Chroniques·Non classé

Love me if you can

Auteure : Emma Green

Editions : Addictives

 

Résumé :

Damon Lennox, motard tatoué et mystérieux, débarque dans la vie rêvée d’Adèle et jette son dévolu sur elle. La Française pensait tout avoir et ne rien désirer de plus : un fiancé brillant et fortuné, un restaurant français qui cartonne à San Francisco, des employés qu’elle considère comme la famille qu’elle n’a pas… Et pourtant ! L’attraction entre Damon et Adèle est trop forte et le danger est trop grand. La jeune cuisinière aux yeux de chat va-t-elle tout risquer ? Que cachent les tatouages et les silences du beau brun au regard troublant ? Qu’est-il vraiment venu chercher ? Si la vengeance est un plat qui se mange froid, la passion, elle, se dévore tant qu’elle est brûlante.

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur une réédition d’un des premiers livres du duo Emma Green. Si vous me suivez depuis un moment, vous savez à quel point j’aime les livres de ces auteures. Et mon objectif, c’est de finir par avoir lu tous leurs livres. Du coup, je profite des rééditions pour découvrir leurs anciens romans. Je remercie Carole des éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

Adèle a 29 ans et vit à San Francisco avec son fiancé. Elle est originaire de France mais elle a décidé de tout quitter pour Melville il y a un an. Ils ont vécu une relation à distance pendant 2 ans. En un an, elle a accompli beaucoup de choses. Elle parle désormais l’anglais. Elle a ouvert son restaurant français il y a 6 mois. Elle a eu du mal à se faire à ces changements mais elle vit désormais un rêve éveillé même-si le monde dans lequel vit Melville est bien différent du sien à la base. C’est un businessman.

« Je ne sais pas comment l’expliquer… Quand il me regarde, j’ai l’impression que c’est lui qui a de la chance de m’avoir… Je suis une vraie femme, dans son regard… »

Damon a 29 ans et vit lui aussi à San Francisco. Il n’a pas un passé facile. Il a perdu ses parents dans un accident de voiture. Et il a perdu sa sœur il y a 3 ans. Elle lui manque beaucoup. Sa tante et son oncle sont devenus comme ses parents. Et son cousin est comme son frère. Damon est milliardaire grâce à l’héritage de ses parents. Il fuit tout engagement et enchaîne les plans culs par peur de souffrir de nouveau de la perte d’un être cher.

Damon se rend tous les jours au restaurant d’Adèle depuis quelques temps. Il s’installe à la même place chaque jour et commande toujours la même chose. En réalité, Damon est ici pour mener à bien une mission mystérieuse. Mais dès que son regard va croiser celui d’Adèle, tout va se compliquer. Elle ne devait pas faire parti de l’équation mais l’attirance que ressent Damon pour elle est incontrôlable. Elle lui fait perdre tout contrôle. Réussira-t-il à s’en tenir à son plan ?

« La passion ça ne se réfléchit pas, ça se vit ! Ça fait peur, ça fait douter, ça te fait faire des tas de trucs bizarres, mais ça n’arrive qu’une fois dans une vie. »

De son côté, Adèle pensait mener la vie parfaite et être heureuse. Mais sa rencontre avec Damon va tout remettre en question. Il l’effraie autant qu’il l’attire. D’autant que Melville est très occupé par son travail et leurs moments à deux se font de plus en plus rares. Alors que Damon est sans arrêt présent. Tous deux vont se provoquer et se chercher. Mais comment réagira Adèle en apprenant ce que cherche Damon ? Celui-ci risque de voir sa mission échouer s’il se confie trop. Et quand les sentiments s’emmêlent, tout se complique. Résisteront-ils à la tentation ?

« Tu vas faire comme tout le monde, ramasser ton petit cœur par terre, rassembler les morceaux comme tu peux et laisser quelqu’un d’autre mettre de la colle tout autour. Parfois ça tient, parfois ça ne tient pas, tu ne peux pas savoir. Mais ce mec-là, c’est de la super glu qu’il a ! »

Damon va mettre le bordel dans la vie et dans le cœur d’Adèle. Malgré les risques, que représente son rapprochement, pour sa mission en cours, il est déterminé à ne pas lâcher Adèle. C’est la seule personne qui lui fait ressentir des choses alors qu’il n’a rien ressenti depuis des années. Elle réveille son cœur. Quand à Adèle, si elle craque, elle risque de tout perdre. Elle n’est pas au bout de ses surprises. Arrivera-t-elle à faire confiance aux hommes de nouveau ? Damon sera-t-il prêt à s’engager ?

« Je n’ai peut-être rien dessiné à l’encre noire, mais cet homme, je l’ai dans la peau. Et ce soir, c’est du bonheur pur qui me coule dans les veines. »

J’ai passé un bon moment avec ce livre. L’histoire est plutôt sympa et vraiment addictive. La plume des auteures est toujours aussi agréable à lire. Mais j’ai trouvé que ce livre était trop prévisible. Il m’a manqué les gros rebondissements auxquels le duo Emma Green nous a habitués depuis quelques temps. On ressent que c’est un des premiers romans qu’elles ont écrit. Mais je ne regrette pas ma lecture. Et je lirais les tomes compagnons avec plaisir.

« Regarde-nous, Adèle. Tu m’as repoussé, tu m’as fui, tu m’as résisté de toutes tes forces, tu m’as interdit de t’aimer. Et je suis fou de toi. »

Adèle est une femme qui manque de confiance en elle à cause de son passé et des rondeurs. Elle porte trop d’importance au regard des autres. Mais c’est surtout une femme déterminée, courageuse, un peu tête en l’air et obsédée par les listes. J’ai adoré suivre son évolution tout au long de l’histoire. Petit à petit, elle va apprendre à s’affirmer et reprendre sa vie en main. Damon est un homme libre, borné et sexy. Mais il est aussi attentionné, protecteur et à l’écoute. Son histoire m’a vraiment touché.

« Depuis la mort de mes parents, j’attends le jour où je pourrai faire ça. J’ai cru que ce jour n’arriverait jamais. J’ai cru que je ne trouverais jamais une femme à aimer comme mon père aimait ma mère, inconditionnellement. Une femme qui m’aimerait comme elle l’aimait. J’ai cru que j’étais cassé, incapable d’aimer, de me laisser aimer. Et je t’ai rencontrée… Tu m’as réparé… Ma vie a changé… Adèle, tu ne peux pas imaginer tout ce que tu m’as donné… »

J’ai beaucoup aimé la façon dont la relation entre Damon et Adèle naît au fil de l’histoire. J’ai adoré les « voir » se provoquer. Au final, ils ne sont pas si différents que ça l’un de l’autre. Ensemble, ils vont apprendre à lâcher prise, guérir et reprendre goût à la vie. Grâce à Damon, Adèle va se révéler en tant que femme. Grâce à Adèle, Damon va vivre de nouveau et retrouver la paix dont il avait tant besoin. Entre eux, c’est aussi tendre que passionnelle. Maintenant j’attends avec impatience l’histoire de Violette et Blake. Elle s’annonce explosive vu leurs échanges dans ce tome. Ils m’ont bien fait rire. Si vous recherchez une petite histoire sans trop de prise de tête, je vous recommande grandement ce livre.

« Toi et moi, on s’est guéris… Et toutes tes blessures, je continuerai à les soigner. Et toutes mes peurs, tu m’aideras à les affronter. Mais si nous deux, le jour et la nuit, on peut s’aimer… Alors il n’y a rien au monde qu’on ne pourra pas surmonter. »

Note : 4/5

 

Elsa

6 commentaires sur “Love me if you can

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s