Chroniques·Non classé

Pour Noël, je te veux toi !

Auteure : Lil Evans

Editions : Harlequin

Résumé :

Léonie a toujours eu un sale caractère. Et, comme râler est l’un de ses passe-temps favoris, elle endosse à merveille son rôle de vigile dans le centre commercial de Philadelphie. Sauf quand son patron l’oblige à porter un costume de lutin ridicule pour célébrer les fêtes de fin d’année. Forcée de plaquer un sourire niais sur ses lèvres et d’endurer la visite de gamins insupportables, elle est à deux doigts de mettre le feu à la cabane du Père Noël. Mais, quand le petit Sailor vient s’asseoir sur ses genoux et lui réclame une nouvelle maman, Léonie en perd sa répartie habituelle. Sans compter le fait que Ford, le père du petit garçon, essaye par tous les moyens de lui plaire… OK, avec ces taches de rousseur sublimes et cette voix sensuelle, il est absolument canon. Mais ça ne suffira pas à faire tomber la muraille qui protège son cœur. Du moins, elle l’espère…

« Parce que l’amour, c’est libre, gratuit, beau et magique. Quatre qualités qui font cruellement défaut à cet univers de folie, Leo. »

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la nouvelle romance de Lil Evans. Je l’attendais avec tellement d’impatience. J’adore les romans de cette auteure. Et le résumé de celui-ci m’a toute suite tenté. Je remercie les éditions harlequin et netgalley pour ce service presse.

« Plaisanter, rêver, aimer quelqu’un, c’est une sensation de magie qui n’a que peu d’égale au monde. »

Léonie a 26 ans et vit à Philadelphie dans un quartier malfamé. Elle est vigile dans un centre commercial depuis trois ans et adore son boulot. Mais un peu moins durant la période des fêtes puisque Léonie déteste les gens. En cette période, le centre commercial est bondé de gens heureux qui l’énervent. Et cette année, Léonie est obligée de jouer la lutine du Père Noël et d’arborer un costume ridicule. Elle a envie de tuer son patron, de mettre le feu au chalet du Père Noël et attend Janvier avec impatience pour retrouver son binôme de rondes aussi asocial qu’elle avec qui elle adore critiquer les gens.

« Je marche lourdement jusqu’à la cabane et répétant en boucle dans ma tête : N’insulte personne, essaie de sourire, ne dis surtout pas aux enfants qu’ils ont été méchants et qu’ils n’auront pas de cadeaux de Noël. »

Ford a la trentaine et vit dans la plus belle villa de Philadelphie. C’est le PDG de Royalties, un célèbre magazine sur le monde de la royauté et de la mode, qu’il a repris il y a trois ans et remis sur les rails. C’est un bosseur acharné. Ford est le Papa célibataire de Sailor, un petit garçon de six ans. Le bonheur de son fils est sa priorité. Sailor est toute sa vie. A tel point qu’il s’est oublié en tant qu’homme ces trois dernières années, depuis qu’il a perdu sa femme. Son fils va lui en faire prendre conscience.

« La mienne est dans les étoiles, c’est papa qui le dit, mais parfois dans le ciel, on ne les voit pas alors elle me manque. »

« Sailor, dit Ford qui ignore l’hilarité de son enfant, même quand les étoiles ne sont pas dans le ciel, elles brillent toujours dans ton cœur, c’est de cela qu’il faut te souvenir. »

Le pire pour Léonie, c’est quand elle va être obligée de jouer le Père Noël, pendant quelques minutes, pour remplacer l’un de ses collègues. Léonie déteste les enfants (microbes) et est plutôt du genre à les terrifier avec son regard meurtrier. Elle n’a qu’une seule envie : les mettre à la porte du chalet et manger les bonbons qui leur sont réservés. C’est là que Léonie va faire la rencontre de Sailor. Si les autres enfants lui ont demandé des jouets, celui-ci va la prendre complètement au dépourvu en lui demandant une nouvelle Maman et le bonheur de son Papa. Sailor va la toucher. Mais son père va immédiatement l’agacer à se moquer d’elle.

« Espace vital, tu connais le principe ? C’est un truc merveilleux, qui permet de ne pas choper tous les microbes disséminés sur les pères de famille un peu collants. »

« Sa voix se fait étrangement enfantine, pleine d’émotions et d’un sentiment de solitude qui me prend aux tripes. J’ai soudain envie d’être près d’elle, de la serrer dans mes bras et de la regarder s’endormir tout contre moi. »

Ce Père Noël pas comme les autres amuse Ford. Et quand il va la voir en lutine, Léonie va toute suite lui plaire. Ford est déterminé à revoir et à connaitre cette femme pas banale aux courbes pulpeuses. Son sale caractère ne lui fait pas peur. Au contraire. Il adore la mettre hors d’elle. Ford ne va pas hésiter à lui dire qu’elle lui a tapé dans l’œil. Malheureusement, Léonie n’est pas facile à approcher. Elle ne cherche pas l’amour. Son célibat lui convient très bien. Peu importe à quel point cet homme, au sourire craquant et au regard profond, alarme certaines parties de son corps et fait palpiter son cœur. Léonie ne reculera devant rien pour se débarrasser de lui.

