Chroniques·Non classé

Heartbreak station

Auteure : Marie HJ

Autoédition

Résumé :

RD 66.

Le désert, le soleil.

Une terre de poussière ne ressemblant à aucune autre.

Le vent qui balaie les douleurs.

Un autostoppeur sans but ni espoir.

Un père de famille esseulé, enseveli sous les débris de son passé.

Deux cœurs perdus sur cette terre aride, cherchant en vain leur chemin.

L’âme désabusée de l’un suffira-t-elle à soulager les blessures du second ?

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le nouveau roman de cette auteure que j’aime beaucoup. J’avais donc hâte de lire celui-ci. Je la remercie pour l’envoie.

« Peu importe les chemins empruntés, bons ou mauvais, aujourd’hui, ils ont fait de nous ce que nous sommes. Et je n’aurais pas voulu Cal autrement. J’espère qu’il pense pareil. »

Cal a la trentaine et tient une station service au milieu de nulle part dans le désert. Celle-ci lui vient de ses parents. Il y a grandi. Cette station abritait également un garage dans lequel travaillait Cal. Mais un accident l’a contraint à arrêter. Depuis, il tient uniquement la boutique avec sa mère. Cal est également le Papa de trois enfants : Clara, Timy et Ronny. Il les élève seul et fait tout pour leur offrir le meilleur.

« Il arrive un stade où la vie n’est plus à notre taille. Les coutures grattent, le col se resserre et les manches deviennent trop courtes. J’en suis à ce stade. Depuis toujours, je crois. »

Florian a 26 ans et est danseur professionnel à Vegas depuis un certain temps. Il n’a aucune attache et assume son homosexualité. Quelque chose l’a contraint à fuir Vegas, après un show, en faisant du stop. Et le routier qui l’a pris a décidé de le laisser au milieu de nulle part, tout près de la station service de Cal. Florian va donc s’y rendre.

« Comment un homme que je connais si peu est-il capable de m’émouvoir autant ? De me donner l’impression d’être un gros balourd maladroit tenant entre ses doigts un trésor précieux et tellement fragile ? De réveiller en moi l’envie d’être meilleur et de me découvrir moi-même ? »

La mère de Cal va l’accueillir les bras ouverts et lui proposer une chambre disponible à l’arrière de la station en échange de nombreux travaux à effectuer à la station, qui est plutôt délabré, en attendant qu’il décide où aller. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que Florian ne va pas ménager ses efforts. Et celui-ci va toute suite bien s’entendre avec les enfants de Cal. Tandis que Cal va se montrer particulièrement mal aimable. La présence de Florian chez lui est loin de lui plaire. Cet homme le perturbe beaucoup trop. Cal se pensait à l’abri de toute tentation dans ce trou paumé.

« Je ne m’attendais pas à toi ! Je pensais que jamais la vie ne m’apporterait un Florian. Je n’étais pas prêt, bon sang ! Ni pour toi ni pour les conséquences ! »

Tous deux vont devoir cohabiter durant un certain temps. Et au fil des jours, Florian aura de plus en plus envie de percer les mystères qui entourent Cal. Il va le pousser dans ses retranchements et détruire tous ses plans. Lutter contre leur attirance sera de plus en plus difficile. Florian réussira-t-il à faire tomber les barrières de Cal ? Ici, le temps semble mis sur pause. Mais que se passera-t-il lorsque Florian aura terminé sa mission ? Pourra-t-il reprendre sa vie là où il l’a laissée avant de fuir ? Cal arrivera-t-il à lui faire une place dans sa vie et à passer au dessus de ses réticences ?

« Sa langue cherchant la mienne me rend fou et dépendant en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Je baisse mes paupières pour oublier tout le reste et me consacrer à ce moment et à nos cœurs qui réussissent si bien à battre en harmonie. Comme si je trouvais ma maison. Là où m’attendait le vrai moi depuis si longtemps. »

J’ai passé un super moment de lecture avec cette histoire émouvante, attendrissante et mystérieuse. J’ai lue cette romance d’une traite et en à peine quelques heures tant la plume de l’auteure est addictive. Cette histoire m’a réchauffé le cœur. C’était tellement beau de voir cette famille retrouver le sourire au fil des pages. Je me suis vraiment beaucoup attachée à chacun des personnages. Entre secrets, questionnements, désillusions, trahison et peur, cette histoire est bien rythmée.

« Avec sa douceur et sa sincérité, il fait plus que simplement l’amour. Il me réconcilie avec moi-même. Après avoir battu trop vite, puis manqué de s’arrêter, mon cœur fond à présent, devant tant de tendresse et de beauté. »

Cal est un homme que l’on découvre dans un premier temps bourru, buté, méfiant, tourmenté et au bord de la rupture. Au fil des pages, on découvre également un homme fort, responsable, protecteur et attentionné. Cal pense toujours aux autres avant lui. C’est un père merveilleux, parfois perdu mais tellement aimant et dévoué. Son histoire est profondément touchante. Cal va devoir prendre des décisions pas simples. Grâce à Florian, il va se réconcilier avec lui-même, se libérer et apprendre à vivre enfin pour lui.

« Comment peux-tu dire que tu es laid, Cal ? Tu as un visage parfait, des yeux qui reflètent une âme incroyable, et malgré ce que tu penses, un corps encore plus attirant. Je me fiche de tes cicatrices. On en a tous. Et je peux t’assurer que celles de l’intérieur, celle que personne ne voit, sont souvent bien plus moches que quelques marques sur la peau. »

Florian est un homme courageux, généreux, respectueux, patient et attentionné. Lui aussi a traversé des choses pas faciles. Il est encore marqué par son passé et a tendance à se rabaisser alors qu’il est si bon. Florian est un homme qui a besoin d’être rassuré. Auprès de cette famille, il va trouver un sens à sa vie. Il sera leur rayon de soleil et va leur redonner le sourire à tous. Entre lui et Cal, c’est aussi tendre que chaotique. Leur histoire est vraiment belle. Voir Cal se dévoiler complètement à Florian m’a émue. Ensemble, ils vont trouver un réel équilibre. Je vous recommande grandement cette histoire douce, touchante et pleine d’espoir.

« Tu m’as offert l’amour et les confidences. Un ami, un amant, et même un collègue de travail. Jamais personne ne m’a donné autant, Cal. Toi, le magicien, tu as réappris à mon cœur la bonne manière de battre. »

Note : 5/5


Elsa

4 commentaires sur “Heartbreak station

  1. Je confirme cet avis qui reflète parfaitement mon sentiment après cette lecture. Marie HJ n’a pas son pareil pour dépeindre les sentiments torturés des héros, et décrire en douceur la découverte mutuelle. Chacun de ses livres est un pur bonheur : celui-ci est un régal, le rythme est lent et illustre bien la vie qui règne au milieu de nulle part au bord de la RD66!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s