Chroniques·Non classé

Ainsi soient les étoiles – Orion tome 1

Auteure : Battista Tarantini

Editions : Hugo Roman

Collection : New romance

 

Résumé :

Après des années de travail intenses et douloureuses, Leo Kats sera Nikiya dans la Bayadère qui se jouera à l’Opéra de Sydney. C’est la consécration pour cette jeune danseuse. Quelques jours avant la représentation, Orion Atlay, illustre chorégraphe français, s’invite dans l’école de la compagnie pour y créer un ballet irrévérencieux. Et il veut Leo, lumineuse et docile. Seulement elle. Obsédé par la première danseuse, Orion tente tout pour la convaincre. Secouée par les méthodes peu académiques du maître de ballet, troublée par le désir qu’elle ressent pour lui, Leo craint le pire pour sa carrière. Des studios à la scène, en passant par les coulisses de l’Opéra, les deux Étoiles dansent avec leurs ombres. Elles devront se battre pour trouver l’amour.

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur une des dernières sorties d’Hugo Roman qui fait beaucoup parler. J’avoue qu’au début j’hésitais à le lire. Puis tous les avis super positifs des partenaires m’ont convaincu et j’ai craqué.

Leo a 22 ans et est danseuse. Elle danse depuis qu’elle est toute petite. C’est une élève en apparence studieuse, sage et disciplinée. C’est la première de la classe. Si elle vit, c’est grâce à la danse. Après des années de travail, elle a enfin obtenu le premier rôle de la Bayadère. Le première représentation aura lieu dans quelques jours. Malgré cela, elle n’est pas vraiment confiante vis-à-vis de sa carrière.

Orion a 32 ans et est français. Lui aussi dansait depuis tout petit. Mais depuis ses 26 ans, pour une raison inconnue, il n’a plus dansé publiquement et a décidé de devenir chorégraphe. Orion n’a pas bonne réputation. Il a à son actif plusieurs scandales et c’est un ancien toxicomane. Il est connu pour transgresser toutes les règles.

Orion débarque à Sydney pour créer son dernier ballet. Sans même passer des auditions, il va exiger que la danseuse de son ballet soit Leo. Alors que d’autres rêveraient d’être à sa place, Leo n’est pas du tout enthousiasmé. Orion lui fait peur. Il est souvent bien trop proche de ses danseuses et est particulièrement sombre. Et elle a déjà deux représentations à honorer dans quelques jours. Elle a du mal à comprendre pourquoi Orion l’a choisie alors qu’elle n’est pas du tout taillée pour ce rôle. Mais la curiosité et la détermination d’Orion vont la pousser à accepter ce rôle, au risque de ne pas en sortir indemne.

« Elle est un monstre qui tente de tenir dans un moule étriqué. Un monstre qui sait ce qu’il renferme et en a peur. Un monstre que je vais libérer ; pour elle, mais aussi pour moi, comme le dernier cadeau que personne ne me fera avant la fin. Je vais l’aider à s’apprivoiser. »

Orion a direct compris que quelque chose sommeillait en elle. Il compte bien pousser Leo à faire sortir toutes les émotions qu’elle garde enfermé au fond d’elle. Quand elle danse, Orion ne ressent aucune émotion. Il va également découvrir que Leo n’est pas aussi parfaite que tout le monde le croit. Son rêve l’a dépassé. Et aujourd’hui, elle a de plus en plus de mal à gérer la cadence infernale des répétitions. Leo s’est oubliée en chemin. Elle ne vit que pour la danse. Orion compte la pousser dans ses retranchements, la libéré et l’empêcher de foncer droit dans le mur.

« Je n’ai jamais pensé au soleil en le regardant ; son cœur est sombre, ses ballets, ses méthodes et ses arguments tordus aussi. Mais à cet instant, dans ce sourire aussi réconfortant qu’angoissant, l’aube se lève et darde ses rayons sur moi. Je n’aspire qu’à voir le jour tout entier pour être encore plus éblouie. »

Mais Orion pourrait bien perdre ses objectifs en chemin en se rapprochant de Leo. Il n’a rien à offrir et ne compte plus s’attacher à personne. Mais Leo va bouleverser tous ses plans. Quand Leo, elle va se retrouver perdue entre peur et désir. Prendra-t-elle le risque de faire confiance à Orion ? Orion arrivera-t-il à lui faire vaincre ses névroses ? Sombreront-ils ou se relèveront-ils ensemble ? La frontière entre ombre et lumière n’a jamais été aussi proche.

