Chroniques·Non classé

Behind the bars

Auteure : Brittainy C. Cherry

Editions : Hugo Roman

 

Résumé :

La première fois que je rencontrai Jasmine Greene elle apparut comme des gouttes de pluie. J’étais ce musicien maladroit et elle était la reine du lycée. Nous n’avions rien en commun hormis notre musique et notre solitude. Quelque chose dans son regard me disait que son sourire n’était pas toujours authentique. Quelque chose dans sa voix me donnait un espoir que j’avais toujours souhaité trouver. Puis, en un éclair, elle disparut. Des années plus tard, elle se tenait face à moi dans une prue de la Nouvelle-Orléans. Elle avait changé. Moi aussi. La vie nous avait rendus plus froids. Plus durs. Plus solitaires. Plus fermés. Nous n’étions plus les mêmes, mais les fragments de mon être brisé reconnurent la tristesse qui demeurait en elle. A présent qu’elle était revenue, je ne commettrais plus l’erreur de la laisser partir. La première fois que je rencontrai Jasmine Greene, elle apparut comme des gouttes de pluie. Lorsque nous nous retrouvâmes, je devins son orage le plus sombre.

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le nouveau roman de cette auteure que j’aime beaucoup. Ses histoires sont toujours magnifiques, remplies d’émotions. Après tous les avis que j’ai vu passer, j’avoue avoir un peu peur en me lançant dans cette histoire qui visiblement va me faire beaucoup souffrir. J’ai déjà préparé les mouchoirs haha.

« Avec le temps, et le cœur brisé, j’avais appris la vérité la plus dure qui soit : on ne peut pas forcer l’amour, même si l’on croit tout faire pour. »

Jasmine a 16 ans et vit à La Nouvelle Orléans. Elle a une vie bien remplie entre la danse, le chant et le théâtre. Sa mère tient à ce qu’elle excelle dans les trois domaines pour qu’elle ait le plus de chance possible de réussir. Du haut de son jeune âge, elle accumule déjà beaucoup de refus. Sa mère se montre de plus en plus intransigeante. La vie de Jasmine est loin d’être simple. Avec le compagnon musicien de sa mère qu’elle considère comme son père, ils passent leur temps à déménager. Jasmine n’a donc aucune attache. D’autant plus qu’elle n’est jamais allée à l’école. Sa mère lui donne des cours à la maison. Jasmine aimerait bien avoir la vie des filles de son âge. Et cette année, elle va peut-être enfin avoir sa chance.

« Sa musique était belle, et quelque part douloureuse aussi. Je n’avais jamais imaginé qu’une chose puisse être douloureusement belle, jusqu’à ce soir-là. »

Sa mère a enfin accepté de la laisser aller à l’école. Très vite, elle va se faire une place au lycée et être très populaire. Là-bas, elle va notamment faire la rencontre d’Elliott. En réalité, elle l’avait déjà entendu jouer de la musique dans la rue quelques jours d’avant. Et elle avait toute suite été saisie par sa musique, si belle. Elliott est un jeune homme tourmenté. Deux personnes se cachent en lui. Si dans la vie de tous les jours et notamment au lycée, il est très timide et n’a aucune assurance, quand il joue de la musique, c’est tout l’inverse. Il se donne entièrement à sa musique, sans retenue. Il est très proche de sa famille.

« Parce que je l’ai entendu jouer. J’ai écouté sa musique le week-end dernier et à ce moment-là, en l’entendant jouer… je ne sais pas… (Je déglutis avec difficulté.) C’était comme si, pour la première fois depuis très longtemps, je ne me sentais plus seule. »

« Si je devais choisir entre les gens et la musique, ce serait toujours la musique qui l’emporterait. »

Alors que Jasmine vit l’école comme une libération, un moyen de respirer sans penser à tout ce qui l’attendra le soir en rentrant, pour Elliott, y venir est un enfer. Il compte désespérément les jours jusqu’à la fin du lycée. La musique est son refuge. Elliott est très fluet, a une particularité et certains en profitent. C’est pourquoi il va avoir du mal à comprendre l’intérêt que va lui porter Jasmine. Tous deux vont trouver du réconfort dans la présence de l’autre. Ils vont s’entraider, partager leur solitude et de beaux moments ensemble. Malheureusement la vie va les séparer.

« Jasmine ? – Oui, Elliott ? demandai-je alors que les larmes me montaient aux yeux et que je tremblais de plus en plus. – Est-ce que je peux te prendre dans mes bras ? – Mais pourquoi ? – Parce que je ne veux pas que tu pleures. »

« Tandis qu’Elliott me tenait contre lui, il guérissait des blessures en moi que j’avais toujours préféré ignorer. Lorsque sa peau toucha la mienne, nous nous fondîmes en un seul être et toutes mes fêlures furent recouvertes de pansements temporaires. »

Et quand des années plus tard, leurs chemins vont se recroiser, plus rien ne sera jamais comme avant. Tout sera encore plus dur. La vie ne les aura encore une fois pas épargné durant toutes ces années. Elle leur aura laissé de nouvelles profondes cicatrices et les aura rendu plus froid. Malgré tout, l’espoir reste toujours là tapit dans les ténèbres. Auront-ils le droit à leur happy end après avoir vécu tant de souffrances ? Jasmine arrivera-t-elle à détruire la carapace qu’Elliott s’est solidement construite pour survivre ? Trouveront-ils la force de se reconstruire ensemble ?

