Chroniques·Non classé

Tu me l’avais promis

img_2808

Auteure : Céline Musmeaux

Editions : Nymphalis

Résumé :

Le monde de Sarah s’effondre. Sa mère avec qui elle vit seule vient d’être hospitalisée. Le diagnostic est là, c’est un cancer foudroyant. Il ne lui reste plus que quelques mois, voire moins à vivre. Le choc est dur à encaisser pour la jeune femme qui sort à peine de l’adolescence. Mais alors qu’elle pleure dans la salle d’attente, un garçon s’assied près d’elle pour la consoler. Il s’appelle Raphaël et il semble être un habitué des lieux. Aussi, il trouve les mots justes pour diminuer la peur et la peine qu’elle ressent après cette terrible annonce. En quelques instants, un lien fort s’installe entre eux. Les sourires timides du jeune homme font rougir Sarah. Ce n’est pourtant pas le moment de tomber amoureuse. Cependant, les jours passent et le hasard fait qu’ils se croisent encore. Il n’en faut pas plus à Sarah pour obtenir du réconfort auprès de lui. Seulement, il se peut que Raphaël lui ait menti sur ses raisons d’être présent dans cet hôpital. Comment acceptera-t-elle la vérité ?

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le dernier Céline Musmeaux. J’avais envie de découvrir cette auteure depuis quelques temps. Je me suis lancée avec ce livre.

« L’amour naît souvent d’un petit rien, mais il meurt presque toujours noyé sous les larmes. »

A seulement 18 ans, Sarah doit faire face au départ imminent de sa mère. Alors qu’il a encore quelques jours à peine, elle menait une vie normale, elle est désormais condamnée. Il ne lui reste qu’au plus quelques mois à vivre. Les médecins ne peuvent plus rien faire, hormis soulager un peu sa douleur. Sarah se retrouve complètement perdue. Elle ne s’attendait pas à perdre sa mère si jeune et si rapidement alors qu’elle a encore besoin d’elle pour continuer de se construire.

« La vie, c’est comme le temps. Il ne peut pas faire beau tous les jours. Parfois, il y a des orages. D’autres fois, le soleil brille. L’important, c’est de tenir bon quand la tempête fait rage pour ensuite profiter de l’accalmie. »

Sarah est encore trop fragile pour affronter une telle épreuve. D’autant que sa mère est la seule constante de sa vie. Elle en est très proche. C’est sa confidente. La seule qui a toujours été là pour elle. Sera-t-elle assez forte pour traverser cette épreuve ? Arrivera-t-elle à se reconstruire après la perte de sa mère ? Tout le monde le sait, le plus dur, c’est pour ceux qui restent.

« Je me sens mal. Je n’ai jamais connu un tel bonheur. En vérité, croiser ton regard ou ton sourire suffit à faire affoler mon cœur. J’ai peur de toi. J’ai eu peur de toi dès la première seconde où nous nous sommes rencontrés, car j’ai su que tu étais particulier. Mon cœur n’a plus jamais battu de la même manière après tes mots. »

Dans les couloirs de l’hôpital, elle va faire une rencontre qui va changer sa vie : Raphaël. A seulement 20 ans, il a l’air d’avoir déjà traversé beaucoup d’épreuves. Il est si mature mais aussi si fragile. C’est un jeune homme timide et plein de douceur. Il va tout faire pour trouver les mots pour réconforter Sarah et l’aider à accepter le départ de sa mère. Cependant, il reste très mystérieux sur sa vie. Que fait-il dans cet hôpital ? Qu’affronte-il de son côté ? Pourquoi met-il une distance entre lui et Sarah ?

« J’ai attendu vingt ans pour connaître l’espoir. Mais je n’ai pas eu beaucoup de temps pour le savourer. Il s’est métamorphosé en amour d’un seul battement de cils. Pour ne rien arranger, celui-ci évolue de manière exponentielle. Plus tu respires en ma présence, plus mes poumons se gonflent de ton oxygène. »

Entre eux, un lien fort se crée immédiatement. Mais comment vivre une histoire d’amour alors que la mort rode ? Comment être heureux quand à tout moment la mort peut frapper ?  Sarah se sent coupable de sourire. D’oublier tout dans les bras de Raphaël. Mais celui-ci lui ment ? Comment réagira Sarah quand elle apprendra la vérité ? Lui pardonnera-t-elle son silence ? Arriveront-ils à s’en sortir ensemble ?

« Aimer un homme n’était pas à ma portée avant ta rencontre. Aujourd’hui, je comprends toutes les nuances et les implications d’un « Je t’aime ». Je sais à présent que c’est un engagement. Il ne s’agit pas de plaisir ou de satisfaction. Il s’agit plutôt d’une promesse, celle d’allier nos forces pour construire un avenir à deux. Ainsi, nous pouvons nous soutenir, nous sourire ou sécher nos larmes. Peu importe les difficultés, il faut les affronter à deux. »

Cette histoire est très émouvante et intense. Les terribles épreuves que traversent Sarah et Raphaël m’ont beaucoup touché. Ils sont l’espoir l’un de l’autre. Ensemble, ils retrouvent le bonheur. Leur histoire d’amour est magnifique. Si pure et si innocente mais aussi si forte. C’est vraiment touchant. Je me suis beaucoup attachée aux personnages. Surtout à Raphaël. Il est si sincère et mignon. J’ai adoré l’évolution du personnage de Sarah. Elle a beaucoup murit en peu de temps.

« Je n’ai pas envie de te blesser. On s’aime, mais notre seul point commun, c’est la mort. Je ne veux pas qu’on s’enferme dans ça. Je veux vivre ! Oui, je veux vivre une multitude de choses avec toi pour nous créer des souvenirs plus beaux qui les rendront inoubliables… »

Ce livre traite de sujets forts d’une façon si juste. On sent que l’auteure maîtrise son sujet. Je trouvais juste l’histoire trop répétitive parfois. J’aurais tellement plus à dire mais je ne veux pas vous gâcher le suspense. En tout cas, préparez-vous à sortir les mouchoirs. C’est une histoire pleine d’émotions. Le plus important à retenir, c’est que la mort n’empêche pas l’amour.

« Le destin m’a offert une belle leçon l’année de mes dixhuit ans. Je me suis pris une claque mémorable. J’ai tout perdu, j’ai combattu et j’ai appris à la dure que la vie n’était pas un long fleuve tranquille. »

Note : 4/5

Elsa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s