Chroniques·Non classé

The boy next room – vol 4/4

Auteure : Emma Green

Editions : Addictives

Sortie : 14/03/2019

 

Résumé :

Hériter de quatre demi-frères d’un coup, c’est trop, beaucoup trop pour Céleste, éternelle solitaire, qui n’a jamais trouvé sa place nulle part. Envoyée chez son père biologique qu’elle connaît à peine, dans une immense réserve animalière au sud de l’Australie, elle perd tous ses repères. Surtout quand l’un des frères Farrow l’attire, la désarme et fait naître en elle des sentiments inavouables. River est fascinant. River est en guerre contre la terre entière. River n’est pas pour elle. Mais River est juste dans la chambre d’à côté… Et les choses se compliquent vite quand on accepte enfin de ne plus faire chemin seule.

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la fin du nouveau Emma Green que j’attendais avec impatience. Je n’ai donc pas pu attendre et je me suis jetée dessus dès que Carole me l’a envoyé quasiment. Je la remercie pour l’envoi de ce dernier volume.

« – Tu ne comprends pas ? gronde-t-il soudain. Je t’aime, Céleste. Tu prends toute la place, là-dedans ! Sa voix se brise, il frappe son torse, et mon cœur se met à palpiter frénétiquement. D’amour, de joie, de douleur, de terreur. De toutes les émotions contradictoires que ce garçon extraordinaire fait tourbillonner en moi. »

A la fin du volume précédent, Céleste risquait de devoir rentrer à Paris suite à plusieurs débordements. Pourtant, Céleste s’est faite à sa nouvelle vie en Australie. Elle ne veut surtout pas rentrer et devoir quitter celui qui l’a sauvée et qu’elle aime plus que tout : River. Retourner à Paris voudrait aussi dire retrouver ses vieux démons. Alors Céleste pourra-t-elle rester en Australie auprès du clan Farrow ? Réussira-t-elle à ne pas faire de nouvelles vagues, à contenir sa colère ? River et Céleste cesseront-ils enfin de contourner les règles ?

« J’ai trouvé ma raison de vivre, murmuré-je soudain en plongeant dans les flammes dorées de celui que j’aime. River, si je respire, si mon cœur bat, c’est pour toi. »

Le secret de Céleste et River a été révélé au grand jour provoquant un tsunami dans la famille Farrow. Une nouvelle fois, tout le monde s’oppose à leur relation. Et de nouveaux opposants font même leur apparition. Ils sont sous haute surveillance pour tenter une nouvelle fois de sauver les apparences. Réussiront-ils à faire accepter leur histoire d’amour ? Pour cela, ils vont devoir faire front ensemble pour être enfin libre de s’aimer sans limite.

« Vu comme on est brisés de l’intérieur, tous les deux… cette rencontre, c’est peut-être notre unique chance de trouver quelqu’un dans ce monde qui nous comprenne. Notre seule putain de chance de ne pas finir seul et profondément malheureux. »

Céleste et River ont encore de nombreux problèmes personnels à régler. L’amitié que partageait Amir et Céleste et qui s’est fissurée est-elle réparable ? Pourra-t-elle faire la paix avec ses démons ? River laissera-t-il une chance à son père ? Arrivera-t-il à se libérer du secret qu’il cache depuis des années à ses frères ?

« C’est mon Ciel, vous comprenez ? Sans elle, tout s’écroule. Et je crois qu’elle aussi, elle a besoin de moi pour la porter. Bien plus haut que vous ne pourriez l’imaginer. »

J’ai eu un petit coup de coeur pour cette histoire aussi bouleversante que drôle. Cette histoire est un parfait mélange de moments intenses et de moments légers. Quel soulagement de voir enfin la tempête se calmer ! Cette histoire est vraiment pleine de rebondissements et super addictive. La famille Farrow est vraiment extraordinaire et si soudée. Je les quitte tous avec un gros pincement au coeur. Ils me manquent déjà tant. J’ai adoré découvrir ces personnages si différents et humains qui s’accordent tous parfaitement ensemble.

« C’est étrange comme, parfois, les choses ont l’air de se remettre en place toutes seules après le chaos, comme si l’univers bordélique avait soudain envie de ranger sa chambre. »

Encore une fois, la magie de la plume de ce duo talentueux a opéré et m’a emporté directement en Australie, dans ce cadre magnifique. Cette histoire m’a donné des frissons, donné les larmes aux yeux et m’a aussi fait rire. Les émotions y sont parfaitement dosées. Entre trahison, déception, culpabilité et secrets, vous ne pourrez que dévorer cette histoire sans vous arrêter une seconde une fois lancé. J’en aurais voulu encore et encore. A travers ce roman, les auteurs évoquent un thème fort : celui de la difficulté d’être parents et de ne pas toujours savoir ce qui est bon pour eux.

« Ce garçon me trouble. M’aimante. M’enivre. M’électrise. Me monte à la tête. Me donne le feu au corps. Il ne le sait sans doute pas mais, à cet instant, il pourrait faire de moi absolument tout ce qu’il veut. »

J’ai beaucoup aimé l’évolution de River et Céleste tout au long des volumes. Tous deux ont grandi au contact de l’autre. On a d’abord connu un River qui en voulait à la terre entière. Un homme tourmenté. Désormais, il s’est apaisé. Céleste est encore plus forte qu’avant et a enfin appris à s’aimer. Entre ces deux-là, c’est aussi fort que doux. Ils sont vraiment mignons ensemble. Ce couple qui dérange m’a rempli le coeur d’amour. Voir River ouvrir autant son coeur et se révolter pour ne pas perdre Céleste m’a émue. Cet homme est vraiment craquant. Ces deux-là sont prêts à tout l’un pour l’autre.

« On ne choisit pas qui l’on va passer toute sa vie à aimer. Pour qui l’on respire. Pour qui l’on est prêt à se battre contre la terre entière, les autres, soi-même. Ça nous tombe dessus, point barre. »

Ensemble, ils vont se reconstruire, trouver leur place dans ce monde parfois si dur et faire la paix avec leurs passés. C’est une vraie évidence entre eux. Cette histoire nous enseigne une fois de plus qu’on ne choisit pas qui on aime. J’ai adoré suivre le combat de ces deux incompris tout au long de ces volumes. Les personnage secondaires sont eux aussi géniaux. Kasper m’a particulièrement touché. Il vit sans limite malgré son handicap. Jamie est une amie exceptionnelle pour Céleste. Je vous recommande grandement d’aller à la rencontre de ce clan un peu fou mais si attachant. Je ne serais pas contre un spin-off avec un autre petit couple qu’on a commencé à découvrir à la fin de l’histoire.

« C’est comme si ce garçon me connaissait par cœur… et me donnait envie de me désapprendre. Pour me connaître de nouveau, à travers lui. River m’aime telle que je suis… et me permet d’être n’importe qui. »

Note : 5/5

 

Elsa

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s