« J’ai oublié de te dire que rien de tout ça n’est vrai. Les mots qu’ils ont écrits sur ton casier. Rien n’est vrai. Je vais te serrer contre moi jusqu’à ce que tu me croies. Et ne dis pas que tu me crois, parce que je sais que ce n’est pas vrai. »

« Toute ma vie, j’avais été en cage et Elliott m’avait ouvert la porte et m’avait autorisée à voler. »

J’ai eu un gros coup de coeur pour ce roman. Cette histoire est aussi belle que triste et tellement authentique. Encore une fois, l’auteure ne nous a pas épargné. Ce roman est rempli de douleur et de souffrance. Mon coeur a saigné et les larmes ont coulé face aux horreurs que vont vivre les personnages. C’est un roman dont il est impossible de ressortir indemne. La fin de la première partie m’a achevée. Je ne m’y attendais tellement pas. C’était comme un coup de massue. C’était vraiment violent. La plume de cette auteure est vraiment extraordinaire et toute en délicatesse. اa faisait longtemps qu’un livre ne m’avait pas autant captivé.

« Tu es la musique dans un monde silencieux, et mon cœur bat parce que tu es là. »

« Tu étais, tu es et tu seras toujours mon Jazz. Tu es chaque temps, chaque note, chaque mesure. Tu es les paroles, l’harmonie, et la mélodie. »

Les personnages sont tellement attachants et à part. Jasmine m’a fait mal au coeur. C’est horrible toute la pression à laquelle elle doit faire face, alors qu’elle devrait simplement pouvoir profiter de la vie. Elle est prête à tout pour rendre fière ceux qu’elle aime, même à s’oublier. Elle est si forte. Elle va faire tellement pour aider Elliott. Elliott est un homme unique : adorable, aimant, attentionné, respectueux, discret, un peu gauche mais tellement charmant. Il a traversé plus d’épreuves que quiconque peut en supporter et pourtant il a conservé son innocence. J’ai eu tellement envie de le prendre dans mes bras juste pour l’aider à croire en lui. C’était terriblement de le savoir si seul. Il est prêt à tout pour les gens qu’il aime. Tout ce qu’il va vivre dans ce roman est bouleversant et profondément émouvant. On aurait tant besoin de plus d’homme comme lui dans ce monde. J’ai rarement « vu » un homme si bon.

« Je me demandai si elle savait que j’avais rêvé de quelqu’un comme elle, et je me demandai si elle avait rêvé de quelqu’un comme moi, elle aussi. »

« Il était exactement ce que je recherchais sans le savoir. La lumière qui éclairait l’obscurité dans laquelle je me mouvais depuis si longtemps. »

Ce roman nous montre une fois de plus que tout peut basculer du jour au lendemain. Ce livre traite de tellement de sujets forts : deuil, harcèlement et relation toxique entre autres. Eliott et Jasmine vont s’apporter beaucoup l’un à l’autre. Grâce à Elliott, Jasmine va prendre conscience d’une chose importante, s’affranchir d’une relation particulièrement toxique et trouver enfin sa place après avoir erré si longtemps. Grâce à Jasmine, Elliott va enfin comprendre qu’il est un être à part entière et prendre confiance en lui. Tout est si naturel entre eux. Leur histoire d’amour est magnifique. Entre culpabilité, trahison, mensonge, humiliations, désespoir et amour, ce roman va vous embarquer dans un tourbillon d’émotions. Mais malgré cela, ce roman nous offre aussi des moments légers et drôles qui font du bien.

« La mort était une créature si étrangère. Vous saviez que c’était triste pour les gens, mais vous ne pouviez vraiment comprendre ce qu’était le chagrin que lorsqu’il venait frapper à votre porte. »

« Nos vies n’étaient pas parfaites, mais nous étions deux belles imperfections… ensemble. Il était la mienne, et j’étais la sienne. Toujours et pour toujours. Enfin… J’étais à la maison. »

Je ne pouvais pas terminer cette chronique sans parler des personnages secondaires qui sont pour la plupart tous aussi géniaux. Ray est un père de coeur extraordinaire pour Jasmine. J’ai envié Jasmine. C’est vraiment un sujet qui m’a touché personnellement. Oncle TJ est aussi un homme merveilleux. Je pourrais encore vous parler d’autres personnages mais j’ai peur d’aller trop loin et de vous en dire trop. J’ai un gros pincement au coeur en finissant cette chronique et en disant au revoir aux personnages. Ne passez pas à côté de cette merveille !

« Alors je te donne ceci. C’est la clé de mon cœur, et elle est pour toi, mais il faut que tu saches que mon cœur peut se montrer difficile, parfois. Parfois il ne bat pas régulièrement. Certains jours, il est meurtri et blessé. Mais je te promets que jusqu’à mon dernier souffle, aussi longtemps que je serai sur cette terre, mon cœur battra pour toi. »

« Elle était ma musique, ma vie, mon tout. Lorsque notre amour se mélangeait, il produisait les sons les plus merveilleux. Lorsque notre amour se mélangeait, deux chansons n’en faisaient plus qu’une. »

Note : 5/5

 

Elsa

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s