Chroniques·Non classé

Disgrace

Auteure : Brittainy C. Cherry

Editions : Hugo Roman

Collection : New Romance

 

Résumé :

Grace Harris a toujours été du genre obéissant, toujours soucieuse de faire plaisir. Digne fille des prêcheurs de la ville elle a dès l’enfance tenu a montrer le bon exemple. Après la trahison de son mari, elle a découvert qu’elle en avait assez de faire plaisir à tout le monde. Jackson Emery a depuis toujours été méprisé et jugé par les habitants de la ville. Il était le mouton noir et personne ne voulait avoir affaire avec lui ou son père à cause de sa réputation de mauvais garçon. Cependant personne n’a jamais pris le temps d’essayer de le connaître vraiment et de voir le garçon brisé en lui, personne jusqu’à ce qu’il la rencontre.

« Parfois, la seule chose dont on a besoin, c’est qu’une autre personne prête attention à nos battements de cœur erratiques. »

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la nouvelle romance de Brittainy C. Cherry, une de mes auteures préférées. Je l’attendais avec impatience.

« L’amour est un sentiment complexe qui ne suit pas une ligne droite. Il évolue en vagues et en boucles, a des hauts et des bas. C’est un sentiment tortueux qui peut, contre toute attente, continuer d’exister au sein des pires chagrins et des trahisons. »

Grace a 30 ans et vit à Atlanta, où elle est professeure d’anglais. Celle-ci a grandi dans la petite ville de Chester. Là-bas, Grace, en tant que fille de pasteur, fait partie de la famille royale. Elle a donc toujours dû être la fille modèle et ne jamais faire de vague. Tout son chemin était tracé. Mais tout vient de s’effondrer. Après quinze ans de relation, son mari l’a trahi de la pire des manières. Grace a du mal à tourner la page. Elle vit cette rupture comme un échec. Finn était l’amour de sa vie. Toute sa vie était construite autour de lui. Grace est désespérée et ne croit plus en l’amour désormais.

« Peut-être que c’est ça l’amour, en fait, une chose qui pâlit avec le temps pour devenir peu à peu d’une immobilité obsédante. »

« Il était évident que notre histoire avait atteint son dernier chapitre, et certaines histoires n’ont pas de happy end. Certaines histoires ont une fin, tout simplement. »

Jackson a 24 ans et vit à Chester depuis l’enfance. Malheureusement, cette ville est un cauchemar pour lui, surtout depuis que sa mère a quitté son père pour un autre alors qu’il avait seulement 10 ans. Chaque jour, il doit encaisser les commentaires désobligeants des habitants à son égard. Tous le détestent et le méprisent. Celui-ci est perçu comme un voyou et est très solitaire. Son chien est son seul ami. Jackson se fiche de ce qu’on peut penser de lui désormais. Il a appris à vivre avec ces chuchotements sur son passage. Jackson porte un poids lourd sur ses épaules puisqu’il a dû prendre en charge le garage de son père qui a complètement sombré suite à la trahison de sa femme. Il noie son chagrin dans l’alcool depuis des années et n’est plus que l’ombre de lui-même.

« Ces moments où tu te sens perdu, effrayé et faible, ce sont justement les moments où tu peux avancer. Derrière ces moments obscurs se dissimule ta force. Prends ces moments de faiblesse et transforme-les en moments de force. Rends-les importants, Jackson. Fais en sorte qu’ils comptent. »

« Un jour, tu rencontreras les bonnes personnes qui sauront voir que tu es une personne exceptionnelle. Ils te verront comme tu es vraiment et aimeront tout de cette personne. »

Suite à sa rupture avec son mari, Grace va venir passer l’été dans sa ville natale, espérant y trouver un peu de réconfort, auprès de sa sœur et de sa meilleure amie notamment. Malheureusement, dès son arrivée en ville, une autre découverte va la bouleverser. Et ses craintes vont se confirmer. Dans cette petite ville où tout le monde se connait, sa séparation avec Finn va vite se répandre. Et les jugements ne vont pas se faire attendre. Dès son arrivée en ville, Grace va croiser Jackson. Celui-ci va se montrer très hostile envers elle et même la juger. Jackson a des idées bien arrêtées sur la famille de Grace. Mais Grace ne va pas se laisser faire. Le comportement de Jackson l’agace et va la pousser à croire que tous les bruits qui courent sur lui sont vrais.

« Une fois que tu zoomes, tu te rends compte que nous sommes tous semblables sous beaucoup d’aspects. Lorsque nous saignons, ce qui coule est toujours rouge, et même le cœur d’une brute peut se briser. Il ne faut jamais oublier de zoomer. »

« Tout en moi souffrait d’une manière que je n’aurais pas crue possible. C’était comme si mon âme brûlait d’un feu qui ne s’éteindrait jamais. »

Mais au fil du temps, Jackson va réaliser que Grace n’est pas comme il l’avait imaginé. Alors que Grace sera la cible des commérages et se sentira seule et submergée par la douleur, c’est auprès de Jackson qu’elle va pouvoir être elle-même et trouver du réconfort. Il sera le seul à se préoccuper vraiment de ses sentiments. Tous deux vont découvrir qu’ils ne sont pas si différents. Alors que personne n’avait jamais pris le temps d’apprendre à connaitre Jackson à cause de la réputation de son père, Grace va lui donner sa chance. Cet homme l’intrigue et la touche. Elle sent qu’il souffre. Mais faire tomber les murs qu’a érigé Jackson autour de lui depuis tant d’années ne sera pas simple.

