Chroniques·Non classé

Love to death – tome 1

img_2751

Auteure : Ava Król

Editions : Butterfly

Résumé :

À dix-huit ans, Mila n’a qu’un seul rêve, qu’une seule obsession, se faire aimer d’Andreas, le frère aîné de son meilleur ami Lucas, et d’un jour l’épouser. Andreas, vingt-deux ans, aime la vie et tous ses plaisirs. Il collectionne les aventures comme d’autres les timbres. Lorsqu’il rentre pour les vacances, les choses s’accélèrent. Si jusque-là, Mila n’a jamais réellement attisé son désir, il se rend compte qu’elle l’attire irrésistiblement. Pourtant, il n’a de cesse de lui briser le cœur. Mila sera-t-elle prête à tout accepter pour arriver à ses fins ? Andreas pourra-t-il réellement changer ? Entre déceptions et trahisons, pourront-ils voir leur amour triompher ?

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour un nouvel avis sur le début d’une trilogie paru chez Butterfly éditions qui me tentait beaucoup. Je les remercie encore une fois pour leur confiance.

Mila connait Andreas depuis son plus jeune âge. C’est son voisin, le fils de sa nounou et le frère de son meilleur ami. Elle a passé le plus clair de son temps avec lui durant son enfance. Elle a toujours eu un faible pour lui. Son amour pour lui la ronge. Elle est en décalage avec les gens de son âge. Elle ne sort presque jamais. 

« L’amour avec un grand A, qui marque la chair à tout jamais. Celui qui transperce la poitrine de mille flèches, sans aucune voie de retour ni rémission. Mais il est aussi mon pire cauchemar, ma maladie et mon remède, ma drogue, mon héroïne, mon air et ma terre, ma raison et ma déraison, ma voie de perdition. »

Mila manque beaucoup de confiance en elle. Elle ne supporte pas son corps trop formé à son goût. C’est une solitaire. Son seul vrai ami, c’est Lucas. Elle souffre beaucoup de l’absence de sa mère qui travaille sans arrêt. Mais s’il y a une chose qu’elle aime vraiment, c’est les vignes de son père. Elle compte d’ailleurs lui succéder. 

Andreas a vu grandir Mila. Il lui a donné le biberon. Pour lui, elle était comme sa petite soeur. Elle était trop jeune et trop innocente pour la voir autrement. Mais lorsqu’il revient de la fac lors de l’été des 18 ans de Mila, tout a changé. Elle n’est plus une petite fille. En quelques temps, elle est devenue une vraie femme. Des épreuves difficiles vont les rapprocher.

« Aucune fille ne me regarde comme elle. Je leur inspire du désir, ça oui, j’en profite bien, mais aucune ne me donne cette sensation d’être le roi du monde. Pour elle, j’avais envie de devenir meilleur, de me surpasser. »

Mais Andreas reste avant tout un bourreau des cœurs, enchaînant les conquêtes sans jamais s’attacher. C’est un vrai connard arrogant. Il ne prend pas grand chose au sérieux. Mais le caractère et la résistance de Mila vont le séduire. Andreas va permettre à Mila de se révéler. D’enfin s’assumer. Alors que Mila nous permet de découvrir un nouveau Andreas plus doux et patient. Mais rien ne sera simple dans leur histoire. De nombreuses personnes viennent s’immiscer entre eux. 

« Depuis hier, Andreas me pousse dans mes retranchements, souffle sur moi un vent de folie et de tourments, exacerbe mes réactions, les multiplie au centuple pour faire de moi une marionnette désarticulée privée du sens commun. »

J’ai eu du mal à entrer dans l’histoire au départ. L’histoire était trop calme et manquait de rebondissements. Je trouvais le personnage de Mila assez contradictoire. D’un côté, elle a du caractère et en même temps, à d’autres moments, elle parait si naïve et trop prête à tout pour Andreas. Elle était aussi un peu trop girouette. Elle a du mal à savoir ce qu’elle veut vraiment. 

« Je t’aime depuis toujours Andy. Depuis que je sais voir, depuis que je sais entendre, tu es là, dans mon cœur, dans ma tête et je n’entends et je ne vois que toi. Tu fais partie de moi, tu es mon tout, ma vie, mon univers, ma terre, mon ciel et mon air. »

La relation entre Andreas et Mila tournait trop en rond aussi. J’avais du mal à cerner Andreas et à comprendre ce qu’il voulait vraiment. J’ai malgré tout beaucoup aimé la tournure que prend l’histoire dans la deuxième partie. Je me suis laissée porter par l’histoire et ses nombreux rebondissements entre vengeance et rivalité. Cette histoire a du potentielle. 

« J’aime cet homme, plus que tout, plus que moi-même. Notre histoire d’amour est plus forte que tout le reste, plus forte que le reste du monde, plus forte que nos familles, nos traditions ou les esprits malfaisants. »

Du coup j’ai vraiment envie de découvrir la suite qui s’annonce pleine de danger et qui j’espère sera plus mouvementée. J’ai aussi envie de voir l’évolution du personnage de Mila et de sa relation avec Andreas. L’amour triomphera-t-il ? Arrivera-t-elle à vraiment le conquérir ? Mila ne renoncera jamais. 

« Andreas est ma plus grande passion, ma passion d’enfance, je donnerais ma vie pour lui, je serais prête à mourir pour lui. À mourir d’amour. La plus belle mort qui puisse exister. »

Note : 3,5/5

Elsa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s