« Ses mots sont comme une caresse sur mon âme, que je voudrais insensible, mais qui s’effrite, victime de toutes les bassesses de la vie. Pourtant, à ses côtés, elle cherche à nouveau à briller, à se ressouder, à rester forte et belle. »

« Tu vaux la peine d’être connue, aimée, désirée. Tu vaux toutes les peines du monde, surtout quand tu essaies de me mettre à la porte, parce que ça me donne encore plus vie de me battre pour toi. Tu es sublime, et je ne te laisserai pas te fourvoyer plus longtemps. »

Ford va devoir s’accrocher pour séduire Léonie. Elle va lui donner du fil à retordre. C’est une vraie lionne. Léonie considère qu’elle a assez donné en amour. Elle ne veut plus laisser entrer quelqu’un dans sa vie par peur de souffrir à nouveau, d’avoir le cœur brisé. Mais Ford va la pousser dans ses retranchements en envahissant son espace et jouer sur son point faible : le chocolat. Résister va devenir de plus en plus difficile pour Léonie. Alors Ford arrivera-t-il à détruire ses barrières ? Qu’a vécu Léonie pour se fermer autant aux gens et à l’amour ? Et si Ford lui faisait de nouveau aimer Noël ?

« Elle est entrée dans ma vie comme une tornade, et je veux qu’elle continue à tout emporter sur son passage. Mon cœur, surtout. Je veux qu’elle le garde avec elle pour toujours, au lieu de me le balancer à la gueule dès qu’elle le peut. »

« Je crois que c’est presque aussi bon qu’un chocolat chaud, quand tu m’embrasses, lui glissé-je. »

J’ai adoré cette histoire aussi drôle que touchante. C’est bien plus qu’une simple romance de Noël. Des sujets profonds sont évoqués à travers chacun des personnages. J’ai aimé le rythme de l’histoire. La romance prend du temps à se mettre en place. C’était parfaitement en accord avec le vécu de Léonie. Cette histoire m’a donné le sourire et a fait fondre mon petit cœur. Je l’ai littéralement dévorée. La plume de l’auteure est toujours aussi agréable à lire. Et les personnages sont attachants.

« Aimer, ce n’est pas être capable de pouvoir prononcer trois mots. Le mensonge est si facile. Aimer, c’est avant tout ressentir un souffle sur le cœur, une caresse à l’âme, une joie qui inonde tout votre être et signifie bien plus que des paroles. Et si j’arrive à la rendre heureuse, si j’arrive à lui faire oublier ses peines, alors oui, elle m’aime aussi. »

Léonie est un personnage unique. Faites lui un compliment et elle le prendra comme une insulte. C’est une femme sauvage, forte, franche, piquante, indépendante, authentique et têtue. J’ai adoré son tempérament de feu. C’est une râleuse professionnelle et elle l’assume. Mais en réalité, sa personnalité n’est qu’une carapace pour se protéger. Léonie a si peu d’estime pour elle-même. Son passé l’a dévastée et m’a touché en plein cœur. Ce qu’elle a vécu est vraiment horrible. Sous ce côté dure à cuire, se cache un grand cœur. Ford va l’apaiser, lui redonner confiance en elle et lui faire découvrir le véritable amour.

« Il n’y a que toi qui illumines ma vie, ma Leo. Tu es ma guirlande de Noël la plus brillante, celle qui ne s’éteint jamais, pas même quand elle essaie de m’échapper. »

« Tu es mon conte de Noël, Ford. Une lumière qui brille toujours, et qui embellit ma vie. »

Ford est un homme protecteur, doux, attentionné, tenace et respectueux. Un vrai gentleman qui m’a fait craquer. Il sait ce qu’il veut et n’a pas peur d’avouer ses faiblesses. C’est un Papa extraordinaire et un homme sur lequel on peut se reposer. Ford sera d’un super soutien pour Léonie. Grâce à elle, il va lâcher prise et penser enfin à lui. Entre eux, c’est aussi explosif que tendre. Sailor est si adorable et courageux.

« Tu es entrée dans ma vie comme un flocon de neige. Froide, précieuse, magnifique et fragile. Tu t’es posée sur mon cœur et je ne veux pas que le vent te balaye ailleurs. Tu es… Tu es tout pour moi, avoué-je dans un murmure. »

Entre quiproquos, secrets, trahison, peur et affrontements, cette histoire vous fera ressentir pas mal d’émotions et passer un merveilleux moment de lecture. Si j’ai un petit reproche à faire à cette histoire, c’est le manque d’épilogue. J’adore savoir ce que les personnages deviennent quelques temps plus tard. Je les ai quittés avec un pincement au cœur. Je vous recommande grandement cette romance gourmande, pétillante et bouleversante. Par contre, prévoyez du chocolat pour accompagner votre lecture. Cette histoire va vous donner faim ! Et surtout ne volez pas celui de Leonie. Vous risqueriez de vous exposer à de lourdes conséquences.

« La perfection n’a rien à voir avec cela. Toi aussi tu es parfaite, Leo. Vous l’êtes toute à votre manière, mais dans mon cœur, c’est toi la plus jolie du monde. »

« Certaines personnes ne vivent que pour détruire les autres, et puis il y a lui. Lui qui m’a réparée, qui a su rassembler et recoller les pièces de mon cœur en miettes. Lui qui, enfin, m’a réappris à aimer. »

Note : 4,5/5


Elsa

4 commentaires sur “Pour Noël, je te veux toi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s