Chroniques·Non classé

Foutu coloc !

Auteure : Lou Garance

Editions : Addictives

 

Résumé :

Quand elle emménage dans la coloc de son frère et de la bande de potes de ce dernier, Scarlett sent qu’elle est foutue. Elle n’arrivait déjà pas à se sortir Nolan Jones de la tête en habitant à des milliers de kilomètres de lui, alors comment pourrait-elle l’oublier maintenant qu’elle est de retour à Boston, et surtout… qu’elle occupe la chambre juste à côté de la sienne ? Pourtant, son crush de toujours ne lui donne aucune raison d’espérer : il la taquine comme si elle était sa petite sœur ! Elle sait qu’elle doit accepter qu’il ne la verra jamais autrement. Mais entre les soirées passées à se défier, les rapprochements troublants sur le canapé et l’étincelle nouvelle qu’elle décèle dans le regard de Nolan, ce « jamais » pourrait bien devenir un peu flou…

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la seconde romance publiée de Lou Garance. J’avais adoré la première qui sort d’ailleurs bientôt en papier (Can you keep a secret ?). Et comme j’aime beaucoup les histoires de coloc et que ça fait un petit moment que je n’en ai pas lues, je ne pouvais pas passer à côté de celle-ci. Je remercie Carole des éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

« Il y a des choses qui te tombent dessus au moment où tu t’y attends le moins. Moi, elle est blonde. Et c’est la petite sœur de mon meilleur pote. »

Scarlett a 20 ans et est entre en troisième année d’études de gestion et commerce international. Elle a profité d’un programme d’échange pour partir étudier à Paris pendant un an pour améliorer son niveau de français mais surtout pour s’éloigner de son crush inaccessible de toujours : Nolan, le meilleur ami de son frère depuis gosse. Scarlett le connait depuis toujours. Ils ont grandi ensemble. Leurs parents étant meilleurs amis. Scarlett aurait dû le considérer comme un autre grand-frère, mais ça n’a jamais été vraiment le cas. Seules ses amies sont au courant de ses sentiments pour Nolan. Jusqu’ici, elle n’a encore éveillé aucun soupçon. Scarlett est de retour à Boston après un an d’absence et va intégrer la colocation de son frère Edgar.

« Ma voix est franche, agacée. Je suis jalouse, et je ne cache pas mon trouble. Je crois que je suis arrivée à un point où quoi que je fasse, tout mon être transpire pour lui. Mes sens, ma peau, mon cœur. Je veux ce mec. Fort. Chaque parcelle, fibre, muscle, veine de mon corps le veut. »

Nolan a 21 ans et vit à Boston en colocation avec ses deux amis de toujours : Edgar et Leo. Ils sont inséparables et font tous les trois partis de l’équipe des Terriers de Boston. Nolan est en études de gestion et est couple avec Harriet depuis six mois. Il tient à Scarlett, mais la voit uniquement comme la petite sœur chiante qu’il n’a jamais eue, qui passait son temps à casser ses tentatives de drague en soirée et qu’il adore emmerder. Nolan est tout aussi protecteur qu’Edgar avec elle.

« Tout en Nolan fait battre mon cœur plus fort. Sa carrure moulée dans sa veste de hockey, son jean brut taillé à la perfection sur ses jambes athlétiques, ses hanches étroites, les abdominaux que je devine sous le tissu léger de son pull noir, ses boucles qui lui tombent sur le haut du front, sa bouche qui se pince d’inquiétude et son regard. Sombre. Douloureux. Perdu. »

Si Edgar est content que sa sœur rejoigne la coloc, Nolan n’est pas emballé. Il se doute que l’arrivée d’une fille dans leur coloc va casser l’ambiance. Et ça ne va pas rater puisqu’Edgar va instaurer des règles et notamment celle interdisant à Scarlett de ramener des hommes à l’appartement. Loin de se laisser faire, elle va leur imposer la même chose. Et bien sûr la règle d’or pour Edgar c’est l’interdiction à ses colocs de toucher sa sœur. Pour Nolan, cette mise en garde est stupide. Il ne s’imagine pas une seconde pouvoir craquer pour Scarlett un jour.

« Après tout, à quoi ça sert de fuir quand de toute façon, la seule personne que je veux éviter habite avec moi tout le temps. »

« Tu me plais Scarlett. J’ai merdé plus d’une fois avec toi et je veux juste que tu saches que si je te repousse, c’est parce que ce n’est pas possible. Pas parce que je m’en fous, que je regrette ou que tu ne m’intéresses pas. »

Pour Scarlett qui se faisait une joie de retrouver les mecs, cette coloc va vite tourner au calvaire. Malgré la distance qu’elle a mis entre elle et Nolan pendant un an, ses sentiments pour lui sont toujours aussi dévastateurs à son grand désespoir. Rien n’a changé. Son cœur et corps ne cessent de réagir en présence de Nolan. En plus, sa chambre est collée à celle de Nolan. Et ils vont devoir partager la même salle de bain. Détacher son regard de Nolan qui sort à moitié nu de la salle de bain sera compliqué. Mais le pire sera sans doute de le voir dans les bras d’une autre. Cette colocation s’annonce mouvementée !

