Chroniques·Non classé

Dark kiss

Auteure : Juliette Mey

Editions : Butterfly

 

Résumé :

Un écorché vif. Une jeune femme perdue. Et si l’amour frappait là où on s’y attend le moins ? Peu avant son vingt-cinquième anniversaire, Louise redécouvre le vœu complètement fou qu’elle s’était promis de réaliser, le jour de ses dix-huit ans. Embrasser la star de ses rêves. Troublée par la soirée à laquelle ses amies, Sara et Camélia, la convient afin de l’aider dans ce pari totalement insensé, elle préfère profiter de ses quelques jours de repos, prendre la poudre d’escampette et partir loin, très loin… Elias avait tout pour réussir. Jeune, beau, acteur prometteur, l’avenir lui ouvrait les bras, avant qu’un terrible malheur le force à se mettre en retrait de la vie publique pendant plus d’une décennie. Tentant de se reconstruire, seul, à des centaines de kilomètres de son existence passée, il n’imagine pas un seul instant que la solitude tant convoitée n’est pas au programme. Contraints de cohabiter, Louise et Elias, aux caractères diamétralement opposés, vont rapidement comprendre que prendre deux routes différentes n’est pas à l’ordre du jour. Entre le jeune homme aussi troublant que ténébreux, et la femme aux mille facettes, un puissant jeu s’installe… La partie, dangereuse et sans appel, ne fait que commencer. Au bout du chemin, la vérité, implacable, les attend. Leur passion naissante sera-t-elle assez forte pour contrer le terrible secret d’Elias ?

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le nouveau livre de Juliette Mey. Une auteure dont j’aime beaucoup la plume. Ses histoires sont toujours pleine d’émotions. J’avais hâte de découvrir cette nouvelle parution. En plus, c’est l’histoire d’un des personnages secondaires de son précédent roman « Love box ». J’avais beaucoup aimé ce personnage. Et cette couverture est juste parfaite.

« Si je suis le monstre qu’ils m’accusent tous d’être, je souhaite que ça soit toi qui me l’annonces. Personne d’autre. Si ça vient de toi, je pourrai y survivre. »

Louise est normalement une femme pleine de vie. Elle est médecin et travaille sans limites. Mais en ce moment, ce n’est pas la forme. Elle se retrouve en arrêt maladie. Et elle tourne en rond dans son appartement. A l’aube de ses 25 ans, il est maintenant temps pour Louise que le vœu qu’elle a fait lors de ses 18 ans avec ses deux amies Sara et Camelia se réalise. Alors que celles-ci ont tout prévu pour que son vœu se réalise, Louise décide de fuir.

« Ce soir, pour la première fois depuis ma venue, Elias et moi dialoguons à coup de caresses, de souffles, de regards qui finissent pas se chercher… pour se trouver. Et là, dans ses yeux rougis, je n’y lis qu’une chose. Pour survivre, il a besoin de moi. »

Louise a toujours été la plus forte de la bande. Et aujourd’hui, elle a besoin de laisser entrevoir ses faiblesses. Elle est en pleine remise en questions. Et rien de tel pour cela, que de partir se ressourcer dans les Alpes dans la maison de ses parents, là où ses plus beaux souvenirs résident. Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est que le chalet de ses parents soient loués. Elle se retrouve donc à cohabiter avec Elias.

« Louise, la guerrière, sommeille en moi. Néanmoins, ces derniers temps, elle m’a l’air d’avoir pris la poudre d’escampette. Comme si Elias me faisait perdre tous mes moyens. Comme si je redevenais cette adolescente, dégoulinante de désir, pour cet homme. Comme si la réalité m’échappait. »

Elias était l’acteur préféré de Louise alors qu’elle était adolescente. Mais un terrible drame l’a contraint de tout abandonner il y a maintenant 10 ans. La célébrité lui a fait perdre pieds. Aujourd’hui, c’est un homme complètement perdu et tourmenté. Son passé le ronge. Les choses qu’il a vécu des 10 dernières années l’ont changées. Le moindre contact avec une femme le terrorise. C’est un homme solitaire désormais. Il a tout perdu. Ses seuls soutiens restent son frère Jamie et son meilleur ami Martin.

« Certains jours, j’aimerais avoir le cran d’en finir. Lâcher prise. Permettre à ma culpabilité et ma tristesse de s’envoler pour de bon. Le paradis, l’Enfer, je n’y crois pas vraiment. De toute façon, je suis plongé dans le « second depuis dix ans. »

Entre Louise et Elias, les rapports sont très tendus. Louise a peur de lui. Elias s’est fait la promesse de ne plus jamais toucher aucune femme par peur de ce qui pourrait se passer par la suite. Louise pourrait autant lui offrir un avenir heureux que le détruire. Pourtant, l’attraction qu’ils éprouvent l’un pour l’autre est puissante. Elias est aussi dangereux qu’attirant. Louise ne pourra pas le laisser seul face à sa souffrance. Peu importe les risques. Mais à une condition, connaitre la vérité. Elias arrivera-t-il à livrer tous ses secrets à Louise ?

