Chroniques·Non classé

The korsican

Auteure : Alexandra Lanoix

Autoédité

 

Résumé :

Kali travaille pour la plus grande organisation de malfaiteurs des USA. Son job ? Nettoyeuse. Elle tue, sans remords ni regrets, c’est une machine sans émotions. Violée et laissée pour morte à l’âge de 16 ans, elle ne vit que pour se venger. Mais dans cette quête qui la ronge, son chemin croise celui de Joseph, qui va tenter de lui faire déposer les armes. Saura-t-elle écouter son cœur? Kali trouvera-t-elle la voie de la rédemption grâce à lui ?

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur ce livre que l’auteure m’a proposé en service presse et je me suis laissée tenter. Le résumé m’a donné envie. Et j’avais adoré l’autre livre que j’avais lu de cette auteure. J’étais curieuse de découvrir ce livre.

Kali a 30 ans et est tueuse à gages. Elle n’a aucun souvenir de sa vie avant ses 16 ans. Après un drame qu’elle a vécu, elle a perdu la mémoire et celle-ci n’est jamais revenue. Elle ne sait pas d’où elle vient ni qui elle est. Son seul indice c’est son tatouage de la corse. Alors qu’elle était encore en train d’essayer de se remettre de ce traumatisme, des hommes ont fait irruption dans sa vie et lui ont proposé un marché qui a changé son existence à jamais. Ce jour-là, Kali était complémentent perdue et a fait le mauvais choix.

Façonnée par ces hommes, Kali est devenue leur machine à tuer. Son cauchemar ne faisait que commencer. Elle a été formée à la dure. Elle a appris à ne jamais montrer ses faiblesses, à devenir indestructible et insensible. Au fil des jours et des années, elle a perdu toute son humanité ou presque. Elle est comme morte de l’intérieur. Tout le monde a désormais peur de « The Korsican ».

Aujourd’hui, pour elle, aimer est impossible. Mais elle ne se prive pas de prendre du plaisir avec des escort boy. Un jour, elle va faire la rencontre de Joseph. Il est bien différent des hommes à qui elle a affaire d’habitude. Il est maladroit et surtout il éprouve de l’intérêt pour elle. C’est nouveau pour elle. Et lorsque quelques jours plus tard, elle va recroiser sa route alors qu’il est en train de se faire agresser, elle va le sauver et même lui offrir un toit le temps qu’il trouve un vrai travail parce qu’il reste un semblant d’humanité en elle et que sans le comprendre, elle se sent obligé de le protéger même-si elle pourrait aussi être son plus grand danger.

« C’est moi que je déteste, je déteste ce que je suis. Ils m’ont appris à résoudre les problèmes uniquement par la violence et c’est encore ce que je viens de faire. Je ne peux pas changer, Joseph. Avoir caressé l’idée d’être quelqu’un d’autre pendant un instant, ça a été plaisant. Pendant un moment, tu m’as fait oublier qui j’étais, mais c’est fini. »

Cette colocation s’annonce pour le moins compliquée. Kali n’a pas l’habitude des relations humaines et n’a rien à offrir. Elle ne se connait même pas elle-même. Malgré tout, Joseph l’attire et sa présence lui fait du bien. Contre toute attente, Joseph n’a pas du tout peur d’elle. Au contraire, il enfreint toutes ses règles. Avec lui, Kali se sent normale. Mais il veut en savoir un peu trop sur elle et la pousse dans ses retranchements. Ça pourrait lui coûter cher. Kali est habituée à tuer les gens à la moindre contrariété. Apprendre pour elle à se contrôler sera difficile.

« Le jour où il apprendra qui je suis vraiment, enfin, si cela se produit, il partira, et j’aurai probablement mal au cœur pour la toute première fois de ma vie. Quand je suis avec lui, je retrouve un peu de l’humanité que j’ai perdue. »

Joseph va lui apprendre à aimer et la changer. Mais comment réagira-t-il en découvrant le métier qu’exerce Kali chaque jour ? Il est son point faible et à force de trop baisser la garde, le plan qu’a établi Kali pour se venger de ses bourreaux, pourrait bien se retourner contre elle. Faire entrer complètement Joseph dans son univers rempli de noirceur pourrait être fatale pour lui. L’étau se resserre. D’autant que Kali le sait, un jour, c’est elle qui prendre une balle dans la tête. Les choses ne peuvent se finir qu’ainsi pour elle. Un jour, elle tombera sur plus fort qu’elle. Elle n’a aucun avenir heureux possible. Joseph arrivera-t-il à l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard ? Un avenir entre eux est-il vraiment possible ?

« Je t’aime et tu as besoin d’avoir quelqu’un dans ta vie, Kali, qu’on te remette dans le droit chemin. Tu es ce que tu es, mais je suis certain que ce n’est pas ce que tu désires. Laisse-moi te rendre ce que tu as perdu et qui te manque tant, un peu de compassion et d’amour. »

Cette histoire est bouleversante et pleine de souffrance. L’auteure ne nous épargne pas. Certaines scènes sont vraiment dures. Cette histoire d’amour n’a rien d’ordinaire. Elle est hors du commun et tellement intense au vu des circonstances. C’est un amour en danger perpétuel. Le suspense est sans fin. Jusqu’au bout, on ne sait pas comment va se terminer cette histoire sans issue. Si l’auteure avait déjà réussi à me surprendre par le passé, c’est allé au-delà. J’ai fermé ce livre en larmes.

« Tu m’as déjà tellement donné que je pourrais mourir aujourd’hui… heureuse. Tu as enlevé une partie du poids que j’avais sur le cœur, moi qui était persuadée que c’était impossible. »

Les personnages sont si différents l’un de l’autre. Kali m’a touché malgré la tueuse à gage qu’elle est. Ses actes font parfois froid dans le dos. Mais elle est consciente de ses erreurs et a un cœur sous toute sa noirceur. Elle a juste fait le mauvais choix qui malheureusement la poursuivra toute sa vie. En elle, il reste malgré tout un espoir. Elle aspire à être une personne normale mais après 15 ans à tuer sans arrêt, c’est quasiment impossible pour elle de tout arrêter. Elle a fait un beau bout de chemin malgré tout. Ce qu’elle fait à la fin du livre est vraiment beau et généreux.

« C’est doux, chaud, intense, on se donne à l’autre pour ne faire qu’un. J’ai attrapé une nouvelle sorte de fièvre, et celle-là je n’en avais jamais été atteinte, elle s’appelle Joseph. »

Joseph est plein de vie. Il est la fraîcheur de cette histoire. Il est direct et bavard. C’est un homme plein de tendresse qui va ramener la vie en Kali. Il va mettre le chaos dans sa vie. Il sera sa seconde chance et sa renaissance. Avec lui, elle retrouve un semblant d’équilibre. Mais ses démons ne seront jamais loin.

« Tu as changé ma vie à jamais. Avant je n’étais rien et quand je me vois dans tes yeux, j’ai l’impression d’être quelqu’un. Je sais que tu as de la noirceur en toi et que tu te bats pour t’en défaire et ne pas me le montrer, mais Kali, quand on s’est rencontrés, je suis tombé amoureux de toi, c’est tout. Accepte mon amour et embrasse tes ténèbres également, c’est ça qui te rend si spéciale. Tout le monde a un côté sombre. »

Je vous recommande grandement cette histoire d’amour bien différente des autres qui ne vous laissera pas de marbre et qui vous fera ressentir toute une palette d’émotions. J’ai déjà hâte de découvrir la prochaine histoire de cette auteure.

Note : 5/5

Elsa

3 commentaires sur “The korsican

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s