rédemption.

 

« On entre dans la bulle personnelle des gens quand on les aide. On y entre volontairement et, parfois, on en sort avec le sourire aux lèvres. D’autres fois, on repart avec le cœur en berne. »

 

Cadmal a 29 ans et est garde du corps chez Suraksha, l’entreprise de protection privée fondée par son père et celui d’Alvar, son meilleur ami et boss. Ce sont les meilleurs dans ce domaine. Cadmal enchaine les conquêtes, sans jamais s’attacher. Pour lui, les femmes ne sont qu’un passe-temps. Son cœur est mort il y a dix ans.

 

« Cadmal est un volcan. Calme et endormi, il dégage force et beauté. Comme lorsqu’il était blessé, hier. Réveillé et brûlant, il incendie tout sur son passage. Il m’enflamme. »

 

C’est au cours d’un conférence sur les droits des femmes que Néréa et Cadmal vont se rencontrer. Alors que Cadmal et ses collègues doivent assurer la protection de la conférencière, une attaque se produit. Cadmal se retrouve blessé et refuse d’aller à l’hôpital. Néréa va le secourir. C’est loin de lui plaire de ne pas faire appel à un médecin, mais venir en aide à Cadmal est plus fort qu’elle. Elle ne peut pas laisser tomber quelqu’un d’autre. Pendant quelques jours, Néréa va s’occuper des soins de Cadmal matin et soir, en échange d’une généreuse rémunération.

 

« J’ai beau ne pas le connaître, je sais déjà une chose de lui : il n’est pas un homme que l’on peut saisir aisément. Il n’est pas un homme que l’on peut comprendre après cinq minutes de conversation. Sa complexité est aussi palpable qu’insaisissable. Il est une énigme pour l’esprit et les sens. Un mystère auquel on aimerait goûter. Si tentant. Si attirant… »

 

Dès leur rencontre, la répartie de Néréa va plaire à Cadmal et l’amuser. Il va prendre un malin plaisir à la titiller. Entre Néréa et Cadmal, l’attraction est immédiate. Cadmal veut Néréa et l’aura. Il espère en même temps pouvoir obtenir la levée de sa convalescence au plus vite pour pouvoir retourner sur le terrain. Mais Néréa est déterminée à résister, même si elle n’a jamais autant désiré un homme. Cadmal l’attire autant qu’il l’agace en se comportant comme un enfoiré.

 

« Nous ne sommes pas amis. Ni amants. Pas non plus un mélange des deux. Et pourtant, nous sommes en train de devenir quelque chose. Quoi ? Je n’ai pas la réponse. Pas encore. »

 

Plus les jours passent, plus Néréa rend fou Cadmal. Elle hante sans cesse ses pensées et contourne ses règles. Il meurt d’envie de la découvrir. Cadmal a bien du mal à comprendre ce qu’il ressent. Tandis que résister à la tentation devient de plus en plus difficile pour Néréa. Le pire c’est lorsque les sentiments s’en mêlent. Néréa risque de finir avec le cœur brisé. Cadmal n’a plus que son corps à offrir. Jamais plus, il n’aimera. Mais Néréa pourrait bouleverser ses convictions. Réussira-t-elle à réanimer le cœur de Cadmal ?

 

« Néréa ne sera jamais comme toutes les autres femmes que j’ai mises dans mon lit. Elle est à part. Unique. Elle se fait une place d’exception, elle est la première femme en dix ans avec qui je veux bien partager un peu de mon âme en plus de mon corps. »

 

J’ai un avis assez mitigé sur ce roman. L’histoire est touchante. J’ai aimé les divers sujets abordés : deuil, violences conjugales, disparités sociales et écologie entre autres. C’était aussi un plaisir de retrouver toute l’équipe de Suraksha. J’adore l’ambiance familiale qui règne dans cette entreprise et les valeurs que tous ces personnages partagent. Ils se complètent tous parfaitement, forment un groupe soudé et apportent un plus à l’histoire. J’ai adoré les voir tous se chambrer.

 

« Néréa s’est créé une place toute neuve qui défie mes règles et accumule les exceptions. Une place que je n’ai pas encore réussi à nommer, mais qui, sans aucun doute, me donne envie de la protéger. »

 

Ce qui m’a dérangé dans cette histoire, c’est qu’elle se passe sur un laps de temps très court. J’aurais aimé que les sentiments entre les personnages soient plus développés. Tout reposait un peu trop sur une attirance entre eux. J’ai aussi malheureusement deviné l’intrigue assez vite. Ce roman manquait de surprise et d’action à mon goût. L’univers qu’on a découvert dans le tome 1 (Kiler boss) est un peu trop au second plan. L’aspect enquête m’a manqué. Je suis restée sur ma faim. Mais la plume de l’auteure reste toujours aussi agréable à lire.

 

« J’étais terrifié parce que ce que je ressens pour toi n’a rien de comparable, sheranee. Je n’ai jamais rien éprouvé de tel. C’est tellement puissant que je sais, sans le moindre doute, que cela peut être destructeur. Pour toi comme pour moi. »

 

J’ai tout de même bien aimé les personnages. Néréa est une femme généreuse et bienveillante avec un sacré répondant. Elle ne se laisse vraiment pas faire. J’ai adoré sa répartie. Néréa est profondément marquée par son passé et a tendance à s’oublier au détriment des autres à qui elle donne sans compter. Grâce à Cadmal, Néréa va enfin vivre pour elle. Cadmal est un homme sûr de lui, franc, magnétique, joueur et protecteur. Lui aussi a un passé douloureux. Son cœur est meurtri depuis de longues années. La relation entre Néréa et Cadmal est pleine de piquant. Entre passion, non-dits, frustration, provocations et peur, cette romance a quand même son lot de rebondissements. Je vous conseille de vous faire votre propre avis. D’autres lectrices ont adoré ce roman.

 

« J’ai envie de crier que c’est lui mon équilibre. J’aimerais lui faire comprendre que, si l’on n’est pas entier, lui et moi, ou pourrait peut-être l’être ensemble. »

 

« Ça crépite quand on s’effleure. C’est un raz-de-marée quand on se touche. »

 

Note : 3/5


Elsa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s