Chroniques·Non classé

Les lois du jeu

Les lois

Auteure : Amélie C. Astier

Autoédition

Résumé :

Sofiane Abadie est un célèbre footballeur européen. Sélectionné en équipe de France pour disputer l’Euro 2020, le joueur va devoir faire face à l’actualité et à ses propres secrets.

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la nouvelle d’Amélie C. Astier dans l’univers du football. J’avais adoré ses autres romans sur ce thème. Hors jeu a d’ailleurs été ma première lecture MM. Et en plus le personnage principal est un des personnages de Dreams on earth que j’avais beaucoup aimé. Je remercie Amélie pour l’envoi de cette nouvelle.

« Il n’y a rien de pire que de vivre dans le secret et la peur. »

Sofiane a 20 ans et vit en Angleterre. Mais il a grandi à Paris entouré de ses parents et son petit frère (le meilleur ami de North dans Dreams on earth). Sofiane s’est entrainé dur depuis des années pour devenir footballer professionnel, comme son père. Il en a même sacrifié sa vie privée. Mais c’est pour la bonne cause puisqu’il fait de l’équipe de Manchester United depuis quelques temps et vit son rêve. Et son entraineur n’est autre que Wade (un des personnages principaux de Hors jeu).

« Je ne suis pas encore prêt à être out avec le reste du monde. La planète du football continue d’être un espace clos où rester dans le placard est plus rassurant tant les insultes, l’intolérance de certains supporters et le regard des autres peuvent être difficiles à encaisser. »

Sofiane est gay mais il est encore dans le placard par peur des répercussions que cela pourrait avoir sur sa carrière professionnel. Alors il préfère attendre avant de se dévoiler et lutter pour cacher celui qu’il est vraiment. Sofiane se fait uniquement remarquer pour ses talents sportifs. Sur les autres aspects de sa vie, il est très discret. Ses statistiques incroyables vont lui permettre d’être sélectionné pour disputer l’Euro en équipe de France. Pour Sofiane, c’est un honneur et une chance unique de jouer parmi des joueurs de renommée internationale. Il compte bien le relever le défi et en profiter à fond. Mais quelques embûches vont compliquer les choses dans cette compétition intense et l’amener à cogiter…

« Le problème, quand on vit dans le placard, c’est qu’on ne sait pas à qui faire confiance concernant son homosexualité. »

« Je résiste à l’envie de réduire la distance entre nous pour l’embrasser. On est habitués à canaliser le désir en public même si ce n’est pas simple. »

J’ai passé un bon moment avec cette nouvelle touchante et révoltante. Je suis fan des romances MM dans l’univers sportif alors me plonger dans celle-ci et retrouver les personnages d’Inside Lines (Kade et sa folie) et de Hors jeu était un véritable plaisir. Cette histoire nous prouve que même-si les mentalités évoluent, le manque de tolérance et les discriminations sont toujours présents. Il est malheureusement toujours difficile de faire son coming out dans le milieu sportif en général. D’autant que dans ce roman est ancré dans la réalité de l’actualité.

« Depuis quand mes sentiments ont changé le concernant ? Pourquoi c’est devenu plus fort et plus intense au fil des semaines, des mois ? Pourquoi je suis si heureux qu’il soit là et surtout : pourquoi j’ai envie de prendre le risque de me dévoiler pour simplement l’embrasser. »

L’auteure s’engage une nouvelle fois pour la cause LGBT+ grâce à cette nouvelle mais surtout en reversant l’intégralité des redevances du livre à une association. J’ai été surprise par la tournure de l’histoire. Et j’ai adoré l’ambiance de cette nouvelle. C’était vraiment une super idée de nous proposer cette histoire, même si elle était bien trop courte à mon goût. J’en aurais voulu encore. J’espère qu’un jour Amélie réécrira une romance dans l’univers sportif et même d’autres nouvelles de ce genre. Sa plume est toujours aussi addictive.

« Le sport est un moment de partage, on se moque de l’apparence des uns et des autres, de leurs origines, de leur couleur de peau, de leur taille et du reste, alors pourquoi on discrimine des joueurs parce qu’ils sont gays ? »

Les personnages sont attachants. J’ai été si contente de me replonger dans la tête de Sofiane et de le voir se questionner de nouveau. Pour ce qui est du second personnage principal, je vous laisserai le découvrir par vous même pour vous laisser un peu de surprise. Entre secret, amertume et imprévus, cette nouvelle a son petit lot de rebondissements et se lit toute seule. Je vous la recommande grandement. En plus, vous participerez à une bonne action.

« La vie est le plus beau championnat qu’on peut remporter. Ce soir, tu as gagné le tien. »

« Je suis Sofiane Abadie, joueur de foot, amoureux d’un kiné, et je suis gay. Et j’emmerde les rageux. »

Note : 4/5


Elsa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s