« Ma bouche s’écrase contre la sienne sans retenue, parce que la distance entre elle et moi a mis mes nerfs à rude épreuve, parce que les souvenirs que sa chaleur ravive sont trop puissants et que le désir qui explose dans mes veines quand nos corps se percutent me fait oublier tous mes doutes. »

Au fil du temps, Nolan va s’apercevoir que Scarlett n’a plus rien d’une gamine mais tout d’une femme attirante. Il est complètement dérouté par les réactions que celle-ci provoque sur son corps. Son attirance pour Scarlett le submerge un peu plus chaque jour. Elle ne cesse de hante ses pensées. Mais Nolan sait qu’il n’a pas le droit de craquer. Ce serait mettre en péril son amitié solide avec Edgar. Mais résister en vivant sous le même toit et en se croisant tous les jours sera de plus en plus difficile. D’autant que Scarlett le titille. Elle réduit à néant toutes ses résolutions. Alors comment réagira Edgar face à leur relation ? Nolan réussira-t-il à assumer ?

« Scarlett me plait, et plus je tente de m’éloigner d’elle, plus ça me saute à la gueule avec force. »

« J’ai besoin de m’assurer qu’elle et moi, ce n’est pas une connerie éphémère, mais une connerie magnifique. Un truc explosif. Un truc qui te retourne le bide et te donne envie de décrocher la putain de lune. »

J’ai adoré cette histoire pétillante, touchante et pleine de piquant. J’ai aimé le côté amour impossible et le fait que l’histoire prenne son temps puisqu’au départ c’est vraiment un amour à sens unique entre les personnages. La tension va monter entre eux au fil des pages. Mon coeur s’est serré face à toutes les situations que va subir Scarlett. J’ai eu envie de la réconforter. Tout comme j’ai eu envie de secouer Nolan parfois, de lui ouvrir les yeux. L’ambiance de cette colocation est juste géniale. J’ai eu envie de les rejoindre, de faire partie de cette bande d’amis. La plume de l’auteure est toujours aussi agréable à lire.

« Je ne croyais pas le dire un jour à une fille mais… Avec toi, c’est différent. J’ai lutté contre ce que j’ai commencé à ressentir dès le moment où ça m’est tombé dessus. Je te jure que j’ai essayé de ne pas te regarder, de ne pas penser à toi comme ça. Puis, sans que je m’en rende vraiment compte, j’ai craqué. »

Les personnages sont attachants. Scarlett est une femme pleine de repartie et d’assurance. J’ai adoré son caractère, notamment son répondant. Elle a appris à ne pas se laisser faire en grandissant parmi tous ces hommes. Scarlett n’hésitera pas à remettre ses colocs à leur place à plusieurs reprises. Nolan est un homme taquin, magnétique, loyal, attentionné et drôle. Il a aussi un petit côté insupportable et maladroit. Mais c’est sans aucun doute ce qui fait son charme. Entre Nolan et Scarlett, c’est aussi intense que tendre. J’ai adoré leurs joutes verbales. Ils ne vont pas cesser de se chercher, se rembarrer et se défier. Ils vont mettre l’ambiance à la coloc.

« Scarlett, c’est Scarlett. Ma meilleure pote, la première fille que j’aie jamais vraiment aimée. Celle qui me rend dingue. Me fait rire, même quand j’ai passé une journée de merde. Qui me casse les couilles les trois quarts du temps et me fait des blagues pourries. Qui répond toujours à mes remarques par des piques et ne m’en veut jamais. »

Les personnages secondaires seront d’une grande aide pour nos personnages principaux. J’ai beaucoup aimé Leo. Cet homme est plein de bonne humeur et de bons conseils. Il est vraiment adorable. Les chamailleries et vannes entre Nolan, Edgar et Leo m’ont fait rire. Ces personnages sont de super amis, toujours présents les uns pour les autres. Je les ai quittés avec un pincement au coeur. Entre trahison, amertume, affrontements, espoir et doutes, cette romance va vous faire vivre tout un tas d’émotions. Je vous recommande grandement cette belle histoire d’amour mais aussi d’amitié. Un vrai petit bijou !

« Sa déclaration fait vibrer tout un tas de trucs dans mon corps. Même-si j’avais espéré un jour l’entendre me dire qu’il m’aime, je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait des mots plus forts encore. Une façon plus belle pour me le faire savoir. »

« Et à cet instant je sais pourquoi je suis tombée amoureuse de lui. Parce que ça a toujours été lui. »

Note : 4,5/5


Elsa

5 commentaires sur “Foutu coloc !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s