« Il ne voulait pas de mon expression simulée, il voulait l’authentique. Celle que je ne m’autorisais jamais à montrer en public. »

« Parfois, pour se trouver soi-même, on est obligé de décevoir les autres, y compris ses parents. »

« Jackson Emery ne souriait pas souvent, alors quand il le faisait, c’était comme un cadeau secret qu’il ne donnait qu’à moi. »

Jackson et Grace seront le havre de paix l’un de l’autre. Si Jackson va empêcher Grace de sombrer, celle-ci va tout faire pour le tirer des ténèbres. Tous deux sont aussi brisés et paumés l’un que l’autre. Grace a toujours été définie par les autres et ne sait pas vraiment qui elle est. Jackson va la bousculer et l’aider à se découvrir. Des sentiments forts vont naitre entre eux. Mais leur rapprochement sera loin de plaire à tous. Arriveront-ils à ne pas laisser les autres s’immiscer dans leur relation ? Réussiront-ils à se réparer l’un et l’autre ou se noieront-ils ? Sauront-ils mettre le passé derrière eux ?

« C’était étrange, comment deux personnes tristes pouvaient se donner de l’air l’une à l’autre. »

« Nous ne dîmes rien de plus, mais elle resta à côté de moi encore un bon moment. Grace ne le savait pas, mais à ce moment-là, je fus très heureux… J’avais désespérément besoin que quelqu’un reste avec moi. »

J’ai beaucoup aimé cette histoire bouleversante, intense et surprenante. Encore une fois, l’auteure a frappé fort avec cette romance si bien construite qui aborde plein de sujets forts comme les fausse-couches, la religion, la famille et l’importance du pardon. Certains moments sont durs et m’ont brisé le cœur. Alors que d’autres l’ont réchauffé. J’ai versé quelques larmes à plusieurs reprises. Des passages m’ont donné la rage. C’était effrayant de penser que de telles personnes existent et peuvent être si dures. J’ai apprécié le temps que met la relation à se mettre en place entre les personnages. C’était un plaisir de retrouver la plume si belle de l’auteure. Je suis toute suite entrée dans l’histoire et j’ai eu du mal à en sortir.

« La première fois que je t’ai vue, j’ai pensé que tu étais belle. La première fois que je t’ai tenue dans mes bras, je ne voulais plus te lâcher. La première fois que tu m’as embrassé, j’ai su que je t’appartenais. Tu es la définition même de la pureté dans ce monde. Tu m’as appris ce qu’était l’amour. À quoi ça ressemble, ce que l’on ressent, le goût de l’amour. Tu m’as appris à donner le meilleur de moi-même. Tu m’as appris que mes combats ne sont pas des failles, ils sont juste une partie de ce qui fait mon être. »

Les personnages sont attachants. J’ai adoré suivre leur évolution au fil des pages. Ils vont vraiment murir et m’ont touché en plein cœur. Grace est une femme forte, sérieuse, bienveillante, douce et déterminée. Grâce à Jackson, Grace va apprendre à lâcher prise, à se faire passer en premier et à vivre pour elle avant tout. Jackson est un homme renfermé, loyal, mature, courageux et protecteur. La vie ne lui a pas fait de cadeau et l’a bien amoché. Il a enduré tellement de choses tout seul et côtoyé le mal presque toute sa vie. Mais malgré tout, c’est un homme si bon. Grace va lui redonner le goût de la vie. Je suis tombée sous le charme de ce personnage. Entre Grace et Jackson, c’est aussi puissant que tendre.

« Les seuls moments où j’avais le sentiment que la vie avait un sens, c’était quand j’étais avec Jackson. Dans ses ténèbres je trouvais ma lumière. »

« Si jamais tu dois retomber amoureuse un jour, s’il te plaît, fais en sorte que ce soit de moi. »

« Il était comme ma couverture préférée et j’avais envie de rester, enveloppée par lui le plus longtemps possible. »

Les personnages secondaires font partie intégrante de l’histoire. Eux aussi vont bien évoluer. Entre préjugés, rumeurs, trahison et amour, cette romance est remplie d’émotions. Elle m’a profondément marquée et restera ancrée en moi pendant longtemps. Le seul vrai bémol pour moi, ce sont les trop nombreuses fautes d’orthographe encore une fois. Mais c’est de la faute de la ME et non de l’auteure. Je vous recommande grandement cette histoire magnifique et pleine d’espoir.

« Peu importait ce que la vie nous réservait, nous serions toujours les gagnants de notre histoire, parce que nous nous soutenions l’un l’autre dans toutes les tempêtes. Avec lui, j’étais complète. Avec lui, c’était pour toujours. »

Note : 4,5/5

Quelques autres citations que je n’ai pas pu sacrifier.

« Peut-être que c’est à cela que sert la famille, à vous faire sentir moins seul dans un monde de solitude. Il arrive que la famille se trompe, parfois ils disent ou font les choses de travers parce qu’après tout ils sont humains. Mais il y a aussi ces moments où ils sont là quand il faut, avec leurs étincelles d’amour. À la maison, on va mieux. »

« Rien de ce que je pourrais faire n’effacerait sa douleur, alors je fis la seule chose qui était en mon pouvoir pour le reste de la soirée, je la tins contre moi. Je la laissai s’effondrer dans mes bras et l’autorisai à ne pas aller bien. »

« Ce n’est pas difficile de tomber amoureux de quelqu’un. C’est la chose la plus facile du monde. C’est tout ce qui entoure cette chute qui la rend difficile. »

« Parce qu’à la fin, ces désaccords n’ont plus d’importance. Ce qui compte, c’est la famille, même si elle dysfonctionne un peu. »

« Il s’avère que la découverte de soi-même est un processus que chacun explore continuellement. On n’a jamais fini de grandir, on n’arrête jamais vraiment de se découvrir. »


Elsa

2 commentaires sur “Disgrace

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s