« Je la regarde durant tout le trajet, j’admire ce que je distingue encore sur son visage. Je caresse ses épaules anguleuses et son ventre encore tiède ; ce soir, j’ai eu la preuve que Leo brille plus fort quand elle lutte et que cela me touche bien trop pour que je parvienne à rester lucide quand nous cessons de travailler. »

Mon avis sur ce roman a vraiment été compliqué à écrire. Si le début du roman était plutôt entrainant, au fil des pages, c’est devenu de plus en plus long. J’ai eu beaucoup de mal avec la plume de l’auteure vraiment trop poétique. Je n’y comprenais plus grand chose à certains moments. J’aurais aimé qu’elle soit plus directe. Qu’elle tourne moins autour du pôt. Je me suis souvent perdue dans l’univers de la danse qui est plutôt inconnu pour moi. Et je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages. Ils ne me font pas fait ressentir grand chose.

« Je suis dans les ombres et il est ma foutue étoile, quoi qu’il pense. »

Malgré tout, j’ai beaucoup aimé d’autres aspects de ce roman. L’hisroire est plutôt originale. La psychologie des personnages était vraiment intéressante. Les mystères autour des personnages était vraiment prenant. Et j’ai aussi beaucoup aimé en apprendre plus sur l’univers pas tout rose de la danse. Connaitre tous les sacrifices et le souffrances que cette discipline implique. Ce roman explore vraiment beaucoup de sujets sombres. Et j’ai apprécié cette facette.

« C’est en éprouvant dans la souffrance que je suis parvenue à toucher les étoiles. C’est dans l’exigence et la discipline que j’ai appris à former mes armes. A vaincre. Je le sais depuis toujours. Je le sais encore plus à cette seconde, en fixant la lune, en souhaitant disparaître sous les coups qu’Orion me donne en psalmodiant des mots que je ne comprends plus. La danse, l’amour, le sexe. Les fronts changent, le combat reste le même. Ce soir, cette douleur ne m’enferme pas, elle me libère. »

Leo est une femme que j’ai eu vraiment du mal à cerner. Je l’ai trouvée aussi naïve que forte à d’autres moments. C’est surtout une jeune femme mystérieuse. Sa part d’ombre est vraiment intriguante. Elle est comme vide et au bord de la déchéance. Son rythme de vie est vraiment épuisant. Orion est un homme torturé, imprévisible, audacieux, taciturne et autoritaire. Et d’un autre côté, il est aussi bienveillant et prévenant. C’est le personnage qui m’a le plus intrigué, surprise et touché.

Orion et Leo ne sont pas du même monde. Alors qu’Orion pousse Leo à briller, il s’enfonce dans l’ombre. Grâce à Orion, Leo va se révéler à elle-même, s’éveiller entre ses bras, retrouver son chemin et vivre enfin pour elle. Elle va devenir la lumière d’Orion. Mais sera-t-elle suffisante pour l’écarter de ses objectifs ? J’ai vraiment été surprise par la fin de ce premier tome. Pour autant, je ne sais pas vraiment si je prendrais le temps de découvrir le second tome. Dans tous les cas, ça ne sera pas pour toute suite. Malheureusement, ce livre ne l’a pas fait avec moi. Mais libre à vous de faire votre propre avis. Pour beaucoup, ce livre a été un coup de coeur.

Note : 2/5

 

Elsa

 

4 commentaires sur “Ainsi soient les étoiles – Orion tome 1

  1. J’ai eu beaucoup de mal à me glisser dans ce livre et pourtant j’adore cette auteure. Je vais essayer le tome 2 mais sans en attendre beaucoup même si le personnage masculin m’intrigue dans son comportement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s