« Même tes silences trahissent tes pensées ! Dans cette maison, nous ne sommes pas deux, mais trois ! Elle est partout ! Chaque seconde ! Chaque minute ! Chaque jour ! Regarde-toi ! Dans tes yeux, je la vois, elle ! Au bout de dix ans, il serait temps que tu la laisses partir ! S’envoler ! Sans ça, tu ne pourras jamais survivre ! »

Encore une fois, cette auteure a su m’embarquer dans son histoire dès les premières lignes. Ce livre est une nouvelle fois un coup de cœur. En le commençant, je ne m’attendais pas à une telle histoire. Mais j’ai été agréablement surprise. L’auteure nous offre une histoire intense et tellement belle. Une histoire pleine d’émotions qui m’a touché en plein cœur. Sa plume est toujours aussi fluide. Les personnages sont tellement attachants. Et l’intrigue de l’histoire est tellement prenante.

« Peu importe qui il est, peu importe ce qu’il a fait, peu importe ce qu’il risque aujourd’hui, je suis là. Et, à ma manière, je souhaite l’aider. Alléger un peu sa souffrance. Lui faire comprendre, que dans la vie, rien n’est gravé dans le marbre. Les choses peuvent changer et évoluer à une telle vitesse qu’il faut garder confiance en ses possibilités, mais surtout, en son propre avenir. »

Louise est une femme forte, indépendante, déterminée et tellement loyale. Mais surtout profondément humaine et respectueuse. C’est une femme comme on en croise pas souvent dans les romans. Une guerrière qui quand elle a une idée en tête, ne laissera jamais tomber. Elias est un homme mystérieux et inaccessible. Ce qu’il ressent face à Louise est tellement troublant et bouleversant. C’est un homme vulnérable. En réalité, pour lui, il n’est plus un homme. Mon coeur a saigné pour lui.

« Je veux tout lui donner. M’offrir, moi. Maintenant. Sans retenue. Sans peur. Sans reproche. Juste, moi. Elias, le vrai. Celui qu’aucune femme n’a jamais encore été en mesure de découvrir. Louise, je t’en supplie, permets-moi d’être la première. La seule. L’unique. »

C’est un homme complexe et sombre à l’avenir plus qu’incertain. Le drame qui s’est passé il y a 10 ans est encore plus que jamais présent dans sa vie d’aujourd’hui. Louise va lui redonner envie de respirer, de vivre et d’aimer. Elle va apaiser ses souffrances et lui montrer qu’il est toujours un homme. Elle sera sa lumière et son espoir dans ses ténèbres. Elle va le libérer des démons qui le hantent depuis 10 ans. Après cette histoire, tous les deux ne seront plus jamais les mêmes.

« Le vrai Elias est caché quelque part sous mes tatouages. Il s’est perdu en cours de route. À vrai dire, je ne sais pas trop où. Mais là, grâce à toi, je crois qu’il va enfin pouvoir sortir de sa carapace. »

Cette histoire est une histoire comme j’en ai rarement lue. Elle est sublime et très touchante. Les scènes de sexe sont si belles. J’aimerais vous en dire tellement plus mais je spoilerais toute l’intrigue du livre. En tout cas, l’auteure a su joué avec mes émotions jusqu’aux dernières pages. Et quel plaisir de retrouver un peu Sara, Sam et Camelia qu’on a connu dans « Love box » !

« Chaque chose que l’on vit, que l’on subit n’est pas vaine. Tous ces éléments, mis bout à bout, tracent notre chemin. Nous mènent là où nous devons être. Ma place est ici. Avec Elias. Ces merveilleux instants marquent le premier jour du reste de ma vie. »

Cette auteur est vraiment devenue une valeur sûre pour moi. J’ai déjà hâte de lire son prochain livre qui sera sûrement sur Camélia pour clore parfaitement l’histoire de ce trio hors du commun. N’hésitez surtout pas à aller découvrir cette auteure. Vous ne serez jamais déçus.

« Je t’aime, Louise. Je t’aime, mon étoile. Tu ne cesseras jamais de briller dans mon ciel. Je suis son étoile, il est mon attache. A l’infini. »

Note : 6/5

 

Elsa

2 commentaires sur “Dark kiss

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s